La SCHL (société canadienne d’hypothèques et de logement) est une société d’État qui aide les canadiens qui n’ont pas beaucoup d’argent à acheter des maisons. Elle effectue aussi des recherches sur le marché de l’immobilier au Canada. Néanmoins, cette institution est d’abord et avant tout connue pour son assurance prêt hypothécaire. 

 

Voici comment cela fonctionne. Les acheteurs qui sont éligibles à l’assurance de la SCHL peuvent acheter une maison avec une mise de fonds d’à peine 5 % du prix du logement. Pour ce faire, il leur suffit de payer la prime d’assurance de la SCHL (en d’autres mots, des frais). Vous pouvez soit choisir de payer les frais de la SCHL à l’avance, soit augmenter le montant de votre hypothèque pour inclure les frais de la SCHL. 

 

Si vous êtes en mesure de verser une mise de fonds de 20% du prix de votre logement, vous n’avez pas besoin de payer pour l’assurance prêt de la SCHL. C’est une bonne chose pour vous, car devinez quoi ? La police d’assurance SCHL ne vous protège d’aucune manière. Elle protège l’émetteur de l’hypothèque, c’est-à-dire votre banque, de l’éventualité où vous cesseriez de faire vos paiements hypothécaires.

 

Voici ce que fait SCHL. Si vous êtes dans l’incapacité de rembourser votre emprunt (parce qu’un autobus vous a renversé ou parce que vous êtes devenus accrocs au poker en ligne, par exemple), la société d’État remboursera votre banque pour toute perte essuyée après la vente de votre maison à quelqu’un d’autre. Ensuite, la SCHL va tenter de collecter l’argent qu’elle a versé à votre banque auprès de vous.  

 

Anglais: Canadian Mortgage and Housing Corporation

Retourner à l'index de l'encyclopédie