Le guide ultime sur le prix des médicaments au Québec

Par Maude Gauthier | Publié le 22 août 2023

Many colorful pills scattered on a table, forming a vibrant mosaic of various shapes and sizes.

    Lorsqu’on déménage, on découvre un nouveau quartier, une nouvelle ville, et leurs commerces. En allant à la pharmacie du coin pour la première fois, vous vous apercevrez peut-être que le médicament que vous avez l’habitude de prendre ne coûte pas le même prix qu’à votre ancienne pharmacie. Qu’est-ce qui fait varier le prix des médicaments au Québec? 

    Si vous vous demandez pourquoi les médicaments coûtent parfois cher, ou comment économiser sur ce poste de dépense, ne cherchez pas plus loin. Dans ce guide, nous vous fournissons toutes les informations importantes pour comprendre le système de tarification des médicaments au Québec. Bien entendu, nous vous donnons aussi des conseils pratiques pour réduire vos coûts.

    Comprendre le prix des médicaments au Québec

    Le prix des médicaments au Québec est un sujet complexe, mais nous allons vous l’expliquer de manière simple. Plusieurs facteurs influencent le prix final que vous payez à la pharmacie, dont le coût de production du médicament et les frais des différentes intervenants du laboratoire jusqu’au patient, ainsi que l’offre et la demande.

    Les facteurs influençant le coût des médicaments

    Du point de vue des fabricants, il y a trois facteurs principaux qui influencent le prix des médicaments. D’abord, la rareté des ingrédients utilisés dans un médicament peut faire augmenter son coût de production. Ensuite, la recherche et le développement nécessaires pour mettre au point de nouveaux médicaments exigent des investissements sur plusieurs années, récupérés à la suite de la mise en marché du produit. Enfin, il y a des médicaments d’exception, essentiels à la vie de ceux qui les prennent, mais qui ne justifient pas une utilisation à grande échelle. Ceux-ci sont parfois très dispendieux. Par exemple, ils sont prescrits à certains patients qui répondent mal au traitement standard. En plus de tout cela, une partie du prix que vous payez doit aussi couvrir les frais du distributeur et du pharmacien.

    Le rôle du gouvernement dans la fixation des prix

    Le gouvernement du Québec joue un rôle important dans la fixation des prix des médicaments. Il négocie des ententes avec les fabricants et les distributeurs pour obtenir des prix plus bas. De plus, on lui doit le régime d’assurance public. Par contre, en comparaison aux autres pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le Canada fait pâle figure avec son mélange de régimes public et privé. Chaque province a son propre régime public. Ils couvrent, ensemble, environ 40% du marché, alors que 60% de la population est assurée au privé.

    Au Canada, le prix des médicaments génériques oscille entre 15% et 60% de celui des médicaments de marque. C’est un endroit où le gouvernement du Québec brille particulièrement. En 2016, il a adopté un projet de loi permettant au régime public de faire des appels d’offres, pour réduire les prix des médicaments, entre autres. L’Association canadienne du médicament générique a demandé au ministre de la santé de l’époque de négocier. Nous en sommes ressortis collectivement avec une baisse de prix de 38%, un économie d’environ 300 millions de dollars par année. Qu’est-ce que ça signifie? Que vous payez le générique environ deux fois moins cher que le produit de marque déposée.

    Les assurances privées et la part des pharmacies

    Les pays où les médicaments sont payés en partie par des assureurs privés en subissent les effets pervers. En effet, une recherche universitaire a récemment prouvé que les personnes assurées au privé payent en moyenne 17,6% de plus pour leurs médicaments. De plus, dans le cas des médicaments génériques, l’écart entre des prescriptions identiques atteint 27,8%. La force d’un régime public est de rembourser les médicaments en fonction des bénéfices qu’ils apportent à la population. Le fonctionnement des régimes privés, qui acceptent de rembourser presque tous les médicaments approuvés par Santé Canada, encourage les fabricants à proposer toujours de nouveaux médicaments sans avantage par rapport aux produits concurrents.

    En plus de négocier avec les fabricants, le gouvernement surveille également les prix pratiqués par les pharmacies. En fait, les honoraires des pharmaciens sont limités à 9$ lorsque l’assureur est la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). Le régime public vous demande tout de même de payer votre contribution, soit une certaine franchise et une part d’environ 33% du coût du médicament. Par contre, ce n’est pas le cas lorsque le patient est assuré au privé. Le pharmacien propriétaire a donc une marge de manœuvre pour facturer davantage. Les honoraires moyens des pharmaciens sont de près de 18$ au privé, soit le double du public. 

    3 trucs pour économiser sur le prix des médicaments au Québec

    Nous comprenons que les dépenses en médicaments peuvent représenter une partie importante de votre budget. Heureusement, il existe plusieurs façons d’économiser sur le coût des médicaments au Québec. Une stratégie efficace est de demander des médicaments génériques. Vous pouvez également comparer les prix de différentes pharmacies et opter pour celle qui propose les tarifs les plus bas. Une fois que vous avez trouvé la bonne pharmacie, demandez-lui de vous servir votre prescription pour 90 jours.

    Les médicaments génériques sont moins chers

    Les médicaments génériques sont des médicaments qui sont fabriqués après l’expiration du brevet du médicament de marque correspondant. Cela signifie que les fabricants de médicaments génériques peuvent produire et vendre le médicament sans avoir à supporter les coûts élevés de recherche et de développement associés aux médicaments de marque. En conséquence, les médicaments génériques sont généralement moins chers que les médicaments de marque. Si vous cherchez à économiser de l’argent, les médicaments génériques peuvent être une excellente option.

