La réponse courte est oui. Même si elle n’est pas obligatoire au Canada, l’assurance  habitation peut éviter bien des tracas aux locataires. Petit tour d’horizon d’un outil  indispensable pour avoir l’esprit tranquille en tout temps. 

Selon le Bureau d’assurance du Canada (BAC), ce sont 37% des locataires qui n’ont pas  souscrit à une assurance habitation en 2017. Pourtant, personne n’est à l’abri d’un incendie,  d’un dégât d’eau ou encore d’un cambriolage. De tels évènements engendrent non  seulement un stress émotionnel, mais aussi financier si l’on n’est pas couvert. En effet, peu  sont les locataires qui ont les moyens de débourser des milliers de dollars en cas de sinistre. 

 

Protéger ses biens 

Nombreux sont ceux qui croient que leurs possessions n’ont pas assez de valeur pour  justifier de souscrire à une assurance. Pourtant, un simple inventaire de vos biens suffit  pour réaliser le contraire : des plus petits objets comme des livres et des vêtements, aux  appareils électroniques, meubles et électroménagers, les dépenses nécessaires pour  remplacer tout ce matériel perdu ou endommagé peuvent s’avérer catastrophiques pour  votre compte en banque. 

De plus, les possessions sont également couvertes si elles sont temporairement à l’extérieur  du logement. L’assurance vient donc à votre rescousse si on vole votre bicyclette ou si on  s’introduit par effraction dans votre voiture pour dérober votre ordinateur portable ou votre  téléphone cellulaire. 

 

À l’abri en cas de sinistre 

Outre les biens matériaux, l’assurance habitation protège aussi en cas de dégâts au logement lui-même. En effet, il est faux de croire que l’assurance du propriétaire s’étend  aux locataires : celle-ci ne couvre que le bâtiment, ses propres biens et les espaces  communs. Ainsi, si par exemple une laveuse cause un dégât d’eau et ruine le parquet, le  locataire est tenu légalement responsable des dommages encourus. Sans couverture, il  devra payer de sa poche les sommes nécessaires aux travaux de réparation. 

Des histoires de personnes qui se retrouvent à la rue à la suite d’un incendie ou d’une  inondation font régulièrement les manchettes. Dans de tels cas où le logement devient  inhabitable après un sinistre, l’assurance habitation couvre aussi les frais de subsistance  supplémentaires qui permettront au locataire de se loger et se nourrir. 

Les assurances habitation comprennent également une garantie responsabilité civile. Celle ci couvre l’assuré si celui-ci cause involontairement des dommages matériels ou corporels à une tierce personne, par exemple un voisin, et lui évite ainsi les frais d’une poursuite civile. 

 

Quel prix pour une assurance habitation? 

Un mythe bien ancré sur l’assurance habitation est son coût. Avec de si nombreux avantages, celle-ci doit bien coûter cher? C’est pourtant le contraire : loin d’être prohibitif,  le montant d’une assurance s’élève en moyenne à moins d’un dollar par jour! En effet,  selon le BAC, la prime moyenne des locataires en 2017 était de 281 $ par année. À titre de  comparaison, l’association relève que le coût moyen d’un sinistre payé par les assureurs  cette année-là était de 5542 $. Le choix s’impose donc aisément. 

Il est primordial de bien choisir sa compagnie d’assurance afin de s’assurer qu’elle  convienne à ses besoins et surtout, son budget. Le montant de la prime tient compte de la  valeur des biens ainsi que d’autres facteurs tels le nombre d’unités de logement, le type de  chauffage et la proximité d’une borne fontaine. 

Les tarifs pour une protection de base sont de plus en plus compétitifs. De plus, il est  souvent possible d’économiser en combinant sa prime habitation avec son assurance  automobile. 

 

À ne pas oublier 

Il y a certains éléments importants à se rappeler au moment de souscrire pour une assurance  habitation. 

Si vous être propriétaire d’un animal de compagnie, il est obligatoire de le déclarer à votre compagnie d’assurance. Dans le cas contraire, vous pourriez voir votre contrat se faire  annuler lors d’une réclamation. 

Même si votre boule de poils peut faire augmenter votre prime, vous serez couvert si elle  fait des ravages sur les biens de votre propriétaire. La section responsabilité civile vous  protège aussi dans l’éventualité d’un incident à l’extérieur, comme par exemple si votre  chien mord une autre personne. 

Si vous déménagez, il est primordial de prévoir ce changement d’avance sur votre contrat.  Votre assureur peut couvrir vos biens à deux adresses pour une période prédéterminée,  vous permettant d’avoir l’esprit tranquille lorsque vient le grand jour. 

Dernière chose, sachez que votre assurance habitation ne s’étend pas à vos colocataires.  Afin de s’assurer que tous sont protégés, vaut mieux s’adresser à sa compagnie afin d’avoir  l’heure juste. 

Sans plus attendre, renseignez-vous en ligne ou par téléphone auprès d’un agent ou d’un courtier afin de vous éviter bien des ennuis.

Ça vous dirait de dormir la tête légère?

Trouvez la meilleure police d'assurance-vie en fonction de vos besoins


Trouver la meilleure police