Le guide ultime sur l’assurance vie permanente au Québec

Par Maude Gauthier | Publié le 05 sept. 2023

life insurance

Il existe plusieurs sortes d’assurance vie. Lorsque vous magasinez votre assurance vie, vous avez le choix entre une police de type permanente, avec ou sans participation, une assurance vie temporaire et une police universelle, entre autres. L’assurance vie permanente est particulièrement intéressante pour les personnes qui veulent une police qui ne viendra pas à échéance. Elle comporte également un volet d’investissement ou de rachat. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance vie permanente.

Les bases de l’assurance vie permanente

Aussi appelée assurance vie entière, l’assurance permanente fournit une couverture tout au long de votre vie. Les primes associées à cette assurance sont généralement garanties et demeurent constantes. Aucune augmentation surprise en vue! En fonction de votre contrat, vous pourriez devoir payer les primes sur une période fixe ou bien sur toute la durée de votre vie. 

La valeur de rachat et les participations

Cette forme d’assurance comprend une valeur de rachat, c’est-à-dire que vous récupérerez une partie de l’argent investi si vous mettez fin à votre contrat. En effet, la valeur de rachat est un montant que l’assuré peut recevoir de l’assureur s’il résilie volontairement son contrat avant son échéance. Les valeurs garanties sont précisées dans la police. Elles augmentent généralement jusqu’à ce que vous ayez l’âge vénérable de 100 ans. 

Il est possible de profiter de la valeur de rachat d’une assurance vie sans réellement résilier le contrat. D’abord, vous pourriez demander une avance sur police. Celle-ci consiste à emprunter en mettant la valeur de rachat en garantie. C’est un prêt avec intérêts que vous devrez rembourser. Ensuite, vous pourriez choisir de céder la valeur de rachat à votre assureur. Vous obtiendrez alors une assurance vie libérée réduite et vous ne paierez plus jamais de primes. Il s’agit d’un montant d’assurance plus faible que celui spécifié au contrat initial. Vous serez couvert sans avoir à payer de primes, jusqu’à votre décès, mais pour un montant moindre.

L’assurance vie permanente avec participation

Il y a deux variantes de l’assurance vie permanente: avec ou sans participation. L’assurance vie entière avec participation intègre un aspect d’investissement, qui est géré par l’assureur. Du fait de sa composante d’investissement, celle-ci est généralement plus coûteuse que l’assurance vie entière classique. Elle s’adresse ainsi principalement à une clientèle aisée. Les décisions de placement sont prises par l’assureur et sont appliquées au compte en gestion commune. C’est idéal pour les assurés qui ne veulent pas gérer eux-mêmes leur investissement. Ce type d’assurance offre la possibilité de profiter de nombreux avantages liés à la croissance de la valeur de rachat. 

Les participations

L’aspect «avec participation» signifie que l’assureur peut vous verser quelque chose qui s’appelle de «participations» ou «dividendes» (même s’il ne s’agit pas réellement de dividendes). Ces participations peuvent prendre la forme de remise en argent, d’une accumulation des sommes au compte qui s’ajouteront alors au montant d’assurance en cas de décès, ou réduire la prime d’assurance que vous payez, par exemple. Elles peuvent aussi être données sous forme d’une bonification d’assurance libérée (BAL) qui augmente votre montant d’assurance actuel et peut à son tour vous offrir des participations. 

Par contre, il n’y a pas de garantie que l’assureur versera ces participations. L’assureur regroupe généralement dans un fonds les primes qu’il reçoit de plusieurs détenteurs d’assurance vie participante. Il gère le fonds, notamment en procédant à des investissements et en payant les dépenses des assurances regroupées. Lorsqu’un surplus apparaît dans le fonds au fil du temps, l’assureur peut en conserver une partie, en verser une partie aux assurés sous forme de participations et laisser le reste s’accumuler dans le fonds.

Supposons que vous avez souscrit une assurance permanente avec participation. Chaque année, au lieu d’investir 5 000$ dans un compte d’investissement, vous utilisez cette somme pour payer votre assurance vie permanente. Votre objectif? Constituer un bel héritage pour vos enfants. Votre succession est assurée de recevoir au moins le montant prévu au contrat, par exemple 200 000$, et possiblement davantage grâce aux participations. En effet, vous demandez de recevoir vos participations sous forme d’assurance vie libérée (BAL). Vous ne payerez alors pas de primes supplémentaires pour ajouter un montant supplémentaire à votre assurance vie. Le montant total de la prestation pourrait doubler en une trentaine d’années.

L’assurance vie permanente sans participation

Dans cette variante, les primes sont moins élevées, mais l’assureur ne peut pas verser de participations. Elle est moins coûteuse. Notez aussi qu’il faut payer des primes pendant un certain nombre d’années pour accumuler une valeur de rachat.

Avez-vous besoin d’une assurance vie permanente?

Pour ceux qui cherchent à minimiser le coût de leur assurance, d’autres options pourraient être plus abordables. La question de savoir si l’assurance vie permanente est plus avantageuse que la temporaire est propre à chacun. Cela dépend de vos besoins. Si vous voulez maximiser la valeur de votre succession et couvrir l’impôt sur vos actifs illiquides, comme une entreprise familiale ou des biens immobiliers, l’assurance vie permanente est intéressante. Par contre, si votre objectif est de permettre à votre conjoint ou vos enfants de maintenir leur niveau de vie ou de rembourser vos dettes, l’assurance temporaire pourrait être plus appropriée.

