Les 26 maladies graves généralement couvertes par les polices d’assurance maladies graves

    L’assurance maladies graves couvre jusqu’à 26 maladies graves. Si vous avez souscrit une assurance maladies graves, vous recevrez une somme forfaitaire après le diagnostic d’une maladie admissible, à condition de satisfaire aux critères de l’assureur. Il y a souvent des restrictions. Vous pouvez utiliser cet argent pour couvrir la perte de salaire, acheter du matériel d’assistance ou tout ce dont vous pourriez avoir besoin après une maladie ou une blessure.

    Assurance maladies graves

    L’assurance maladies graves vous aide à vous remettre sur pied après un diagnostic qui change votre vie. Une fois que l’assureur a approuvé votre réclamation, vous pouvez utiliser l’argent comme bon vous semble, sans vous faire poser de questions.

    Contrairement à l’assurance invalidité, qui est versée en fonction de l’incapacité à poursuivre le travail, l’assurance maladies graves prévoit le versement d’une somme forfaitaire non imposable, que vous soyez employé ou non. L’assureur verse l’assurance maladies graves sur la base d’un diagnostic médical.

    De nombreuses compagnies proposent des assurances maladies graves. La plupart sont assez bon marché, surtout pour les jeunes adultes en bonne santé.

    Certaines compagnies offrent un remboursement des primes si vous n’avez pas fait de réclamation à l’âge de 65 ou 75 ans. Si vous commencez à payer des primes à l’âge de vingt-cinq ans et que vous ne faites jamais de réclamation, vous pouvez retirer une somme d’argent assez importante à l’âge de 75 ans.

    La plupart des réclamations sont soumises à des conditions de survie. Cela signifie que l’assureur ne verse aucune prestation si la personne décède immédiatement après le diagnostic critique. La plupart des régimes exigent une survie de 30 jours après le diagnostic avant que l’assureur n’approuve la réclamation.

    Statistiques sur les maladies graves

    La Société canadienne du cancer prévoit 233 900 nouveaux cas de cancer en 2022, avec 64 % de chance de survie après 5 ans. C’est une maladie parmi d’autres à laquelle vous pouvez survivre.

    Que se passe-t-il si vous n’avez pas de cancer, mais que vous devez subir une chirurgie qui vous sauvera la vie? L’assurance maladies graves permet de couvrir les frais de traitement et de survie en cas d’intervention médicale.

    De nombreux Canadiens ont encore de jeunes familles à charge. Les maladies graves peuvent prendre de quelques semaines à quelques années pour se résorber.

    C’est pourquoi l’assurance maladies graves est utile à de nombreuses personnes. Elle constitue un filet de sécurité pour vous et votre famille dans une situation difficile.

    Maladies graves liées au coeur

    Chirurgie aortique

    L’aorte est le grand vaisseau qui relie le cœur au reste du corps. Lorsque ce vaisseau s’affaiblit ou gonfle, il peut éclater et provoquer une hémorragie grave ou la mort.

    Un chirurgien peut ouvrir l’abdomen ou le thorax pour réparer le tissu endommagé à l’aide d’une greffe. La chirurgie dure de 2 à 6 heures. Vous passerez ensuite quelques jours à l’hôpital avant de rentrer chez vous.

    Après une chirurgie de l’aorte, vous aurez besoin de quatre à six semaines avant de pouvoir reprendre le travail. Vous devez trouver quelqu’un d’autre pour vous conduire d’un endroit à l’autre pendant au moins trois semaines après la chirurgie.

    Il faut compter deux ou trois mois avant de se sentir complètement revenu à la normale. Vous pouvez avoir besoin d’argent supplémentaire pour remplacer votre salaire et pour payer quelqu’un qui s’occupera de vos tâches ménagères pendant votre convalescence.

    Pontage aorto-coronarien

    Les chirurgiens effectuent un pontage aorto-coronarien (PAC) pour remédier à l’obstruction d’une ou de plusieurs artères coronaires. Votre médecin peut vous proposer cette procédure pour prévenir de futures crises cardiaques.

