La carte de crédit Tim: un essentiel pour les amateurs de café

tims-credit-card

Afin de renforcer sa position dans le monde compétitif des programmes de récompenses, Tim Hortons a créé Finances Tim et lancé la carte de crédit Tim. Cette carte est accessible via son application mobile et est liée à son programme de récompenses existant, FidéliTim. Voici un tour d’horizon des avantages qu’elle peut vous offrir.

[Offer productType=”CreditCard” api_id=”64dd008b7271d033a068311b”]

Présentation de la carte de crédit Tim

La carte de crédit Tim est soutenue par la société de technologies financières canadienne Neo Financial. Un atout attrayant de la nouvelle carte de crédit Tim Hortons est l’absence de frais annuels. Les titulaires de la carte peuvent gagner des points de récompenses FidéliTim sur chaque achat effectué. Ils reçoivent jusqu’à 5 points par dollar dépensé pour l’essence, la recharge de véhicule électrique, les épiceries et le transport en commun, et jusqu’à 15 points par dollar pour les achats éligibles dans les points de vente Tim Hortons. Voyons plus en détails comment l’obtenir, quelle est l’offre de bienvenue, les frais et les prérequis, ainsi que le fonctionnement de l’échange de points.

Comment obtenir des points FidéliTim avec la carte de crédit Tim?

Pour obtenir votre carte de crédit Tim, commencez par télécharger l’application Tim Hortons. Une enquête de crédit sera faite avant de vous octroyer la carte. Votre carte de crédit Tim et votre carte FidéliTim seront toutes deux dans l’application. De plus, vous pouvez ajouter votre carte de crédit Tim à votre Apple Wallet ou à votre Google Wallet pour effectuer des paiements mobiles faciles partout où la carte Mastercard est acceptée.

Vous pourrez ensuite accumuler des points plus rapidement. Le tableau ci-dessous illustre le nombre de points obtenus en fonction de l’endroit où vous magasinez. À titre d’exemple, une personne qui dépense 100$ par mois chez Tim Hortons, 300$ dans des épiceries, 100$ en essence et 100$ en transport en commun récolterait 4 000 points FidéliTim.

AchatNombre de points
Restaurants Tim Hortons15 points par 1$ d’achat (il faut aussi numériser votre carte FidéliTim)
Transports en commun, taxis, services de covoiturage, essence et recharge de véhicules électriques5 points par 1$ d’achat
Épicerie5 points par 1$ d’achat
Partout ailleurs1 point par 2$ d’achat
Points obtenus avec la carte de crédit Tim

Il y a également une version alternative de la carte de crédit Tim, spécifiquement conçue pour les étudiants, les nouveaux arrivants et ceux qui ont peu ou pas d’historique de crédit. Cette carte sécurisée peut aider les utilisateurs à établir leur historique de crédit tout en gagnant des points de récompenses FidéliTim. Avec celle-ci, vous obtiendrez plutôt 12 points par 1$ d’achat chez Tim Hortons, 2 points par 1$ à l’épicerie, sur l’essence, la recharge de voiture ou les transports, ainsi que 1 point par tranche de 4$ ailleurs.

Échanger vos points

Qu’est-ce qu’on peut faire avec 4 000 points FidéliTim chaque mois? Cela représente plus qu’un repas complet gratuit en fonction des niveaux de récompenses du programme FidéliTim. Par exemple, vous pourriez échanger 1 100 points contre le populaire sandwich Timatin et 400 points pour un café. Et il vous resterait amplement de points pour d’autres sucreries.

De plus, sachez que vous n’êtes pas obligé d’utiliser vos points pour commander des repas et des boissons Tim. Vous pouvez désormais transformer vos points en une remise sur votre relevé de compte allant jusqu’à 6%, pour un maximum de 45$ en crédit de relevé chaque semaine.

L’offre de bienvenue de la carte de crédit Tim

La carte de crédit Tim vous permet d’augmenter radicalement votre solde de points avec son offre de bienvenue. Celle-ci est sujette à changer sans préavis.

