La pandémie a suscité moult remises en question professionnelles et vous décidez de lancer votre propre entreprise. Bye-bye boss! Une montagne de défis vous attend pour la mettre sur pied et faire en sorte qu’elle se positionne bien dans son marché. Parmi ceux-ci, le financement est crucial. C’est ce qui pourrait vous permettre de mettre la main sur les outils et les ressources nécessaires au bon fonctionnement de votre jeune entreprise.

Quand chercher du financement pour lancer votre entreprise?

Mieux vaut ne pas commencer à demander du financement avant d’avoir planifié de manière assez concrète le lancement de votre entreprise. Avec une planification solide entre les mains, vous serez mieux préparés pour chercher le financement approprié.

Vous lancer en affaires vous demandera un peu de réflexion, à commencer par la validation de votre idée et le choix de la structure de votre entreprise. Pour bien démarrer, il est important de vous assurer que votre idée est solide : répond-elle à un besoin? Quelle est sa clientèle cible? Quel est le portrait de la compétition dans ce marché? Selon le service ou le produit que vous offrez, sera-t-il plus avantageux de constituer une entreprise à propriétaire unique, une société par actions ou une coopérative? 

Votre plan d’affaires est tout aussi crucial aux étapes qui suivront. Tenant compte des particularités de votre entreprise et de son environnement, il démontre le sérieux de votre démarche. Si vous ne savez pas par où commencer, des organismes comme PMEMTL offrent des ressources de démarrage.

Quels sont vos besoins en financement? Pour les connaître, il faut établir les dépenses nécessaires au fonctionnement de votre entreprise. Ensuite, explorez ces 5 sources possibles.

5 sources de financement pour démarrer votre entreprise

Diversifier vos sources de financement est une excellente idée. Pourquoi? Pour résister aux fluctuations éventuelles et pour couvrir des besoins différents. Vous ne voulez pas que notre unique source de financement vous coupe les vivres sans trop d’avertissements.

Fonds personnels

Croyez-vous en votre idée? Oui? Alors, la meilleure manière de le démontrer est d’en devenir le principal investisseur. Selon vos moyens, utilisez votre propre argent ou offrez des biens en garantie pour obtenir un prêt, comme une maison. Votre investissement inspirera confiance en vous.

Un moyen alternatif, mais semblable est d’emprunter de l’argent à votre conjoint, un membre de votre famille ou un ami. Si vous êtes frileux à l’idée d’entretenir une relation d’affaires avec des proches, tournez-vous plutôt vers ces quatre autres méthodes.

Prêts et subventions

Votre institution financière pourrait décider de vous accorder un prêt si vous répondez à ses exigences. Les banques offrent plusieurs avantages, comme un service personnalisé et des modalités de remboursement flexibles. Elles sont habituellement plus accueillantes envers les entreprises qui ont fait leurs preuves et qui ont de bons antécédents de crédit.

Le plan d’affaires et une bonne préparation mettront les chances de votre côté. L’institution pourrait exiger une mise de fonds minimale, des garanties personnelles, la caution d’un tiers ou l’obtention d’une garantie de prêt par l’intermédiaire d’un programme gouvernemental de soutien aux entreprises.

Plusieurs organismes, en plus des gouvernements provinciaux et fédéraux, offrent des prêts et des subventions. Des exemples? Le Fonds d’aide à la commercialisation des innovations de PMEMTL, le programme Essor du gouvernement québécois, le financement de démarrage pour entrepreneurs noirs de Futurpreneur et les prêts de Femmessor. Le site du gouvernement du Canada pourrait vous aider à trouver le programme qui vous convient.

Si ces options ne vous sont pas accessibles, utilisez notre comparateur pour magasiner un prêt auprès d’une institution financière. 

Sociofinancement

Votre mère vous a offert ses économies de la dernière année, mais il vous en manque encore un peu parce que vous voyez grand pour votre projet? Une campagne de sociofinancement est simple à mettre sur pied et vous permet d’aller chercher plus d’argent tout en testant l’intérêt pour votre produit. La Ruche et Ulule sont deux exemples de plateformes qui pourraient vous aider à atteindre vos objectifs.

Investisseurs providentiels et capital de risque

Amateurs de l’émission Les Dragons, c’est votre chance. Blague à part, les investisseurs providentiels (anges) pourraient vous faire profiter de leur expérience, de leur savoir-faire et de leur réseau de contacts. Puisqu’ils ont tendance à financer les entreprises aux premières étapes de leur existence, ils constituent une avenue très intéressante pour accélérer votre développement. En retour, ils demanderont probablement de superviser la gestion de l’entreprise en siégeant au conseil d’administration et de prendre une participation dans l’entreprise.

Quant aux sociétés de capital de risque, elles peuvent investir des sommes importantes dans votre projet, mais elles se concentrent dans des domaines à fort potentiel de croissance, comme les technologies, dans le but d’obtenir un excellent rendement lorsque l’entreprise commence à vendre des actions au public.

Incubateurs d’entreprises

Vous avez un projet en biotechnologie à fort potentiel commercial? Les incubateurs pourraient répondre à vos besoins. Ciblant les jeunes entreprises de haute technologie, les incubateurs de développement économique, comme le CEIM à Montréal, visent à catalyser leur croissance. Partage de locaux, de ressources administratives, logistiques et techniques, les incubateurs offrent toute une gamme de services et vous aident à sécuriser du financement de démarrage.

Quel que soit votre projet d’entreprise, mieux vaut ne pas tourner les coins ronds et la construire étape par étape, en explorant toutes vos options de financement pour chacune d’entre elles.

Ça vous dirait d'épargner des milliers de dollars en intérêts?

Trouvez le meilleur taux hypothécaire en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur taux