Recevoir le coup de fil d’un numéro inconnu suscite aussi bien la curiosité que l’agacement. Si on peut aisément rejeter une sollicitation publicitaire, il est toujours préférable de ne pas esquiver un appel découlant d’une facture impayée. Certes, c’est le genre de nouvelles qu’on préférerait ignorer, mais agir ainsi ne fera qu’aggraver la situation.

Voici ce qu’il faut comprendre quand l’un de vos comptes de carte de crédit ou de financement se retrouve au département du recouvrement de votre institution financière.

Service de recouvrement interne : corriger rapidement pour minimiser les dommages 

Les institutions financières ont leur service de recouvrement interne qui s’occupe de collecter les comptes en souffrance. Lorsque le compte est en retard de quelques jours, ce département vous en informera par écrit ou lors d’un appel de courtoisie.

À ce stade, le paiement rapide de la somme due n’entraîne normalement pas de mauvaise note à votre dossier de crédit. Mais l’accumulation de ces petits retards peut toutefois vous nuire auprès de votre institution, notamment pour une augmentation de limite. Les petits oublis, ça arrive à tout le monde, mais il ne faudrait pas que ça arrive trop souvent!

Rappel important : sur une carte de crédit, vous avez 21 jours après l’émission du relevé pour rembourser le solde entier et ainsi éviter des intérêts. Notez toutefois que les intérêts sur les avances de fonds commencent au moment du retrait. Pour prévenir une tâche au bureau de crédit, vous devez rattraper le paiement minimum requis à l’intérieur des 30 jours qui suivent l’échéance, mais demeurez prudent puisque le délai peut être plus court.

Une fois cette période venue à échéance, vous tombez en terrain glissant et c’est là qu’on vous appellera, possiblement à plusieurs reprises. Vous devez comprendre que le représentant au bout de la ligne a pour objectif de vous informer et de vous aider à corriger le tir. L’institution financière n’a aucun intérêt à laisser passer votre compte aux mains d’une agence de recouvrement externe.

Alors, vaut mieux prendre l’appel, collaborer avec l’agent téléphonique et lui expliquer la raison de votre retard. Vous aurez ainsi l’heure juste par rapport aux conséquences à votre dossier de crédit, mais on vous mentionnera également les solutions qui s’offrent à vous. Sans oublier qu’en établissant une entente de paiement, vous mettrez fin aux appels, à moins de ne pas respecter votre engagement.

Agence de recouvrement externe : faire l’autruche n’améliorera pas la situation

Si votre compte traîne un retard de 179 jours, le créancier soumet votre dossier à une agence de recouvrement. Le compte qui est envoyé en agence est considéré comme un compte radié qui est «passé aux pertes». Il a été vendu à l’agence externe et votre compte aura une cote 9, la pire de toutes.

Il est important d’être transparent avec l’agence concernant votre situation, de toujours exiger des communications écrites. Si une promesse de paiement est faite, respectez-la dans la mesure du possible.

On est loin de l’époque où ces agences se permettaient d’employer des méthodes hautement discutables, mais il demeure légal sous certaines circonstances de contacter vos proches (familles, employeurs, voisins…) si vous êtes introuvables. Assurez-vous d’être joignable, mais soyez surtout prêts à négocier tout en connaissant vos droits. Il est vrai que vous avez la responsabilité de payer votre dette, mais la loi interdit toute forme de harcèlement ou violence verbale.

5 actions à prendre pour éviter de tomber en recouvrement

Que ce soit à cause d’un divorce, d’une perte d’emploi ou de frais d’intérêts trop élevés, tomber en recouvrement n’est jamais un sort agréable. Pour résoudre le problème, il faut l’examiner à la source.

  • Optez pour des paiements préautorisés, ils vous permettent de ne jamais oublier une facture avant sa date d’échéance
  • Comparez les différentes cartes de crédit sur le marché, optez pour une carte avec un faible taux d’intérêt. En cas de retard, vous aurez moins de frais à payer!
  • Décrochez les appels du recouvrement pour avoir l’information juste, en cas de doute contactez vous-même votre créancier.
  • Demandez aux agents de recouvrement (créancier) de vous proposer une solution offerte en cas de difficulté. Les institutions financières ont souvent une solution « maison » qui saura être adaptée à votre situation.
  • Maîtrisez votre cycle de facturation. Celui-ci varie d’un créancier à un autre, mais il est important de savoir lire son état de compte afin d’être certain de payer toutes nos dettes à temps.