À chaque renouvellement, votre prime d’assurance auto tendra à augmenter, surtout si vous avez fait une réclamation. Il existe pourtant des façons d’économiser sur cette dernière.

Par exemple, prendre le temps d’évaluer ses besoins et de magasiner sa police d’assurance aux 2 ans vous aideront à toujours avoir la meilleure prime possible.

Il s’agit toutefois d’un travail fastidieux et chronophage que vous pouvez déléguer à un courtier en assurance auto.

Avant tout, il convient de comprendre ce qui influence le prix des assurances afin de déterminer quelles protections sont nécessaires et comment vous pourriez obtenir un meilleur prix.

 

Comment fonctionnent les assurances auto ?

Au Québec, il est obligatoire de souscrire à une assurance auto dès que vous êtes locataire ou propriétaire d’une voiture. La loi exige que chaque voiture soit au moins munie d’une couverture en responsabilité civile. Le minimum requis est de 50 000 $, mais il est conseillé de viser 1 ou 2 millions.

Cette couverture prend en charge les dommages causés à d’autres véhicules ou à des structures. Dans ce cas, vous ne serez pas indemnisé si votre voiture subissait des dégâts. Il s’agit de la fameuse « assurance d’un bord ».

Il existe ensuite plusieurs couvertures de différents montants comme :

  • Les accidents sans collision (feu, vol, vandalisme et bris de vitre)
  • Les collisions
  • Le « tous risques »
  • Les avenants

C’est la SAAQ qui prend en charge les dommages corporels.

Qu’est-ce qui influence le prix des assurances ?

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte pour définir une prime d’assurance auto. De plus, cette dernière peut grandement varier d’un assureur à l’autre pour une couverture similaire.

Voici les aspects habituellement pris en compte pour établir la prime :

  • Les caractéristiques personnelles
    • L’âge
    • Le genre
    • Le dossier de conduite (historique des sinistres)
    • Le lieu de résidence
    • Le type de véhicule (année et modèle)
    • L’utilisation prévue
    • Le dossier de crédit (parfois)
  • Le montant des franchises (le montant à payer en cas de réclamation)
  • Les protections choisies
  • L’ajout d’avenants comme l’assurance auto valeur à neuf

En résumé, l’assureur prendra en compte vos besoins en matière de couverture et évaluera les risques liés à votre dossier pour établir la prime.

 

Les étapes à suivre pour économiser sur sa prochaine police d’assurance

Plusieurs facteurs influencent le montant de votre prime d’assurance auto. Il est possible de faire des économies en faisant attention à quelques points comme :

  • Le choix du véhicule (certains modèles sont plus difficiles à assurer que d’autres)
  • L’installation d’un système antivol
  • L’adoption de comportements prudents sur la route pour se bâtir un beau dossier de conduite
  • Diminuer le nombre de kilomètres parcourus lorsque c’est possible

Pour économiser, il est suggéré de magasiner votre assurance avant chaque renouvellement.

1. Établissez vos besoins

Il est important de bien évaluer vos besoins lorsque vous magasinez une assurance auto. Prendre des couvertures dont vous n’avez pas besoin fera monter la prime inutilement.

Par exemple, si vous êtes propriétaire d’une vieille voiture qui a cumulé bien des kilomètres à l’odomètre et dont la valeur sur le marché est faible, vous n’aurez pas à souscrire aux mêmes protections que pour une voiture neuve. Il pourrait également être futile de prendre une protection supplémentaire contre les inondations ou les tremblements de terre si vous habitez loin d’un cours d’eau dans une zone où il n’y a habituellement pas de séismes.

Vous devrez aussi penser aux montants des franchises (déductibles). Pour le déterminer, demandez-vous combien d’argent vous êtes en mesure de sortir de vos poches en cas d’accident. Si vous n’avez pas de grands moyens financiers, il serait préférable de prendre une franchise moins élevée, même si cela fera monter la prime. Au contraire, une franchise élevée vous permettra d’économiser.

L’évaluation de vos besoins doit prendre en compte votre tolérance aux risques. Les assurances « tous risques » comportant plusieurs avenants sont plus dispendieuses.

2. Combinez votre assurance auto avec votre assurance habitation

La plupart des assureurs offrent des rabais intéressants lorsque vous décidez d’acheter de l’assurance auto et de l’assurance habitation auprès du même assureur. Vous pouvez aussi combiner votre assurance auto avec celle de votre conjoint ou de votre conjointe pour profiter d’un rabais.

Si vous avez des véhicules de loisir, pensez à les assurer à la même place.

