Le guide ultime de l’assurance moto au Québec

Par Emma Martin | Publié le 15 sept. 2022

Biker in helmet on a motorcycle.
Share with FacebookShare with FacebookShare with TwitterShare with TwitterShare with Twitter
Table des matières

    Que vous soyez un motocycliste expérimenté ou un débutant, conduire une moto sur une route dégagée est sans aucun doute une des expériences les plus excitantes à vivre. Cependant, voici quelques accessoires à posséder pour votre protection : un casque, des gants, et bien sûr, une assurance moto.

    Au même titre que vous possédez votre permis moto, vous devez aussi vous munir d’une police d’assurance moto. Surtout si vous conduisez une moto régulièrement.

    Une assurance moto peut varier de bon marché à coûteuse, tout comme votre assurance auto. Cela dépend de votre région, de votre assureur et de votre comportement sur la route. Vous devrez sans doute souscrire à une assurance tous risques si vous avez des antécédents d’accidents. Aussi, avant de prendre la route, apprenez-en plus au sujet de l’assurance moto

    Qu’est-ce qu’une assurance moto ?

    Que vous conduisiez une moto, une mobylette ou un scooter, vous devez obtenir une assurance moto. Le mode de fonctionnement d’une police d’assurance moto est très similaire à celle de votre assurance auto.

    Dès que vous obtenez votre police, vous êtes responsable des paiements de vos primes à votre compagnie d’assurance. Ces primes sont généralement facturées au mois ou à l’année.

    En général, les assureurs calculent leurs primes sur la base de facteurs divers dont nous parlerons plus loin. En échange de ces primes, ils vous couvrent sur un éventail de risques différents qu’encourent vos véhicules, les personnes ou vos biens.

    L’assurance moto est obligatoire dans toutes les provinces et tous les territoires du Canada. Toutefois, les conditions d’obtention de permis pour les différentes classes de véhicules à deux-roues peuvent varier en fonction de l’endroit où vous vivez. Donc, vérifiez bien ces conditions selon votre lieu de résidence.

    Les différentes couvertures d’assurance moto

    Au Québec, l’assurance responsabilité civile est obligatoire. La couverture minimale est de 50 000 $ et peut monter jusqu’à un ou deux millions, selon vos besoins.

    Considérez, par exemple, que vous allez fréquemment aux États-Unis et que vous voulez une couverture internationale. Si c’est le cas, il peut valoir la peine de souscrire une couverture de deux millions de dollars.

    Autres types de protections

    En plus de responsabilités civiles, il existe d’autres types de couverture que vous pouvez obtenir pour votre police d’assurance moto, tels que :

    – Collision : Ce type de couverture paie les dommages causés à votre véhicule, peu importe qui est responsable.

    – L’assurance tous risques : Ce type de couverture couvre les dommages causés à votre véhicule par des événements autres que la collision, comme le vol ou le vandalisme.

    – Risques spécifiés : Ce type de couverture couvre les dommages causés à votre véhicule par des événements spécifiques, comme un incendie ou une inondation.

    – Automobiliste non assuré : Ce type de couverture vous protège si vous avez un accident avec un conducteur qui n’est pas assuré.

    Quel type de garantie devrais-je choisir ?

    Le type de garantie qui vous correspond dépend vraiment de votre profil personnel et financier. Bien que tout le monde se doive de souscrire une assurance moto, certaines options complémentaires ne seront utiles qu’à certains types de personnes. Quelques exemples ci-dessous :

    • Si vous travaillez en entreprise et êtes déjà couvert par votre employeur, l’indemnité de perte de revenu et la garantie invalidité sont souvent déjà offertes. Dans ce cas, il serait inutile de souscrire une option complémentaire puisque l’assurance de votre employeur couvrira ces frais en priorité.
    • Si vous êtes retraité et touchez une pension, souscrire à une garantie perte de revenu serait inutile puisque votre revenu est votre pension et continuera à être payé même si vous êtes immobilisé.
    • Si vous vivez à un endroit où tremblements de terre et inondations n’arrivent jamais, il serait inutile pour vous de souscrire une complémentaire pour risques spécifiques.
    • Si vous êtes célibataires sans aucune personne à charge, vous n’aurez aucune utilité d’une complémentaire décès, le niveau de couverture obligatoire suffit.

    Une dernière mise en garde ici dans le cas où vous avez contracté un prêt pour votre moto. En effet, l’organisme de prêt peut vous demander de souscrire une assurance complète puisque votre moto est l’objet principal du prêt et doit être protégée à tout prix.

    Comment les primes d’assurance sont-elles calculées?

    Tout comme pour l’assurance auto, différents facteurs entrent en jeu dans le calcul des primes d’une police d’assurance moto. Selon certaines circonstances, vos primes peuvent varier selon les facteurs suivants.

    Âge du conducteur

    Les conducteurs plus âgés sont généralement mieux considérés (jusqu’à une certaine limite bien sûr) puisqu’ils sont plus responsables et ont plus d’expérience.

    L’endroit où vous planifiez conduire votre moto

    Au même titre que l’endroit où vous résidez, l’endroit où vous planifiez conduire va influencer vos primes d’assurance. Si cet endroit est considéré comme risqué par votre assureur, la prime pourrait être plus élevée.

