fbpx

Hypothèques

Comment choisir une hypothèque avec Hardbacon?

Pour choisir une hypothèque avec notre comparateur, entrez la ville où vous comptez acheter ou renouveler votre hypothèque. Ensuite, entrez le prix de la propriété ainsi que la mise de fonds dont vous disposez. Sélectionnez le type de taux et la durée du terme. Vous pouvez cliquer sur « plus d’options » pour entrer des critères additionnels. Ces réponses permettront de calculer les versements estimés pour chacune des offres, que vous pourrez voir dans la colonne « versement ».

Questions fréquentes

Au Canada, la mise de fonds minimum pour obtenir une hypothèque sur une propriété est de 20%. Toutefois, il est possible de mettre aussi peu que 5%, mais vous devrez prendre une assurance hypothécaire auprès de la SCHL (Société Canadienne d’Hypothèques et de Logement), de Genworth ou de Canada Guaranty. Pour être éligible à une mise de fonds de 5% assurée, vous devez également occuper la propriété. Pour un achat de plus de 500 000$, vous devez mettre une mise de fonds minimum de 5% sur les premiers 500 000$, puis 10% sur le montant restant. Par exemple, pour un achat de 700 000$, vous devrez mettre 25 000$ (5% de 500 000$), plus 20 000$ (10% de 200 000$), pour un total de 45 000$.

Le taux hypothécaire fixe, comme son nom le laisse entendre, a pour avantage de ne pas varier durant le terme du contrat hypothécaire, habituellement entre 3 et 5 ans. En contrepartie de cette garantie, toutefois, les prêts à taux fixes affichés sont plus bas que les taux variables. Bien entendu, un taux variable pourrait augmenter durant le terme, advenant que la Banque du Canada augmente son taux directeur. Dans une telle éventualité, les versements hypothécaires pourraient augmenter. Malgré ce risque, sur une longue période, les études démontrent que le taux variable est plus avantageux pour les emprunteurs. Il est aussi à noter que de nombreux contrats hypothécaires à taux variable ne prévoient pas une augmentation des versements advenant une hausse des taux. Avec ces contrats, l’augmentation aura pour effet de diminuer la proportion du versement attribué au remboursement du capital, de sorte que l’emprunteur paiera pour l’augmentation, mais n’aura pas à modifier son budget à court terme en raison d’une hausse des taux.

La fréquence par défaut des versements hypothécaires au Canada est d’une fois par mois, soit 12 fois par année. Toutefois, on peut épargner de l’argent en effectuant des versements plus fréquents. En faisant des paiements aux deux semaines, par exemple, le nombre de versements par année passe de 12 à 26. En remboursant le même montant par année à une fréquence plus élevée, vous diminuez le solde moyen de votre hypothèque durant l’année. En d’autres mots, l’argent qui aurait autrefois dormi dans un compte de banque en attendant le 1er du mois, est appliqué plus rapidement au remboursement du capital et des intérêts de votre prêt hypothécaire. Bref, plus la fréquence de paiements est élevée, plus vous épargnez en frais d’intérêts. Quant aux paiements accélérés aux deux semaines, l’économie supplémentaire en intérêts (par rapport aux paiements aux deux semaines) ne vient pas de la fréquence des paiements, mais de l’augmentation de ces derniers. En effet, on calcule le montant du versement pour les paiements accélérés aux deux semaines, en divisant le montant mensuel par deux. Ce tour de passe-passe amène l’emprunteur à faire l’équivalent d’un paiement mensuel hypothécaire de plus par année, puisqu’il fait 26 versements par année (toutes les deux semaines) et non pas 24 (deux fois par mois).

Les banques utilisent le ratio d’endettement brut (REB) pour calculer le maximum que vous pouvez allouer aux dépenses liées à votre logement, incluant l’hypothèque. Ce ratio est calculé en divisant le montant annuel que vous consacrez à vos paiements hypothécaires et aux autres frais liés à cette propriété, par votre revenu annuel brut (votre salaire avant impôt). Le ratio maximal acceptable est de 32%, de sorte que vous ne devriez pas dépenser plus de 32% de vos revenus bruts pour vous loger. Aussi, prenez soin de faire vos calculs avant de conclure que vous pouvez vous offrir une propriété après avoir entré le montant de l'hypothèque dans le comparateur. Outre les paiements hypothécaires, il faut ajouter les taxes municipales et scolaires, l’électricité, le chauffage, les frais de copropriété s’il s’agit d’un condo (les frais d’entretien, etc.).

Comparateur d'hypothèques