Un fonds commun de placement est un panier de titres financiers. En d’autres termes, si un fonds commun de placement est un hamburger, chaque section de ce hamburger représenterait des titres différents. Le pain et la viande pourraient représenter deux types d’obligations gouvernementales. La laitue, les tomates et les cornichons peuvent représenter trois actions différentes. Les investisseurs peuvent ensuite acheter ce « hamburger » comme un investissement unique et bénéficier de ce qui est à l’intérieur.

À cet égard, les fonds communs de placement sont similaires aux fonds négociés en Bourse (FNB). Ils diffèrent toutefois au niveau de la distribution. En effet, les FNB peuvent être achetés auprès d’une Bourse, tandis que les fonds communs de placement sont distribués directement par les sociétés de gestion d’actifs et sont généralement achetés par l’intermédiaire de courtiers en fonds communs de placement, qui sont en quelque sorte les restaurants qui servent ces types particuliers de hamburgers.

Les fonds communs de placement sont habituellement dotés de frais plus élevés que les FNB, car une partie de leurs frais est partagée avec les courtiers de fonds communs de placement. Ainsi, les frais plus élevés des fonds communs de placement s’expliquent en partie par le fait qu’ils viennent avec un certain niveau de service, prodigué par les conseillers du courtier en fonds commun. C’est facile à comprendre. Un hamburger vendu chez McDonald’s sera moins cher qu’un hamburger semblable commandé auprès d’un serveur dans un restaurant avec service aux tables.

La deuxième raison pour laquelle les fonds communs de placement ont tendance à facturer des frais plus élevés que les fonds négociés en Bourse, c’est que beaucoup d’entre eux sont gérés activement. Cela signifie que les gestionnaires de portefeuille essaient de battre le marché boursier en choisissant des entreprises et en essayant de prédire comment le marché boursier se comportera dans le futur. Bien qu’il s’agisse d’une bonne idée en principe, peu de gestionnaires de portefeuilles ont pu battre le marché sur une longue période de temps. De plus, ces hamburgers ont besoin de plus de chefs de hamburgers dans la cuisine, ce qui augmente les frais associés à ces hamburgers.

Retourner à l'index de l'encyclopédie