L’un des comptes enregistrés les plus populaires auprès des Canadiens est le compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Il a été introduit en 2009, pour tous les résidents canadiens âgés de plus de 18 ans. Bien que les cotisations au CELI ne soient pas déductibles d’impôt, tout retrait sous forme de gains en capital, d’intérêts et même de dividendes est exonéré d’imposition par l’Agence du revenu du Canada.

Le CELI est donc un compte idéal pour détenir des actions canadiennes versant des dividendes, qui vous permettront d’obtenir un flux régulier de revenus en dividendes et de bénéficier de gains en capital à long terme. Les droits de cotisation cumulatifs au CELI pour les Canadiens s’élèvent à 75 500 $ en 2021. Nous examinons ici les principales actions canadiennes à dividendes que vous pouvez ajouter à votre portefeuille CELI et en tirer un flux régulier de revenus passifs exonérés d’impôt par l’ARC.

 

Géants bancaires

Le Canada compte plusieurs grandes banques qui ont généré une richesse considérable pour les investisseurs à long terme. Ces institutions financières ont survécu à de multiples cycles économiques dans le passé et sont fondamentalement solides. Un certain nombre de grandes banques ont des activités dans d’autres pays, ce qui leur permet de diversifier leur base de revenus et de réduire le risque global.

Dans un environnement de taux d’intérêt bas, les sociétés bancaires seront en mesure de compenser la baisse des marges bénéficiaires par une forte demande de la part des particuliers et des entreprises. Par contre, lorsque les taux d’intérêt augmenteront, les banques pourront bénéficier de marges plus élevées qui compenseront la tiédeur de la demande.

Les principales banques canadiennes dont le rendement à terme est attrayant sont les suivantes :

  • Banque Royale du Canada : 3.5%
  • Banque Toronto-Dominion : 3.64%
  • Banque de Nouvelle-Écosse : 4,43 %.

Sociétés de services publics

Si vous cherchez à investir dans un secteur à l’abri de la récession, il est difficile d’ignorer le secteur des services publics. Les particuliers et les entreprises continueront à payer leurs factures de services publics, quel que soit l’état de l’économie. Les services publics sont très réglementés, ce qui permet aux entreprises de produire un flux de trésorerie prévisible. Ces sociétés investissent massivement dans l’élargissement de leur base tarifaire, ce qui leur permet d’augmenter les flux de trésorerie et de soutenir des hausses régulières des dividendes.

Les principales sociétés canadiennes de services publics offrant un rendement en dividendes intéressant sont les suivantes:

  • Canadian Utilities : 5%
  • Emera inc. : 4,5
  • Fortis inc. : 3,7

Canadian Utilities et Fortis ont toutes deux réussi à augmenter leurs dividendes pendant plus de 45 années consécutives, ce qui témoigne de la résilience de leur modèle économique.

 

Sociétés de pipelines

L’année dernière, les entreprises du secteur de l’énergie ont été frappées par l’impact négatif de la pandémie de COVID-19 sur la demande de pétrole. Cependant, les sociétés de pipelines ont généralement un modèle économique basé sur les contrats, ce qui les rend presque insensibles aux prix des matières premières. De nombreuses sociétés de pipelines ont augmenté leurs dividendes à un rythme régulier et devraient être dans le collimateur des investisseurs en dividendes canadiens.

Nous examinons ici trois actions de pipelines sur le TSX qui ont également des rendements de dividendes considérables.

  • Enbridge : 7,3
  • TC Energy : 5,7
  • Pembina Pipeline : 6,5

Les énergies renouvelables

La transition vers des solutions d’énergie propre va s’accélérer au cours de la prochaine décennie. Les entreprises du secteur des énergies renouvelables devraient bénéficier d’économies d’échelle grâce à des projets d’expansion à l’échelle mondiale. Il s’agit d’un autre secteur qui ne devrait pas être touché par les pics et les creux économiques, générant ainsi des flux de trésorerie robustes. Les principales actions canadiennes à dividende qui font partie de l’espace des énergies renouvelables comprennent :

  • TransAlta Renewables : 4.9%
  • Algonquin Power & Utilities : 4.52%
  • Capital Power : 5,33
  • Brookfield Renewable Partners : 3.14%

Actions de télécommunications

L’industrie des télécommunications est un autre secteur relativement à l’abri de la récession. Le smartphone fait partie intégrante de la vie de la plupart des individus, tout comme une connexion Internet. Les sociétés de télécommunications ont généralement une base de clients fidèles qui les aide à augmenter le revenu moyen par utilisateur sur une période donnée.

De plus, les bouleversements constants dans le secteur des télécommunications tous les deux ans en font un pari intéressant, tout en permettant aux investisseurs d’accéder au secteur des technologies. La transition prochaine vers la technologie 5G sera un facteur clé de la croissance du chiffre d’affaires pour les valeurs de télécommunications. Les principales sociétés canadiennes sont les suivantes :

  • Rogers Communications : 3.24%
  • BCE inc. : 5,9
  • Telus : 7

Sociétés d’investissement immobilier

Les sociétés d’investissement immobilier (Real Estate Investment Trusts ou REIT) peuvent être considérées comme une autre catégorie d’actifs. Ces instruments sont similaires aux actions et se négocient également en bourse. Cependant, ils permettent aux investisseurs d’accéder au marché de l’immobilier, ce qui nécessite généralement un capital important.

Les FPI (Fonds De Placement Immobilier) sont des sociétés qui possèdent un portefeuille d’actifs immobiliers générant des liquidités. Ces actifs peuvent faire partie des secteurs de la vente au détail, des soins de santé, du résidentiel ou même du commercial. Les FPI distribuent généralement une part importante de leur revenu net aux actionnaires sous forme de dividendes, ce qui leur permet de bénéficier de rendements généreux.

Nous examinons ici trois FPI de ce type que vous pouvez ajouter à votre portefeuille dès aujourd’hui.

  • Summit Industrial Income REIT : 3,5
  • Killam Apartment REIT : 3,6 %.
  • Slate Grocery REIT : 8,4 %.

À retenir

Les actions canadiennes à dividendes susmentionnées vous aideront à diversifier votre portefeuille. Si vous investissez votre plafond de cotisation CELI de 75 500 $ de manière égale dans ces sociétés, vous pouvez générer un revenu annuel de dividendes non imposable de 3 630 $.

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier