Saviez-vous qu’il est de votre responsabilité, en tant que salarié, de vérifier l’exactitude du salaire qui vous est versé par votre employeur? Avez-vous déjà eu du mal à comprendre votre talon de paie?  Si oui, vous n’êtes pas seul. Selon une étude récente de Paiement Canada, 35 % des Canadiens ne comprennent pas les détails de leur bulletin de paie et 38 % disent qu’ils ne le remarqueraient probablement pas s’il contiendrait une erreur. L’étude révèle aussi que 46 % des Canadiens accordent plus d’attention à la météo qu’à leur bulletin de paye.

Qu’est-ce qu’un talon de paie? 

Un talon de paie, aussi appelé « bulletin » ou « relevé de paye », est le document explicatif de votre salaire brut, des déductions et du salaire net, que votre employeur vous remet à chaque paye. L’employeur est tenu par la loi de vous remettre ce document.

Votre talon de paie contient 4 sections, soit l’identification, le salaire brut, les déductions et le salaire net qui vous est versé. Vous pouvez produire un talon de paie à l’aide du site de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) en 6 étapes faciles. Voici un exemple de talon de paie:

identification

*Ce document n’a aucune valeur légale.

L’identification 

Vous trouverez dans l’identification des informations tel que votre nom complet, le titre de votre poste, la période de paie ainsi que la date à laquelle sera effectué le paiement de votre paye. Les informations sur votre employeur doivent aussi y figurer.

Le salaire brut 

Dans cette section, vous trouverez votre nombre d’heures payées et votre taux horaire. Il est important de vérifier que toutes vos heures travaillées ont été payées. Si vous avez fait du temps supplémentaire payable à un taux horaire différent de votre taux régulier, le détail de ce temps doit s’y trouver. 

En plus du salaire, les autres sommes payées doivent être détaillées, tels que les bonis, primes, commissions, pourboires et les allocations. Dans le cas des pourboires, il peut s’agir de celui qui est déclaré par le salarié ou bien celui qui vous a été attribué par votre employeur. On peut généralement voir les indemnités pour les jours fériés, le nombre d’heures de vacances accumulées et les journées de maladies si vous vous êtes absenté durant la période de paie en question. Habituellement, vous trouverez ces informations autant pour la période de paie actuelle que pour le cumulatif depuis le début de l’année d’imposition.

Les déductions principales

Les déductions, souvent appelées « retenues », sont des montants perçus par votre employeur au nom du gouvernement. Votre employeur est tenu par la loi de les percevoir. Les principales déductions au Québec sont les impôts sur le revenu fédéral et provincial, l’Assurance-Emploi (AE), le Régime des rentes du Québec (RRQ) et le Régime québécois d’assurance parentale (RQAP).

Les impôts

Concernant les impôts, il s’agit d’un taux en fonction de vos revenus. Plus vous gagnez de revenus, plus vous payez de l’impôt.  Sachez que vous pouvez reporter une partie de votre impôt annuel en investissant dans un régime enregistré d’épargne retraite (REER), ce qui vous permettrait de réaliser des revenus passifs. Vous paierez l’impôt alors seulement lors du retrait des sommes de votre REER, en fonction de votre revenu annuel à ce moment.

L’assurance emploi

La déduction pour l’assurance emploi contribue notamment à fournir des prestations pour les personnes qui perdent leur emploi, qui sont incapable de travailler pour cause de maladie ou même pour des prestations de maternité ou parentales. Le taux de votre cotisation pour l’année 2022 est de 1,20 % de votre rémunération assurable si vous êtes un travailleur au Québec. Le taux est de 1,58 % pour les autres provinces puisqu’elles n’ont pas de RQAP à payer. La rémunération assurable maximum pour l’année 2022 au Québec est de 60 300 $, ce qui fait que votre cotisation maximum à l’assurance emploi est de 723,60 $.

Le Régime des rentes du Québec

Le RRQ est le régime d’assurance public obligatoire pour toute personne de 18 ans et plus sur le marché du travail au Québec. Il offre non seulement des rentes à la retraite, mais aussi des rentes en cas d’invalidité et lors d’un décès. Votre cotisation est de 12,3 %, mais pour les salariés, l’employeur paie la moitié, ce qui fait que le montant de votre cotisation est de 6,15 % de votre salaire. Le travailleur autonome doit payer la cotisation en entier. Vous devez considérez qu’il y a une exemption générale de 3 500 $, donc vous cotisez lorsque vous gagnez plus que ce montant.

