On achète souvent des choses qui, au final, n’en valent pas le coût. Une robe portée un seul soir? Des souliers qui dorment dans le placard, faute de confort? Des outils qui, une fois LA réparation terminée, ne servent plus? On s’en rend compte aisément avec les vêtements, mais les domaines du transport, de l’alimentation et des assurances n’y échappent pas. Si cette lecture vous intéresse, c’est sûrement parce que vous reconnaissez que vous avez besoin d’astuces pour épargner davantage. Avec nos 88 façons d’économiser, vous ne manquerez pas d’idées, et ce, même si vos entrées d’argent sont limitées ! 

Les dépenses des Canadiens

Selon Statistiques Canada, les dépenses courantes totales des ménages totalisent près de 69 000 $ en 2019, dernière année pour laquelle le chiffre est disponible. C’est sans compter qu’environ 53 % des Canadiens vivent d’une paie à l’autre. Vous souhaitez épargner pour un projet qui vous tient à cœur? Vos revenus ont baissé parce que vous entamez un retour aux études? Le moment est tout indiqué pour revoir votre budget, quitte à adopter de nouvelles habitudes pour économiser plus d’argent. Diminuer vos dépenses vous permettra d’éviter de regretter certains achats et de dégager une marge de manœuvre intéressante pour de plus grands projets. 

Épargner sur les dépenses du quotidien

« Il faut bien vivre un peu! » est une phrase qu’entend souvent quiconque émet des réserves face à une dépense. C’est vrai, il faut vivre. Mais vivre sans succomber aux faux besoins d’une société axée sur la consommation, c’est reprendre du pouvoir sur notre destin. Les achats imprévus, sur le coup de l’émotion ou face au charme des vendeurs sont la source de bien des regrets. Quelles stratégies mettre en place pour moins dépenser au quotidien?