    Antécédents de conduite

    Vos antécédents représentent un aspect majeur de l‘évaluation de votre profil d’assuré. Si vous n’avez aucun antécédent, vous serez mieux considéré, donc il est dans votre plus grand intérêt d’être un conducteur responsable.

    Fréquence de conduite

    Si vous avez l’intention de conduire votre moto fréquemment, vous augmentez automatiquement la probabilité d’accidents, donc attendez-vous à devoir payer des primes plus importantes.

    Valeur de votre moto

    Une moto chère et de marque va généralement faire augmenter vos primes puisque les dommages seront plus coûteux à réparer. A contrario, une moto moins chère vous coûtera moins en assurance.

    Ancienneté de votre moto

    Les motos anciennes peuvent signifier des primes plus élevées, cela est dû à une plus grande probabilité que ces motos présentent des défaillances en comparaison avec des motos plus récentes. Vérifiez auprès de votre assureur comment il évalue l’ancienneté de ces véhicules.

    Votre compagnie d’assurance peut aussi vous classer à haut risque si vous répondez à certains critères. Elle va d’abord vérifier le nombre de réclamations que vous avez faites dans le passé. Un grand nombre d’accidents ou de collisions va bien sûr indiquer un risque plus important. Votre assureur va aussi examiner votre âge, le niveau de permis et le nombre d’amendes que vous avez contractées au fil du temps. Par exemple, un jeune conducteur (de moins de 23 ans) avec plusieurs réclamations dans son passé de conducteur aura plus de probabilité d’être considéré à haut risque qu’un conducteur de 35 ans avec peu de réclamations à son actif.

    Bien sûr, si vous êtes classé à haut risque, attendez-vous à devoir payer des primes plus élevées à votre assureur.

    Comment diminuer mes primes d’assurance moto?

    Alors que les prix des assurances augmentent dans tout le pays, vous cherchez sans doute un moyen d’économiser sur vos primes mensuelles. Nous avons, ci-dessous, quelques conseils pour vous aider à trouver le meilleur rapport qualité-prix.

    Suivre un cours de sécurité pour motocyclistes

    Quelques assureurs demandent que tous les jeunes conducteurs suivent un cours de sécurité approuvé par le gouvernement. Suivre ce cours peut valoir le coup et réduire vos primes jusqu’à 15% !

    Faire jouer la concurrence

    Pour trouver le meilleur prix, n’hésitez pas à faire des recherches sur le marché et voyez ce qui est disponible. Comparez la concurrence à service égal et choisissez le meilleur rapport qualité-prix pour vos besoins.

    Évaluer judicieusement vos besoins

    Examinez bien votre environnement personnel, les circonstances et la fréquence de conduite que vous projetez. Sur cette base, sélectionnez la bonne couverture correspondante. En éliminant certains dangers spécifiques, vous serez en mesure d’économiser un peu sur votre prime mensuelle. Cependant, il est également préférable d’exercer un peu de prudence : si vous n’êtes pas sûr de quelque chose, il est préférable d’être couvert plutôt que d’en subir les conséquences plus tard.

    Conduire prudemment

    Il va sans dire que conduire prudemment va directement influencer le calcul de vos primes. Évitez les amendes dues aux infractions de la circulation et accidents pour vous garantir un traitement favorable par votre assureur.

    Payer comptant quand vous achetez votre moto

    Comme nous l’avons évoqué plus tôt, votre créditeur a le droit d’exiger que vous preniez une assurance complète pour couvrir votre moto si vous contractez un prêt auto. En payant comptant, vous restez maître de vos choix et pouvez sélectionner la police d’assurance qui vous convient.

    Combiner vos assurances

    Si vous possédez déjà d’autres polices d’assurance (maison, auto,etc.), il peut être intéressant financièrement de contacter votre assureur pour regrouper toutes ces polices avec votre assurance moto.

    Avoir recours à un courtier en assurances

    Il y a plusieurs avantages à utiliser un courtier en assurances. D’abord, cela vous permet d’avoir accès à plusieurs soumissions d’assurance moto et de trouver la meilleure selon vos critères. Ensuite, un bon courtier en assurances a des relations bien établies dans l’industrie, il peut ainsi vous aider dans votre approche et vous permettre de recevoir les meilleures offres et niveaux de primes.

    Opter pour une franchise plus élevée

    En payant une franchise plus cher, vos primes seront réduites. La franchise est la somme que vous devrez payer si un accident se produit, afin de pouvoir être couvert.

    Par exemple, si vos dommages sont évalués à 5 000 $ et que vous avez une franchise de 1 000 $, vous devrez payer 1 000 $ pour pouvoir recevoir votre dédommagement, donc au total vous serez remboursé à hauteur de 4 000 $. Cependant, si vous augmentez votre franchise de 500 $, vous serez récompensé avec une prime plus intéressante.

    Share with FacebookShare with FacebookShare with TwitterShare with TwitterShare with Twitter

    Emma Martin est une rédactrice spécialisée en finances personnelles. Quand elle n’écrit pas, vous pouvez la trouver en train de jouer avec son chien Brutus.