Par exemple, un salarié gagnant 20 000 $ en 2022, cotisera pour un montant de 1 014,75 $. Ce qui consiste à 20 000 $ – 3 500 $ = 16 500 $, auquel on applique le taux de 6,15 %. Enfin, le montant maximal de revenu admissible est de 64 900 $ pour l’année 2022, ce qui signifie que vous ne cotisez pas sur les revenus supérieurs à ce montant. Ceci explique pourquoi votre salaire net est parfois plus élevé durant les dernières semaines de l’année.

Le Régime québécois d’assurance parentale

Le RQAP est un régime fournissant de l’aide financière aux parents qui prennent un congé lors de la naissance ou l’adoption d’un enfant. C’est un régime exclusif au Québec, les autres provinces cotisant à un programme similaire via la cotisation à l’assurance emploi. Le taux de cotisation des salariés pour l’année 2022 est de 0,494 % et le revenu maximal assurable est de 88 000 $, ce qui signifie que la cotisation maximale est de 434,72 $.

Les autres déductions

Les régimes de retraite offerts par les employeurs se retrouvent sur votre talon de paie sous le nom du régime en question. Il peut prendre différentes appellations, notamment REER collectif, régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP), les régimes de retraite simplifiés (RRS), régime de participation différée aux bénéfices (RPDB) ou encore le régime volontaire d’épargne-retraite (RVER). Les employeurs cotisent parfois aussi à ces régimes, ce qui est profitable pour les employés. Ne manquez pas votre chance de profiter d’un tel régime, c’est habituellement avantageux pour votre futur!

Les assurances collectives sont aussi offertes par certains employeurs, auquel cas vous retrouverez une déduction sur votre talon de paie. Il est obligatoire d’y souscrire lorsque votre employeur en offre une. Les assurances collectives couvrent généralement les médicaments et les frais de certains professionnels de la santé comme le dentiste, chiropraticien, l’optométriste et plusieurs autres. Des assurances invalidité, vie ou maladie grave sont aussi parfois incluses. Enfin, votre employeur pourrait retenir des montants pour d’autres raisons, notamment pour couvrir des cotisations syndicales ou pour un régime d’achat d’action (RAA).

Le salaire net

Il s’agit du montant qui vous sera payé par chèque ou déposé dans votre compte-chèque. C’est le résultat du salaire brut moins toutes les déductions que votre employeur est tenu de retenir. Il est possible que vous voyez aussi dans cette section le cumulatif depuis le début de l’année. 

En quoi est-ce que mon talon de paie m’est utile?

Votre talon de paie vous permet de vérifier l’exactitude du montant qui vous est payé. Une erreur peut se produire au niveau de vos heures travaillées. Vous devriez noter vos heures si vous êtes payé à un taux horaire. La CNESST offre l’application « maPaye » afin de comptabiliser vos heures. De plus, si vous ne comprenez pas une déduction, vous devriez demander des précisions auprès de votre employeur. 

Advenant que vous constatez une erreur, vous devriez communiquer avec votre employeur afin de régler le tout à l’amiable. Dans la majorité des cas, les employeurs acceptent de corriger les erreurs. Sachez que si votre employeur refuse, vous pouvez déposer une plainte auprès de la CNESST dans un délai d’un an à partir de la date de l’infraction. Dans le cas d’un manquement au niveau de la paye, le délai débute le jour où vous auriez dû être payé. À la suite du dépôt de votre plainte, une enquête sera ouverte afin de recueillir votre version des faits et celle de votre employeur.

Si la CNESST juge qu’elle peut donner suite à votre plainte, elle vous avise et vérifie avec l’employeur si le litige peut être résolu simplement en lui expliquant les normes. Enfin, si aucune démarche ne règle la situation, votre plainte sera transférée aux affaires juridiques de la CNESST. Vous serez alors représenté par un avocat mandaté par la CNESST et vous n’aurez donc pas à débourser votre bacon pour faire valoir vos droits. Une audience sera fixée, mais les délais sont très variables. En tout temps, il reste possible de régler le litige avec votre employeur. 

Combien de temps devrais-je conserver mes talons de paie?

