Les intérêts composés sont un concept financier basique mais incontournable. Selon de multiples sources sur le Web, Albert Einstein les aurait même décrit comme étant la plus grande force de l’univers, la «huitième merveilles du monde»! En réalité, le physicien n’a jamais parlé d’intérêts composés, mais cela ne les rend pas moins intéressantes, car elles peuvent faire croître votre argent de façon exponentielle.

Certes, dit comme cela, ça peut paraître déroutant. Prenons un exemple.

Imaginons que je place 10 000$ sur un compte rapportant 5% d’intérêt par an. À la fin de l’année, je me retrouverai donc avec la somme de 10 500$. Cependant, si mes intérêts sont composés, à la fin de la deuxième année, j’obtiendrai 5% d’intérêts sur mon solde total de 10 500$, ce qui donne 11 025$.

Un taux d’intérêt simple est quant à lui calculé sur le capital initial seulement. C’est-à-dire que si j’investis ces 10 000$ à un taux d’intérêt simple annuel de 5%, j’aurai aussi 10 500$ à la fin de la première année. Jusqu’ici, tout va bien! Cependant, à la fin de la deuxième année, je ne percevrai que des intérêts sur la somme initiale, et non sur les 10 500$. J’aurai donc 11 000$. Les intérêts engrangés n’étant pas pris en compte lors du calcul des intérêts des années suivantes.

Certes, vous me direz qu’une différence de 25$ est loin d’être une grosse affaire. Mais imaginons que cet argent soit resté sur le compte pendant 10 ans. Avec les intérêts composés, j’aurais accumulé 26 532,98 $, contre 20 000$ avec des intérêts simples. Une différence qui n’est donc plus si négligeable.

Calculer les intérêts composés

Les calculateurs en ligne

Si vous n’aimez pas les mathématiques, pas de panique! Il existe énormément de sites Web qui se feront un plaisir de vous aider grâce à leurs calculateurs d’intérêts composés. Il vous suffit de renseigner votre investissement initial, la durée de votre épargne, votre taux d’intérêt et la fréquence des intérêts composés, et le tour est joué!

La formule de l’intérêt composé

Pour les plus curieux, ou les amoureux d’équations, voici la formule de calcul des intérêts composés :

La règle de 72

Si vous trouvez cette formule parfaitement imbuvable, il se trouve qu’il existe justement une règle pour vous faciliter la vie, ou pour épater votre banquier  : la règle des 72. C’est un moyen simple de déterminer le temps nécessaire à un investissement pour doubler en fonction d’un taux d’intérêt annuel fixe. Pour ce faire, on divise 72 par le taux de rendement annuel, et l’on obtient une estimation approximative du nombre d’années qu’il lui faudra pour que l’investissement initial double. 

Imaginons que je place mes économies sur un compte rémunéré à 4%. Selon la règle de 72, il me faudra 72/4, soit 18 années pour doubler ma mise.

Certains parlent de «La règle de 70», ce qui simplifierait le calcul sans pour autant changer considérablement le résultat; à vous de choisir!

Profiter au maximum des intérêts composés

Pour tirer parti de la puissance des intérêts composés, il est important de comprendre les différents facteurs qui influent sur la croissance de votre argent.

Obtenir un taux d’intérêt avantageux

Pas besoin d’être un génie pour comprendre que plus le taux d’intérêt est élevé, plus le rendement l’est aussi.

Si vous faites le choix de placer de l’argent sur un compte d’épargne, une multitude de choix s’offre à vous. Sachez que les banques en ligne offrent souvent de meilleurs taux. Par exemple, B2B Bank, filiale de la Banque Laurentienne, offre actuellement des taux d’intérêt allant jusqu’à 2,80%. Si les banques en ligne peuvent se permettre de proposer de tel taux, c’est principalement dû au fait qu’elles bénéficient de frais généraux bien moins important que les banques traditionnelles.

Les CPG apparaissent comme une alternative au compte épargne. Ces outils financiers permettent aux Canadiens d’investir leur argent tout en gagnant des intérêts garantis. Dans la recherche d’un taux d’intérêt avantageux, les CPG liés au marché semblent être une bonne option. En partie CPG, en partie investissement boursier, ce placement hybride garantit le capital initial et offre un potentiel de rendement élevé, qui dépend donc de la performance d’un marché.

Investir en Bourse est une autre manière de profiter de la magie des intérêts composés ou, pour être plus précis, de la magie des rendements composés. Historiquement, vous pouvez vous attendre à des rendements moyens d’environ 7% lorsque vous investissez à long terme. Cependant, le marché boursier est volatil et comporte plus de risques.

Si vous souhaitez commencer à investir en Bourse et devenir indépendant financièrement, profitez de nos offres avec nos partenaires pour ouvrir un compte de courtage et bénéficier d’avantages exclusifs.

L’avenir appartient à ceux qui épargnent tôt

Que vous investissiez en Bourse ou dans des produits d’épargne, une chose est sûre: plus vous laissez vos économies reposer longtemps, plus elles fructifient.

Si vous placez 2 000 $ à l’âge de 25 ans sur un compte avec un taux d’intérêt annuel de 5 %, à 65 ans, vous aurez cumulé la somme de 14 079,98 $. Si vous aviez attendu l’âge de 40 ans pour épargner le même montant au même taux, vous n’auriez alors que 6 772,71 $ à 65 ans.

Épargner en continue

Vous l’avez sûrement compris, les intérêts composés, c’est génial! Il peut donc être tentant de déposer une somme sur un compte et de laisser la magie opérer. Cependant, épargner en continue peut aussi être un excellent moyen de faire fructifier votre argent.

Reprenons les 2 000$ de l’exemple précédent qui auraient été déposé à l’âge de 40 ans pour être retiré à celui de 65 ans. En 25 ans, ils nous avaient rapporté 4 772,71 $ en intérêts.

Imaginons maintenant que vous n’aviez que la moitié de ce montant au départ, mais que vous vous étiez engagé à déposer 10 $ sur votre compte chaque mois. Votre capital initial de 1 000$ et les 10$ de dépôts mensuels vous rapporterait 9 243,70 $.

Au total, vous aurez investi 4 000 $ sur 25 ans et gagné 5 243,70 $ en intérêts.

La fréquence de composition de l’intérêt

Jusqu’ici nos exemples étaient basés sur des intérêts composés versés annuellement. Cependant, les intérêts peuvent être composés à d’autres fréquences régulières, comme par exemple mensuellement ou quotidiennement.

Concrètement, si la fréquence de calcul des intérêts est mensuelle, vous aurez 12 périodes de composition dans une année, 365 si quotidiennement.

Rien de mieux qu’un exemple pour comprendre la différence que cela engendre. Si l’on reprend les 2 000$ sur un compte rapportant 5 % d’intérêts, voici ce que vous obtiendriez après 25 ans avec des fréquences de composition différentes.

Annuellement : 6 772,71 $
Mensuellement : 6 962,58 $
Quotidiennement : 6980,09 $

La fréquence est donc un facteur important. Plus l’intérêt est composé souvent, mieux c’est.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez encore plus l’application de Hardbacon, qui se connecte sur vos compte d’investissement, analyse votre portefeuille et vous aide à prendre de meilleures décisions financières. En tant que fidèle lecteur de notre blogue, obtenez 10% de rabais sur tout abonnement à Hardbacon. Pour bénéficier de cette promotion, utilisez le code promotionnel BLOG10 en vous abonnant via notre site Web