    Le chirurgien prélève le greffon pour le pontage dans la jambe. Ainsi, en plus de l’incision thoracique, vous devrez vous occuper d’une incision chirurgicale sur votre jambe.

    Le rétablissement après un pontage aorto-coronarien prend environ 60 jours. Vous ne devez pas soulever de poids, conduire, vous pencher ou participer à des activités intenses tant que vous n’êtes pas complètement rétabli. Cela signifie que vous devrez vous absenter de votre travail et que vous aurez besoin d’aide pour les tâches ménagères et la garde des enfants.

    Se remettre d’un pontage aorto-coronarien nécessite également de nombreux changements de mode de vie. Bien que la chirurgie répare les blocages, elle n’empêche pas la formation de nouveaux blocages. Après un pontage aorto-coronarien, il serait judicieux d’investir dans un équipement d’exercice et de faire appel à un diététicien pour vous aider à améliorer vos habitudes en matière d’exercice et d’alimentation.

    Crise cardiaque

    Chaque année, environ 63 000 Canadiens sont victimes d’une première crise cardiaque. Une crise cardiaque survient lorsque les artères coronaires ne parviennent plus à irriguer le muscle cardiaque et que celui-ci meurt.

    On peut survivre à une crise cardiaque et les dommages sont réversibles lorsqu’ils sont détectés à temps. Cependant, de nombreuses crises cardiaques entraînent une insuffisance cardiaque permanente ou la mort.

    Vous pouvez reprendre le travail quelques semaines après un infarctus léger. Les crises cardiaques plus graves peuvent entraîner une invalidité permanente.

    Une crise cardiaque peut vous obliger à quitter votre emploi ou à trouver un travail moins stressant ou à intensité de travail plus faible. En cas de crise cardiaque entraînant une insuffisance cardiaque, des tâches telles que tondre la pelouse ou laver les vitres deviennent pratiquement impossibles.

    Le simple fait de marcher d’une pièce à l’autre peut provoquer un essoufflement. Pour vous aider, vous pouvez utiliser les indemnités de maladie grave pour acheter des appareils d’assistance tels qu’un déambulateur ou un fauteuil roulant.

    Certaines personnes utilisent leurs fonds pour déménager d’une maison à plusieurs étages à une maison de plain-pied afin d’éviter de monter et de descendre les escaliers après une crise cardiaque.

    Remplacement ou réparation de la valvule

    Le cœur comporte quatre valvules qui permettent au sang de circuler dans la bonne direction. Le dysfonctionnement de l’une d’entre elles provoque l’essoufflement, la fatigue, l’insuffisance cardiaque et la mort.

    Un chirurgien peut procéder au remplacement d’une valvule par une chirurgie à thorax ouvert ou par une approche par cathéter. L’assurance maladies graves ne couvre le remplacement de la valvule que si vous devez subir une opération à thorax ouvert pour effectuer la réparation.

    Comme pour les autres chirurgies cardiaques, il faut compter deux ou trois mois pour se remettre complètement d’un remplacement valvulaire. Un patient peut utiliser l’argent d’une réclamation pour maladie grave pour compenser la perte de salaire et engager de l’aide pour les tâches ménagères pendant sa convalescence.

    Maladie grave des organes

    Cancer

    Le cancer est la maladie grave la plus fréquemment réclamée. Un médecin doit considérer que le diagnostic de cancer met en danger la vie du patient pour que la réclamation soit valable. L’assureur peut refuser la demande si un médecin diagnostique un cancer dans les 90 jours suivant la signature d’une police d’assurance maladies graves.

    L’International Journal of Cancer rapporte que les coûts de perte de productivité dus au cancer dépassent 75 milliards de dollars par an en Europe. Les personnes ayant reçu un diagnostic de cancer sont 2,5 fois plus susceptibles de déposer le bilan que les personnes sans cancer.30 % des survivants du cancer sont incapables de reprendre le travail, même après un traitement réussi.

