Le guide ultime sur l’assurance commerciale au Québec

Cartoon building with people outside.

    L’assurance commerciale permet aux entreprises de protéger leurs biens contre les pertes causées par des catastrophes naturelles, le vol ou les incendies. Elle peut couvrir les réparations ou le remplacement de biens endommagés ainsi que toute perte de revenus découlant d’une interruption des activités suite aux dommages. Bien que les entreprises ne soient pas obligées d’avoir une assurance commerciale au Québec, certains propriétaires de locaux commerciaux peuvent l’exiger.

    Le coût moyen d’une assurance commerciale au Québec varie entre 1 000 $ et plus de 10 000 $ par année en fonction de la taille et du type d’entreprise ainsi que de son emplacement. D’autres facteurs tels que les limites de couverture, les franchises et les risques potentiels déterminent la prime mensuelle.

    En général, l’assurance commerciale protège également du vol. Toutefois, si des mesures raisonnables n’ont pas été prises pour protéger les biens de l’entreprise ou si le vol n’a pas rapidement été reporté aux autorités et à l’assureur, votre réclamation peut être refusée.

    Les deux types d’assurance commerciale

    Deux types de police d’assurance commerciale sont proposés : l’assurance tous risques et l’assurance risques désignés. Souvent plus chère, la police tous risques est plus complète et couvre un plus large éventail de situations qu’une police risques désignés. La police risques désignés est plus abordable et offre moins de protection. Au cours de cette section, vous découvrirez ces deux types de politiques.

    L’assurance tous les risques

    Une police tous risques est complète : elle protège votre entreprise en cas de perte de n’importe quel type, sauf exceptions telles que les dommages causés par une guerre ou un accident nucléaire, qui sont généralement exclus des polices tous risques.

    L’assurance risques désignés

    Une police d’assurance risques désignés protège des pertes résultant des situations spécifiques décrites au contrat. Ce type de police est généralement plus abordable qu’une police tous risques car elle ne couvre que les pertes spécifiées dans la police. La plupart du temps, elle comprend une couverture en cas de pertes dues au feu, de dommages causés par la fumée, la foudre, la grêle, le vandalisme et le vol.

    Les principales couvertures de l’assurance commerciale

    Maintenant que vous faites la différence entre les catégories de couverture, il est temps de regarder ce que vous pouvez assurer. Le coût de votre assurance dépend du nombre d’éléments couverts par votre police. 

    Au cours de cette section, nous verrons ce qui est couramment couvert par une assurance commerciale. Il reste important d’examiner votre contrat pour savoir exactement de quelles situations vous êtes protégé et quel est le plafond de remboursement auquel vous êtes éligible.

    La protection des bâtiments

    Cette couverture protège la structure physique des biens de votre entreprise, tels que les murs, les toits et les accessoires fixes, contre les dommages ou les pertes. Elle protège généralement contre les dommages causés par les catastrophes naturelles, le vol et les incendies. Il est essentiel de noter que cette couverture n’inclut pas le terrain sur lequel se trouve le bâtiment.

    La protection des biens propres à l’entreprise

    Cette couverture protège les biens propres à votre entreprise, tels que les équipements, les stocks et les fournitures, contre les dommages causés par les catastrophes naturelles, le vol et les incendies. Elle couvre les frais de réparation ou de remplacement des biens de votre entreprise s’ils sont endommagés ou détruits.

    La protection des pertes d’exploitation

    Cette protection compense la perte de revenu ou les dépenses supplémentaires engagées en raison de la fermeture temporaire ou de la réduction de l’exploitation de votre entreprise à la suite d’une perte mentionnée au contrat. Si les locaux de votre entreprise sont endommagés par le feu et que vous devez déménager temporairement pour poursuivre vos activités, votre assureur remboursera les dépenses supplémentaires engagées. Vous serez aussi protégé en cas de perte de revenu que votre entreprise aurait généré si elle avait pu fonctionner normalement.

    La protection des risques liés à la cybersécurité

    La cyberassurance commerciale protège votre entreprise contre les pertes découlant de violations de données, de cyberattaques ou de violations de la vie privée, y compris les frais de notification et les frais juridiques. L’utilisation croissante de la technologie dans les industries rend les cybermenaces plus courantes, c’est pourquoi il est essentiel de disposer de cette couverture pour protéger votre entreprise.

    La protection en cas de panne d’équipement

    Cette couverture protège les équipements de votre entreprise contre les dommages causés par les pannes mécaniques. Elle couvre les réparations ou le remplacement d’équipements endommagés suite à une panne mécanique.

    La protection contre les inondations et les tremblements de terre

    Cette option protège votre entreprise des dommages causés par les inondations et les tremblements de terre. Elle couvre les coûts de réparation ou de reconstruction de bâtiments et le remplacement des biens personnels de votre entreprise endommagés ou détruits en raison d’inondations ou de tremblements de terre.

    Le coût d’une assurance commerciale

    L’assurance commerciale peut coûter de 1 000 $ à plus de 10 000 $ par année. Généralement, les petites entreprises consacrent un budget se situant dans le bas de cette fourchette alors que les grandes sociétés dépassent souvent le haut de la fourchette. Ces prix correspondent à une limite de couverture d’un million de dollars. 

    Les éléments qui influencent le coût d’une assurance commerciale étant nombreux, il existe plusieurs moyens de réduire le coût de vos primes. Avec l’aide de courtiers en assurance, d’outils de comparaison d’assurances commerciales ou de fournisseurs directs, vous pourrez comparer diverses offres. De nombreux assureurs offrent des rabais si vous regroupez votre assurance de biens avec d’autres types d’assurance, comme une assurance responsabilité civile ou une assurance automobile. Vous en apprendrez davantage sur les éléments qui influencent vos primes mensuelles au cours de la section suivante.

    La portée de la couverture

    Le type de couverture et son montant influencent beaucoup le coût d’une assurance commerciale. Plus la couverture est complète, plus les primes seront élevées. Si vous avez besoin d’être protégé en cas de catastrophe naturelle telles qu’un tremblement de terre, une inondation ou un ouragan, vos primes seront plus élevées que si vous n’avez besoin d’être protégé qu’en cas d’incendie et de vol.

    L’emplacement et la taille de l’entreprise

    Ces éléments influencent beaucoup le coût d’une assurance commerciale. Vos primes seront plus élevées si votre entreprise se situe dans une région sujette aux catastrophes naturelles ou ayant un taux de criminalité élevé. De même, si votre entreprise est située dans un immeuble important ou si elle possède beaucoup d’équipement de valeur, vos primes seront plus élevées.

    Les risques de l’industrie

    L’industrie dans laquelle votre entreprise évolue peut également avoir une incidence sur le coût de l’assurance commerciale. Des secteurs particuliers ou des entreprises présentant des risques plus élevés, comme le domaine des matières dangereuses ou de la machinerie lourde, peuvent engendrer des coûts d’assurance plus élevés en raison du risque accru de perte ou de réclamation. Les entreprises de construction se voient généralement consacrer un budget d’assurance plus important que les commerces de détail.

    L’historique des réclamations

    L’historique de vos réclamations est un autre aspect que les assureurs examinent pour déterminer le coût d’une assurance commerciale. Si vos antécédents de réclamations sont nombreux, vos primes seront plus élevées que si votre historique de réclamation est impeccable.

    Les mesures de sécurité de l’entreprise

    Elles peuvent également avoir une incidence sur le coût d’une assurance commerciale. Les entreprises ayant installé des systèmes de sécurité, des alarmes ou des gicleurs peuvent être admissibles à des rabais sur leurs primes. Les assureurs voient ces mesures comme autant de moyens de réduire le risque de perte, c’est pourquoi investir dans la sécurité réduit vos coûts d’assurance.

    Choisir la bonne police

    Le montant de couverture idéal dépend de plusieurs éléments, tels que la taille et le type de votre entreprise ainsi que les risques auxquels elle est confrontée. Faire affaire avec un courtier permet de mieux déterminer le montant de couverture qui répond à vos besoins. Voici les trois choses auxquelles penser en premier, quand vient le moment de choisir une police d’assurance commerciale : 

    Les risques et dangers propres au secteur d’activité et à l’emplacement de l’entreprise

    Les risques et les dangers potentiels varient selon le type d’entreprise et son emplacement. Il est plus probable qu’un incendie survienne dans un restaurant que dans un immeuble à bureaux. De même, une entreprise en zone inondable se doit d’être couverte contre les dommages causés par l’eau. Il est possible d’économiser beaucoup en optant pour les couvertures qui correspondent précisément aux risques encourus par votre entreprise. 

    La valeur des actifs de l’entreprise

    Connaître la valeur des actifs (bâtiments, machines, équipements, etc.) est essentiel lors de la sélection d’une police d’assurance commerciale. Vous serez en mesure de déterminer le montant de la couverture dont vous avez besoin pour vous protéger adéquatement.

    La police des différents assureurs

    Comparer les limites de couverture et les coûts de divers assureurs sur le marché vous permettra de faire le bon choix. Effectuer des recherches sur leur réputation, leur service à la clientèle et tout autre aspect qualitatif pertinent est un autre bon réflexe à adopter.

    Comparer les offres pour mieux choisir son assurance commerciale

    Il est essentiel de choisir la bonne police pour que votre entreprise ait la couverture qui corresponde à ses besoins. Les compagnies d’assurance étant nombreuses, il est difficile de savoir laquelle choisir. Dans cette section, nous verrons quels éléments permettent de comparer les soumissions d’assurance commerciales.

