L’âme généreuse, vous prêtez parfois votre voiture à des amis? Révisez votre couverture d’assurance pour être certain que les dommages seront couverts en cas d’accident. Qu’il s’agisse d’un membre de votre famille qui conduise votre véhicule ou bien de quelques amis de manière occasionnelle, vous avez intérêt à en informer votre assureur. Trop peu de propriétaires de véhicules connaissent les conséquences possibles dans le cas contraire.

Que couvre votre police d’assurance?

En général, l’assurance auto couvre à la fois le véhicule et ses conducteurs désignés. Tout dépend de votre contrat. Inscrire un membre de votre famille qui utilise votre véhicule comme second conducteur est un excellent moyen de le protéger. C’est la meilleure façon d’obtenir une protection complète et une indemnisation suffisante en cas d’accident.

Cela dit, vous pouvez aussi prêter votre auto à un ami de façon exceptionnelle même s’il n’est pas inscrit sur votre contrat comme second conducteur. Appelez tout de même votre assureur pour l’informer. Profitez-en pour vérifier que s’il a un accident, votre assurance couvrira les dommages de la même façon que si vous aviez été au volant. Si vous omettez de transmettre des informations importantes à votre assureur, vous pourriez n’avoir droit qu’à une indemnisation partielle ou nulle.

Qu’est-ce qu’un conducteur occasionnel?

Le conducteur occasionnel est tout simplement une personne à qui vous prêtez votre voiture, ou vous-même si vous empruntez celle de quelqu’un d’autre. Tout conducteur occasionnel a l’obligation de détenir un permis de conduire valide. Il ne peut pas faire plus de kilométrage ou prendre la voiture plus souvent que le conducteur principal. Par exemple, vous êtes en couple et votre copine a un très mauvais dossier de conduite. Ses assurances lui coûtent cher. Vous songez à vous désigner vous-même comme conducteur principal, même si c’est elle qui utilise le plus la voiture, pour tenter de diminuer les coûts. Il s’agit d’une fausse déclaration et c’est évidemment à éviter.

Le second conducteur bénéficie des mêmes protections que vous, sans avoir la responsabilité de payer les primes. En plus d’être légalement autorisé à conduire au Québec, le second conducteur a obtenu votre permission pour utiliser votre véhicule et respecte les règles de votre police. Par exemple, votre adolescent veut arrondir ses fins de mois en devenant livreur Uber. Si votre police ne couvre que l’utilisation du véhicule à des fins personnelles, il ne devrait pas le faire.

Obtenez rapidement plusieurs soumissions d'assurances auto
Comparateur de polices d'assurance auto

Vous pourriez épargner des centaines de dollars par année en comparant le prix avant d'assurer votre automobile.

Comparer les prix

Votre colocataire est une amie et emprunte votre voiture plus ou moins régulièrement. Doit-elle être inscrite comme second conducteur à votre police d’assurance? Le nombre de fois qu’une personne doit conduire votre auto pour être ajoutée à votre police n’est pas strictement encadré. Chaque compagnie d’assurance peut donc établir ses propres critères. Si votre colocataire emprunte votre auto une fois par année, inutile de l’ajouter sur votre contrat. Mais si elle la conduit à tous les samedis pour se rendre au travail, elle devrait probablement l’être.

Combien coûte l’ajout d’un deuxième conducteur?

Un second conducteur peut faire augmenter vos primes d’assurance auto. Toutefois, ce n’est pas nécessairement le cas. L’âge du conducteur est un critère important pour les assureurs. Si c’est votre enfant que vous ajoutez comme second conducteur, votre prime a de bonnes chances d’augmenter. Toutefois, si c’est votre conjoint et qu’il a un bon dossier de conduite, ce ne sera peut-être pas le cas. L’âge, l’expérience de conduite, les antécédents et les infractions au Code de la sécurité routière sont des éléments sur lesquels les assureurs s’attardent pour évaluer le risque supplémentaire. Si vous trouvez que votre police vous coûte trop cher avec l’ajout d’un second conducteur, vérifiez si vous pouvez obtenir un meilleur prix pour votre assurance auto. De plus, il faut savoir que tout accident fait par un second conducteur ou un ami à qui vous prêtez votre voiture peut faire augmenter votre prime d’assurance auto.

