Informé des capacités de l’outil « À la loupe CIBC » déployé récemment par les Services bancaires mobiles CIBC, fonctionnalité qui utilise l’intelligence artificielle pour épauler les clients en matière de finances personnelles, j’espérais que ce même vent de fraîcheur souffle sur la division du courtage à escompte Pro-Investisseurs… 

Rappelons qu’une plateforme de courtage, ou courtier en ligne ou à escompte, permet notamment de gérer soi-même ses investissements dans des actions, des obligations ou des fonds négociés en bourse (FNB). On dénombre plusieurs de ces plateformes au pays et elles se livrent une concurrence féroce pour gagner des parts de marché. Ce comparateur vous permettra d’y voir plus clair d’un coup d’œil.

À défaut de pouvoir compter sur un outil doté d’intelligence artificielle pour nous aider à prendre de meilleures décisions d’investissement, l’offre de Pro-Investisseurs CIBC se veut la moins onéreuse des courtiers affiliés aux grandes banques canadiennes, excluant Banque Nationale Courtage direct et Desjardins Courtage en ligne. Et même si elle n’offre pas la gratuité comme le font désormais les deux concurrents mentionnés précédemment, Pro-Investisseur CIBC n’a pas à rougir de sa grille tarifaire. C’est raisonnable ! 

De façon générale, la Banque CIBC continue d’améliorer son expérience en matière de services bancaires mobiles. Elle s’est ainsi récemment classée au premier rang des plus grandes banques canadiennes en ce qui concerne la satisfaction de la clientèle à l’égard des services bancaires mobiles, selon un classement établi par la firme J.D. Power. Cette reconnaissance l’incitera-t-elle à peaufiner son service de courtage en ligne ?

En quoi Pro-Investisseurs CIBC se différencie-t-il de la concurrence ?

Pro-Investisseurs CIBC se différencie quelque peu des autres courtiers en ligne affiliés aux grandes banques canadiennes au chapitre de la tarification. La commission de base se situe à 6,95 $, une économie comparativement au tarif de 9,95 $ exigé bien souvent par ces autres institutions bancaires. 

D’ailleurs, Pro-Investisseurs CIBC arrive au cinquième rang d’une liste de 15 plateformes dédiées à l’investissement en ligne, classées par la firme Surviscor selon les frais qu’elles perçoivent de leurs clients. Sa note de 75 % demeure néanmoins éloignée de celle de la Banque Nationale Courtage direct à 95 %, qui trône au sommet de ce palmarès.

Comme la grande majorité de ses concurrents, Pro-Investisseurs CIBC fournit des outils de sélection pour filtrer rapidement des centaines de titres boursiers, des rapports d’études « maison » (Marchés mondiaux CIBC) et de tierces parties comme Morningstar et Thomson Reuters+, ainsi que l’accès à des graphiques avancés. 

Par contre, les clients ne bénéficient pas d’un rythme de déploiement soutenu de nouvelles fonctionnalités comme c’est le cas du côté des petits courtiers indépendants. Ils profitent néanmoins des avantages d’être dans le giron d’une grande banque.

Certaines fonctionnalités méritent maintenant d’être portées à votre attention.

Une gamme rehaussée de types d’ordre classiques et avancés

Un peu à la manière du courtier en ligne Interactive Brokers, Pro-Investisseurs propose des ordres de transaction conditionnels plus élaborés que les ordres d’achat ou de vente habituels. Utilisés habituellement par les négociateurs expérimentés, ces ordres plus musclés sont un outil supplémentaire pour l’investisseur qui cherche à protéger ses gains, à limiter ses pertes ou à automatiser la négociation de certains titres. 

Trading Central

Les adeptes de l’analyse technique peuvent dénicher de nouvelles occasions d’investissement avec Trading Central. Vous obtiendrez des renseignements sur les événements techniques avant l’ouverture des marchés grâce au bulletin matinal.

La « Banque de connaissances »

Le volet éducatif prend évidemment beaucoup d’importance lorsque vient le moment de choisir son courtier en ligne. Pro-Investisseurs CIBC propose ainsi une vaste gamme de ressources pour vous permettre de développer vos compétences d’investisseur. Articles de blogue, extraits vidéo, ateliers virtuels et autres tutoriels permettent de maîtriser tout ce qu’il faut savoir sur les marchés et sur le fonctionnement de la plateforme.