  1. Faites un budget : Avant que vous ne puissiez réaliser une quelconque économie, prenez une feuille et un stylo et énumérez vos revenus, ainsi que vos dépenses mensuelles, même les plus futiles. Déterminez un budget à ne pas dépasser pour chaque dépense. Une autre stratégie pour épargner est de mettre de côté, dans un compte épargne ou un compte d’investissement, une partie de votre salaire. L’application Hardbacon peut vous aider à gérer efficacement vos budgets et avoir une vision d’ensemble de vos avoirs. Petit rappel : N’oubliez surtout pas de payer vos comptes à temps afin d’éviter tous frais supplémentaires!
  2. Évitez tout achat impulsif : Vous pouvez le faire en prenant le temps de réfléchir. Cela vous aidera à relativiser vos besoins. Vous pouvez laisser passer 24 heures ou même une semaine avant d’effectuer votre achat. Par exemple, vous vous équipez pour votre nouveau sport favori et la vendeuse est très convaincante. Elle vous incite à vous procurer un casque de haute qualité en plus de l’équipement que vous aviez déjà prévu d’acheter. Avez-vous vraiment besoin de ce casque? En avez-vous déjà un à la maison qui pourrait faire l’affaire? Y en a-t-il des moins dispendieux dans une autre boutique?
  3. Faites-vous une liste : Posez-vous le même genre de questions, mais avant de vous rendre en magasin. Faites-vous une liste et jetez-y un coup d’œil régulièrement. C’est une manière de reprendre vos esprits lorsque vous êtes entouré de nouveautés! Ce conseil s’applique aussi lorsqu’on magasine en ligne, où il est encore plus facile « d’ajouter au panier ».
  4. Diminuer votre facture d’électricité : On sait qu’Hydro-Québec va augmenter ses tarifs en fonction de l’inflation en 2022. Laver les vêtements à l’eau froide, prendre des douches moins longues et éteindre les lumières des pièces qu’on n’utilise pas font partie des réflexes à adopter. 
  5. Diminuer votre facture de chauffage : Savez-vous qu’une température de 18 à 22 degrés Celsius est optimale pour la thermorégulation du corps humain? Inutile de mettre le thermostat à 25 degrés! Devez-vous chauffer votre résidence à plus de 18 degrés Celsius quand vous êtes au travail, en vacances ou même durant la nuit? Probablement pas. Hydro-Québec propose la tarification dynamique, alors pourquoi ne pas l’essayer? C’est une manière de mieux répartir la demande d’électricité durant l’hiver. Cela vous permet d’économiser si vous réduisez votre consommation à leur demande pendant les heures de pointe. Avec le crédit hivernal, pendant un événement de pointe, chaque kilowattheure non consommé vous donne droit à un crédit de 50¢. Par exemple, si vous consommez 13 kWh de moins que votre consommation normale, vous obtiendrez un crédit de 6,58$ sur votre prochaine facture. Avec Flex D, en dehors des événements de pointe, le prix de l’électricité est moins élevé, alors que pendant les pics de demande, elle est plus élevée. Vous devez donc utiliser l’électricité, le plus possible, en dehors des heures de pointe pour minimiser les coûts. 
  6. Couper l’habitude du café acheté : Le café acheté au quotidien, êtes-vous fatigué d’en entendre parler? Probablement! Mais ce n’est pas uniquement pour vous culpabiliser qu’on en parle… à 3$ le café, voire 5$, cinq jours par semaine, on arrive à près de 800$ à la fin de l’année. Essayez de prendre votre café matinal à la maison. Mais faites attention de ne pas vous laisser séduire par une machine dernier cri, à moins de vouloir dépenser ce 800$ immédiatement… Vous économisez sans même vous en rendre compte.
  7. Amenez votre lunch au travail : Lorsque vous cuisinez à la maison, augmentez les quantités et vous vous retrouverez inévitablement avec un ou deux lunchs. Mal pris? Un bon vieux sandwich au beurre de peanut, ça fait toujours du bien au ventre et au portefeuille!
  8. Créer un défi de cuisson avec vos collègues : Vos collègues de bureau sont réfractaires aux lunchs? Se moquent de vos compétences en cuisine? Pourquoi ne pas transformer la situation en un défi? Chaque jour, l’un de vous doit nourrir toute l’équipe! Un lunch, qui ne vous coûte rien, qui est bon pour la santé, et que vous n’avez même pas fait vous-même? Ça commence à ressembler au paradis! Cela devrait aussi vous donner l’occasion de leur retourner gentiment leurs moqueries… 
  9. Faites un sevrage de certains types de dépenses : Cela vous donnera l’occasion d’évaluer ce qui vous manque le plus et ce dont vous pouvez vous passer. Par exemple, coupez toutes les dépenses de divertissement pendant une semaine.
  10. Évitez du gaspillage : Vous utilisez uniquement la moitié d’un bloc de tofu pour votre souper? Pensez dès maintenant à ce que vous ferez de l’autre moitié dans les jours suivants. Planifier les repas évitera que la nourriture expire et se retrouve à la poubelle ou au compost.
  11. Profitez des activités gratuites : Il y en a plein d’activités gratuites offertes dans votre municipalité. Si vous habitez dans une grande ville, vous êtes choyé! Des festivals offrent des spectacles gratuitement, par exemple. Peu importe la taille de votre ville, vous trouverez au moins une activité gratuite. La piscine municipale en est souvent un bon exemple. En hiver, on peut aussi penser aux glissades extérieures. Ce ne sera peut-être pas St-Jean-de-Matha, mais ça glissera quand même!
  12. Tournez-vous vers les activités à rabais : Par exemple, les musées sont très peu dispendieux certains jours et soirs de semaine.
  13. Faire du temps supplémentaire au travail : Non seulement vous gagnerez plus d’argent, mais pendant ce temps, vous n’êtes pas en train de dépenser.
  14. Dénichez-vous un petit boulot ou une activité secondaire: Une mini entreprise que vous pouvez lancer dans vos temps libres. Comme quoi? Restaurer de vieux meubles et les revendre en ligne, confectionner des bijoux, peu importe, du moment que vous avez un peu de plaisir. Il existe tant d’activités secondaires pour gagner plus d’argent.