    Outre l’incapacité de travailler, les patients atteints de cancer ont souvent besoin de soins médicaux à domicile, qui ne sont pas couverts par la loi canadienne sur la santé. Voici d’autres faits révélateurs.

    • Les services de soins à domicile coûtent en moyenne 1 000 dollars par semaine.
    • Les conjoints et les enfants travaillent souvent 40 heures par semaine ou plus pour s’occuper de leur proche atteint d’un cancer.

    Il est extrêmement difficile de travailler à temps plein et d’être un aidant à temps plein. Recourir à une aide extérieure est une meilleure option si vous en avez les moyens.

    Transplantation d’organes

    Les patients peuvent réclamer une assurance maladies graves après une transplantation cardiaque, pulmonaire, hépatique, rénale ou de moelle osseuse. La récupération après une transplantation d’organe prend des semaines, voire des années.

    Les médecins recommandent de prendre au moins une année complète d’arrêt de travail après une transplantation d’organe. Après avoir reçu une greffe, vous devez prendre des médicaments immunosuppresseurs à vie. Cela peut impliquer de travailler à domicile pour se protéger des maladies et des infections.

    Des rendez-vous de suivi sont nécessaires bien après la fin de la transplantation. Il en résulte des frais de déplacement élevés et davantage de journées de travail manquées pour vous et votre famille.

    Défaillance d’un organe sur la liste de transplantation

    L’inscription sur une liste d’attente de transplantation signifie que vous souffrez d’une défaillance irréversible d’un organe. En fonction de votre groupe sanguin, des organes dont vous avez besoin et de la gravité de votre maladie, l’attente peut durer quelques jours ou quelques années.

    Dans l’attente d’un organe, vous pouvez ou non travailler. Au fur et à mesure de l’évolution de votre maladie, vous devrez peut-être rester à l’hôpital jusqu’à ce qu’un organe soit disponible.

    Tous les hôpitaux ne sont pas équipés pour effectuer une transplantation d’organe. Si vous êtes inscrit sur la liste d’attente, vous devrez peut-être déménager pour vous rapprocher d’un grand hôpital.

    Seuls six centres de traitement du rein en Ontario offrent des services de transplantation. Les frais de déménagement et de déplacement ne sont pas couverts par les fonds de santé publique et sont à votre charge. Une réclamation d’assurance maladies graves peut contribuer à atténuer le stress lié à la transplantation d’un organe.

    Infection professionnelle par le VIH

    Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un virus qui endommage votre système immunitaire et vous rend vulnérable aux infections et aux maladies. Le VIH peut conduire au syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA).

    Pour être couverte par une assurance maladies graves, l’infection par le VIH doit résulter d’une blessure accidentelle au travail. La couverture peut être refusée si vous ne pouvez pas fournir la preuve d’un accident ou d’une blessure sur le lieu de travail.

    L’assurance maladies graves peut aider à payer des médicaments et des traitements antirétroviraux, par exemple.

    Insuffisance rénale

    1 Canadien sur 10 souffre d’une maladie rénale, et 46 % d’entre eux sont diagnostiqués avant l’âge de 65 ans. Lorsque la maladie rénale évolue vers l’insuffisance rénale, vous aurez besoin d’une dialyse ou d’une transplantation rénale.

    Les médicaments liés à l’insuffisance rénale ne sont pas tous couverts par les programmes de soins de santé universels. Par exemple, les médicaments destinés à abaisser le taux de phosphate coûtent plus de 3 000 dollars par an et ne sont pas financés par les fonds publics. Un médicament utilisé pour réduire l’hormone parathyroïdienne coûte plus de 800 dollars par mois et n’est financé par les fonds publics que dans des conditions strictes.

    Ces deux médicaments sont couramment utilisés pour les patients souffrants d’insuffisance rénale.

    Anémie aplastique

    L’anémie aplastique est une insuffisance chronique de la moelle osseuse qui entraîne une anémie. Le traitement comprend la transfusion de produits sanguins, des médicaments immunosuppresseurs et la greffe de moelle osseuse.

    L’anémie aplastique provoque de la fatigue, un essoufflement et des saignements inexpliqués. Les infections légères peuvent mettre en danger la vie d’une personne atteinte d’anémie aplastique en raison de la diminution du nombre de globules blancs.

    Si l’on vous diagnostique une anémie aplastique, le fait de quitter votre emploi ou de travailler à domicile vous protégera de l’infection. En raison du risque de saignement, il est déconseillé de continuer à travailler dans un emploi exigeant un travail manuel dur ou d’effectuer des tâches intensives à la maison.

    Engager une aide domestique est un bon moyen d’éviter de contracter une infection ou de se blesser en saignant. Vous devriez également acheter une bonne multivitamine et des produits de nettoyage sans produits chimiques pour vous maintenir en aussi bonne santé que possible.

    Maladie grave neurologique

    Lésions cérébrales dues à un traumatisme

    Les lésions cérébrales acquises sont la principale cause de décès et d’invalidité chez les Canadiens de moins de 40 ans. Il peut s’agir de n’importe quoi : sports de contact, sports et activités de loisir, accidents de la route, chutes ou glissades et chocs à la tête.

    92 % des hommes victimes d’une lésion cérébrale ne retrouvent jamais un emploi à temps plein et le poids économique des lésions cérébrales est estimé à 12,7 milliards de dollars par an.

    Les lésions cérébrales traumatiques varient de légères à graves. Une personne souffrant d’une grave lésion cérébrale aura besoin de soins constants. 22 % des personnes souffrant d’une lésion cérébrale catastrophique ne quittent plus jamais leur domicile.

    Une personne souffrant d’une lésion cérébrale grave aura également besoin de plusieurs équipements d’adaptation et éventuellement d’un environnement domestique modifié. Les fauteuils roulants, les douches adaptées, les rampes, les lits spéciaux et les ascenseurs ne sont que quelques-uns des articles que vous ou votre famille pourriez avoir à acheter après une lésion cérébrale.

    Tumeur cérébrale bénigne

    Une tumeur cérébrale bénigne n’est pas cancéreuse, mais elle peut entraîner des troubles de la vision, de l’audition, de la coordination et de l’alimentation. Vous aurez besoin d’une surveillance à vie après le diagnostic de la tumeur cérébrale. En fonction de la localisation et du taux de croissance de la tumeur, il se peut que vous ne puissiez pas continuer à travailler et que vous deviez faire appel à des services de soins à domicile à temps plein.

    Démence et Alzheimer

    La démence et la maladie d’Alzheimer sont des maladies progressives qui entraînent une perte des fonctions cognitives. Il n’est pas rare que les personnes atteintes de démence aient des accidents dangereux, comme se perdre ou mettre le feu à des objets dans leur maison.

    Il n’existe actuellement aucun traitement curatif de la démence ou de la maladie d’Alzheimer. La plupart des personnes atteintes de démence finissent par avoir besoin de soins 24 heures sur 24 dans un établissement de soins.

    Bien que les frais médicaux soient couverts par des fonds publics, les frais de séjour dans un établissement de soins sont à la charge du résident ou de sa famille. Vivre dans un établissement spécialisé pour les personnes atteintes de démence coûte environ 1 800 dollars par mois.

    Méningite bactérienne

    La méningite bactérienne est une infection bactérienne du liquide céphalo-rachidien et du liquide entourant le cerveau. Elle peut entraîner des troubles de l’audition, de la vision, de la parole, de la motricité et des crises d’épilepsie. La méningite bactérienne doit provoquer des symptômes pendant au moins 90 jours après le diagnostic initial pour donner droit à une couverture maladies graves.

    Les survivants de la méningite peuvent souvent reprendre leurs activités habituelles au bout de quelques semaines. Cependant, ils peuvent se sentir plus fatigués, avoir des problèmes de mémoire et souffrir de maux de tête fréquents.

    Ces problèmes n’étant pas considérés comme débilitants, les réclamations d’assurance invalidité pour méningite sont généralement refusées. Si vous avez souscrit une assurance maladies graves, le versement d’une somme forfaitaire peut vous aider à reprendre le travail et vos activités habituelles à un rythme raisonnable.

