Sur les 2153 milliardaires du globe, 41 sont Canadiens, mais qu’en est-il au Québec ? Le magazine CEOWORLD a dévoilé sa traditionnelle liste des personnes les plus riches du Canada. D’Emanuele Saputo à l’incontournable Jean Coutu, nous avons mené l’enquête.

Emanuele (Lino) Saputo: 5,1 millards $

Avec une fortune estimée à 5,1 milliards de dollars, Lino Saputo est l’homme le plus riche du Québec. C’est dans le fromage que la famille Saputo a fait fortune, et Lino n’y est pas pour rien. Arrivé au Canada à l’âge de 15 ans, il remarque rapidement qu’on n’y trouve pas le fromage de chez lui. Lino convainc alors son père de travailler à son compte et c’est ainsi, qu’en , Giuseppe, Maria, Lino ainsi que ses frères et ses sœurs fondent l’entreprise qui porte leur nom. La suite de l’histoire, nous la connaissons, la société s’est imposée et est devenue une marque incontournable de l’industrie laitière. Avec 13,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2019, Saputo (SAP) a une valorisation boursière de 13,8 millards.

Pour l’anecdote, la famille Saputo possède des parts dans l’Impact de Montréal, d’où le nom du stade, et dispose d’une incroyable collection de voitures.

Alain Bouchard: 4,1 millards $

Alain Bouchard, patron d’Alimentation Couche-Tard, arrive en deuxième position, avec une fortune estimée 4,1 milliards de dollars. L’homme d’affaires originaire de Chicoutimi est parti de rien avant de créer un empire des dépanneurs. Le premier Couche-Tard à vu le jour en 1980 à Laval, et l’on en dénombre aujourd’hui plus de 16 000 à travers le monde. À  71 ans, Alain Bouchard siège toujours comme président exécutif du conseil d’administration de sa société. Alimentation Couche-Tard (ATD.B) a une capitalisation boursière de 35,89 millards et a réalisé un chiffre d’affaire de 59,1 milliards en 2019.

Jean Coutu: 2,5 millards $

En 3e position des personnalités les plus riches du Québec, on retrouve le très célèbre Jean Coutu, avec une fortune estimée à 2,5 milliards de dollars. À 92 ans, le pharmacien doit sa fortune à son flair. En 1969, Jean Coutu ouvre Pharm-Escompte, un commerce qui vend des médicaments mais aussi des produits utilisés couramment, et bénéficie d’une faille dans la loi. À l’époque, seules les pharmacies pouvaient être ouvertes à toute heure. Étant la plus grande chaine de pharmacies au Québec, Pharm-Escompte est aujourd’hui connu sous le nom de Pharmacie Jean Coutu. En 2017, Jean Coutu a rendu sa blouse blanche en vendant son entreprise pour 4,5 milliards de dollars au géant québécois de l’alimentation Metro.

Robert Miller: 2,7 millards $

C’est dans le monde de l’électronique que notre milliardaire a fait fortune. En 1968, il lance son entreprise Future Électronique et, huit ans plus tard, rachète les parts de son associé pour 500 000 $. Sa société est aujourd’hui l’un des plus importants distributeurs de composantes électroniques au monde. L’entreprise Montréalaise réalise chaque année plus de 5 milliards de dollars de ventes et compte 169 succursales réparties dans 44 pays. Robert Miller se place donc en 4e position de notre classement avec une fortune estimée à 2,7 milliards de dollars.

Charles Bronfman: 2,3 millards $

Bien qu’il vive maintenant à New York, Charles Bronfman est considéré comme le 5e québécois le plus riche avec une fortune estimée à 2,3 millards de dollars. L’homme d’affaires est devenu riche lors de la vente en 2000 de l’entreprise familiale Seagram, spécialisée dans le domaine du divertissement et de la production de vins et de spiritueux, pour 34 milliards $. C’est alors le groupe français Vivendi qui prend le contrôle de Seagram, mais ils ne garderont que la division divertissement, revendant l’activité de distillerie à Pernod Ricard

À 88 ans, Charles Bronfman a marqué la culture Montréalaise. Il était le propriétaire majoritaire des Expos de Montréal dans la ligue majeure de baseball de la fondation de l’équipe en 1968 jusqu’à sa vente en 1990 et a aussi été propriétaire des Concordes de Montréal.

