Afin d’obtenir votre permis de conduire, vous aurez à suivre plusieurs étapes réparties sur quelques années. Une de ces étapes est la réussite du cours pratique auprès de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ), ce qui vous permettra d’avoir votre permis probatoire. Mais qu’est-ce que cela signifie, au juste ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le permis probatoire au Québec.

Qu’est-ce que le permis probatoire ?

Le permis probatoire est votre dernière étape à franchir avant d’obtenir votre permis de conduire régulier, et vous le conserverez durant une période de 24 mois. Contrairement au permis d’apprenti conducteur qui vous oblige à être accompagné d’une personne ayant son permis de conduire depuis au moins 2 ans, vous pourrez conduire seul lorsque vous recevrez votre permis probatoire. Cependant, celui-ci est accompagné de ses propres restrictions.

Les restrictions du permis probatoire

Alors que le permis de conduire compte 15 points, le permis probatoire n’en a que 4. De plus, vous serez soumis à la tolérance zéro en matière d’alcool au volant. Enfin, les jeunes conducteurs de moins de 19 ans ayant leur permis probatoire sont également limités dans le nombre de passagers de moins de 19 ans qu’ils peuvent transporter entre minuit et cinq heures du matin. En effet, durant les 6 premiers mois après avoir obtenu leur permis probatoire, ces nouveaux conducteurs ne pourront transporter qu’un seul passager de moins de 19 ans durant les heures mentionnées précédemment, et un maximum de 3 passagers sera permis après cette période de 6 mois.  

Comment obtenir son permis probatoire au Québec ?

Tel que mentionné ci-haut, le permis probatoire est la dernière étape avant d’obtenir enfin votre permis de conduire. Mais pour atteindre cette étape, il vous faudra vous inscrire dans une école de conduite reconnue et où vous suivrez premièrement un cours théorique afin d’obtenir votre attestation écrite. Celle-ci vous permettra de prendre rendez-vous au bureau de la SAAQ de votre région pour y prendre possession de votre permis d’apprenti conducteur, qui lui est valide pour une durée de 1 an et 6 mois. 

Ensuite, il sera temps de suivre le cours pratique à l’école de conduite. Puis, vous pourrez vous inscrire auprès de la SAAQ pour passer premièrement votre examen théorique, puis votre examen pratique. 

Enfin, si vous avez réussi ces examens, et avez été en possession de votre permis d’apprenti conducteur depuis au moins 1 an, vous pourrez obtenir votre permis probatoire. 

Les assurances automobiles pour les jeunes conducteurs

Une des obligations touchant tous les conducteurs de véhicules routiers est d’être couvert par une police d’assurance automobile offerte par un assureur privé, en plus de l’assurance publique de la SAAQ. En effet, tous les conducteurs, qu’ils détiennent un permis probatoire ou régulier, sont couverts par le régime public de la Société d’assurance automobile du Québec. Celle-ci permet d’indemniser les victimes d’accident de la route ayant subi des blessures physiques, qu’elles aient ou non un permis de conduire. 

De plus, il est obligatoire de souscrire à une assurance automobile auprès d’un assureur privé. Celle-ci consiste en une assurance pour « responsabilité civile », et vous protège en cas de dommages matériels et de blessures causés à autrui. Cependant, la couverture d’assurance automobile pour vous protéger en cas de dommages à votre propre véhicule n’est pas obligatoire, bien que fortement recommandée. Lorsque vous commencerez à rechercher une police d’assurance pour un jeune ou un nouveau conducteur, vous remarquerez rapidement qu’il existe de nombreuses options, et vous voudrez savoir comment choisir la meilleure police d’assurance auto.  

Le coût pour les assurances automobiles d’un jeune conducteur

Vous vous demandez sûrement combien peut coûter une assurance automobile pour un jeune conducteur. Ce qu’il faut savoir c’est que le prix varie selon certains critères : le sexe du conducteur (le coût des assurances sont généralement plus élevés pour les personnes de sexe masculin), le lieu de résidence, le type de véhicule qu’il ou elle conduira, le dossier de conduite, et autres. 

En outre, le coût d’une police d’assurance automobile peut varier grandement d’une compagnie à l’autre. Il sera donc important de prendre le temps de comparer les différentes assurances automobiles offertes sur le marché. 

Comment économiser sur le coût des assurances automobile quand on a un permis probatoire ?

Les jeunes entre 18 et 25 ans, et plus particulièrement ceux de sexe masculin, sont ceux qui doivent le plus débourser afin d’assurer leur véhicule. Ils sont  également ceux qui ont le plus tendance à choisir une voiture luxueuse, ou un modèle à la mode, ce qui entraîne une hausse du prix d’assurance. 

La première chose à considérer lors de l’achat d’un premier véhicule, et qui vous permettra de faire certaines économies sur le prix des assurances, est le type de voiture. Les sportives coûtent évidemment beaucoup plus cher à assurer qu’une voiture compacte ou une petite berline. De plus, certains modèles populaires auprès des voleurs, dont les Honda Civic et les Mazda 3, seront plus coûteux à assurer. 

Selon l’âge et l’état du véhicule, il peut également être plus économique de souscrire à une assurance de base couvrant uniquement la responsabilité civile, ce qu’on appelle communément « assurer une voiture d’un côté ». Mais plus le véhicule a de la valeur, plus il serait sage de débourser un peu plus pour obtenir une prime d’assurance qui couvrira les dommages subis à votre voiture en cas d’accident de la route. 

Obtenez rapidement plusieurs soumissions d'assurances auto
Comparateur de polices d'assurance auto

Vous pourriez épargner des centaines de dollars par année en comparant le prix avant d'assurer votre automobile.

Comparer les prix

Ensuite, il faudra présenter un excellent dossier de conduite si on espère obtenir une assurance automobile à moindre prix. Ce qui signifie que le jeune conducteur ayant un permis probatoire doit avoir tous ses points (4) à son dossier. Il n’aura donc pas été déclaré coupable à la suite d’une infraction au Code de la route et son permis n’aura jamais été révoqué. 

Une autre astuce qui pourrait vous permettre de payer un peu moins cher pour votre prime d’assurance automobile et de faire augmenter la franchise. La franchise est le montant que vous devez débourser de votre poche au moment de faire une réclamation d’assurance. Par exemple, si la franchise de base sur votre contrat d’assurance est de 250$, vous pourriez demander à votre assureur d’augmenter celle-ci à 500$ et ainsi diminuer le coût de votre prime. 

Pour les jeunes conducteurs vivant en appartement, il peut également être avantageux de combiner une assurance habitation et une assurance automobile. En effet, la grande majorité des compagnies d’assurance offrent des rabais intéressants quand vous souscrivez à plus d’une assurance. Un autre avantage de se procurer une assurance habitation quand vous êtes propriétaire d’un véhicule, est que vos biens personnels qui pourraient se trouver dans votre voiture au moment d’un vol seront couverts par cette assurance. 

Vous êtes étudiant au cégep ou à l’université? Sachez que certains assureurs offrent des rabais sur l’assurance automobile, sous certaines conditions, dont d’être étudiant à temps plein. 

Pensez également à équiper votre véhicule d’un système anti-vol, que ce soit un antidémarreur ou un système de repérage par satellite, car c’est un autre moyen efficace de faire diminuer le coût de votre prime d’assurance automobile. 

Enfin, prenez le temps de faire le tour des sites web des différentes compagnies d’assurance. Certaines offrent des rabais lorsque vous souscrivez à une assurance en ligne, comme la division « assurances » de la Banque Nationale qui offre un rabais de 12% si vous passez directement par son site internet. 

FAQ sur le permis probatoire

Comment avoir son permis probatoire?

Afin d’obtenir son permis probatoire, il faut premièrement avoir son permis d’apprenti conducteur depuis au moins 12 mois, avoir réussi le cours de conduite, et ensuite réussir l’examen pratique de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Combien de temps dure le permis probatoire?

La durée du permis probatoire pour les nouveaux conducteurs est de 24 mois. Durant ces 2 années, vous aurez droit de conduire de manière autonome, mais vous serez limité dans le nombre de passagers de moins de 19 ans que vous pourrez transporter entre minuit et cinq heures du matin.

Combien de points y a-t-il sur un permis probatoire?

Contrairement au permis de conduire des personnes âgées de 25 et plus, qui comporte 15 points, le permis probatoire en compte seulement 4. Il faut donc s’assurer de conserver un dossier de conduite irréprochable durant la période couverte par le permis probatoire. Sachez également que c’est tolérance zéro en matière d’alcool au volant!

Peut-on louer une voiture avec un permis probatoire?

Oui, une personne ayant son permis probatoire peut faire la location d’une voiture. Cependant, l’âge minimum pour louer une voiture varie selon l’entreprise de location, certaines refusant de louer à des conducteurs de moins de 21 ans.

Que faire si vous avez un accident avec un permis probatoire ?

Tous les conducteurs, qu’ils aient un permis probatoire ou régulier, doivent se soumettre à la réglementation. Ceci signifie qu’il vous faudra vous arrêter et demeurer sur le site de l’accident, et fournir vos informations dont vos coordonnées, le numéro de votre permis probatoire, votre preuve d’assurance et votre numéro de plaque d’immatriculation.

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars sur vos assurances?

Magasinez vos assurances avec nos comparateurs d'assurance


Comparer les assurances