    Le coût: C’est le premier réflexe, quand vient le temps de comparer les devis. En plus de la prime mensuelle, examinez également la franchise. Si un accident se produit, vous devez payer ce montant avant de recevoir votre remboursement.

    La couverture: Bien que le coût soit important, il est tout aussi essentiel d’examiner les événements couverts et leurs limites. Assurez-vous de comprendre ce qui est couvert par chaque police pour être sûr que vos actifs sont bien protégés.

    La stabilité financière de l’assureur: Connaître cet aspect vous permet d’être sûr que votre assureur est en mesure de payer les réclamations si quelque chose arrive.

    Le service à la clientèle: Connaître les politiques de service à la clientèle et la présence d’une plate-forme en ligne ou d’un représentant en direct que vous pouvez contacter à tout moment est de valeur pour bien choisir son fournisseur.

    La réputation: Un assureur fiable devrait faire l’objet de bons commentaires d’autres entreprises et d’une bonne réputation financière. Lire des critiques en ligne ou demander des recommandations à d’autres propriétaires d’entreprise vous permettra d’en savoir davantage sur ces aspects.

    Ce qu’il faut retenir au sujet de l’assurance commerciale

    Une assurance commerciale protège les biens de votre entreprise contre divers risques et pertes. Comprendre son fonctionnement, comparer les diverses couvertures disponibles et évaluer vos besoins permet de prendre une décision éclairée et de choisir la police qui correspond aux besoins de votre entreprise. Lisez systématiquement l’ensemble des clauses contractuelles et ne laissez aucune de vos questions sans réponse avant de souscrire à une police d’assurance. Opter pour la bonne couverture vous permet d’avoir l’esprit tranquille et d’être sûr que votre entreprise est bien protégée.

    FAQ sur l’assurance commerciale au Québec

    Qu’est-ce qu’une assurance commerciale?

    L’assurance commerciale couvre les biens commerciaux, tels que les bâtiments, l’équipement et les biens meubles, contre les dommages physiques ou les pertes résultant de catastrophes naturelles. Elle englobe également les pertes liées au vol, au vandalisme et à d’autres risques propres au secteur d’activité et à l’emplacement de l’entreprise.

    L’assurance responsabilité commerciale générale couvre-t-elle les dommages matériels?

    Malheureusement, elle ne couvre pas les dommages matériels. Aussi connue sous le nom d’assurance erreurs et omissions, elle ne couvre que les actions en justice face à un tiers, telles que les réclamations pour négligence ou les dommages à la propriété d’autrui. Vous aurez besoin d’une assurance commerciale pour protéger tout dommage matériel.

    Combien coûte une assurance commerciale?

    En moyenne, il faut compter de 1 000 $ à 10 000 $ par année pour obtenir une assurance entreprise. Les petites entreprises consacrent un budget dans le bas de cette fourchette, tandis que le budget des grandes entreprises peut dépasser le haut de cette fourchette. Il ne s’agit ici que d’une moyenne : le coût qui s’applique le mieux aux besoins de votre entreprise peut être plus élevé ou inférieur, en fonction de votre situation.

    Toutes les entreprises ont-elles besoin d’une assurance commerciale au Québec?

    Au Québec, il n’est pas obligatoire pour toutes les entreprises d’avoir une assurance commerciale. Bien qu’une assurance commerciale soit fortement recommandée aux PME québécoises pour protéger leurs actifs et leurs opérations contre divers risques, l’obligation de détenir une telle assurance est limitée à certaines situations. Par exemple, une entreprise qui utilise des véhicules pour ses opérations pourrait avoir besoin d’une assurance automobile commerciale

    Le vol est-il couvert par une police d’assurance commerciale? 

    Dans la plupart des cas, le vol est couvert. Vérifiez votre police d’assurance entreprise pour plus de détails sur le type et le montant de la couverture qui vous est fournie.

    Daniel est un expert en voyage, en finance et SEO. Il a obtenu un baccalauréat en administration des affaires à l’Université Wilfrid Laurier, puis a commencé sa carrière chez WOWA. C’est chez cet employeur qu’il a appris diverses tactiques de SEO qui ont été déterminantes dans la multiplication par quatre du trafic mensuel, qui a été jusqu’à atteindre un million de vues par mois.

    Aujourd’hui fondateur de Croton Content, Daniel aide les entreprises financières à se développer grâce au contenu. En plus de Hardbacon, il compte parmi ses clients Forbes Advisor, WealthRocket et Hellosafe. Lorsqu’il ne travaille pas, Daniel adore voyager. Bien qu’il soit basé à Lisbonne, au Portugal, certaines de ses destinations les plus aventureuses incluent Rio, Le Caire et Istanbul.