Les prêts hypothécaires à versement forfaitaire sont un type de prêts qui impliquent peu ou pas de paiements au début du prêt et un paiement forfaitaire important à l’échéance du prêt. Il s’agit d’un excellent type de financement pour les personnes ayant une bonne cote de crédit et qui ont besoin de leurs capitaux avant l’échéance du prêt. Afin de vous aider à déterminer s’il s’agit de la meilleure option pour vous, cet article présente le fonctionnement des prêts à versement forfaitaires ainsi qu’un bilan des avantages et des inconvénients associés à ce type de prêt. Vous pourrez ensuite comparer les taux hypothécaires et trouver l’hypothèque qui correspond le mieux à votre budget.

Le fonctionnement des paiements forfaitaires

Quand on contracte un prêt à versement forfaitaire, on choisit de faire de petits paiements pendant la durée du prêt ou de reporter carrément les paiements à plus tard. Parfois, le contrat ne requiert que le paiement des intérêts sur le prêt tout au long de période de paiement. Cela signifie que les paiements de remboursement sont très peu élevés pendant la majeure partie de la durée du prêt hypothécaire. 

À la fin de cette période, on devra payer le capital emprunté. Puisqu’on a payé que des petits montants (voire rien du tout) avant la fin du contrat, on doit alors payer une grande partie de la somme totale sous la forme d’un paiement forfaitaire à la fin. Cela signifie qu’on a l’opportunité d’épargner au début, mais qu’on doit être prêt à payer une somme importante lorsque le prêt arrive à échéance.  

Les deux principales options de paiement forfaitaire

Il existe deux options principales parmi lesquelles on peut choisir lorsqu’on contracte un prêt à versement forfaitaire:

  1. Les emprunteurs paient de petites parties du prêt principal ainsi que des intérêts tout au long de la durée du prêt hypothécaire. Ils feront ces paiements tous les mois jusqu’à la fin de la période, appelée date d’échéance. À l’échéance du prêt, ils font un paiement forfaitaire afin de mettre fin à leur contrat hypothécaire.
  2. Les emprunteurs ne paient que les intérêts pendant la durée du prêt hypothécaire, puis le prêt en entier à la toute fin.

Ces deux alternatives permettent d’épargner au départ, puis requièrent des paiements plus importants pour conclure l’hypothèque. Faire un choix entre ces deux options implique de bien évaluer le montant que vous souhaitez épargner au début ainsi que le montant que vous serez en mesure de débourser à la fin. Il est parfois possible d’opter pour un mélange de ces deux options, en ne payant que les intérêts pendant les premières années, puis en faisant de petits remboursements du capital à partir d’une date convenue. 

Exemples de paiement forfaitaire 

Il existe diverses façons de planifier une hypothèque à versement forfaitaire. Par exemple, on pourrait acheter une maison à 500 000 $ avec une période d’amortissement de 10 ans. Cela signifie qu’on aurait 10 ans pour rembourser l’hypothèque. Si on optait plutôt pour une hypothèque à versement forfaitaire, on pourrait choisir de faire de petits paiements de 1 500 $ par mois pendant toute la période de 120 mois, pour un total s’élevant à 180 000 $. Puis, à la fin de cette période, on pourrait faire un paiement forfaitaire de 320 000 $ afin de rembourser le montant restant. Une autre possibilité serait de signer une entente dans laquelle on verserait 100 $ d’intérêt chaque mois, puis l’entièreté du montant emprunté, soit 500 000$, à la toute fin. 

Comment faire un paiement forfaitaire

Il existe trois principales manières de faire un paiement forfaitaire lorsque le prêt hypothécaire tire à sa fin. L’utilisation de ces stratégies dépendra de votre situation spécifique.

4,75 % Taux hypothécaires variable 5 ans*
nesto - Expert hypothécaire

Propulsés par notre technologie exclusive, nous analysons l’ensemble du marché en quelques secondes pour trouver la meilleure hypothèque possible. Vous êtes toujours en contrôle, sachant que nos experts – qui ne travaillent pas à commission – vous fournissent un soutien impartial tout au long du processus.*

Faire la demande
*Taux préférentiel -1,20% Transactions assurées. D’autres conditions s’appliquent. Taux en vigueur aujourd’hui.

Utiliser vos économies

Si vous avez de l’argent de côté, vous pouvez payer le montant forfaitaire final directement à partir de votre compte bancaire. C’est la manière la plus simple et la plus facile d’honorer votre contrat hypothécaire et de rembourser votre prêt.

Refinancer

Si vous décidez de ne pas faire le paiement forfaitaire à partir de fonds existants, vous serez peut-être en mesure de refinancer votre hypothèque afin de recueillir des fonds. Cette méthode exige que vous ayez une bonne équité sur votre maison et une solide cote de crédit. Le nouveau prêt hypothécaire présentera probablement un calendrier de paiement mensuel plus traditionnel.

Vendre la maison

Certains vendent leur maison afin de payer le reste des coûts hypothécaires. Cela peut être fait par nécessité ou avoir été planifié depuis le tout début. Il s’agit d’une option fort utilisée par ceux qui font des flips immobiliers et qui comptent sur la valeur croissante des propriétés pour faire du profit. 

Paiement forfaitaire : Le pour et le contre

Les emprunteurs choisissent de prendre une hypothèque à versement forfaitaire pour toutes sortes de raisons. La liste du pour et du contre qui suit vise à vous aider à décider si cette alternative fonctionnera bien pour vous ou non.

Le pour:

  • Les dépenses mensuelles sont basses, puisque vous n’aurez qu’une petite partie du capital à rembourser pendant la plus grande partie de la durée du prêt.
  • Vous pouvez acheter une maison même si vous n’avez pas beaucoup d’économies au début.
  • Si vous ne faites pas un gros salaire présentement, mais que vous prévoyez gagner un revenu plus élevé dans le futur, les coûts initiaux moins élevés réduiront la pression exercée sur vos finances.

Le contre:

  • Vous devrez faire un paiement beaucoup plus important lorsque le prêt tirera à sa fin.
  • Si vous n’arrivez pas à économiser la somme souhaitée, les risques encourus en cas de défaut de paiement à la fin sont considérables.
  • Si le prix des maisons chute, il sera plus difficile de vendre votre maison à sa pleine valeur, ce qui pourrait rendre le remboursement du prêt encore plus difficile.
  • Si vous ne payez que les intérêts sur votre prêt, le coût desdits paiements pourrait fluctuer considérablement si vous n’avez pas un contrat à taux fixe.

Les hypothèques à versement forfaitaire permettent à de nombreuses personnes de financer leur maison. Elles impliquent des paiements réduits au début du prêt et un paiement majeur à la fin, ce qui donne aux propriétaires la chance de conserver leurs liquidités plus longtemps. Quoique ces contrats présentent de nombreux avantages, ils comportent aussi des risques considérables. En évaluant le pour et le contre des paiements forfaitaires, vous pourrez déterminer si cette option fait du sens pour vous, financièrement parlant.

Ça vous dirait d'épargner des milliers de dollars en intérêts?

Trouvez le meilleur taux hypothécaire en fonction de vos besoins


Comparer les hypothèques