Comparer avant de choisir

Avant d’opter pour une police permanente, comparez les offres d’assurance vie. Au cours de ce processus, informez-vous au sujet de l’historique des paiements de participations de l’assureur. A-t-il un bon bilan de versement de participations? Demandez aussi aux représentants des compagnies d’assurance de vous fournir des scénarios qui comparent chaque produit: primes, prestations, valeur de rachat, etc. Ils vous aideront à déterminer dans combien d’années l’assurance vie avec participation pourrait devenir plus avantageuse qu’un autre type d’assurance. 

Pourquoi ajouter une assurance vie pour enfant?

En souscrivant une police d’assurance vie, c’est possible que votre assureur vous propose un montant d’assurance vie pour enfant. Parfois, c’est gratuit avec votre police. Dans le cas contraire, vous pouvez tout de même souscrire une assurance pour vos enfants. Vous payerez alors des primes pendant plusieurs années. À quoi cela peut-il servir? Certains parents utilisent la valeur de rachat de cette police pour garantir un prêt. Par exemple, ils peuvent s’en servir pour acheter une voiture à leur enfant ou payer ses frais de scolarité.

Les primes de l’assurance vie entière sont plus élevées que celles d’une assurance vie temporaire, du moins dans les premières années. En effet, les primes de l’assurance vie temporaire augmentent généralement au renouvellement. Ainsi, le montant des primes actuelles ne devrait pas être l’unique critère qui guide votre choix d’assurance vie. De plus, il existe une autre option pour les personnes intéressées à la composante investissement de l’assurance vie permanente, sans le tracas des participations.

L’assurance vie universelle, entre protection et investissement

L’assurance vie universelle est permanente (à vie) et vous offre la latitude de décider du montant et de la période de paiement des primes, en fonction du contrat souscrit. Vous avez le pouvoir de choisir les investissements pour les montants accumulés dans votre compte de capitalisation. 

Une fraction de vos primes sert à couvrir le coût de l’assurance, tandis que le reste est investi pour constituer un capital. Ainsi, au moment de souscrire l’assurance, les primes dépassent le coût de l’assurance. Par exemple, si le coût de l’assurance est de 400$ par an, l’assureur peut permettre des versements allant jusqu’à 1 200$. L’excédent est investi dans votre compte de capitalisation. Il faut toutefois savoir que le coût de l’assurance peut augmenter avec le temps. Sur le montant de 1 200$ que vous versez annuellement, la part dédiée à l’investissement sera de plus en plus petite.

Les investissements

Une différence essentielle entre l’assurance universelle et l’assurance vie permanente est votre contrôle sur les investissements. Ici, vous avez le choix d’investir les fonds dans divers types de placements. Le montant accumulé peut servir à couvrir le coût de l’assurance ou à faire des retraits. Ainsi, la valeur capitalisée de votre police d’assurance vie universelle augmente en fonction du rendement des placements que vous avez choisis.

Reprenons l’exemple d’une assurance vie universelle qui coûte 400$ par année, mais pour laquelle vous pouvez verser un maximum de 1 200$. Vous décidez de payer 1 000$ par an. Le surplus de 600$ s’accumule dans votre compte et génère un rendement moyen de 5% par an. Au bout de 25 ans, vous avez accumulé assez d’argent dans votre compte pour avoir la liberté de cesser de payer les primes pour le reste de vos jours tout en restant assuré (couvertes par ce montant) ou de retirer les fonds pour réaliser des projets personnels.

Assurance vie permanenteAssurance vie universelleAssurance vie temporaire
InvestissementOui, choisi par l’assuréOui, choisi par l’assuréNon
DuréeÀ vieÀ vieDurée de couverture limitée (10 à 30 ans)
PrimesFixesFlexibles, vous pouvez diminuer ou augmenter vos primesSouvent fixes
Impact fiscalPrestation non imposable au décès + le compte de placement croît à l’abri de l’impôt jusqu’aux retraits.Prestation non imposable au décès + le compte de placement croît à l’abri de l’impôt jusqu’aux retraits.Prestation non imposable au décès 
Valeur de rachat Valeur de rachat avec un montant garantiValeur de rachat sans montant garantiAucune valeur de rachat

Maude Gauthier est journaliste pour Hardbacon. Depuis qu’elle a terminé son Ph.D. en communication à l’Université de Montréal, elle écrit sur la finance, les assurances et les cartes de crédit pour des entreprises comme les Fonds FMOQ et Code F. Utilisatrice responsable de cartes de crédit, elle peut passer des heures à lire les petits caractères pour bien comprendre leurs avantages. À cause de leur simplicité, elle a développé une préférence pour les cartes avec remises en argent. Après avoir subi des hausses salées avec son ancien assureur, elle peut maintenant affirmer fièrement avoir économisé des centaines de dollars en magasinant ses assurances auto et habitation. Dans ses temps libres, elle lit une multitude de romans et profite du streaming de quelques émissions populaires (et possiblement moins populaires, comme les documentaires animaliers).