L’achat de votre première maison est une étape importante dont vous pouvez être fier. Pour de nombreux Canadiens, être propriétaire est une réalisation importante dans leur vie. Vous ne regretterez pas votre décision si vous suivez les conseils essentiels pour les acheteurs d’une première maison.

Bien que l’achat d’une propriété soit une expérience émouvante, il s’agit d’un engagement financier important qui doit être abordé en connaissance de cause. Vous devrez comprendre comment naviguer dans l’ensemble du processus d’achat. Comment obtenir un prêt hypothécaire, les erreurs à éviter lors de l’acquisition de votre première maison ? Vous pourriez finir par vous procurer une demeure qui ne répond pas aux besoins de votre famille en termes de style de vie, sans parler du paiement d’un prêt hypothécaire coûteux.

Ce guide vous permettra de naviguer facilement dans le processus d’achat d’une maison et vous aidera à économiser temps et argent.

L’achat d’une première maison : Un guide étape par étape

Étape 1 : Épargnez pour une mise de fonds

Une fois que vous avez déterminé que l’accession à la propriété vous convient, la prochaine étape consiste à épargner pour une mise de fonds. Décidez du montant que vous devrez économiser en fonction de votre revenu, de vos dépenses et de votre échéancier. Créez un plan d’épargne réaliste et respectez-le.

 

Étape 2 : Décidez du type de maison que vous souhaitez acheter et de son emplacement

En connaissant le genre qui vous convient, vous gagnerez du temps et faciliterez le processus. Vous devriez envisager une maison qui répond aux besoins de votre famille en matière de style de vie, aux engagements financiers à long terme qui accompagnent la maison et à d’autres éléments qui vous importent. Lorsqu’il s’agit de choisir un emplacement, tenez compte de l’infrastructure, de la criminalité, des écoles , de la sécurité de votre emploi et des indicateurs du marché local.

 

Étape 3 : Préparez votre paperasse

De nombreux documents sont nécessaires pour obtenir un prêt hypothécaire. Votre prêteur vous demandera de fournir une preuve d’emploi, des déclarations de revenus, des renseignements sur les actifs, vos dettes, vos épargnes et vos investissements. Vous devrez prendre le temps d’ obtenir ces documents pour bien vous préparer à l’approbation du prêt hypothécaire.

 

Étape 4 : Obtenir une préapprobation hypothécaire

Une préapprobation implique une évaluation de vos finances afin de déterminer le montant du prêt auquel vous aurez accès. Cette étape est très importante, car elle accélère le processus de clôture et vous fait sauver du temps.

 

Étape 5 : Trouvez une maison selon vos besoins

Après avoir obtenu un prêt hypothécaire préapprouvé, commencez à chercher une maison. Ce n’est pas une bonne idée d’entreprendre la recherche par vous-même en tant qu’acheteur d’une première maison. Il s’agit d’une étape importante, vous devez donc prendre votre temps et évaluer vos options de manière exhaustive avec l’aide d’un agent immobilier. L’achat est un engagement financier important et les décisions que vous prenez aujourd’hui peuvent avoir un impact considérable sur vos finances à l’avenir.

 

Étape 6 : Faites une offre d’achat

Lorsque vous avez trouvé une maison qui répond à vos critères et qui est dans votre budget, il est temps de soumettre une offre d’achat. Votre agent immobilier vous aidera à déterminer la meilleure offre à faire en fonction de ses recherches et de sa compréhension des tendances du marché et des données de vente.

Étape 7 : Finaliser l’approbation du prêt hypothécaire

Une fois que vous avez trouvé votre maison, allez-y et faites approuver votre prêt hypothécaire. Si la préapprobation a été faite correctement par un agent de crédit qualifié, vous ne devriez pas avoir de problèmes à l’obtenir. À ce stade, votre agent immobilier organisera l’inspection.

Étape 8 : Conclure l’affaire

Dès que le vendeur aura accepté votre offre, vous finaliserez toutes les closes contractuelles et verserez l’acompte avec l’aide de votre agent immobilier, de votre notaire et de votre courtier en prêts hypothécaires. Votre avocat spécialisé dans l’immobilier coordonnera le transfert du titre de propriété à votre nom. Le délai de conclusion d’une transaction immobilière varie généralement entre 30 et 60 jours.

 

Cinq erreurs courantes commises par les acheteurs d’une première maison

1. NE PAS COMPRENDRE LE COÛT RÉEL DE L’ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ AU CANADA

De nombreux acheteurs de maison au Canada ont tendance à faire une fixation sur le prix d’achat, négligeant d’autres coûts comme les impôts fonciers, les frais d’inspection et les frais de clôture. Si vous faites cette erreur, votre maison pourrait s’avérer plus chère que prévu et perturber vos finances dans le futur.

2. TRAVAILLER AVEC UN AGENT IMMOBILIER INEXPÉRIMENTÉ

Certains acheteurs d’une première maison choisissent de travailler avec des agents immobiliers non agréés dans le but d’économiser de l’argent. C’est une mauvaise décision, car il est possible que ce dernier ne connaisse pas le marché local et qu’il ne soit probablement pas un négociateur expérimenté. Si vous engagez un agent immobilier novice, il y a de fortes chances que vous ne fassiez pas la meilleure affaire.

3. RENONCIATION À L’INSPECTION DE LA MAISON

Renoncer à l’inspection de la maison pour obtenir un meilleur prix du vendeur peut être une très mauvaise idée. L’inspection de la maison est nécessaire avant de prendre une décision éclairée, puisqu’elle vous permet de découvrir tout problème qui nécessiterait une réparation. Si vous négligez cette étape, vous risquez de dépenser des milliers de dollars en réparations.

4. CHOISIR UN MAUVAIS PRÊTEUR HYPOTHÉCAIRE

Seul un faible pourcentage des acheteurs d’une première maison au Canada prend le temps de magasiner pour obtenir les meilleurs taux d’intérêt. La majorité des acheteurs choisissent leur prêteur hypothécaire parmi les premières options qui s’offrent à eux, ce qui entraîne souvent de nombreux problèmes en bout de ligne. Il est conseillé de comparer plusieurs prêteurs hypothécaires avant de choisir celui qui offre les meilleurs taux d’intérêt. Il est important de savoir comment choisir un prêt lorsqu’il s’agit de faire l’achat le plus important de votre vie.

5. Ne pas épargner suffisamment pour une mise de fonds

Les prêteurs hypothécaires canadiens exigent des acheteurs qu’ils versent une mise de fonds minimale de 20% afin de leur offrir un certain degré de sécurité. Si elle est inférieure à 20%, vous devrez souscrire une assurance SCHL pour obtenir un prêt hypothécaire ordinaire. L’erreur que commettent les acheteurs est de ne pas se renseigner suffisamment sur les options de mise de fonds qui s’offrent à eux.

 

Combien pouvez-vous vous permettre de payer pour votre nouvelle maison?

C’est une question à laquelle la plupart des acquéreurs cherchent des réponses. Comme vous devez subvenir à vos besoins et être prêt à faire face aux urgences, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) conseille aux acheteurs d’une première maison de ne pas consacrer plus de 35 % de leur revenu mensuel brut aux frais hypothécaires.
Si vous consacrez plus de 35 % de votre salaire aux dépenses hypothécaires, vous risquez de vous retrouver avec un fardeau financier.

Si vos paiements hypothécaires dépassent le ratio du service de la dette brute recommandé par la SCHL, vous pourriez chercher une maison à prix plus bas ou réduire certaines dépenses.

 

Quelle est la mise de fonds minimale pour une maison au Canada ?

La mise de fonds minimale pour une maison au Canada est basée sur le prix d’achat. Pour les maisons évaluées à 500 000 $ ou moins, la mise de fonds minimale est de 5 %, mais vous devrez souscrire une assurance de la SCHL pour offrir une certaine sécurité au prêteur hypothécaire.

Pour les habitations évaluées à plus de 500 000$, mais à moins de 1M de dollars, les acheteurs doivent verser une mise de fonds minimale de 5% sur la première tranche de 500 000$ et de 10 % sur le solde restant au-delà de 500 000$.

Pour les maisons évaluées à 1 million de dollars ou plus, la mise de fonds minimale est de 20%.

Sept pratiques exemplaires pour les acheteurs d’une première maison au Canada

1. OBTENEZ UNE PRÉAPPROBATION

Il est important d’obtenir une préapprobation hypothécaire avant de commencer à chercher une maison. Elle vous aide à comprendre ce que vous pouvez vous permettre et vous évite de perdre du temps à chercher des maisons que vous ne pouvez pas vous permettre. Une préapprobation démontre également si vous êtes en mesure de rembourser le prêt.

N’oubliez pas que vous avez le choix entre deux types de prêts hypothécaires : les prêts à taux fixe, dont le taux d’intérêt reste le même pendant toute la durée du prêt, et les prêts à taux variable. Chacun de ces types de prêts présente des avantages et des inconvénients, et vous devez donc faire un choix éclairé. Voici un guide qui explique les différences entre les prêts hypothécaires à taux fixe et à taux variable.

2. Comprendre le fonctionnement des taux d’intérêt ainsi que le taux préférentiel du Canada

Les taux d’intérêt sont un élément crucial à considérer lors de l’achat d’une maison, car ils détermineront vos paiements mensuels pendant la durée du prêt. Vous devez comprendre le fonctionnement des taux d’intérêt afin de pouvoir prendre des décisions éclairées. C’est une brillante idée de magasiner, de comparer plusieurs prêteurs hypothécaires et de choisir les meilleurs taux d’intérêt.

Vous devrez également comprendre le taux préférentiel au Canada, puisqu’il est un des principaux facteurs qui influencent les taux d’intérêt.

3. CHOISISSEZ UN BON AGENT IMMOBILIER

Un agent immobilier agréé et expérimenté, doté de compétences impeccables en matière de négociation, vous aidera à obtenir les meilleures opportunités lors de l’achat d’une maison. En outre, il connaît l’état actuel du marché immobilier dans différents quartiers, ainsi que des éléments tels que la dynamique du quartier et le taux de criminalité. Assurez-vous de procéder à un examen approfondi avant d’engager un agent immobilier.

4. VERSEZ UNE MISE DE FONDS D’AU MOINS 20 %.

Au Canada, la mise de fonds minimale pour une maison est de 5 % pour les maisons évaluées à 500 000 $ et moins. Si vous versez une mise de fonds d’au moins 20 % du prix d’achat de la maison, vous n’aurez pas à souscrire l’assurance de la SCHL. Verser une mise de fonds plus importante peut être une bonne décision, car cela vous permet d’économiser de l’argent à long terme.

Mais si vous n’avez pas économisé suffisamment d’argent pour verser une mise de fonds de 20 %, vous pouvez toujours verser le minimum de 5 % et souscrire l’assurance de la SCHL.

5. REMBOURSEZ VOS DETTES EXISTANTES

Si vous avez d’autres prêts, c’est-à-dire des prêts pour le financement d’une voiture, des prêts étudiants et des avances de fonds sur carte de crédit, il est préférable de rembourser d’abord vos prêts existants pour éviter d’être surchargé. En réglant vos dettes existantes, vous pourrez plus facilement épargner pour un acompte, améliorer vos chances d’obtenir un prêt hypothécaire et réduire votre fardeau lorsque vous commencerez à faire vos paiements mensuels.

6. PROFITEZ DES PROGRAMMES D’AIDE AUX ACHETEURS D’UNE PREMIÈRE MAISON POUR ÉCONOMISER

Il existe des programmes offerts par le gouvernement canadien pour aider les acheteurs d’une première maison. Ces programmes comprennent :

Le crédit d’impôt pour l’achat d’une maison, qui est un crédit permettant aux acheteurs d’une première maison admissibles de recevoir un remboursement pouvant atteindre 750$.
Le Régime d’accession à la propriété permet aux acheteurs d’une première maison d’utiliser jusqu’à 35 000$ de leur régime enregistré d’épargne-retraite (REER) pour acheter une maison.
Dans certaines provinces du Canada, les acheteurs d’une première maison peuvent bénéficier d’un remboursement des droits de mutation immobilière.

7. PAYEZ POUR UNE INSPECTION DE LA MAISON

L’inspection de la maison vous coûtera, mais elle en vaut chaque sou. Elle vous permettra de connaître l’état réel de la propriété avant de prendre une décision d’achat. De nombreux acheteurs ont fait l’erreur de renoncer à l’inspection de la maison pour diverses raisons et ont regretté leur décision. Assurez-vous d’engager un inspecteur en bâtiment qui effectuera une inspection complète de la propriété, y compris la toiture, les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, les planchers, la plomberie, les fondations et les autres structures.

Grâce à ces conseils sur l’achat de votre maison, vous vivrez l’ensemble du processus sans tracas.

 

Réflexions finales

On ne se trompe pas en achetant une maison au Canada. Il y a tellement de choses que vous bénéficierez en plus d’avoir un endroit où vivre. Toutefois, l’achat d’une maison pour la première fois exige une planification méticuleuse, notamment la connaissance du montant que vous pouvez vous permettre et le coût réel de l’accession à la propriété. Assurez-vous de suivre les meilleures pratiques pour les acheteurs d’une première maison, comparez plusieurs prêts hypothécaires pour trouver les meilleurs taux, travaillez avec un agent immobilier professionnel et abordez le processus avec un esprit ouvert.

 

 

Ça vous dirait d'épargner des milliers de dollars en intérêts?

Trouvez le meilleur taux hypothécaire en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur taux