3. Comparez plusieurs soumissions d’assurance auto

Pour économiser sur votre prime, le secret, c’est de prendre le temps de magasiner. L’exercice devrait d’ailleurs être répété à chaque renouvellement. Comme la plupart des assureurs renouvellent leur contrat automatiquement, il est conseillé de vous laisser une note quelques semaines avant la date d’échéance pour vous laisser le temps de magasiner les différentes primes sur le marché. Il se pourrait que vous trouviez un assureur offrant une prime moins élevée !

Ce sera l’occasion de mettre à jour votre dossier et de signaler des changements à vos habitudes. Par exemple, une baisse d’utilisation du véhicule, l’installation d’un système antivol et un changement d’adresse pourraient modifier le montant de votre assurance.

Vous constaterez également que les prix peuvent grandement varier d’un endroit à l’autre.

Pour ce faire, vous pouvez appeler chaque assureur qui vous intéresse. Si vous manquez de temps, optez plutôt pour un comparateur d’assurance auto en ligne. Vous pourrez ensuite comparer les soumissions reçues et choisir pour la plus avantageuse.

4. Envisagez de recourir aux services d’un courtier en assurance auto

Évaluer ses besoins, comprendre les contrats d’assurance, demander des soumissions et comparer les différentes offres, ça prend du temps.

Parfois, la façon la plus efficace d’économiser, c’est de recourir à l’aide d’un professionnel dans le domaine. Le courtier en assurances comparera pour vous les différents produits proposés dans son réseau d’assureurs. Il pourra ensuite vous présenter les meilleures soumissions.

 

Le courtier en assurances auto: est-ce que ça vaut la peine?

Le monde des assurances est vaste, il peut être difficile d’y naviguer. Au Québec, les courtiers en assurance sont encadrés par l’Autorité des marchés financiers et agissent comme personne-ressource dans le domaine. Ils peuvent donc vous aider à bien comprendre tous les détails impliqués dans un contrat d’assurance pour que vous souscriviez à celle qui répond vraiment à vos besoins, et ce, au meilleur prix possible.

Sachez également que les courtiers en assurance ne sont pas affiliés avec un assureur en particulier, ils sont donc impartiaux.

 

Quel est le rôle du courtier en assurances auto?

Il est tout à fait possible de magasiner soi-même ses assurances et d’économiser. Toutefois, cela peut prendre énormément de temps. Le courtier en assurance est responsable d’effectuer le travail pour vous. Il devra d’ailleurs vous présenter au moins 3 soumissions.

Il agit également en tant que conseiller auprès de ses clients. C’est-à-dire qu’il s’assurera de bien évaluer vos besoins pour que l’assurance choisie contienne les couvertures nécessaires, ni plus ni moins.

Avec son expertise en assurance, il pourra aussi répondre à vos questions et vous expliquer les clauses des différentes couvertures.

 

Les avantages de se tourner vers un courtier en assurances auto

Vous tourner vers un courtier pourrait vous aider à économiser sur votre prochaine police d’assurance auto.

Voici les principaux avantages de faire appel à un courtier :

  • Il vous conseille et vous guide
  • Il négocie les contrats
  • Il défend vos droits en cas de litige
  • Vous économisez du temps

De plus, les courtiers ne facturent habituellement pas de frais pour le travail qu’ils font avec vous. Ils reçoivent plutôt une commission de la part de l’assureur qui aura été choisi. La prime d’assurance pourrait aussi inclure un montant supplémentaire pour la rémunération du courtier ou de l’agent en assurances.

Rien ne vous empêche d’entreprendre des démarches de votre côté si les offres présentées par votre courtier ne vous conviennent pas.

 

Courtier et agent en assurances auto: les différences

Alors que le courtier en assurances travaille pour une firme indépendante, l’agent, lui, travaille pour un assureur. Son rôle est d’analyser vos besoins et votre dossier afin de vous proposer la meilleure police offerte par l’assureur pour qui il travaille.

Si vous voulez comparer plusieurs produits provenant de différents assureurs, vous devriez plutôt vous tourner vers le courtier. Toutefois, si vous magasinez vous-même votre assurance, vous parlerez avec plusieurs agents pour obtenir des soumissions.

Magasiner ses assurances lors de chaque renouvellement, ça prend du temps, mais ça vaut la peine ! Il est important de réévaluer vos besoins et de revoir votre contrat régulièrement pour vous assurer que vous avez les couvertures nécessaires. Vous devez aussi vérifier que vous ne payez pas pour des protections dont vous n’avez pas besoin. Si vous manquez de temps et de connaissances pour le faire, un courtier en assurances auto pourrait vous aider.