Comparateur d'assurance invalidité

Vous pourriez épargner des centaines de dollars par année en comparant le prix des polices d'assurance invalidité.

1

Qu'est-ce que l'assurance invalidité?

L’assurance invalidité est aussi appelée assurance salaire, parce que c’est le rôle qu’elle remplit. Par définition, cette assurance vous couvre lorsque vous n'êtes pas en mesure de travailler. Parent proche de l’assurance maladies graves et de l’assurance hypothécaire, elle vous protège contre un événement malheureux qu’il vous est impossible de prévoir : une invalidité découlant d’une maladie ou d’un accident.

L’importance d’être assuré

Qu’arriverait-il si vous étiez victime d’un accident demain matin et que vous deviez arrêter de travailler temporairement? Pourriez-vous faire face à vos obligations financières? L’assurance invalidité protège votre revenu, et c'est précieux! Elle permet de prendre le temps de vous remettre sur pied, l’esprit tranquille, pendant que vos prestations d'assurance payent la maison, la voiture et l’épicerie. Avec une bonne assurance invalidité, vous obtenez un versement mensuel qui remplace adéquatement votre revenu. Les prestations atteignent habituellement entre 60% et 85% de votre revenu. Si vous avez souscrit une assurance hypothécaire qui inclut l’invalidité, n’oubliez pas que celle-ci vous protège uniquement pour le remboursement de votre hypothèque pendant que vous êtes incapable de travailler. Le revenu mensuel obtenu avec l’assurance invalidité couvre, quant à lui, vos autres obligations financières et pourrait même vous permettre de continuer à épargner pour la retraite.

La définition de l'invalidité

L'invalidité désigne d’un état mental ou physique qui empêche un individu de subvenir à ses besoins. Restez attentif, puisque les compagnies d’assurances ne définissent pas toutes l’invalidité de la même manière. Par exemple, votre invalidité pourrait être partielle ou totale, ou encore concerner votre profession habituelle ou tout emploi. Les implications sont bien différentes selon la définition qui prévaut. Dans certains cas, dès que vous êtes capable d’occuper un emploi quelconque, vous ne pouvez pas être indemnisé. C’est pour cette raison qu’il est essentiel bien comprendre votre contrat.

L’assurance invalidité pour salariés et travailleurs autonomes

L'assurance invalidité apaise votre stress face à une situation qui vous empêche de travailler et de gagner un revenu pour vous-même et votre famille. Il est possible que vous soyez déjà protégé par une assurance collective au travail. Si vous avez une couverture en vigueur actuellement, il est important de la vérifier auprès de votre employeur et de compléter vos protections avec une assurance invalidité individuelle. Une assurance collective est souvent offerte à tous les membres d'un même groupe, comme tous les employés d'une entreprise. Vous êtes probablement obligé d'y adhérer et ne pouvez pas personnaliser votre couverture. Rien ne vous empêche de souscrire à un offre individuelle en plus de votre assurance collective. En combinant celle-ci avec une assurance individuelle, vous pouvez choisir vous-même vos protections. Une couverture plus complète mettra votre famille à l'abri des impacts financiers de votre invalidité. Pour les travailleurs autonomes et propriétaires d’entreprise, il est d’autant plus crucial de souscrire ce type d’assurance. Une invalidité qui vous empêche de travailler pourrait avoir des conséquences désastreuses sur la poursuite de vos affaires.

Quelques trucs pour économiser sur votre prochaine police d'assurance invalidité au Canada

Choisissez attentivement votre type de contrat d'assurance invalidité

Plusieurs types de contrat sont possibles. Avec ceux qui vous garantissent la prime garantie et le renouvellement, le coût de votre assurance est fixe et l’assureur ne peut pas modifier les conditions. Si vous optez plutôt pour une prime non garantie et un renouvellement garanti, le coût de votre assurance pourra augmenter dans le futur. Lorsque ni la prime ni le renouvellement ne sont garantis, à la fois le coût et les conditions peuvent changer. Portez attention à votre contrat : existe-t-il un mécanisme quelconque, comme un plafond, qui contrôle la hausse dans le cas des primes non garanties? Une offre très agressive au début pourrait augmenter et s’avérer beaucoup moins intéressante qu’au premier coup d’oeil.

