Vous comprenez pourquoi les actions bancaires et financières restent un choix populaire pour les investisseurs comme Warren Buffett. Ces entreprises fournissent un service nécessaire aux gens du monde entier et font partie intégrante de toute économie.

Berkshire Hathaway, propriété de Warren Buffett, a investi plus de 20 % de ses avoirs dans le secteur bancaire et financier. Ces entreprises ont également un modèle économique facile à comprendre, ce qui les rend attrayantes pour l’investisseur moyen.

Nous examinons ici quelques-unes des sociétés de services bancaires et financiers canadiennes qui versent le plus de dividendes et qui devraient figurer sur votre liste de surveillance dès maintenant, que vous gériez vous-même votre argent par l’intermédiaire d’un courtier en ligne ou avec l’aide d’un conseiller. 

 

Banque Royale du Canada

La première action de la liste est la Banque Royale du Canada, qui est la plus grande banque du pays. En 2021, le titre est en hausse de 13 % et a bondi de près de 40 % au cours des 12 derniers mois. Au premier trimestre, la Banque Royale du Canada a déclaré un bénéfice net de 3,84 milliards de dollars, soit une croissance de 10 % en glissement annuel, tandis que son bénéfice net dilué par action a augmenté de 11 % à 2,66 $.

Comme la plupart des autres sociétés de services financiers, le segment Marché des capitaux de RBC a été le plus performant, le bénéfice net ayant augmenté de 21 % d’une année à l’autre pour atteindre 1,06 milliard de dollars dans ce secteur. Au cours des cinq dernières années, l’action de la Banque Royale du Canada a augmenté de 55 %. Elle affiche également un rendement à terme de 3,66 %.

 

La Banque Toronto-Dominion

La Banque Toronto-Dominion est la deuxième plus grande banque du Canada et ses actions ont gagné 17 % depuis le début de l’année. Au premier trimestre, la TD a déclaré un bénéfice par action de 1,83 $, tandis que son bénéfice net s’est établi à 3,38 milliards de dollars. À titre de comparaison, au cours de la période précédente, son revenu net ajusté était légèrement supérieur à 3 milliards de dollars, tandis que le bénéfice était de 1,66 $ par action.

TD Bank a attribué sa croissance à une rentabilité accrue dans le segment de détail. Les revenus ont augmenté de 1 % d’une année à l’autre grâce à la hausse des volumes de prêts et de dépôts au premier trimestre.

Au cours des cinq dernières années, l’action TD a augmenté de 50 %. Elle affiche maintenant un rendement à terme de 3,67 %.

 

Equitable Group

Equitable Group a été l’une des sociétés financières les plus performantes du TSX. Cette action a enregistré un rendement de 110 % au cours des 12 derniers mois et une hausse de 134 % au cours des cinq années antérieures . Depuis mai 2011, les actions d’Equitable Group ont gagné plus de 350 %. Malgré ses gains stellaires, l’action EQB a un rendement à terme de 1,1 %.

L’entreprise a bénéficié du marché canadien du logement, qui a connu un véritable boom au cours des quinze dernières années. Equitable Group fournit des services d’épargne et de prêts hypothécaires à des clients particuliers et commerciaux.

Au quatrième trimestre de 2020, ses ventes ont augmenté de 12 % et ses bénéfices ont progressé de 27 % par rapport à l’année précédente.

 

Brookfield Asset Management

Ce gestionnaire mondial d’actifs alternatifs est également l’un des plus grands investisseurs immobiliers au monde. Il investit dans le capital-investissement, les énergies renouvelables et les infrastructures. Bien que Brookfield Asset Management ait un rendement en dividendes moins qu’attrayant de 1,1 %, elle a augmenté ces versements de manière constante au cours de l’année de 8 %.

En outre, Brookfield Asset Management prévoit de générer des flux de trésorerie disponibles cumulés de 23 milliards de dollars jusqu’en 2025 et de 72 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie. 

Bien que ses paiements de dividendes s’élèvent à moins d’un milliard de dollars par an, les investisseurs peuvent s’attendre à des augmentations de dividendes à l’avenir.

L’action de Brookfield Asset Management a augmenté de 228 % au cours des dix dernières années et de 109 % au cours des cinq dernières années.

 

La Banque de Nouvelle-Écosse

Un autre poids lourd du secteur bancaire qui figure sur la liste est la Banque de Nouvelle-Écosse. Elle est exposée aux marchés bancaires à forte croissance, ce qui en fait actuellement un excellent pari à long terme. Dans son dernier rapport trimestriel, la BNS a réussi à afficher une croissance positive de ses revenus et de ses bénéfices, tandis que sa provision pour pertes de crédit a également diminué sur une base séquentielle.

Au premier trimestre 2021, la BNS a enregistré un bénéfice net ajusté de 2,4 milliards de dollars, soit une hausse de 3 % par rapport à la période précédente. Bien que les actions du leader bancaire n’aient gagné que 35 % au cours de la dernière décennie, elles offrent aux investisseurs un rendement en dividendes savoureux de 4,6 %.

 

Fiera Capital

Société de gestion de placements à petite capitalisation cotée à la Bourse de Toronto, Fiera Capital offre un rendement en dividendes très intéressant de 7,7 %. Elle fournit des services de gestion d’actifs aux institutions et aux particuliers fortunés en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Elle a terminé l’année 2020 avec plus de 180 milliards de dollars d’actifs sous gestion, comparativement à seulement 10 milliards de dollars en 2005.

En 2020, son bénéfice net ajusté s’est élevé à 146 millions de dollars, tandis que sa marge EBITDA au quatrième trimestre était de 31,1 %. La société a un ratio de distribution de dividendes de moins de 50 %, ce qui suggère qu’elle dispose d’une marge suffisante pour augmenter ces paiements à l’avenir.

 

Great-West Lifeco

Société de portefeuille de services financiers qui exerce des activités dans le domaine de l’assurance-vie et de l’assurance-maladie, ainsi que dans les domaines de la retraite, des placements, de la gestion d’actifs et de la réassurance en Amérique du Nord et en Europe, Great-West Lifeco est l’une des principales sociétés de dividendes du TSX.

Son rendement à terme est proche de 5 % et sa faible valorisation rend le titre attrayant pour les investisseurs à revenu et les investisseurs à contre-courant. Great-West Lifeco se négocie à seulement 11 fois les bénéfices, ce qui est inférieur aux sociétés de services financiers comparables dont le ratio cours/bénéfice se situe entre 12,5 et 15.

Les analystes qui suivent l’entreprise s’attendent à ce que les ventes augmentent de 13,3 % pour atteindre 62,2 milliards de dollars en 2021 et de 5 % pour atteindre 65,3 milliards de dollars l’année prochaine. La croissance des bénéfices devrait également atteindre un taux annuel de 8,5 % au cours des deux prochaines années.

 

Société Financière Manuvie

Le dernier titre de la liste est celui de la Société Financière Manuvie, une société qui offre un large éventail de services financiers à ses clients. Il s’agit de la plus grande compagnie d’assurance au Canada et elle figure parmi les 10 plus grands fournisseurs d’assurance au monde.

Manuvie exerce ses activités par l’entremise d’un réseau de distribution multicanal et est considérée comme une société de premier ordre en raison de sa position de chef de file, de l’importance qu’elle accorde à la gestion des risques, de sa portée considérable et de sa vaste gamme de solutions.

Le rendement à terme de l’action Manuvie est de 4,15 %. La direction de la société s’attend à ce que les bénéfices augmentent à un taux annuel de 10 à 12 % à moyen terme. En outre, le ratio de distribution cible de la société, qui se situe entre 30 % et 40 %, permettra à la société d’augmenter les versements en 2021 et au-delà.

 

Pour terminer

Les secteurs bancaires et de services financiers ont été amochés en raison de la pandémie. Les investisseurs s’inquiétaient de la hausse du taux de chômage au Canada, qui augmenterait les taux de défaillance, ainsi que de l’exposition du secteur bancaire au secteur de l’énergie, qui est en perte de vitesse, dans un contexte de faibles taux d’intérêt.

Mais au cours de l’année dernière, ces actions ont fait un retour en force en raison de la hausse de la demande de prêts hypothécaires et des prestations fédérales fournies par le gouvernement canadien.

Si vous n’êtes pas exposé au secteur bancaire, c’est peut-être le moment d’acheter ces actions sous-évaluées qui offrent des rendements en dividendes intéressants.

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier