Le ratio de frais de gestion (RFG) d’un fonds, c’est le pourcentage des actifs du fonds qui part en fumée chaque année pour payer les principales factures. Qu’il s’agisse d’un fonds négocié en bourse (FNB) ou d’un fonds commun de placement, tous les fonds ont un ratio de frais de gestion (RFG). Celui-ci est clairement indiqué sur le prospectus de chaque fonds. 

 

Concrètement, il s’agit des frais (donc ce que ça vous coûte) chargés par les administrateurs du fonds pour en faire la gestion. Gestion est ici pris au sens large, car ces frais peuvent autant représenter la paye des gestionnaires de portefeuilles que le marketing, les taxes, les audits… Plutôt que de vous envoyer une facture chaque année, les administrateurs des fonds se payent directement à même l’argent dudit fonds. Par exemple, si le ratio de frais de gestion du fonds dans lequel vous avez  investi est de 3% et que le fonds a obtenu un rendement de 7% cette année, la valeur de votre placement aura donc augmenté de 4% (7% – 3%= 4%).

 

Maintenant, si le fonds performe misérablement et gagne 1%, la valeur de vos placements diminuera de 2% (1%-3%=-2%). Il est donc important lorsque vous regardez un fonds d’en connaitre le RFG mais aussi de vérifier, lorsqu’on vous parle de la performance de ce fonds, si le ratio de frais de gestion en est déjà déduit ou pas. En effet,  3% sur une longue période, ça peut représenter beaucoup d’argent.

 

Retourner à l'index de l'encyclopédie