    Vous hésitez? Le prix inférieur des médicaments génériques ne se répercute pas nécessairement sur leur qualité! Les médicaments génériques contiennent les mêmes ingrédients actifs que les médicaments de marque, ce qui signifie qu’ils sont tout aussi efficaces pour traiter les maladies. Les médicaments génériques ont été rigoureusement testés pour s’assurer qu’ils sont équivalents aux médicaments de marque en termes de qualité, d’efficacité et de sécurité.

    Trouver la pharmacie idéale

    Si vous êtes assuré avec la RAMQ, changer de pharmacie ne fera pas tellement de différence dans votre budget. Par contre, avec un assureur privé, les pharmaciens sont libres de jouer avec leurs honoraires, ce qui se reflète sur votre facture! S’il y a plusieurs pharmacies près de chez vous, faites-le tour pour leur demander quels sont leurs honoraires. À cet effet, le site de votre assureur privé pourrait offrir un outil de comparaisons de prix des pharmacies via son portail d’assurance collective. Ce type d’outil vous fera économiser temps et argent, alors utilisez-le!

    Comparez aussi les prix des pharmacies de votre localité à ceux des pharmacies en ligne. Cependant, les risques sont plus élevés dans ce cas. Pour vous assurer de traiter avec des professionnels qui entreposent les médicaments correctement, vérifiez que le pharmacien est membre de son ordre professionnel. Une pharmacie en ligne devrait, au minimum, exiger une ordonnance valide, rédigée par un professionnel de la santé autorisé à exercer au Canada, avant de vous vendre un médicament. Elle devrait aussi fournir une adresse municipale canadienne.

    Faire des réserves pour plusieurs mois

    Lorsque vous passez votre commande à la pharmacie, vous pouvez demander qu’on vous donne l’équivalent de 90 jours de médicaments. Une période de renouvellement étendue vous demande de vous rendre une seule fois à la pharmacie pour obtenir plusieurs mois de médicaments. Vous pourrez alors réaliser des économies de temps et d’argent sur les honoraires professionnels. Le pharmacien a tout de même le droit de vous facturer des frais supérieurs à ceux d’une simple exécution, alors abordez la question avec lui pour en avoir le coeur net.

    Prenez aussi en compte les quantités de médicaments dont vous avez réellement besoin. Parfois, les médecins prescrivent des quantités plus importantes que nécessaire, ce qui peut entraîner un gaspillage et des coûts supplémentaires. En effet, on paie chaque pilule, même celles qu’on n’avale pas. N’hésitez donc pas à discuter avec votre médecin ou votre pharmacien pour ajuster les quantités prescrites en fonction de vos besoins réels.

    Les tendances futures des prix des médicaments au Québec

    Les prix des médicaments peuvent fluctuer en fonction de différents facteurs, tels que les changements dans l’industrie pharmaceutique et les politiques gouvernementales. Il est important de se tenir informé des tendances pour comprendre comment cela peut affecter votre budget.

    Il est difficile de prédire avec certitude l’évolution des prix des médicaments à l’avenir. Cependant, il est probable que les prix continueront d’être influencés par des facteurs tels que l’innovation technologique, les politiques gouvernementales et les changements dans la demande du marché. Par exemple, l’émergence de nouvelles thérapies géniques et cellulaires peut offrir des traitements révolutionnaires, mais à des coûts élevés. Il sera important de trouver un équilibre entre l’accessibilité de ces traitements et la nécessité de soutenir la recherche et le développement de nouvelles thérapies.

    En parlant des tendances actuelles des prix des médicaments, il est intéressant de noter que certains médicaments ont connu une augmentation significative de leur prix ces dernières années. Par exemple, les médicaments contre le cancer nous coûtent plus cher en raison des coûts des nouveaux traitements. Étant donné le vieillissement de la population, il faut s’attendre à une facture de plus en plus élevée. Mais les thérapies évoluent, donc c’est en quelque sorte un mal pour un bien!

    Certains pays ont adopté des mesures visant à promouvoir la concurrence générique. L’idée est de permettre aux médicaments génériques d’entrer plus rapidement sur le marché et de réduire les coûts pour les consommateurs. 

    Nous espérons que ce guide sur le prix des médicaments au Québec vous a aidé à mieux comprendre le système de tarification des médicaments. Terminez votre lecture en notant les conseils pratiques pour économiser sur vos dépenses en médicaments. Prenez soin de vous et de votre porte-monnaie!

    Maude Gauthier est journaliste pour Hardbacon. Depuis qu’elle a terminé son Ph.D. en communication à l’Université de Montréal, elle écrit sur la finance, les assurances et les cartes de crédit pour des entreprises comme les Fonds FMOQ et Code F. Utilisatrice responsable de cartes de crédit, elle peut passer des heures à lire les petits caractères pour bien comprendre leurs avantages. À cause de leur simplicité, elle a développé une préférence pour les cartes avec remises en argent. Après avoir subi des hausses salées avec son ancien assureur, elle peut maintenant affirmer fièrement avoir économisé des centaines de dollars en magasinant ses assurances auto et habitation. Dans ses temps libres, elle lit une multitude de romans et profite du streaming de quelques émissions populaires (et possiblement moins populaires, comme les documentaires animaliers).