Fondé en 2017 à Vancouver, Koho est un service de cartes Visa prépayées couplé à une application qui vise à reproduire certaines fonctionnalités propres à un compte de banque. Hardbacon est quant à elle une fintech canadienne fondée en 2017 à Montréal. Hardbacon vise à aider ses utilisateurs à s’enrichir en gérant mieux leur argent dans trois sphères : la planification, le budget et l’investissement. Hardbacon et Koho sont donc deux applications vous aidant avec vos finances personnelles, bien que les deux applications aient des fonctions et des clientèles cibles différentes.

Koho : les avantages

À la différence de Hardbacon, Koho offre des cartes de crédit Visa prépayées permettant ainsi à ses utilisateurs ayant une mauvaise cote de crédit de continuer à pouvoir magasiner en ligne, entre autres choses. Comme Hardbacon, Koho permet à ses utilisateurs de voir où ils dépensent leur argent, en catégorisant automatiquement les transactions effectuées sur la carte Koho.

En plus de ce moyen de paiement, Koho vous offre deux fonctionnalités qui ne sont pas offertes par Hardbacon, les Round-up, qui vous permettent d’épargner facilement au quotidien.

Les Roundup arrondissent vos dépenses au dollar le plus près de votre choix. Par exemple, si vous faites un achat de 2,25$, un montant de 0,75 $ sera épargné automatiquement. L’argent que vous mettez de côté de cette manière est déposé dans un sous-compte par l’application.

Koho vous offre aussi la possibilité d’obtenir des Power-up. Il s’agit de remises en argent offertes lorsque vous effectuez des achats chez certains un commerçant partenaires. Les remises en espèces seront automatiquement déposées dans votre compte un ou deux jours ouvrables après l’achat. Notez toutefois qu’il existe des particularités avec ces remises. Par exemple, l’achat de nourriture doit être fait en magasin ou directement sur le site du commerçant et non via un tiers comme Uber Eats.

Koho : les désavantages 

Contrairement à Hardbacon, Koho n’offre aucune fonctionnalité permettant à ses utilisateurs de mieux gérer leur budget. Quoique l’application catégorise les dépenses effectuées avec la carte Koho, il n’est pas possible d’établir des limites par catégorie de dépenses, et de recevoir des notifications en cas de dépassement de limites d’une catégorie de dépense par exemple.

L’autre désavantage de Koho par rapport à Hardbacon est que l’application, aussi belle soit-elle, a été conçue en assumant que la seule institution financière de ses utilisateurs est Koho. En effet, les fonctionnalités de Koho vont surtout être utiles pour ceux dont Koho est le seul «compte de banque» et qui conservent leur épargne dans Koho plutôt que de l’investir.

Hardbacon, pour sa part, a été conçu avec la conviction que les Canadiens utilisent plusieurs institutions financières. Aussi, les fonctionnalités de budget, de planification et de suivi d’investissement de Hardbacon fonctionnent, peu importe avec quelles institutions financières ses utilisateurs font affaire. En effet, contrairement à Koho, Hardbacon permet à ses utilisateurs de synchroniser à l’application n’importe quel compte de banque ou compte d’investissement canadien.

Combien ça coûte? 

La version de base de Koho est gratuite, incluant l’envoi d’une première carte prépayée Visa. Des frais de change sont toutefois facturés si vous effectuez des achats en ligne en dollars américains. Koho offre toutefois une carte Premium au coût de 84$ par an. Cette dernière permet d’obtenir des remises pouvant aller jusqu’à 2% sur vos achats. De plus, avec la carte Premium, il n’y a aucuns frais de change, ainsi que la possibilité d’effectuer un retrait gratuit à l’étranger par mois.

L’application Hardbacon, pour sa part, vous coûtera 99,99$ par année. Cette version vous permet d’avoir accès à des données boursières premium, à un rapport de rendement incluant un score de portefeuille propriétaire, à des alertes boursières, et plus encore.

Koho ou Hardbacon?

On peut donc dire que les deux applications n’ont pas le même objectif. Koho offre des services bancaires en ligne, ainsi qu’un programme d’épargne automatique et de récompenses. Hardbacon, pour sa part, offre une application permettant à ses utilisateurs d’avoir une vision 360 degrés de leurs finances personnelles à travers des fonctionnalités de planification, de budget et d’investissement. Koho conviendra donc aux utilisateurs ayant une mauvaise cote de crédit et souhaitant adopter sa carte prépayée comme principale institution financière. Hardbacon, pour sa part, conviendra à tous ceux qui veulent prendre de meilleures décisions financières et s’enrichir, peu importe avec quelles institutions financières ils font affaire.

 

Si vous avez lu cet article comparatif jusqu’au bout, vous devriez vous faire votre propre opinion en téléchargeant dès maintenant l’application mobile de Hardbacon, qui se connecte sur vos comptes de banque et d’investissement, vous aide à planifier en fonction de vos objectifs financiers, à faire un budget et à mieux investir. La version de base de l’application est gratuite, mais vous pouvez en faire plus grâce à Hardbacon Premium. En tant que fidèle lecteur de notre blogue, obtenez 10% de rabais sur tout abonnement à Hardbacon Premium. Pour bénéficier de cette promotion, utilisez le code promotionnel BLOG10 en vous abonnant via notre site Web.