Interactive Brokers est une société cotée en Bourse (IBKR-Q) et sa plateforme de courtage en ligne recèle plusieurs fonctionnalités inédites, absentes auprès de certains des plus grands joueurs de l’industrie. Compte-rendu d’une expérience très satisfaisante, quoique teintée d’une certaine complexité.

Moins connu que n’importe quel autre courtier à escompte qui opère au Canada, Interactive Brokers est pourtant riche d’une longue histoire. Plusieurs se demandent si ce joueur, au cœur de plusieurs débats, ne pourrait pas éventuellement venir à son tour perturber l’industrie du courtage en ligne au pays. Parce qu’au-delà de la guerre de prix qui s’annonce actuellement dans ce marché, c’est dans l’expérience de la négociation d’actions qu’elles proposent que certaines firmes peuvent venir ébranler la concurrence.

Pourtant, la plateforme de courtage en ligne d’Interactive Brokers arrive au dernier rang d’une liste de 15 plateformes dédiées à l’investissement en ligne.  Les plateformes étaient classées par la firme Surviscor selon les frais qu’elles perçoivent de leurs clients. Sa note de 25 % se situe très loin des trois meneurs que sont Desjardins Courtage en ligne de 82 %, Wealthsimple Trade de 85 % et Banque Nationale Courtage direct avec 95 %. 

Vrai que les grilles tarifaires d’Interactive Brokers sont complexes et beaucoup moins familières. Mais lisez ce qui suit jusqu’au bout : Interactive Brokers vaut le détour pour les investisseurs les plus exigeants. Ceux qui souhaitent pouvoir compter sur une gamme d’outils bien élaborés. 

En quoi Interactive Brokers se différencie-t-il de la concurrence ?

Et c’est justement sur ce point qu’Interactive Brokers fait mordre la poussière à ses concurrents. Les fonctionnalités sont multiples: Une quarantaine d’entre elles sont présentées sur le site web, qui est d’ailleurs très bien fait, mais en anglais seulement. Cette multiplication d’outils déborde l’offre habituelle d’un courtier à escompte. Contrairement à de plus grands joueurs, vous y trouverez notamment un outil de création de portefeuilles et un outil de rééquilibrage de vos actifs.

Interactive Brokers propose également une application mobile puissante pour les appareils iOS et Android. Ces applications offrent des données en continu, des outils graphiques et la possibilité de réaliser les transactions les plus complexes, différents types d’ordre nouveaux sont proposés, sur un appareil mobile. Et même à partir de ce dernier, vous avez accès à plus de 120 marchés mondiaux pour négocier les actions de votre choix. Plusieurs plateformes d’ici ne proposent qu’un accès au marché nord-américain. Certaines fonctionnalités méritent maintenant d’être portées à votre attention.

Investir mondialement

Comme mentionné précédemment, les clients d’Interactive Brokers peuvent investir leurs deniers dans le monde entier. Que vous souhaitiez vous diversifier dans les actions, les options, les contrats à terme, les devises, les obligations ou autres, vous avez le choix de plus de 120 places financières pour atteindre votre objectif. Alimentez votre compte dans plusieurs devises pour négocier avantageusement les actifs libellés dans la monnaie de votre choix.

L’outil Fundamentals Explorer 

Ce tableau de bord d’analyse fondamentale de type tout-en-un vous permet de consulter rapidement les informations les plus importantes sur une entreprise et ses concurrents. Et cela directement à partir de la page d’accueil. Voyez comment une entreprise se compare à ses concurrents et à l’industrie, et plongez dans une mine d’informations pour prendre une décision éclairée.

Des ordres de transaction conditionnels plus élaborés  

Interactive Brokers permet de passer différents types d’ordre. L’un deux, le « Bracket order », est un ordre qui se compose de plusieurs éventualités. Grâce à celui-ci, vous êtes désormais en mesure de saisir un ordre d’achat à cours limité et de lui attacher un ordre subséquent de vente à cours limité et un ordre de vente stop. 

Grosso modo, sans aucune supervision de votre part, vous pourriez acheter les actions convoitées au prix maximum de 25 $ l’unité, revendre le même titre pour 30 $ dès qu’il remonte à ce seuil. Ou encore, protéger votre risque à la baisse en exigeant la vente des titres lorsqu’ils plongent à 20 $, à titre d’exemple. Un ordre, plein de possibilités !