Ne pas se faucher en faisant du magasinage

  1. Fréquentez les friperies et les magasins comme Winners : On y trouve souvent de beaux morceaux, originaux et moins dispendieux. Mais attention! Restez vigilants car certaines friperies peuvent vendre à des prix étonnamment élevés. Le but n’est pas de payer plus cher pour un vieux pull que vous pourriez trouver dans le sous-sol de vos parents. 
  2. Achetez un équipement usagé : Que ce soit pour le ski de fond ou le hockey, vous économiserez gros. Il faut juste faire attention… aux odeurs.
  3. Profitez d’un crédit en échange de vos articles de sport trop petits : Si vous êtes de ces personnes qui tombent en amour avec un nouveau sport et s’achètent le meilleur équipement existant, vous gagnerez à utiliser cette stratégie. Vous aimeriez troquer vos vieux skis pour de nouveaux? Ce « vieil » équipement plairait sûrement à un débutant et plusieurs boutiques seront heureuses de vous offrir un crédit.
  4. Vendez les vêtements que vous ne portez plus : On a souvent envie de changer une partie de notre garde-robe, alors que plusieurs items sont encore en bon état. Ça ne sert à rien de jeter! Par exemple, les vêtements d’enfants se vendent plutôt bien en ligne.
  5. Élargissez votre horizon de revente : Les jeux, les livres, les vélos et les autres moyens de transport, motorisés ou non, se revendent aussi très bien en ligne. 
  6. Acheter sur Internet : C’est souvent moins cher. Vos lunettes expédiées du bout du monde briseront peut-être rapidement. Mais il faut tenter l’expérience pour le savoir! On peut commencer avec quelque chose de moins risqué, comme des vêtements. Rappelez-vous aussi que tout item venant d’ailleurs peut être sujet à des frais de livraison ou de douane et faites les vérifications nécessaires.
  7. Utilisez des coupons : Vous pouvez vous abonner à ce genre de site gratuitement, en fournissant simplement votre adresse électronique. Vous recevez ensuite des rabais pour des restaurants, des soins de beauté, des nuits à l’hôtel, des cours, etc.
  8. Achetez vos bottes d’hiver au printemps : Ce n’est qu’un exemple, tout achat hors saison peut se faire à un coût avantageux pour vous. Vous économiserez beaucoup en magasinant durant les ventes, par exemple en achetant des décorations de Noël en janvier ou encore un ensemble de jardin une fois l’été bien entamé.
  9. Achetez vos cadeaux à l’avance : Cela vous évitera de les acheter en catastrophe à la dernière minute sans tenir compte du prix. Bien sûr, il faut avoir une liste de cadeaux potentiels et ne pas tomber dans des achats impulsifs.
  10. Confectionnez des cadeaux vous-même : Bien que ce soit tout à fait charmant, ceux et celles qui les reçoivent s’en apercevront si vous abusez de cette stratégie. À utiliser avec parcimonie, donc.

Plaisirs gustatifs à petits prix

  1. Mangez avant d’aller faire l’épicerie : Que ce soit un repas complet ou juste une collation. Y aller le ventre vide vous inciterait à dépenser plus. 
  2. Préparez une liste pour éviter les achats impulsifs à l’épicerie : Évitez comme la peste toutes les sections où on vous propose des repas prêts à manger. En plus de revenir plus cher par repas, ces produits sont souvent taxés.
  3. Consultez les circulaires pour repérer les aubaines : En ligne, à l’aide d’un bon vieux Publisac ou en utilisant des applications comme Honey, on ne vous juge pas!
  4. Achetez les marques maison : Elles sont moins chères que les grandes marques et souvent d’aussi bonne qualité. No name, Compliments et Choix du Président peupleront désormais votre garde-manger.
  5. Évitez d’amener vos enfants avec vous à l’épicerie : Il est très dur de résister à leur faire plaisir. C’est comme ça que je me suis retrouvée avec des yogourts à boire de petits dessins animés qui “coûtent un bras”. Plus jamais, me suis-je juré!
  6. Regardez les étagères supérieures et inférieures des rayons à l’épicerie : Les produits les moins chers y sont souvent placés. C’est d’ailleurs à cet endroit que vous trouverez les marques maison, la plupart du temps.
  7. Comparez les prix par quantité en consultant les étiquettes sur les rayons : Par exemple, avec la viande, on regarde le nombre de grammes pour voir la différence de prix entre deux quantités égales. Si vous détestez les calculs, sachez que la plupart des étiquettes indiquent le prix par quantité, par exemple 13$/100 grammes. Ce n’est habituellement pas écrit très gros, il faut donc être patient au début. Avec le temps, vous saurez par cœur où trouver ces informations.
  8. Apprêtez vous-même vos fruits et légumes, faites vos biscuits et vos muffins : Les collations déjà assemblées peuvent coûter le double du prix des aliments non préparés.
  9. Diminuez votre consommation de viande : C’est drôle, on dirait que le prix du tofu augmente moins rapidement que celui du bœuf. Pourquoi ne pas commencer par un ou deux repas sans viande par semaine?
  10. Profitez des soldes : Si c’est en solde, faites des provisions de vos céréales préférées, de cannes de sauce tomate ou de quoi que ce soit que vous mangez régulièrement et qui est non périssable. (Inutile, par contre, d’acheter dix sacs de six avocats chacun…)
  11. Choisissez les grands formats lorsqu’il s’agit d’aliments non périssables : Comme les œufs, c’est moins cher à la douzaine!
  12. Joignez-vous à la tendance Mealprep : Il s’agit de préparer à l’avance la majorité de vos repas de la semaine. L’hiver arrive, que ferez-vous de vos dimanches? C’est le moment idéal pour essayer le mealprep et rendre jaloux vos followers sur les réseaux sociaux. 
  13. Boire l’eau du robinet : Elle est, la plupart du temps, tout à fait comestible. Mais si vous êtes dans un chalet éloigné, mieux vaut vérifier!