Qu’est-ce qui est couvert si le second conducteur a un accident avec votre auto?

La couverture d’assurance dépend des protections choisies. Tout véhicule circulant au Québec doit obligatoirement être couvert par une assurance responsabilité civile. Si vous choisissez uniquement cette protection, vous êtes assuré « juste d’un bord ». En souscrivant également une protection « collision » ou « des deux bords », votre police vous protège beaucoup mieux. Par exemple, votre conjoint utilise votre camion pour déménager quelques meubles à votre chalet. Il est second conducteur. Une fois sur la route, il est protégé de la même manière que vous. Si un autre automobiliste lui fonce dedans alors qu’il est stationné, votre conjoint n’est pas responsable de l’accident. Une couverture en responsabilité civile devrait suffire. Par contre, si votre conjoint a un accident dont il est responsable, vous avez besoin d’une protection complète pour que les réparations soient remboursées par votre assureur.

Dans le cas d’une voiture assurée seulement en responsabilité civile, la personne qui l’emprunte devrait payer les dommages si elle avait un accident dont elle était responsable. Il peut s’agir d’un ami à qui vous prêtez votre vieille bagnole exceptionnellement, pendant que sa propre voiture est au garage. Cette personne peut se protéger en ajoutant une protection supplémentaire à sa propre police, pour dommages aux véhicules n’appartenant pas à l’assuré. Les dommages causés à votre véhicule seraient alors couverts par cet avenant.

Quoi vérifier avant de laisser un ami emprunter votre véhicule?

La prudence exige de vérifier quelques éléments avant de laisser quiconque utiliser votre voiture. D’abord, cette personne doit détenir un permis de conduire valide. Une fois cette vérification faite, indiquez-lui où trouver votre preuve d’assurance et le certificat d’immatriculation dans la voiture. Demandez-lui si d’autres personnes monteront à bord du véhicule. À quelles fins emprunte-t-elle votre auto? Où ira-t-elle?

De plus, il est important de discuter du montant de la franchise à payer en cas d’accident. Confirmez avec votre ami qu’elle est prête à l’assumer en totalité ou en partie. Cette discussion peut être difficile, mais votre ami en sortira sensibilisé aux conséquences qu’un accident aurait sur vous.

Votre contrat contient toute l’information essentielle à propos de votre couverture d’assurance, mais comme tout contrat, sa lecture peut s’avérer un peu aride. Dans ce cas, la meilleure personne pour répondre à vos interrogations au sujet de l’assurance second conducteur est votre représentant en assurances de dommages.

FAQ

Pourquoi assurer un deuxième conducteur?

Inscrire une personne qui utilise occasionnellement votre véhicule comme second conducteur est la meilleure façon d’obtenir une protection et une indemnisation complètes en cas d’incident. Si votre assureur ne sait pas que vous prêtez votre auto, il pourrait utiliser ce manque d’information pour justifier le rejet d’une réclamation.

Quels sont les droits d’un conducteur secondaire?

Il bénéficie habituellement des mêmes protections que le conducteur principal, du moment que l’assureur est bien informé à son sujet. Cependant, il ne peut pas faire modifier le contrat d’assurance.

Qui peut être second conducteur?

Toute personne qui détient un permis de conduire valide au Québec peut devenir second conducteur. Pour ce faire, contactez votre assureur pour l’ajouter à ce titre sur votre contrat.

Quelle est la différence entre conducteur principal et secondaire? 

Le conducteur principal doit être celui qui fait le plus de kilométrage avec le véhicule ou l’utilise le plus souvent. Le conducteur secondaire utilise le véhicule de manière occasionnelle.

Comment ajouter un second conducteur sur son assurance auto? 

Vous pouvez ajouter un deuxième conducteur en communiquant avec votre assureur. Il vous demandera les renseignements concernant son identité, sa date de naissance, la date d’obtention de son permis, son occupation, les conditions et la fréquence d’utilisation de votre voiture, ainsi que ses antécédents de sinistres et d’infractions.

Obtenez rapidement plusieurs soumissions d'assurance vie
Comparateur de polices d'assurance vie

Vous pourriez épargner des milliers de dollars en comparant les prix avant de souscrire à une assurance vie permanente ou temporaire.

Comparer les prix