Présentement, l’offre de bienvenue, d’une hauteur totale de 5 000 points, se décompose en plusieurs étapes. D’abord, vous devez faire un achat dans les 30 jours suivant l’ouverture de votre compte pour le premier 2 000 points. Ensuite, dépensez 200$ ou plus au cours du deuxième mois pour y ajouter 1 000 points, et la même chose au cours du troisième mois pour un nombre de points égal. Enfin, continuez de dépenser 200$ ou plus pendant le quatrième mois pour ajouter les 1 000 points finaux à votre compte. De plus, vous pouvez obtenir 25$ de rabais avec Instacart lorsque vous voulez faire livrer votre épicerie, à certaines conditions.

La frontière entre les récompenses et les services financiers s’estompe

Tim Hortons n’est pas la seule entreprise à tirer parti de l’intersection des cartes de crédit et des récompenses pour renforcer la fidélité de sa clientèle. BMO a récemment acquis Air Miles suite à sa faillite, Scotiabank a élargi son programme de récompenses Scene Plus grâce à un partenariat avec Cineplex et Sobeys, RBC a révisé son programme Avion et Metro a élargi son programme de récompenses moi pour inclure la chaîne de pharmacies Jean Coutu, l’épicier à prix réduit Super C, et offre la nouvelle carte de crédit RBC Moi lancée par RBC.

La gestion de la carte Tim est intégrée à l’application de récompenses existante pour faciliter l’accès, y compris le processus d’application et la consultation des relevés. De plus, les clients peuvent télécharger la carte dans un portefeuille numérique comme Apple Wallet et recevoir une carte physique. Étant donné qu’environ cinq millions de Canadiens utilisent déjà l’application Tim Hortons chaque mois, la nouvelle carte est une option attrayante pour beaucoup.

Notre avis sur la valeur de la carte de crédit Tim

Étant donné que la valeur d’un point FidéliTim est d’environ 0,5 cents, cette carte vient changer la donne et rend le programme de récompenses beaucoup plus intéressant. Les 15 points qu’elle permet d’accumuler pour chaque dollar d’achat dans un Tim équivalent à une remise de 7,5%, ce qui est plus élevé que la majorité des cartes de crédit. De plus, les 5 points sur certains produits essentiels donnent aussi une remise de 2,5%, ce qui est tout à fait respectable et fait d’elle une carte qui convient à pratiquement tout le monde.

Alternatives à la carte de crédit Tim

Il existe plusieurs autres cartes de crédit sans frais annuels au Canada qui offrent des récompenses généreuses. Si vous n’allez pas souvent chez Tim Hortons, envisagez celles-ci.

Carte de crédit Remise en argent Tangerine

[Offer productType=”CreditCard” api_id=”5f34494292ec22115033b302″ id=”169186″]

La carte de crédit avec remises en argent Tangerine permet aux titulaires de gagner des remises en argent illimitées sur tous les achats, y compris ceux effectués chez Tim Hortons. Le taux de remise est de 2% dans deux ou trois catégories de dépenses choisies, et de 0,5% sur le reste.

Carte de crédit sécurisée Neo Financial

[Offer productType=”CreditCard” api_id=”6209e06d9c5f4c05c0de0111″ id=”171391″]

Une autre alternative intéressante à la carte de crédit Tim est la carte de crédit sécurisée Neo Financial qui, en plus de ne pas avoir de frais annuels, aide à la construction du crédit, ce qui en fait un choix solide pour ceux qui cherchent à établir ou à améliorer leur historique de crédit. Neo affirme que l’approbation est garantie, ce qui est une bonne nouvelle si vous pensez ne pas pouvoir obtenir la carte Tim. Cette carte de Neo offre également des remises en argent auprès de ses partenaires.

Maude Gauthier est journaliste pour Hardbacon. Depuis qu’elle a terminé son Ph.D. en communication à l’Université de Montréal, elle écrit sur la finance, les assurances et les cartes de crédit pour des entreprises comme les Fonds FMOQ et Code F. Utilisatrice responsable de cartes de crédit, elle peut passer des heures à lire les petits caractères pour bien comprendre leurs avantages. À cause de leur simplicité, elle a développé une préférence pour les cartes avec remises en argent. Après avoir subi des hausses salées avec son ancien assureur, elle peut maintenant affirmer fièrement avoir économisé des centaines de dollars en magasinant ses assurances auto et habitation. Dans ses temps libres, elle lit une multitude de romans et profite du streaming de quelques émissions populaires (et possiblement moins populaires, comme les documentaires animaliers).