Avoir un toit au-dessus de la tête

  1. Explorez la colocation : Le coût des logements augmente sans cesse, et la hausse est particulièrement marquée ces dernières années. La colocation, êtes-vous rendu là? Ce n’est pas pour tout le monde, mais si vous vous entendez bien avec votre coloc, de grosses économies sont à portée de main.
  2. Prenez le temps de magasiner votre taux hypothécaire : Magasiner auprès de trois prêteurs, minimum. N’hésitez pas à vous tourner vers de nouveaux joueurs et des compagnies moins traditionnelles, comme Nesto.
  3. Pensez au remboursement accéléré de l’hypothèque : En quoi est-ce une économie, me direz-vous? C’est une économie d’intérêts versés à votre prêteur, sur le long terme.
  4. Songez à acheter un duplex ou triplex au lieu d’une maison ou d’un condo : Les loyers vous aideront à payer l’hypothèque.
  5. Louez une chambre à un étudiant : Pendant l’année scolaire ça pourrait vous aider à boucler vos fins de mois. En plus, il quittera probablement pendant les vacances d’été et même les fins de semaine, pour retourner chez ses parents!
  6. Apprenez à faire les réparations vous-même : Fierté et économies seront au rendez-vous.
  7. Louez les outils que vous n’utiliserez pas souvent : C’est plus économique et vous n’encombrerez pas votre espace inutilement. Une alternative est de les acheter et de les offrir en location par la suite.
  8. Choisissez des appareils électriques lorsque vous remplacez vos anciens : Ajoutez ce critère à vos exigences pour la prochaine fois. La machine à laver est souvent un bon exemple.
  9. Utilisez des ampoules fluocompactes : Elles utilisent moins d’énergie et durent plus longtemps que les autres types d’ampoules.

Faire les bons choix en finance et en assurance

En matière de finance, les frais sont souvent ignorés et prélevés automatiquement, ce qui fait qu’on se retrouve à en payer plus que le nécessaire.Choisissez le compte courant le plus avantageux : Qu’est-ce que cela signifie? Plusieurs institutions chargent des frais selon votre nombre de transactions. Ainsi, vous payerez 5$ par mois, par exemple, simplement pour déposer et retirer de l’argent de votre compte. Notre comparateur de comptes chèques saura vous guider.

  1. Ouvrez un compte REER : C’est un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) qui permet une certaine économie d’impôt. Il est surtout avantageux si vos revenus sont dans la moyenne ou élevés.
  2. Ouvrez un compte CELI : Les gains générés par votre épargne seront ainsi exempts d’impôts, même lors des retraits. Tant pour le REER que le compte épargne libre d’impôt (CELI), faites attention de ne pas dépasser votre limite de cotisation annuelle ou cumulée.
  3. Si vous avez des enfants, ouvrez un REEE : Les subventions gouvernementales sont généreuses et offrent d’emblée un certain rendement sur l’argent que vous y investirez dans un régime enrégistré d’épargne-études.
  4. Choisissez les investissements les plus avantageux : Par exemple, les fonds négociés en Bourse (FNB) sont des produits qui ont le vent dans les voiles. Similaires aux fonds communs de placement, ils ont des frais de gestion beaucoup plus bas si vous vous les procurez vous-même sur une plateforme de courtage direct ou de robot conseiller.
  5. Choisissez une carte de crédit avantageuse : Par exemple, si vous louez des voitures de temps en temps, certaines cartes de crédit offrent une assurance. Regardez les remises en argent ou les points que vous pouvez récolter en utilisant votre carte.
  6. Essayez de rembourser le solde complet de vos cartes de crédit chaque mois : Sinon, vous devrez payer des intérêts et le crédit vient à taux très élevé! Par exemple, un achat de 2 000 $ à un taux de 20% peut doubler de prix si vous vous contentez d’effectuer le paiement mensuel minimum pendant trop longtemps. Utilisez notre calculatrice gratuite pour voir comment les intérêts s’accumulent.
  7. Négociez le prix de vos assurances automobile est-elle nécessaire? Oui, elle est même obligatoire. Mais c’est inutile de trop se couvrir. Un vieux « bazou » ne vaut pas la peine d’être assuré comme une Mercedes neuve. Tenez-vous en donc au minimum. Utilisez notre comparateur d’assurance automobile pour trouver de meilleures options.
  8. Même chose pour l’assurance habitation. Elle n’est pas toujours obligatoire, mais elle est certainement utile dans bien des cas. À moins d’avoir les moyens d’éponger la note d’un incendie. On a un comparateur d’assurance habitation pour vous simplifier la vie.
  9. Regroupez toutes vos assurances : Dans certains cas, vous pourriez réduire votre prime en regroupant toutes vos assurances chez la même compagnie.
  10. Augmentez le montant de votre franchise : Si, en cas de sinistre, vous avez les moyens de payer cette somme. La franchise est le montant qui demeure à votre charge en cas de réclamation.
  11. Profitez des avantages fiscaux : Il existe une panoplie d’avantages fiscaux, il faut juste les connaître! Déménagement pour le travail, achat d’une première propriété, dépenses d’entreprises, frais de garde d’enfants remboursés partiellement, crédit pour frais de scolarité, pour frais médicaux et plus.
  12. Budgétisez tous vos postes de dépenses : Faites-le par année, par mois et par semaine. Pour ce faire, utilisez vos relevés de crédit et bancaires. Vous aurez ainsi une idée réaliste de vos dépenses.
  13. Budgétisez votre épargne : Oui oui, en créant votre budget, vous calculerez cette sortie d’argent comme une « dépense », alors qu’en réalité, l’épargne représente une bien meilleure récompense que tout objet de consommation que vous aurez oublié dans quelques semaines.
  14. Mettez en place des mécanismes d’épargne : Les prélèvements automatiques sont une bonne manière d’épargner sans même vous en rendre compte. De cette manière, vous ne pourrez pas « oublier » de mettre 200 $ de côté à la fin du mois.
  15. Privilégiez les guichets automatiques de votre banque : Si vous êtes avec la banque X et que vous devez retirer d’un guichet automatique de la banque Y, vous payerez des frais à chaque transaction. La planification vous aidera à éviter la situation.
  16. Mettez une limite sur vos dépenses de restaurant et de divertissement : Nous avons tous des postes de dépense pour le restaurant, les sorties et le divertissement dans notre budget. Imposez-vous un montant maximal mensuel et retirez cet argent au guichet dès le premier jour du mois. Quand il n’y a plus d’argent dans le portefeuille, c’est fini!
  17. Utlisez des cartes de crédit prépayées : Les cartes prépayées comme KOHO vous paient des intérêts et vous aident à ne pas trop dépenser.
  18. Utilisez les sites qui offrent des remises en argent : Les sites sont gratuits à s’abonner et vous pouvez remettre de l’argent dans vos poches.

Économiser sur les transports

  1. Déplacez-vous à vélo : Voilà une façon pratique d’économiser sur les frais d’essence tout en faisant du sport. 
  2. Avisez votre assureur du fait que vous utilisez moins souvent votre voiture : Vous êtes maintenant cycliste ! Votre assureur vous informera des économies possibles en réduisant votre kilométrage annuel.
  3. Misez sur une voiture d’occasion : En choisissant un véhicule qui a 4-5 ans derrière le pare-chocs, vous éviterez d’éponger ses principales années de dépréciation. 
  4. Pensez à un véhicule hybride ou électrique : Vous économiserez sur l’essence. De plus, on ne sait pas pendant combien de temps les gouvernements offriront de généreuses subventions. Aussi bien en profiter maintenant!
  5. Testez le covoiturage : C’est très abordable, que ce soit pour les longues distances ou pour vous rendre au travail quotidiennement.
  6. Louez votre voiuture sur Turo : Depuis quelques années, l’économie numérique vient à la rescousse des conducteurs qui utilisent peu leur véhicule. Turo, par exemple, est une plateforme qui vous permet de louer votre voiture à des particuliers.
  7. Pour diminuer votre facture d’essence, roulez moins vite : La consommation de carburant diminue lorsqu’on lève un peu le pied.
  8. Faites des recherches avant d’échanger votre véhicule chez un concessionnaire : Vous désirez vendre votre véhicule pour en acheter un neuf. Avant de rencontrer un concessionnaire, vérifiez sur des sites de petites annonces les prix demandés pour des véhicules semblables au vôtre, en tenant compte du kilométrage, des options choisies, du modèle, etc. Si le concessionnaire vous fait une offre pour acheter le véhicule que vous ne voulez plus, vous serez en mesure de déterminer si celle-ci est équitable.
  9. Vendez vous-même votre voiture : Insatisfait des offres des concessionnaires que vous avez visités? Vendez-la vous-même