Serge Godin: 2,3 millards $

En 6e position nous retrouvons Serge Godin, avec une fortune estimée à 2,3 millards de dollars. Diplômé de l’Université Laval, l’homme d’affaires est actuellement président du conseil d’administration de la multinationale montréalaise CGI, une entreprise de services-conseils en technologie de l’information. À l’instar de Bill Gates ou de Steve Jobs, Serge Godin a fondé cette même société dans le sous-sol de sa résidence, à Québec, à l’âge de 26 ans seulement. En 2019, CGI et ses filiales emploient plus de 77 000 professionnels et réalisent un chiffre d’affaires de 11,5 millards de dollars. CGI (GIB.A) est également coté à la Bourse de Toronto, avec une valorisation boursière s’élevant à 20,4 millards. Durant toute sa carrière, Serge Godin a réalisé plus de 70 acquisitions.

Jacques D’Amours: 2,1 millards $

Couche Tard, «ce n’est pas l’histoire d’Alain Bouchard, mais l’histoire de ceux qui l’ont construit» à déclaré le roi du dépanneur. Jacques d’Amours est un des partenaires de la première heure du patron d’Alimentation Couche-Tard. Il a pris sa retraite en tant que vice-président en 2014, mais il siège toujours au conseil d’administration de la société et demeure le deuxième plus grand actionnaire de la société. Avec une fortune estimée à 2,1 milliards de dollars, Jacques d’Amours est le 7e québécois le plus riche.

Pierre Karl Péladeau: 1,8 millards $

Avec une fortune estimée à 1,8 millards de dollars, Pierre Karl Péladeau est le plus jeune milliardaire du classement. Fils du fondateur de Québecor, Pierre Péladeau, il prend la direction de l’entreprise en 1999, deux ans après la mort de son père. En 2019, la compagnie figure parmi les 15 plus grosses entreprises du Québec, avec 9900 employés, et détient des filiales tel que le Groupe TVA et de nombreux journaux tel que Le Journal de Montréal. Québecor (QBR.B) a une valorisation boursière de 7,7 millards.

L’homme d’affaires est aussi impliqué en politique puisqu’il a été député dans la circonscription de Saint-Jérôme puis chef du Parti Québécois. 

Marcel Adams: 1,7 millards $

Marcel Abramovich, qui deviendra plus tard Adams, est né en 1920 en Roumanie dans une famille juive. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a réussi à s’échapper d’un des camps de travail nazis. En 1951, il a immigré au Canada où il a travaillé dans une tannerie de Québec. Il commence à investir dans l’immobilier en 1955 et réalise un bénéfice de 70% sur son premier immeuble. En 1958, il fonde son entreprise immobilière, Les Développements Iberville et en 1959, il ouvre son premier centre commercial. Avec son siège social basé à Montréal, la société possède et gère aujourd’hui plus d’une centaine d’immeubles au Canada, au Texas et en Floride.

Stephen Jarislowsky: 1,6 millards $

En 10e position des personnalités les plus riches du Québec, on retrouve Stephen Jarislowsky. Né de parents juifs, il quitte l’Allemagne Nazie pour les Pays-Bas, puis la France, avant d’émigrer aux États-Unis, où il servira dans les forces armées. Dans les années 50, il vient s’installer à Montréal et fonde Jarislowsky Fraser, une société de gestion de placements. Il en est demeuré le PDG jusqu’en 2012, et à, par la suite siégé sur le conseil d’administration. En 2018, la Banque Scotia devient l’heureuse propriétaire de Jarislowsky Fraser dans le cadre d’une transaction évaluée à 950 millions de dollars. 

Bien que non actif en politique, M. Jarislowsky est connu pour s’être opposé au nationalisme québécois. À l’âge de 94 ans, Stephen Jarislowsky dispose d’une fortune estimée à 1,6 millards de dollars, mais surtout d’un incroyable CV. De services de contre-espionnage au Japon à administrateur de près de 30 compagnies, le tout en passant par Harvard, l’homme d’affaires parle cinq langues et dispose d’une ribambelle de doctorats honorifiques.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez encore plus l’application de Hardbacon, qui se connecte sur vos compte d’investissement, analyse votre portefeuille et vous aide à prendre de meilleures décisions financières. En tant que fidèle lecteur de notre blogue, obtenez 10% de rabais sur tout abonnement à Hardbacon. Pour bénéficier de cette promotion, utilisez le code promotionnel BLOG10 en vous abonnant via notre site Web