Allongez le délai entre le moment de votre réclamation et celui où vous recevrez vos prestations

Suite à un accident ou une maladie, un médecin confirmera votre invalidité. Le délai entre ce moment et celui où vous commencerez à recevoir des prestations est appelé délai de carence. Il peut être de 30 jours, 60 jours, 90 jours, voire 120 jours. C'est la période pendant laquelle vous devez subvenir à vos besoins à partir de vos économies personnelles. À la signature de votre contrat, vous choisissez le délai qui vous convient. Un délai de carence plus court se traduira par des primes plus élevées, et inversement, l'allonger fait baisser le prix des primes. Si vous avez suffisamment d'économies pour soutenir votre train de vie pendant 90 jours, vous payerez donc moins cher que si vous choisissez un délai de carence de 30 jours.

Sélectionnez une durée des prestations qui est courte

L'assurance invalidité vous procure un remplacement de revenu de manière temporaire. Une assurance invalidité de courte durée couvre jusqu'à 6 mois, puis une assurance de longue durée peut prendre le relais si vous n'êtes toujours pas apte à recommencer le travail. Plus la durée que vous voulez assurer est courte, plus votre prime sera intéressante. Par exemple, si vous voulez recevoir des prestations pendant 2 ans en cas de maladie, votre prime sera moins dispendieuse que si vous tenez à vous assurer pour une invalidité qui durerait 5 ou 10 ans.

Assurez-vous que vos prestations sont indexées adéquatement

Il est important, surtout si vous êtes jeune, de regarder l’indexation des prestations. L'indexation désigne une variation automatique de la valeur d'une prestation en fonction de l'évolution de certaines données économiques, comme le coût de la vie. C'est ce qui fait que vos prestations vous permettront de bien vivre dans 10 ou 15 ans! Des prestations indexées augmenteront au fil des ans et vous permettront de conserver votre pouvoir d’achat. Sinon, l'inflation risque de vous devancer et ce que vous recevrez paraîtra bien maigre en comparaison au coût de la vie!

3

En savoir plus sur l'assurance invalidité

Questions fréquentes sur l'assurance invalidité

Qu'est-ce que l'assurance invalidité?

L'assurance invalidité, souvent appelée assurance salaire en cas d'invalidité, est une forme de protection du revenu d’un bénéficiaire. Ce bénéficiaire est vous-même à partir du moment où vous y avez souscrit. En cas d’invalidité, c’est-à-dire lorsqu’une maladie ou un accident fait obstacle à l'accomplissement des fonctions professionnelles, le bénéficiaire peut toucher des indemnités. En d’autres termes, c’est ce qui vous permet d’avoir l’entrée d’argent nécessaire pour couvrir vos dépenses habituelle : loyer ou hypothèque, paiement d'auto, alimentation, loisirs, épargne, etc. Cette assurance peut vous verser jusqu’à 85% de votre revenu habituel.

L'assurance invalidité est-elle déductible d'impôt au Canada?

Il faut vous pencher sur votre situation fiscale précise pour déterminer si vos primes d’assurance sont déductibles d’impôt. Règle générale, les primes d’assurance vie, d’assurance santé et d’assurance invalidité ne sont pas déductibles. Cela signifie qu’un particulier ne peut pas déduire les primes qu’il paye pour un contrat dont il est titulaire, sauf s'il est travailleur autonome. Dans ce cas, les primes peuvent être déduites de son revenu à condition qu’elles constituent une dépense d’entreprise raisonnable.

L'assurance invalidité en vaut-elle la peine?

Tout dépend du soin avec lequel vous sélectionnez votre contrat d'assurance... et ce que le destin vous réserve. Personne n'aime penser aux malheurs qui pourraient lui arriver. Or, environ 14% des Canadiens déclarent une incapacité de travailler. En examinant le type de contrat choisi, la durée des prestations prévue, le délai de carence et l'indexation des prestations, vous serez en mesure de déterminer s'il répond à vos besoins sans être hors de prix. N'hésitez pas à poser vos questions aux compagnies d'assurance avant de vous engager avec elles. Un bon assureur ou un bon courtier devrait savoir vous conseiller l'option la plus avantageuse pour votre situation.

