Énormément de Canadiens utilisent leur carte de crédit quotidiennement pour plusieurs types de dépenses, que ce soit pour des achats ou pour payer des factures. Pensez-y-bien : si vous étiez fraudeur, n’est-ce pas intéressant pour vous d’insérer quelques transactions non légitimes parmi tout ce lot de dépenses quotidiennes ? Bien que les créanciers et fournisseurs de cartes de crédit soient extrêmement à l’affût de la fraude en protégeant vos informations, par exemple, il reste que les fraudeurs sont des gens très créatifs qui devraient réinvestir leur talent dans quelque chose de plus mainstream, comme le font les artistes de OnlyFan !

Mais revenons à nos tomates : si vous êtes victime d’une fraude par carte de crédit, surtout Keep calm and read this. On vous propose 3 choses toutes simples à faire quand vous êtes dans cette situation. 

 

1. Tentez d’identifier d’où provient la fraude.

Peut-être que vous ne retrouverez jamais la cause de la fraude sur votre carte de crédit, mais de savoir identifier la transaction frauduleuse est la première action à prendre quand vous êtes devant le fait accompli. Les fraudes peuvent arriver de multiples manières : elles peuvent provenir d’une transaction en ligne, en magasin, par téléphone ou directement du guichet. Il faut donc rester vigilant en tout temps, surtout lorsqu’on a l’habitude de faire des transactions en ligne avec sa carte de crédit.

Homme s'est fait frauder sa carte de crédit

Notez toutes les informations que vous jugerez utiles ! Si les services de police enquêtent sur la fraude, vous serez en mesure de fournir toutes les informations afin qu’ils retrouvent l’origine du fraudeur. De plus, si votre démarche est documentée, vous pourrez prouver aux assurances que vous avez été collaboratifs, c’est pourquoi on vous conseille même de garder des traces de vos discussions avec les services de police.

 

2. On avise directement notre compagnie de carte de crédit, la police et le Centre antifraude du Canada

Ça va de soi ! Ainsi, si vous avez noté la transaction frauduleuse sur votre relevé de carte de crédit, vous aiderez certainement votre banque ou institution à régler ce problème. Surtout, ils s’assureront de ne pas vous tenir responsable de cette transaction. Il est important de souligner que les détenteurs de cartes de crédit sont généralement libérés de toute responsabilité en cas de transactions non autorisées. Bien que toutes les institutions bancaires se vantent de vous dédommager de la fraude, il reste que la vigilance est de mise et que vous pourriez vous retrouver dans une drôle de situation si vous avez omis de bien documenter votre fraude par carte de crédit

Avisez la police de la transaction non autorisée. Le service de police y verra peut-être un lien avec d’autres cas de fraude… Toutes les informations qu’ils auront peuvent leur service dans les enquêtes !

Faites part de la fraude aux bureaux de crédit du Canada (Equifax et TransUnion) et ajoutez une alerte à la fraude sur votre compte. Enfin, prenez le temps de signaler la fraude par carte de crédit au Centre antifraude du Canada. Encore une fois, plus l’information est répertoriée, mieux les enquêteurs sont outillés pour intervenir et prévenir.

 

3. On regarde nos informations et on se protège pour l’avenir

Vous n’êtes pas totalement responsable de la fraude, mais vous êtes quand même victime d’une attaque frauduleuse pour une raison ou pour une autre. Dans le but de prévenir les éventuelles attaques sur votre carte de crédit, vous devriez revoir vos informations et vos habitudes concernant l’utilisation de votre carte. La fraude par carte de crédit est un phénomène qui arrive à beaucoup de Canadiens et dans certains cas, les fraudeurs peuvent opérer en moins de 6 secondes ! Voici quelques conseils de sécurité à suivre pour l’avenir, vous préviendrez ainsi plusieurs fraudes sur vos cartes de crédit 

  • Protégez-vous ! Rappelez-vous que votre carte de crédit est la vôtre et que personne ne devrait en connaître le NIP. 
  • Si ce n’est pas dans vos habitudes, ajoutez la routine à votre café du dimanche et faites le tour de vos transactions bancaires. 
  • La vigilance sur le web est également de mise : utilisez des sites sécurisés, surtout lorsque vous remplissez des formulaires qui demandent plusieurs entrées d’informations personnelles. En réalité, vous devriez toujours minimiser le partage d’informations en ligne. Les fraudeurs peuvent se servir d’informations diffusées sur plusieurs plateformes dans le but de compléter les données d’une transaction frauduleuse. 
  • Vous recevez vos relevés bancaires de carte de crédit par la poste ? Une fois que vous avez terminé de les consulter, déchiquetez-les ! 
  • Dans certains cas, des transactions par carte de crédit peuvent nécessiter une vérification à deux facteurs. Renseignez-vous auprès de votre banque pour savoir si c’est applicable pour vous. C’est une façon fiable de prouver l’identité de l’acheteur lors d’une transaction.
  • Dans les cas les plus poussés, changer de banque et de fournisseur de carte de crédit.

La fraude par carte de crédit est un phénomène fréquent qui peut s’avérer très grave, tout comme le vol d’identité. Il est clair que la meilleure façon de se protéger contre ses situations est d’être vigilant. Il faut également garder en tête que les banques, tout comme vous, n’aiment pas les fraudeurs et qu’elles mettent à votre disposition plusieurs outils afin que vous ne soyez pas piégés dans le futur. Renseignez-vous et surtout, soyez proactifs !

Ça vous dirait d'obtenir des centaines de dollars en récompenses?

Trouvez la meilleure carte de crédit en fonction de vos besoins


Trouver la meilleure carte