La Banque du Canada n’est pas une banque comme les autres. En tant que banque centrale du Canada, elle est la seule à littéralement pouvoir imprimer de l’argent. C’est donc une banque puissante. Toutefois, ce n’est pas n’importe qui, qui peut y ouvrir un compte.

 


La Banque du Canada est par défaut la banque du gouvernement fédéral. Elle agit aussi à titre de prêteur de dernier ressort pour les banques canadiennes. Lorsque les banques canadiennes ont besoin d’un prêt, elles vont dans un premier temps tenter d’emprunter à d’autres banques canadiennes. Ce n’est que lorsqu’elles n’y parviennent pas, en cas de crise financière par exemple, que les banques canadiennes vont se tourner vers la Banque du Canada, qui devrait leur prêter des dollars pour assurer la stabilité financière du pays.

 


Contrairement aux banques à chartes canadiennes, qui sont des entreprises à but lucratif, la Banque du Canada est une institution gouvernementale qui a notamment pour mandat de contrôler le taux d’inflation au Canada. Depuis 1991, la Banque du Canada a pour objectif de maintenir l’inflation à environ 2% par année, encore une fois pour assurer la stabilité économique du pays.

 


La Banque du Canada exerce une influence sur le taux d’inflation en contrôlant la création monétaire. La logique derrière ça est simple. Plus il y a d’argent canadien en circulation, plus les prix montent (on parle ici d’inflation), car les gens sont prêts à payer plus d’argent (parce qu’ils en ont plein les poches) pour se procurer des biens et des services.

 


Le principal outil de la Banque du Canada, pour contrôler la quantité d’argent en circulation dans l’économie canadienne, n’est pas une presse à imprimer des billets verts. Son principal outil est dans les faits le taux directeur, que la Banque du Canada peut modifier comme elle le veut. Puisque ce taux influence les taux d’intérêt partout au pays, il a une influence déterminante sur la quantité d’argent prêté et, par conséquent, sur l’inflation.

 

Anglais : Bank of Canada

Retourner à l'index de l'encyclopédie