Épargnez en faisant de meilleurs choix de télécommunications

  1. Analysez vos habitudes d’utilisation : Soyez particulièrement vigilants avec les abonnements qui se renouvellent automatiquement.
  2. Procurez-vous un appareil de seconde main : Vous épargnerez beaucoup d’argent.
  3. Modifiez votre forfait de données cellulaires : Vous passez plus de temps à la maison? Il y a de fortes chances que vous dépensiez moins de données cellulaires. Vous pourriez modifier votre forfait existant afin qu’il soit mieux adapté à votre nouveau quotidien.
  4. Gardez-en un seul service de diffusion en continu : Netflix, Crave, Apple TV, avez-vous besoin de trois services en même temps, en plus du câble? Faites la même chose avec la musique.
  5. Regroupez vos services d’Internet, de téléphonie et de télévision auprès du même fournisseur : Vous pourrez probablement faire des économies. 
  6. Regardez les offres des petits fournisseurs : Ils sont souvent moins dispendieuses.
  7. Conservez vos appareils tant et aussi longtemps qu’ils fonctionnent : Avez-vous vraiment besoin d’un ordinateur neuf, d’une télévision neuve?

Voyager avec un petit budget, c’est possible!

  1. Explorez le tourisme local : Plutôt que de traverser l’Atlantique en avion et de dépenser en frais d’hébergement, vous pourriez encourager le tourisme local et partir à l’aventure dans votre propre province. 
  2. Profitez des points Aéroplan ou de tout programme similaire: C’est tirer le bénéfice maximum des points liés aux cartes de crédit pour planifier vos prochaines vacances.
  3. Essayez de trouver de l’hébergement gratuit ou peu dispendieux pour vos prochaines vacances : Consultez des sites comme Home for Exchange
  4. Louez votre maison sur AirBnb : Si vous êtes un peu plus « princesse » et préférez louer un hôtel, pourquoi ne pas proposer votre appartement ou votre maison sur AirBnb pendant que vous êtes parti? Faites attention, car la réglementation est plus stricte qu’autrefois.
  5. Modifier votre plan de données mobiles : Si vous visitez une autre province ou un autre pays, voyez si vous ne devriez pas modifier votre plan de données mobiles pour éviter de recevoir une facture salée à votre retour. 
  6. Mettez en pause votre abonnement à Internet : Pauser tout service de télécommunications pendant votre voyage. À moins que vous ne l’ayez promis à vos invités AirBnb!
  7. Soyez flexible pour vos dates de voyage : Vous pourrez vous faire économiser sur les billets d’avion et l’hébergement. Testez différentes dates sur les sites de réservation. Partir quelques jours avant ou après la date anticipée pourrait s’avérer moins coûteux. 
  8. Achetez vos billets d’avion très à l’avance ou à la dernière minute donne parfois accès à des tarifs avantageux : Par exemple, essayez des applications comme Hopper.
  9. Choisissez une destination moins dispendieuse : Par exemple, pour des vacances dans les Caraïbes, les prix peuvent varier énormément d’un endroit à l’autre, il est donc judicieux de bien vous informer.

Pourquoi mettre en place toutes ces stratégies? Soyons honnêtes, personne ne fait tout cela. Mais plus on en fait, plus on épargne. On s’y habitue et on accumule, sans efforts ou presque. Que ce soit pour rembourser une dette qui coûte cher en intérêts ou pour investir en bourse, chaque dollar épargné a le potentiel de produire une réaction en chaîne. Par exemple, une économie de 500 $ sur le prix de vos assurances peut servir à rembourser votre carte de crédit à 19%. C’est près de 100 $ en intérêts annuels que vous payerez en moins. Ce montant, vous êtes libre de l’investir dans un compte fiscalement avantageux et de le regarder fructifier au fil des ans. Cent dollars, c’est peu, mais il s’agit ici des fruits d’une seule astuce. Avec les 95 trucs qu’on vous suggère, vous y trouverez certainement votre compte!

Vous ne savez pas par où commencer?

Commencez par faire un budget avec Hardbacon


Télécharger Hardbacon