Pro-Investisseurs CIBC a-t-il quelques points faibles ?

N’importe quelle plateforme a des faiblesses. Ce qui est important c’est d’évaluer vos besoins personnels en matière de technologie et de service. Pour certains investisseurs, les aspects qui suivent ne sont pas problématiques

 Un service qui exige de la patience

La société de conseil en investissement Dalbar Canada a entrepris, dans le cadre d’une étude effectuée entre le 19 et le 22 janvier 2021, de vérifier la qualité du service téléphonique proposé par les courtiers canadiens. Les représentants de cette firme ont donc appelé cinq fois chacun d’eux, durant les heures d’ouverture normales, pour évaluer le temps d’attente pour l’investisseur avant qu’il puisse parler à un agent. 

L’attente moyenne dans l’industrie était de 92 minutes. CIBC s’en tire avec un temps moyen de réponse de 101 minutes. L’attente la plus longue était de près de cinq heures. Virtual Brokers et Qtrade Investissement Direct sont les seuls courtiers à avoir répondu à plus d’un appel dans la zone des 10 minutes ou moins. Par contre, une autre étude, de la réputée firme d’analyse Surviscor, fait état d’un « pauvre niveau de service » de Pro-Investisseurs CIBC.

L’absence d’outils pour analyser le rendement

Des améliorations seront probablement déployées d’ici peu à ce sujet, mais pour le moment, l’absence d’outils pour analyser un portefeuille selon les facteurs usuels comme performance, risque et diversification, fait défaut.

Quels sont les frais liés à l’utilisation de Pro-Investisseurs CIBC ?

Comme mentionné d’entrée de jeu, la commission de base se situe à 6,95 $, une économie comparativement au tarif de 9,95 $ exigé par la majorité des autres grandes institutions bancaires. Les étudiants, qui doivent détenir un Compte Intelli CIBC, et les investisseurs actifs qui exécutent plus de 150 transactions dans le trimestre) bénéficient quant à eux d’une commission respective de 5,95 $ et de 4,95 $.

Quant aux frais de maintien de compte annuels, il n’y en a aucun pour le Compte d’épargne libre d’impôt (CELI) et le Régime enregistré d’épargne-études (REEE). Si vous détenez un compte non enregistré, vous devrez cependant assumer un coût de 100 $ par année si votre solde est inférieur à 10 000 $.

Finalement, pour les autres régimes enregistrés (REER, FERR, CRI et FRV), les frais de maintien de compte de 100 $ par année s’appliquent seulement si le solde de votre compte est de moins de 25 000 $.

Pro-Investisseurs CIBC : quel est le verdict ?

Chose certaine, le plus récent rafraîchissement esthétique de la plateforme web a fait le plus grand bien. Cette mise à jour était attendue depuis un certain temps. Dommage de ne pas avoir profité de l’occasion pour ajouter des fonctionnalités nouvelles ou de tierces parties : Pro-Investisseurs doit muscler l’offre d’outils proposés aux investisseurs. 

Cependant, si l’on tient compte de la grande sélection de rapports de recherche d’analystes qui sont disponibles et d’une commission raisonnable, Pro-Investisseurs CIBC obtient une note respectable, surtout pour les clients actuels de la Banque CIBC. Ces derniers peuvent virer des fonds facilement à partir de leurs comptes bancaires. Par contre, sachez qu’il vous est possible d’obtenir une plateforme de négociation aux caractéristiques très similaires, mais avec des frais et des commissions moins élevés.

Ce qu’on aime de Pro-Investisseurs CIBC

  • La commission raisonnable comparativement aux autres banques canadiennes.
  • Les alertes de marché que l’on peut personnaliser.
  • Tous les types de comptes habituellement offerts par les grandes institutions le sont également chez Pro-Investisseurs CIBC.
  • La possibilité d’opter pour un plan de réinvestissement des dividendes.
  • La générosité du volet éducatif de la plateforme.

Ce qu’on aime moins de Pro-Investisseurs CIBC

  • Des niveaux de service qui laissent songeurs, selon plusieurs palmarès de l’industrie.
  • Des fonctionnalités qui n’évoluent pas depuis quelques années.
  • L’absence d’outils pour analyser le rendement du portefeuille.
  • Pas de négociation gratuite de FNB, ni à l’achat ni à la vente.
  • L’impossibilité de créer un compte fictif.

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier