«Gagnez des millions de dollars en quelques heures» «Devenez trader et doublez vos économies en une journée». Impossible de ne jamais être tombé sur une vidéo ou un article prétendant détenir la recette d’investissement miracle. Ces personnes font généralement référence au day trading, terme largement vulgarisé ces dernières années. Si vous en doutiez encore, non, ce n’est pas une pratique d’investissement viable, et nous allons voir pourquoi. 

 

Spéculation sur séance 

 

Tout d’abord, qu’est-ce que le day trading ? Également appelé spéculation sur séance c’est une pratique qui consiste en l’achat puis la revente d’actifs financiers au cours de la même séance boursière afin de tirer profit de petites variations de prix. 

Concrètement, cela signifie qu’entre l’ouverture de la Bourse à 9h30 et sa fermeture à 16h, le day trader va spéculer en achetant et en vendant des titres financiers telles que des actions ou des matières premières. Il peut garder ses positions quelques minutes ou quelques heures, mais jamais d’un jour à l’autre. 

 

Le day trading, une pratique réservée aux machines

 

La pratique s’est largement popularisée dans les années 1990. A cette époque, le day trading était déjà très controversé. L’histoire de Mark O. Barton, «le day trader d’Atlanta», en atteste. Le 29 juillet 1999, énervé d’avoir perdu une grosse partie de son argent via cette pratique, il tua 12 personnes, incluant sa famille, avant de se donner la mort. 

La fermeture des Bourses physiques a complètement numérisé la pratique et les institutions financières pour les grands blocs d’actions et les fonds de couverture (hedge funds en anglais) pour tout ce qui est trading à haute fréquence (THF). 

La négociation à haute fréquence consiste à transmettre automatiquement et à très grande vitesse des ordres sur les marchés financiers, sans intervention humaine, à l’aide de programmes informatiques sophistiqués. Pour cela, les géants de la finance possèdent des ordinateurs ultra-sophistiqués et leur propre réseau, car chaque nanoseconde compte. Oui, j’ai bien dit nanoseconde, une unité de temps qui est un million de fois plus courte qu’une milliseconde.  

Un investisseur de détail moyen comme vous et moi, équipé d’yeux qui nécessitent 350 millisecondes pour cligner, ne peut tout simplement pas rivaliser face à cette technologie. 

 

Le day trading, une fausse bonne idée ? 

 

Parmi la longue liste des investisseurs qui ont réussi et qui sont devenus des légendes en leur temps, aucun n’a bâti sa réputation en faisant du day trading. La réalité, c’est que la plupart des day traders perdent de l’argent, et ceux qui en font sont fort probablement chanceux. Ceux qui font de l’argent avec le day trading sans être chanceux sont ceux qui vendent des formations en vous promettant de vous enseigner des «techniques» qui feront de vous un génie de la négociation sur séance. 

Spéculer de cette manière s’apparente donc à jouer aux jeux de hasard et bien qu’elles existent, vos chances de succès sont faibles. Les gains étant proportionnels à la mise, pour espérer gagner de l’argent grâce à de petites fluctuations, il faut investir beaucoup. Ajoutez à cela les frais de commissions, et vous l’aurez compris : le bacon facile ça n’existe pas. 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez encore plus l’application de Hardbacon, qui se connecte sur vos compte d’investissement, analyse votre portefeuille et vous aide à prendre de meilleures décisions financières. En tant que fidèle lecteur de notre blogue, obtenez 10% de rabais sur tout abonnement à Hardbacon. Pour bénéficier de cette promotion, utilisez le code promotionnel BLOG10 en vous abonnant via notre site Web

 

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier