Connaissez-vous le mouvement FIRE? Eh bien, dites-vous que FIRE vient de : Financial Independence, Retire Early. Ce mouvement désigne plus particulièrement l’objectif de cumuler des actifs suffisamment rentables pour couvrir toutes vos dépenses et surtout, de vous permettre d’atteindre la liberté financière plus simplement qu’en criant… money

 

Indépendance financière… un rêve ou une réalité?

Il ne faut pas être riche, ou avoir un revenu annuel hyper élevé pour rêver à l’indépendance financière. En effet, vous constaterez que la règle pour l’atteindre est assez simple et qu’elle s’applique à tous les genres de situations : on réduit les dépenses et on augmente de ce fait nos revenus; puis on investit dans des actifs financiers. 

Cette règle n’est pas nécessairement facile, mais elle est accessible, soyez-en assurés. Comme l’affirme Jean-Sébastien Pilotte dans son livre La retraite à 40 ans. Comment déjouer le système pour atteindre la liberté financière : «La liberté est le résultat de choix et non de sacrifices.» Pour la petite histoire, Jean-Sébastien Pilotte est retraité depuis 3 ans. À 43 ans, lui et sa conjointe inspirent plusieurs de milliers de personnes avec leur blog Jeune retraité, dans lequel ils tiennent une série d’articles concernant leur parcours et en proposant plusieurs conseils pour aider les gens qui rêvent d’atteindre leur situation. 

En adoptant la méthode FIRE, vous devrez revoir votre recette budgétaire de manière efficace, de sorte à éviter les dépenses accessoires, à augmenter votre marge d’épargne et à investir dès aujourd’hui vos économies en Bourse. Pour le reste… on patiente! Si vous appliquez ces principes, vous pouvez espérer atteindre l’indépendance financière en moins de… (roulements de tambours) 25 ans! Bon. On a assez vanté le concept, maintenant, il est temps de s’attaquer plus concrètement à la méthode FIRE et surtout d’identifier votre chiffre magique.  

 

Avant tout, qu’est-ce que c’est «l’indépendance financière»?

Cette question paraît banale, mais elle est fondamentale, puisqu’il existe trois grands arcs d’indépendance financière. En effet, selon la RRQ (Régie des Rentes du Québec), l’autonomie peut se déployer de trois façons différentes :

  • Remplacement du revenu par des rentes;
  • Rythme de dépenses annuelles maintenu, sans revenu d’emploi;
  • Maintien de son pouvoir d’achat, malgré l’inflation.

La retraite, ou l’indépendance financière, c’est la liberté pour certains. C’est pourquoi il faut prendre le temps d’évaluer le montant nécessaire pour atteindre cet objectif. Surtout, il faut comprendre que l’inflation bancaire et la longévité étirée des humains sont des facteurs déterminants dans l’évaluation de son chiffre magique FIRE

De plus, l’indépendance financière ne doit pas être confondue avec la retraite, comme nous avise Stéphane Desjardins, dans son livre Savoir dépenser sans culpabiliser : «l’autonomie financière, c’est avant tout un état d’esprit : les revenus de placement sont tels qu’on n’a plus besoin de travailler pour vivre. Pas pour faire la dolce vita, mais pour pouvoir réaliser ses rêves. Et la plupart des gens qui ont atteint ce statut continuent de travailler, mais à leur rythme et, surtout, à leurs conditions.» Vous devez donc statuer sur vos objectifs : est-ce la retraite que vous visez, est-ce l’indépendance financière ou les deux à la fois ?

 

La vie frugale

Ceci est le dernier détour avant la partie plus «pratique». Il est très important de comprendre que l’indépendance financière est un objectif qui nécessite un remodelage de votre style de vie. Le FIRE implique que vous mettiez les bouchées doubles sur l’épargne intensive. Cette manière d’orienter son portefeuille désigne un mode de vie frugal, c’est-à-dire, «simple», pour reprendre la définition exacte du Larousse. En finance, ce terme gagne en popularité puisqu’il se rattache au mouvement FIRE : les frugalistes baissent drastiquement leurs dépenses, vivent selon des besoins minimalistes et surtout… épargnent massivement dans le but d’atteindre une liberté financière qui leur permettrait de travailler moins et de profiter plus de la vie. Selon Jean-Sébastien Pilotte, «Le frugaliste fait des choix financiers qui sont alignés à ses objectifs de vie (ex : la liberté). Et, si une dépense inattendue s’impose, il fera des pieds et des mains pour trouver une alternative économique.» 

Il faut donc y penser à deux fois avant de se plonger dans le mode de vie FIRE et plus important encore, il faut bien se questionner sur la notion d’objectif : «suis-je prêt. e à tout pour atteindre la liberté financière?»

 

Le chiffre FIRE, qu’est-ce que c’est?

Pour ceux et celles qui ont déjà entendu parler de FIRE, il est probable que vous ayez également entendu le terme qui l’accompagne souvent, soit «chiffre magique». Mais qu’entend-on par chiffre magique FIRE?

Le terme anglais est FIRE Number et désigne plus particulièrement un calcul qui repose sur les dépenses annuelles, multipliées par 25, selon la règle du 4 %. En épargnant assez, il deviendra alors possible de continuer le même rythme de vie pour toujours, en autant de ne pas dépenser plus de 4% de son portefeuille par année. 


La règle du 4 %

Qu’est-ce qu’on entend par là? Cette règle provient d’une étude menée à la fin des années 90 par trois professeurs de l’Université de Trinity, aux États-Unis. Les chercheurs ont constaté qu’il était possible de financer sa retraite avec des placements en Bourse composés de 50 % d’actifs et 50 % d’obligations. Ils ont réalisé qu’il était possible de vivre de ses investissements en retirant 4 % annuellement, et ce, sans toucher à son capital. Eh oui, la «Tinity Study» explique bien que statistiquement, les placements investis en Bourse resteront intacts grâce à la croissance constante de la Bourse, et qu’une personne peut vivre en consommant seulement des rendements équivalents à 4 % du montant placé chaque année pour subvenir à toutes ses dépenses. Le calcul se base sur la soustraction suivante : intérêts sur montant investi (6-8 %) — inflation (2-3 %) = 3-4 %. 

Autrement dit, la règle du 4 % détermine le montant qu’un ou une retraité. e peut retirer de ses investissements chaque année, en s’assurant bien sûr de ne pas toucher à son capital et d’ainsi s’assurer que ses placements couvrent les dépenses pour le reste de sa retraite. C’est là où le 4 % apparaît : les experts s’entendent tous pour dire que ce chiffre correspond à un taux de retrait sécuritaire. Contrairement à plusieurs autres règles en finance, le 4 % se base sur les dépenses et non sur les revenus et invite à vivre en dépensant seulement les intérêts de ses placements.

 

Un chiffre magique FIRE?

En suivant l’idée du 4 %, on peut conclure que la règle est simple : 

25 ans X Montant de dépenses annuelles = Chiffre magique  = Indépendance financière précoce = Vivre sur l’intérêt de ses placements.

Cela dit, il est important de déterminer le fameux «montant de dépenses annuelles» et ce nombre doit se baser sur la création d’un budget. C’est classique, et vous entendrez parler du budget dans tous les articles qui concernent l’indépendance financière et l’épargne. Le budget est important, puisqu’il revêt plusieurs chapeaux : il est un planificateur, un évaluateur et un indicateur. Pour connaître votre chiffre magique FIRE, vous devez être en mesure de répondre aux questions suivantes :

  • Quel taux d’épargne faut-il?
  • Quel montant de dépenses faut-il maintenir?
  • Quel est le montant qui assure une retraite confortable?

Toutes ces questions dépendent de vous, en fait : sur votre âge, votre revenu, votre mode de vie (êtes-vous frugaliste?), vos obligations, vos dettes…

Commencez par faire un budget dans lequel vous évaluerez toutes vos dépenses annuelles obligatoires, nécessaires et superflues. Faites ensuite le ménage dans ces dépenses accessoires et redirigez l’argent vers l’épargne. L’objectif FIRE est de devenir riche de la manière la moins capitaliste qu’il soit : c’est-à-dire en évaluant la richesse en temps et non par rapport à nos biens matériels. C’est le temps qu’on a pour vivre sans avoir besoin de travailler qui est le secret de la vraie richesse, comme l’affirme encore une fois Jean-Sébastien Pilotte, le calcul est assez simple :

RICHESSE = ÉPARGNES + INVESTISSEMENTS + TEMPS

 

Calculer son chiffre magique FIRE

Si une personne respecte bien sa consommation du 4 % de ses investissements, ces derniers resteront intouchés, selon l’étude de Trinity. Il faut désormais calculer son chiffre magique FIRE

Les étapes sont assez simples :

  • On calcule ses dépenses annuelles. Allons-y pour l’exemple à 15000 $.
  • On multiplie ce montant par 25, qui nous permettra de financer notre train de vie pour toujours, en autant qu’on se limite à retirer 4% de notre portefeuille chaque année
  • 15 000$ X 25 = 375 000 $.

J’aurai donc besoin de 375 000 $ pour vivre d’une retraite confortable. Mais ce calcul est à titre d’exemple. Les dépenses sont basses et surtout basées sur une personne qui adopte un mode de vie frugal. 

 

Des outils pour aider à comprendre son chiffre magique FIRE

Cela dit, ce calcul est une approximation grossière qui sert à donner une bonne idée du montant à atteindre pour atteindre la liberté financière. On recommande, dans la communauté FIRE, de se servir d’outils, comme le calculateur FIRE Networthify.

Pour vous aider à connaître votre chiffre magique, le calculateur demande d’entrer les données suivantes, basées sur votre situation actuelle :

  • Revenus annuels 
  • Épargnes annuelles
  • Dépenses annuelles
  • Taux d’épargne actuel
  • Valeur nette 
  • Retours annuels sur investissement (on peut penser à 6 %)
  • Taux de retrait (ici on applique la règle du 4 %)

On termine en appuyant sur le calculateur et le tour est joué : on connaît automatiquement le nombre d’années qui nous séparent de l’indépendance financière et de la retraite. 

Un autre outil motivateur peut être un tableau calculateur du taux d’épargne et du nombre d’années jusqu’à l’indépendance financière. Vous pourriez avoir recours à ce genre d’outils pour fixer votre chiffre magique FIRE.

Taux d’épargne Années jusqu’à l’indépendance financière
10 % 51,4
18 % 39
28 % 29,5
38 % 22,8
40 % 21,6
48 % 17,5
50 % 16,6


Vous comprendrez que ce tableau inspire quiconque a des objectifs de
liberté financière puisqu’il présente de manière graphique le nombre de temps nécessaire à l’autonomie. 

 

Faites l’exercice!

Amusez-vous maintenant à faire plusieurs scénarios d’épargne! Vous avez entre les mains tous les outils pour comprendre et pour faire le calcul de votre chiffre magique, mais comme vous avez lu plus tôt, votre indépendance financière dépend de vos dépenses et donc de vos projets! Vous pourriez alors faire plusieurs plans dans lesquels vous inclurez des voyages, des investissements (un start-up?) et autres projets qui pourraient vous plaire une fois vos objectifs FIRE atteints. Pour vous aider, suivez ces étapes :

  • Faites un budget.
  • Calculez vos dépenses (ici, vous pouvez jouer avec les montants afin d’évaluer toutes les options).
  • Appliquez le calcul FIRE des 25X les dépenses annuelles pour connaître le montant prévu face à certains types de projets.
  • Calculez le temps qu’il vous faudra pour atteindre vos montants grâce à l’outil de calculateur. 

 

En conclusion

Le saviez-vous? Beaucoup de millionnaires ont un train de vie modeste et estiment que la véritable richesse est «une mesure de liberté», pour reprendre les mots de Jean-Sébastien Pilotte. Et si nous poursuivons les réflexions mentionnées plus tôt, la liberté financière, c’est donc la capacité concrète de pouvoir gérer et vivre de sa richesse dans le temps. Il existe des calculs et bien des conseils pour atteindre l’indépendance financière et le plus important peut-être est la patience. Eh oui! Si vous budgétez adéquatement vos finances et que vous placez votre argent aux bons endroits, vous verrez que le temps fera ses effets et comme les fleurs au printemps, votre portefeuille bourgeonnera d’ici une vingtaine d’années! Ne perdez pas espoir et surtout, restez focus !

 

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier