Vous vous connectez à un rendez-vous virtuel avec une conseillère de votre banque. Pourquoi? Pour être guidé dans la réalisation de votre tout premier investissement dans un CELI. Les questions s’enchaînent sur vos projets de vie, votre situation financière et familiale, vos réactions face à une éventuelle perte d’argent.

Plusieurs de ces questions, vous ne vous les étiez même pas encore posées vous-même! Que se passe-t-il? Elle doit établir votre profil d’investisseur afin de vous conseiller les produits les mieux adaptés à vos besoins.

 

Déterminer votre profil d’investisseur, pour quoi faire?

Le profil d’investisseur, c’est un peu comme un quiz pour en arriver à mieux se connaître soi-même. Un investisseur mal préparé se soumet à un haut niveau de risque. Évitez de vous retrouver à la une d’une histoire sensationnelle dans laquelle le héros devient un zéro!

Ce questionnaire, vous commencerez à le trouver familier quand ce sera la troisième ou quatrième fois qu’on vous le fera passer. On devine même quoi répondre selon les investissements qu’on envisage. Il n’est donc pas infaillible, mais peut agir comme barrière de sécurité en vous forçant à vous poser certaines questions.

Le rôle des conseillers est de vous accompagner dans la prise de bonnes décisions financières. C’est pourquoi ils utilisent souvent le profil d’investisseur comme pierre angulaire de leurs recommandations de placement. Par contre, il est tout à fait possible de l’établir soi-même, si on préfère l’investissement autonome. L’Autorité des marchés financiers (AMF) propose une série de questions auxquelles vous pouvez répondre par vous-même. Et pourquoi ne pas soumettre nos idées à une deuxième paire d’yeux, comme un ami? Sans remplacer un conseil professionnel, il pourrait vous éviter de foncer aveuglément dans un mur.

Commencez par vous poser ces questions :

  • Quelle est la somme que je veux placer?
  • Pourquoi, pour quels objectifs je souhaite investir?
  • Pendant combien de temps est-ce que je peux laisser cet argent investi?
  • Quel niveau de risque, de perte possible, est-ce que je peux tolérer?

 

Que contient un profil d’investisseur?

Votre profil tient compte de vos objectifs, de votre horizon de placement et de votre tolérance au risque. On vous questionnera aussi sur votre situation actuelle, vos objectifs financiers et vos connaissances en matière de finances personnelles. 

Par exemple, un CELI peut servir à investir dans des placements plus risqués en vue de votre retraite ou moins risqués pour réaliser votre rêve de faire le tour du monde dans deux ans. À l’aide d’un questionnaire et au terme d’une discussion, votre conseillère s’assurera que vous faites un choix qui vous offrira un rendement intéressant tout en respectant votre tolérance au risque.

 

Votre situation personnelle et financière

En faisant un tour complet de votre situation personnelle et financière, elle évalue si vos objectifs sont réalisables en fonction de vos capacités. Par exemple, elle s’enquerra de vos responsabilités, comme un enfant à charge, et de votre vie amoureuse, pour savoir si vos finances sont gérées en commun. 

Votre littératie financière et vos avoirs seront également pris en considération. Ils peuvent avoir d’importantes répercussions sur votre compréhension des produits et vos aptitudes à prendre des décisions responsables. Le gouvernement canadien lance des campagnes de sensibilisation sur les finances personnelles depuis quelques années et il semble qu’elles portent leurs fruits. Au cours des cinq dernières années, environ 4 Canadiens sur 10 ont cherché des moyens de se documenter sur le plan financier.

 

Vos objectifs de placement et leur horizon 

Le travail de votre conseillère consiste aussi à comprendre vos besoins financiers. Inutile d’investir à la Bourse si vous n’arrivez pas à boucler votre budget mensuel. Une chose à la fois! Souhaitez-vous générer des revenus stables, garantir la sécurité de votre capital ou investir pour le faire croître? Êtes-vous dans la situation où un revenu élevé vous incite à rechercher des réductions fiscales? Planifiez-vous un changement de domaine, un retour aux études ou quoi que ce soit qui demandera que vous ayez accès à votre argent facilement?

Vous pouvez tout à fait avoir un horizon de placement différent pour chaque investissement. Logique, on ne planifie pas sa retraite de la même manière que son voyage autour du monde! L’horizon se calcule selon le nombre d’années entre le moment où vous investissez et celui où vous décaissez pour réaliser votre projet.

 

Votre tolérance au risque

Risquer gros, c’est risquer de gagner gros comme de perdre gros. L’idée de voir la valeur de votre portefeuille perdre 15 % en une seule semaine vous angoisse-t-elle? On stresse plus rarement à l’idée de le voir monter, mais les variations quotidiennes peuvent nous faire vivre des montagnes russes d’émotions!

Prenons le cas de Marianne, dont les 10 000 $ d’épargne dorment dans un compte à très faible taux. Elle a un emploi stable et ne pense pas retirer cet argent dans les cinq prochaines années. Elle aimerait tout de même se procurer un bien immobilier un peu plus tard. Bien qu’ayant des connaissances limitées en matière de placement, elle souhaite voir ses avoirs croître. Une bonne évaluation de son profil lui permettra de choisir entre un placement équilibré et croissance, en comprenant les pour et les contre de chacun. 

Au fil du temps, on accumule plusieurs placements, petits ou gros, en vue de différents objectifs. L’application Hardbacon vous permet d’analyser votre portefeuille en un coup d’œil. Elle peut vous aider à mettre en perspective l’ensemble de vos placements en regard de votre profil.

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier

Vous ne savez pas par où commencer?

Prenez le contrôle de tous les aspects de vos finances personnelles avec Hardbacon


Télécharger Hardbacon