    Maladie du motoneurone

    Les maladies du motoneurone comprennent la sclérose latérale amyotrophique, la sclérose latérale primitive, l’amyotrophie spinale progressive et la paralysie bulbaire progressive. Ces maladies sont progressives et entraînent une perte de fonction au fil du temps. Il n’existe actuellement aucun traitement pour la maladie du motoneurone.

    Au fur et à mesure que la maladie progresse, vous constaterez que vous avez besoin de plus d’aide et d’appareils d’assistance pour accomplir les activités de la vie quotidienne. Si les soins de santé universels permettent de réduire le coût d’un fauteuil roulant, certaines des meilleures options peuvent coûter plus de 10 000 dollars.

    Avec l’argent de l’assurance maladies graves, vous pouvez aménager votre maison pour qu’elle soit plus adaptée aux fauteuils roulants. De plus, vous pouvez acheter une voiture spéciale accessible aux fauteuils roulants.

    Maladie grave des sens

    Cécité

    La cécité est définie comme une acuité visuelle corrigée de 20/200 ou moins, ou un champ de vision de moins de 20 degrés dans les deux yeux. La cécité irréversible nécessite des appareils d’assistance et des modifications du domicile. La cécité rend plus difficile le maintien d’un emploi et l’accomplissement des tâches ménagères de manière autonome.

    Un chien d’assistance peut vous aider à naviguer dans le monde en toute sécurité si vous avez une déficience visuelle. Malheureusement, les chiens guides coûtent cher et ne sont pas pris en charge par les programmes gouvernementaux.

    Un chien guide bien dressé coûte entre 3 000 et 50 000 dollars. Cela ne comprend pas la nourriture et les soins vétérinaires pour votre animal d’assistance.

    Surdité

    La surdité doit être assez grave pour donner droit à une couverture maladies graves. Pour en bénéficier, le seuil de surdité doit être supérieur à 90 décibels. Cela signifie que vous ne pouvez rien entendre de plus silencieux qu’un souffleur de feuilles ou un concert.

    Les prothèses auditives peuvent ou non être prises en charge par votre régime d’assurance maladie, en fonction de votre régime d’assurance. De bons appareils auditifs peuvent coûter jusqu’à 10 000 dollars. Vous pouvez également avoir besoin d’un téléphone à texte spécial et d’une alarme incendie à lumière stroboscopique pour assurer votre sécurité.

    Perte de la parole

    La perte de la parole est toujours un symptôme d’une autre maladie. La perte de la parole doit être irréversible pour être couverte par une police d’assurance maladies graves. Aucune prestation n’est versée pour les causes psychiatriques de la perte de la parole. La cause la plus fréquente de la perte de la parole est une lésion cérébrale traumatique.

    Maladie grave liée à la mobilité

    Perte de membres

    La perte de membres est la perte de deux membres ou plus au niveau ou au-dessus de la cheville ou du poignet. Il peut s’agir d’un accident ou d’une amputation due à un problème médical. La plupart des provinces aident à payer les prothèses, mais les coûts dépassent souvent les limites de financement.

    Une prothèse de jambe coûte entre 5 000 et 100 000 dollars. Malheureusement, la plupart des prothèses doivent être remplacées tous les cinq ans.

    Perte d’indépendance

    La perte d’autonomie est définie comme l’incapacité d’effectuer au moins deux tâches auto administrées sans espoir raisonnable de guérison. Les tâches auto administrées comprennent le bain, l’habillage, la toilette, le contrôle des intestins et de la vessie, les transferts et l’alimentation.

    La perte d’autonomie peut entraîner une perte d’emploi et de revenus. Elle nécessite presque toujours l’embauche d’une aide extérieure et l’achat de plusieurs appareils d’assistance. Dans certains cas, vous devrez quitter votre domicile pour vous installer dans un centre d’aide à la vie autonome.

