Qu’on se le dise : l’assurance maladies graves n’est pas le produit le plus connu au Québec, ni le plus réjouissant d’ailleurs. Questionner la pertinence de souscrire une assurance maladies graves, c’est bien souvent affronter en face les réalités de la vie, avec son cortège d’imprévus telles que les maladies graves.

Or, si la démarche n’est pas évidente, elle n’en est pas moins absolument nécessaire. Car hélas, nul n’est à l’abri de contracter une maladie grave tôt ou tard, avec les conséquences financières que cela peut entraîner pour un foyer. Nous vous expliquons donc pourquoi souscrire une assurance maladies graves est si important.

La RAMQ ne prend en charge que partiellement les coûts liées aux maladies graves

Aujourd’hui au Québec, l’assurance santé de la RAMQ constitue la couverture de base pour des millions de Québécois. Néanmoins, la RAMQ est loin de couvrir tous les frais de santé, et notamment ceux reliés aux maladies graves.

Lassurance maladies graves représente donc une protection complémentaire en cas de découverte d’une maladie considérée comme telle. Ce type de couverture est libre d’impôt et procure un versement à la suite d’un diagnostic médical couvert par le contrat d’assurance souscrit.

L’assurance maladies graves permet ainsi d’éviter un surendettement financier causé par la maladie et permet au patient touché d’aborder sereinement sa période de rétablissement. Attention toutefois à ne pas confondre ce produit avec l’assurance vie, qui est versée lors d’un décès, ou avec l’assurance invalidité, qui quant à elle est payée lorsque son détenteur est inapte à travailler à la suite d’un incident invalidant.

1 Québécois sur 3 pourrait souffrir d’une maladie grave dans les prochaines décennies

L’utilité de souscrire à une assurance maladies graves s’explique d’autant plus que le vieillissement et l’accroissement de la population du Québec engendrera une hausse des maladies graves dans les années à venir d’après les experts.

Selon la Fondation Québécoise du Cancer, “en moyenne au Québec, toutes les 9 minutes, quelqu’un apprend qu’il est atteint d’un cancer. Toutes les 24 minutes, quelqu’un en meurt. En fait, le cancer est la première cause de mortalité au Québec, et ce, avant les maladies cardiovasculaires.” De fait, ces dernières touchent de plus en plus de personnes, même si les progrès de la médecine ont permis de faire reculer leur mortalité.

Cependant, ces traitements sont souvent très onéreux. Entre les coûts liés à l’hospitalisation, la radiothérapie et aux différents soins ou compléments… la note peut vite être salée. A titre d’exemple, le coût moyen d’une série de traitements de chimiothérapie pour une personne tourne en moyenne autour de 65 000 $.

Face à ce type de montant, on comprend que le soutien financier d’une assurance maladies graves permette à son détenteur de bénéficier d’une santé mentale saine et de se prémunir contre ces lourds imprévus de santé. Le montant perçu en cas de diagnostic pourrait en effet permettre de compenser tout ou une partie de :

  • D’une perte de revenus liée à l’impossibilité d’exercer son travail
  • Le coût de soins à domicile
  • Le recours à un traitement médical non couvert
  • Dans certains contrats, le remboursement d’un prêt hypothécaire et d’autres dettes.

3 bonnes raisons de souscrire tôt à une assurance maladies graves

Contrairement à ce que l’on peut croire, une assurance maladies graves ne se souscrit pas forcément à un âge avancé. Au contraire, il y a des avantages à en souscrire une le plus tôt possible.

1. Pour bénéficier de niveaux de cotisations réduits

Dès lors que vous êtes jeune et en bonne santé, vos primes d’assurance maladies graves seront réduites, car vous représentez un moindre risque pour l’assureur. Sachez néanmoins que les primes sont recalculées chaque année en fonction de l’âge, du sexe et des habitudes de vie, par exemple si vous êtes fumeur. Dans certains contrats ou sous certaines conditions, il existe même des exemptions de cotisations après un certain nombre d’années à payer ou bien passé un certain âge (en général au-delà de 75 ans).

2. Car il n’y a pas besoin d’attendre d’avoir 60 ans pour avoir un mode de vie à risque

Notre mode de vie peut grandement influer sur notre choix de souscrire à ce type d’assurance maladies graves dès le plus jeune âge. Pour ceux d’entre nous qui ont un mode de vie ou un travail assez stressant (et donc favorisant des risques pour la santé), ce choix pourrait s’avérer judicieux pour éviter les mauvaises surprises de la vie.

3. Dans le cas où vous avez des antécédents dans votre famille

Si vos antécédents familiaux laissent apparaître des maladies considérées comme graves ou à prédisposition génétique, le choix d’une assurance maladies graves souscrite tôt serait le plus prudent. Chacun a en effet en moyenne 60% de chance supplémentaire de souffrir d’une maladie grave si son terrain génétique est favorable à l’apparition de ce type de maladies.

Ça vous dirait de dormir la tête légère?

Trouvez la meilleure police d'assurance en fonction de vos besoins


Trouver la meilleure police