Vous devriez garder vos talons de paie durant toute l’année. Par contre, lorsque vous recevez votre dernier talon de paie d’une année, vous pouvez conserver uniquement celui-ci. Il est préférable de le conserver pour une période de 6 ans après votre déclaration d’impôt puisque la loi prévoit que vous devez conserver ainsi vos pièces en soutien à votre déclaration d’impôt. Votre dernier talon de paie d’une année d’imposition vous permet de valider que les feuillets d’impôt remis par votre employeur sont exactes. Lorsque vous vous débarrassez de vos talons de paie, gardez en tête qu’ils contiennent des renseignements personnels importants dont vous ne voulez pas qu’ils tombent entre de mauvaises mains.

Comment faire un talon de paie?

Il existe plusieurs entreprises offrant des logiciels afin de produire vos talons de paie, comptabiliser les heures des employés, payer vos employés par dépôt direct et effectuer les remises gouvernementales. Vous sauvez beaucoup de temps et obtenez l’assurance que toutes les déductions sont conformes à la loi. De plus, vos employés obtiennent un accès en ligne à leurs talons de paie, ce qui est apprécié. Vous pouvez aussi utiliser des exemples disponibles en ligne, comme celui inclus plus haut provenant du site de la CNESST. Cependant, vous devez vous informez sur les différentes déductions à effectuer afin d’être conforme aux lois.

Maintenant que vous comprenez mieux les différentes déductions figurant sur vos talons de paie, vous devriez communiquer avec votre employeur si vous ne comprenez toujours pas une déduction ou retenue sur votre paye. Il vaut mieux comprendre où s’en va votre bacon! Enfin, la CNESST est une ressource indispensable en matière de normes du travail, d’équité salariale et de santé et sécurité au travail. N’hésitez pas à vous renseigner sur vos droits et obligations en tant qu’employé.

FAQ

Combien de temps doit-on garder nos talons de paie ?

Vous devez les conserver durant l’année en cours afin de pouvoir vérifier advenant une erreur dans le cumulatif par exemple. Lorsque vous recevez votre dernier talon de paie pour une année civile, vous pouvez disposer des autres talons si vous ne trouvez aucune erreur. Vous devriez conserver vos derniers talons de paie de chaque année pour une durée de 6 ans suite à la transmission de votre déclaration d’impôt puisque vous pourriez devoir fournir les pièces au soutien de votre déclaration d’impôt.

Comment faire un talon de paie ?

Il existe plusieurs entreprises offrant des logiciels afin de produire vos talons de paie, comptabiliser les heures des employés, payer vos employés par dépôt direct et effectuer les remises gouvernementales. Vous sauvez beaucoup de temps  et obtenez l’assurance que toutes les déductions sont conformes à la loi. De plus, vos employés obtiennent un accès en ligne à leurs talons de paie, ce qui est apprécié. Vous pouvez aussi utiliser des exemples disponibles en ligne, comme celui inclus plus haut provenant du site de la CNESST. Cependant, vous devez vous informez sur les différentes déductions à effectuer afin d’être conforme aux lois.

Comment obtenir mon talon de paie en ligne ?

Si votre talon de paie est disponible en ligne, c’est que votre employeur le rend disponible en utilisant soit ses propres logiciels et serveurs, soit par l’entremise d’un tiers. Vous devez donc contacter votre employeur afin qu’il vous fournisse les informations permettant de vous connecter à votre compte, ce qui vous permettra de consulter vos talons de paie.

Qu’est-ce qu’ADP ?

L’entreprise ADP est un fournisseur mondial de services en ligne de gestion de capital humain comprenant la gestion des ressources humaines, de la paye, des talents, des heures, des impôts et des avantages sociaux. Elle offre aussi des services d’impartition et d’analytique pour les entreprises.

Qu’est-ce que Nethris ?

Nethris est un service complet de paie en ligne offrant le calcul des déductions, le paiement des employés et la production des talons de paie en ligne qui peuvent être consultés par les employés. Elle offre aussi d’effectuer les remises gouvernementales périodiquement ainsi que la préparation des feuillets d’impôts en fin d’année. Elle offre aussi son service de paie par téléphone, c’est-à-dire, de communiquer vos données de paie par téléphone. L’entreprise se charge ensuite du reste. Nethris se concentre principalement sur les PME canadiennes. Avec la solution Nethris, vous n’avez besoin d’aucune installation et les mises à jour n’impactent nullement votre entreprise.

Quelle est la différence entre Nethris et ADP ?

Nethris offre ses services aux PME canadiennes alors qu’ADP offre des services autant aux PME, moyennes et grandes entreprises à l’échelle mondiale.

Ça vous dirait de profiter des rendements boursiers sans faire d'effort?

Trouvez le meilleur robot-conseiller en fonction de vos besoins


Comparer les robots-conseillers