    Paralysie

    Les prestations de l’assurance maladies graves sont versées en cas de paralysie complète de deux membres ou plus pendant une période d’au moins 90 jours à la suite d’une blessure ou d’une maladie. En fonction de la paralysie, vous pourrez ou non continuer à exercer votre activité professionnelle.

    Toutefois, il vous faudra un certain temps pour vous adapter à votre nouvelle situation. La perte de productivité, l’aménagement du domicile, le matériel de kinésithérapie et les appareils spéciaux viennent s’ajouter au coût de la prise en charge de la paralysie. L’impact économique d’une lésion de la moelle épinière entraînant une paraplégie est estimée à 1,5 entre 3 millions de dollars.

    Brûlures graves

    Les brûlures graves sont des brûlures du troisième degré qui couvrent au moins 20 % du corps. Les brûlures au troisième degré mettent des mois à guérir.

    Les brûlures en cours de cicatrisation présentent un risque élevé d’infection et de complications. Dans de nombreux cas, les brûlures au troisième degré causent des dommages à long terme à la peau et aux zones environnantes.

    Les brûlures au niveau des articulations peuvent entraîner des problèmes de mobilité et des douleurs chroniques. Selon la région, vous aurez peut-être besoin d’appareils pour vous aider à écrire, à marcher ou à manger.

    Coût et avantages de l’assurance maladies graves

    Le coût d’une assurance maladies graves dépend de la couverture que vous souhaitez et de votre état de santé actuel. Un jeune adulte en bonne santé peut bénéficier d’une couverture maladies graves d’une valeur de 10 000 dollars pour seulement quelques dollars par mois.

    Les conditions préexistantes rendent la couverture d’assurance plus coûteuse. Il en va de même pour les comportements à risque comme le tabagisme.

    Un mode de vie sain réduit les coûts d’assurance et augmente les chances d’obtenir un remboursement des primes plus tard dans la vie. De nombreux employeurs proposent une assurance maladies graves dans le cadre de leurs avantages sociaux.

    FAQ à propos des maladies graves

    Qu’est-ce que l’assurance maladies graves au Canada?

    L’assurance maladies graves prévoit le versement d’une somme forfaitaire en cas de maladie grave remplissant les conditions requises. Une fois votre réclamation approuvée, le montant forfaitaire vous sera versé et vous pourrez l’utiliser pour tout ce dont vous avez besoin. Contrairement à l’assurance invalidité, l’assurance maladies graves n’est pas payée en fonction de votre incapacité à travailler ou de vos antécédents professionnels.

    L’assurance maladies graves en vaut-elle la peine?

    25 % des hommes âgés de 20 à 65 ans souffriront d’une maladie grave ou d’un handicap. Une assurance maladies graves peut aider à combler le vide causé par une retraite anticipée en cas de maladie grave. La plupart des réclamations pour maladies graves sont présentées par des hommes et des femmes actifs âgés de moins de 54 ans. De nombreuses maladies graves entraînent une incapacité à travailler et à gagner sa vie. L’assurance maladies graves constitue un filet de sécurité pour vous et votre famille, une valeur sûre pour un coût relativement faible. De nombreuses compagnies offrent un remboursement des primes si la police n’est pas utilisée.

    L’assurance maladies graves est-elle imposable?

    Si vous faites une réclamation pour maladie grave, vous recevrez une somme forfaitaire exonérée d’impôt.

    Que couvre l’assurance maladies graves?

    Les régimes d’assurance maladies graves les plus fondamentaux ne couvrent que les maladies les plus courantes, notamment le cancer et les maladies cardiaques. Les régimes plus complets couvrent jusqu’à 26 maladies différentes.

    Puis-je bénéficier d’une couverture maladies graves après un cancer?

    Vous ne pouvez pas souscrire à une assurance maladies graves après avoir reçu un diagnostic de maladie grave. Un diagnostic de cancer n’ouvre droit à la couverture maladies graves que si le diagnostic est posé plus de 90 jours après l’adhésion au régime.

    Emma Martin dévoile les curiosités de la vie financière. Quand elle n’écrit pas, vous pouvez la trouver en train de traîner avec son chien Brutus.