Qu'est-ce qui est couvert par l'assurance invalidité?

Seul votre contrat vous donnera une réponse ferme à cette question. En général, l’invalidité désigne l’incapacité à travailler. Ses définitions varient d’un assureur à l’autre. Des exclusions sont très souvent inscrites au contrat. Par exemple, si vous avez une condition pré-existante, vous pourriez ne pas être couvert pour cette maladie spécifique ou devoir payer une surprime. De plus, si vous détenez différents types d’assurances, les prestations seront ajustées en fonction de votre situation et afin de ne pas se dédoubler. Votre assureur pourrait limiter les sommes qu’il vous versera selon ce que vous recevez déjà des indemnités d’un autre régime. Lorsque vous ferez votre réclamation suite à un événement, votre courtier ou un agent de la compagnie d’assurance pourra vous expliquer quel type de prestations vous recevrez. Une fois que votre demande est acceptée, vous pouvez utiliser l'argent versé pour couvrir les dépenses de votre choix : factures courantes, des factures liées à vos soins ou des paiements hypothécaires.

Les prestations d'assurance invalidité sont-elles imposables au Canada?

Vous devrez peut-être payer de l’impôt sur les prestations que vous recevrez de votre assureur. Tout dépend de votre situation. Si votre prime, ou une partie de votre prime, a été payée par votre employeur, votre syndicat ou votre association, vous allez payer de l’impôt sur l’argent reçu pendant votre invalidité. Votre employeur devrait pouvoir confirmer la manière dont les primes sont payées, si vous avez un doute. Au contraire, si vous avez un contrat individuel et que vous avez payé l'entièreté de vos primes vous-même, vous n'avez pas à payer de l’impôt sur l’argent reçu durant votre période d’invalidité.

Pouvez-vous souscrire une assurance invalidité de courte durée?

Oui, il existe différentes façons de la faire. L'assurance invalidité de courte durée est souvent présente dans le régime d’assurance offert au travail. Ce type d’assurance, de courte durée, offre des prestations pour une période maximale de 6 mois en cas de maladie ou de blessure. Vous pouvez obtenir une assurance invalidité de courte durée auprès de votre employeur ou en souscrire une individuellement. Une assurance invalidité de courte durée entre en vigueur avant l’assurance invalidité de longue durée. Elle est valide pour une période précise qui se calcule en nombre de semaines. Si vous n’avez pas de régime d’assurance invalidité de courte durée et que votre employeur n’en offre pas, vous pouvez aussi être admissible aux prestations de maladie de l’assurance-emploi.

L'assurance invalidité couvre-t-elle le cancer?

Peu importe la raison, si vous êtes incapable de travailler, l’assurance invalidité entre en jeu. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas votre médecin qui décide si votre invalidité est couverte ou non par votre assurance; c’est plutôt la compagnie d’assurance. Celle-ci se base sur votre situation et sur votre contrat pour déterminer si elle accepte votre réclamation. Cependant, il existe aussi des assurances spécifiques pour les cancers. Celles-ci peuvent couvrir les montants nécessaires pour couvrir les frais d’hospitalisation, les soins de courte et de longue durée, les médicaments, etc. Ces protections ne font pas partie de l’assurance invalidité et doivent être souscrites par un autre contrat d’assurance. Alors que l’assurance-invalidité aide à couvrir la perte de revenu des personnes en âge de travailler, d'autres assurances, comme l’assurance de soins de longue durée et l’assurance maladies graves, couvrent directement les dépenses liées aux soins de santé.

Comment fonctionne l'assurance invalidité?

Lorsqu’un médecin confirme votre invalidité, vous pouvez faire une réclamation à votre compagnie d’assurance. Celle-ci étudiera votre dossier pour décider si elle accepte votre réclamation. Si oui, vous recevrez ensuite un versement mensuel pour remplacer un pourcentage fixe de votre revenu. Pendant le délai de carence, soit la période entre le moment de votre demande et celle où la compagnie rendra sa décision, vous ne recevrez pas de prestation. Ce délai est prévu au contrat et varie en fonction de votre choix au moment de la signature.
Peu importe si vous avez ou non une assurance invalidité, il se peut que vous soyez admissible aux prestations prévues par les régimes publics. Si votre invalidité a été causée par un accident de travail, vous pourriez recevoir une indemnité de la CNESST. S’il s’agit d’un accident de la route, vous serez couvert par la SAAQ, peu importe si vous êtes responsable ou non de l’accident. Si votre problème de santé est grave et permanent, et qu’il vous empêche d’exercer tout genre d’emploi, vous pourriez être admissible à une rente d’invalidité de Retraite Québec, à condition d’y avoir déjà cotisé. Cela ne vous empêchera pas de recevoir vos prestations d’assurance, mais votre assureur pourrait se coordonner ces régimes, donc diminuer les sommes qu’il vous verse.
Un autre élément d'importance est l'exonération des primes pendant votre invalidité. Vérifiez si votre offre d'assurance prévoit que vous n'aurez pas à continuer de payer vos primes pendant que vous êtes invalide.

Qu'est-ce que l'assurance invalidité de longue durée?

L’assurance invalidité de longue durée entre en vigueur lorsque vous n’avez plus droit aux indemnités de l’assurance de courte durée ou de l’assurance-emploi. Le délai et le pourcentage de votre revenu habituel qui sera versé sont tous les deux déterminés par votre contrat. La période maximale pendant laquelle les prestations vous seront versées est aussi déterminée par votre contrat. Dans certains cas, elle peut aller jusqu’à vos 65 ans, mais vous pouvez aussi choisir un délai plus court, par exemple 2 ans ou 5 ans. Un délai plus court fera en sorte que l’assurance invalidité vous coûtera moins cher.

Puis-je obtenir une assurance invalidité avec une condition préexistante?

Oui, vous pouvez souscrire une assurance invalidité même si vous avez une condition médicale pré-existante. Cependant, il faut vous attendre à payer des primes plus élevées. Certains assureurs pourraient aussi refuser votre dossier, selon la gravité de votre condition.

L'assurance invalidité couvre-t-elle la santé mentale?

La santé mentale n’est pas toujours incluse dans une couverture d’assurance invalidité. Il existe en effet plusieurs sortes d’exclusions au contrat d’assurance qui justifient un refus de vous indemniser. Les exclusions générales sont présentes dans la majorité des contrats d'assurance invalidité et ciblent régulièrement les faits volontaires de l'assuré (délits, crimes, etc.), le suicide, la dépression et les conséquences de faits de guerre (sabotage, émeutes, etc). Des exclusions particulières pourraient aussi s’ajouter à votre contrat, notamment si vous exercez un sport dangereux ou une profession à risques, si vous avez des antécédents médicaux connus avant la signature, des problèmes de dos, de surmenage professionnel, etc. En somme, certaines maladies mentales peuvent être exclues de votre couverture. Si c’est un souci pour vous, posez des questions et lisez bien votre contrat.

Combien de temps dure l'assurance invalidité?

Tout dépend de votre contrat! L'assurance invalidité de courte durée peut être versée pour un maximum de 6 mois. Quant à votre assurance invalidité de longue durée, la période de versement des prestations se prolongera en fonction de l'entente conclue. Avez-vous souscrit une assurance pour 5 ans d'invalidité ou 10 ans? Dans certains cas, les prestations peuvent être versées jusqu’à vos 65 ans.

Ai-je besoin d'une assurance invalidité si j'ai déjà une assurance maladies graves?

Une invalidité peut être causée par un accident ou tout autre événement qui n’est pas une maladie grave. Les deux types d’assurance ne se chevauchent donc pas autant qu’il n’y paraît. Vous pouvez tout à fait avoir besoin de prestations d’invalidité sans que ce soit pour cause de maladie grave. L’assurance invalidité remplace votre revenu, alors que l’assurance maladies graves peut rembourser des médicaments qui ne sont pas couverts par les régimes publics, par exemple. Celle-ci vous protège spécifiquement contre les conséquences que peuvent avoir un cancer, une maladie infectieuse ou une maladie du cœur, entre autres.

Les utilisateurs de Hardbacon sont satisfaits à 100%

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir du contenu exclusif sur les finances personnelles

* En vous abonnant à l’infolettre de Hardbacon, vous acceptez également de recevoir des communications et des offres provenant de partenaires triés sur le volet. Vous pouvez vous désabonner en tout temps.