Achat de fractions d’actions

Wealthsimple Trade n’est pas votre seule destination pour acheter des fractions d’actions. Interactive Brokers vous permet de choisir n’importe quel titre américain disponible et de décider du montant que vous souhaitez y investir. Avec des actions fractionnées, vous pouvez répartir vos investissements entre un plus grand nombre de titres pour obtenir un portefeuille plus diversifié. L’idéal pour faire travailler rapidement de petits montants, au lieu de les laisser dormir en encaisse !

Tableau de bord de l’investissement responsable 

Quelles sont les valeurs que vous souhaitez mettre de l’avant dans le cadre de votre philosophie d’investissement ? Avec ce tableau de bord, vous pouvez vous assurer que vos investissements actuels et futurs reflètent vos valeurs. Sur la base de vos préférences, l’outil accorde une note qui démontre dans quelle mesure vos investissements correspondent à vos valeurs. Vous pourrez ainsi constater si les façons de faire d’une entreprise convoitée sont en adéquation avec celles-ci.

Interactive Brokers a-t-il quelques points faibles ?

Comme toute plateforme, celle d’Interactive Brokers a quelques points faibles. Les points faibles se centrent sur la complexité des informations. Examinons.

Certains types de comptes ne sont pas offerts

Pour les investisseurs canadiens, le compte non enregistré, le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) et le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) sont proposés. Pour tout autre type de compte, vous devrez vous tourner vers un autre fournisseur.

Une navigation compliquée et une grille tarifaire complexe

Interactive Brokers a le défaut de ses qualités. Pour l’investisseur, l’abondance d’outils et de fonctionnalités est appréciée. Par contre, cette masse d’informations ne s’assimile pas du jour au lendemain. Il est parfois difficile de se retrouver aisément et de comprendre tous les tenants et aboutissants d’un choix de plateforme ou de grille tarifaire. Certains accès à de la recherche semblent aussi exiger un abonnement mensuel.

Quels sont les frais liés à l’utilisation de Interactive Brokers ?

Comme mentionné précédemment, différentes grilles tarifaires semblent disponibles, pour différents pays. Au Canada, de façon générale, attendez-vous à payer 0,01 $ par action, pour un minimum de 1 $ par ordre, et pour un maximum de 0,5 % de la valeur de la transaction.

Exception faite des jeunes investisseurs et de ceux qui ont des actifs importants, Interactive Brokers exige que les détenteurs de compte dépensent au moins 10 $ en commissions chaque mois. Si vous n’atteignez pas ce seuil au cours d’un mois quelconque, vous paierez des frais complémentaires pour respecter cette politique. 

À titre d’exemple, si vous dépensez 5 $ en commissions au cours d’un mois, vous devrez payer des frais d’inactivité mensuels additionnels de 5 $ pour porter le total de vos commissions à 10 $. Ces frais sont supprimés pour les titulaires de comptes dont le solde est d’au moins 100 000 $.

Finalement, et bien que de nombreux courtiers proposent gratuitement les rapports de recherche de la firme Morningstar, les clients d’Interactive Brokers doivent payer, selon certaines sources, 15 $ par mois pour ce service. 

Interactive Brokers : quel est le verdict ?

Chose certaine, Interactive Brokers se différencie de la masse. Cette plateforme de qualité, quoique complexe dans son rendu, est conçue pour les investisseurs actifs, les négociateurs sur marge ou pour les épargnants qui ont des visées pour investir à l’international par leurs propres moyens. 

Bien que ce courtier en ligne propose des caractéristiques qui le font ressortir du lot, Monsieur et Madame Tout-le-Monde n’ont pas nécessairement intérêt à y ouvrir un compte. Plusieurs courtiers en ligne, comme Desjardins Courtage en ligne ou Banque Nationale Courtage direct, feront parfaitement l’affaire pour investir simplement et à faible coût.

Ce qu’on aime d’Interactive Brokers

  • De robustes fonctionnalités pour négocier.
  • L’ouverture aux marchés mondiaux.
  • Les outils sophistiqués pour les négociateurs chevronnés.
  • La possibilité d’acheter des fractions d’actions américaines.
  • Une commission sur transaction raisonnable, même si on la préfère à taux fixe.
  • L’audace de faire oublier des plateformes plus simplistes. 
  • La possibilité d’ouvrir un compte fictif et de le convertir en compte véritable.

Ce qu’on aime moins d’Interactive Brokers

  • La grille tarifaire est complexe.
  • Le flou entourant le prix de certaines plateformes et de certaines fonctionnalités.
  • Une navigation ardue : certains s’y perdront dans les dédales !
  • Un site Internet en anglais seulement.

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier