Les courtiers à escompte sont des intermédiaires par l’entremise desquels vous pouvez acheter ou vendre des actions, des obligations, des options, des parts de fonds communs ou autres valeurs mobilières.


On parle de courtiers à escompte ou de courtier en ligne pour faire la distinction entre ces services, qui permettent aux investisseurs de transiger eux-mêmes sur Internet ou au téléphone, et ceux des courtiers de plein exercice. Les courtiers de plein exercice offrent des conseils à leurs clients par l’entremise de conseillers en placements, qui transigent pour leurs clients. Alors que les courtiers à escompte chargent à leurs clients des frais de transactions relativement bas (de moins de 10$ chez la plupart), les courtiers de plein exercice tendent à avoir des frais plus salés, qui servent à payer leurs nombreux conseillers en placement.

 

Au Canada, tous les courtiers (qu’ils soient à escompte ou non) doivent être membres de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM), un organisme d’autoréglementation qui a pour mission de protéger les investisseurs. Vous pouvez consulter la liste des courtiers canadiens qui y sont inscrits sur le site de l’OCRCVM.  http://www.ocrcvm.ca/industry/Pages/Dealers-We-Regulate.aspx

 


Ce n’est probablement pas l’organisme au nom le plus sexy, mais c’est quand même assez cool pour les investisseurs. En effet, en cas de faillite d’un courtier membre de l’OCRCVM, ses clients sont éligibles à une couverture allant jusqu’à un million de dollars offerte par le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). https://www.cipf.ca/fr

 

Synonymes : Courtier en ligne, courtier, courtier escompteur

Anglais: Discount broker

Retourner à l'index de l'encyclopédie