Ne passons pas par quatre chemins : retirer de l’argent liquide ou faire un virement à partir de sa carte de crédit est à peu près toujours une mauvaise idée. Une avance de fonds, c’est comme se désaltérer avec une gorgée de vodka, ça peut donner l’impression d’être utile sur le coup, mais c’est plutôt contre-productif au final.

Comme tout le monde, j’ai eu mon lot de retraits regrettables et j’ai aussi surutilisé ma carte de crédit à l’occasion. Personne n’est à l’abri d’une période financièrement précaire. C’est avec le recul que je réalise à quel point j’aurais évité bon nombre de conséquences indésirables en m’informant sur les modalités des avances de fonds. J’espère que le texte qui suit vous permettra de ne pas faire les mêmes erreurs que moi.

Évidemment, si vous bénéficiez d’une offre promotionnelle sur les transferts de solde, c’est une autre histoire. Plus bas, on aborde d’autres solutions comme celle-ci qui sont plus efficaces que les avances de fonds.

Est-ce que je paye plus d’intérêt sur les avances de fonds ?

Chaque carte de crédit a ses propres modalités, mais les taux d’intérêt sur les avances de fonds sont souvent plus élevés que ceux qui s’appliquent sur les achats. Or, peu importe le taux, c’est l’absence de la période de grâce qui fait toute la différence. Autrement dit, dès que l’argent est retiré ou transféré, votre institution financière commence à calculer les frais d’intérêt. Avec les achats, les intérêts débutent normalement trois semaines après la réception de votre relevé de compte mensuel.

Prenons un exemple pour illustrer à quel point cette nuance peut faire une différence non négligeable :

La carte de crédit de Sophie offre un taux de 20 % sur les achats et les avances de fonds. Son relevé de compte couvre du 15 au 14 de chaque mois. Le 20 avril, elle effectue un achat de 1000 $. Elle aura environ jusqu’au début de juin pour payer cette somme sans intérêt. Si à la même date, elle retire aussi 1000 $ de sa carte, et attend à juin pour rembourser le montant, elle payera près de 20 $ en frais d’intérêts.

Ce n’est pas exorbitant à première vue, mais l’endettement est un jeu dangereux sur lequel on peut rapidement perdre le contrôle.

Si vous avez plus d’une carte, assurez-vous d’utiliser celle qui offre les meilleures conditions pour les retraits. Par exemple, la populaire Mastercard macrédit de la Banque Nationale a un taux de 20,99 % sur achat et de 22,99 % sur les avances de fonds et les transferts de solde. Notez toutefois que chez Desjardins, les avances sont généralement au même taux que les achats.

Est-ce que je gagne des points en utilisant les avances de fonds et les transferts de solde ?

Effectuer une avance de fonds ou un transfert de solde ne permet pas d’accumuler de points, de remises en argent ou de récompenses. La raison est simple : ces programmes sont principalement fondés sur l’idée de vous faire consommer davantage auprès des marchands qui acceptent les cartes Visa et Mastecard.

Évidemment, toutes les protections et assurances qu’offre votre carte de crédit ne s’appliquent pas aux avances de fonds. Comme on dit, « pas d’achat, pas de chocolat ! »

En passant, si les programmes de points et de récompenses voyages vous embêtent plus qu’autre chose, opter pour les programmes de remises en argent. En s’appliquant directement sur le solde au relevé de compte, celles-ci peuvent devenir utiles advenant un mois plus serré financièrement.

Est-ce que les avances de fonds nuisent à mon dossier de crédit ?

Si vous retirez occasionnellement une somme d’argent comptant de votre carte de crédit, pour ensuite la rembourser rapidement, votre dossier de crédit en sortira indemne. Une fois n’est pas coutume et un pépin peut arriver à n’importe qui ! Alors, rassurez-vous, ce n’est pas une légère avance de fonds qui vous empêchera d’acheter une maison. Le problème survient quand ces retraits sont fréquents, au point d’en devenir un outil de financement courant, comme si la carte était une marge de crédit.

Une avance de fonds n’est pas un problème qui affecte directement votre pointage de crédit, mais sa surutilisation est le symptôme inquiétant d’une planification budgétaire déficiente. Ce genre de gestion mène souvent à des ennuis financiers, qui finissent inévitablement par affecter le dossier de crédit.

Rappelons que pour maintenir un bon dossier de crédit ou améliorer son score de crédit, il suffit de respecter les principes suivant :

  • Payer les mensualités comme convenu.
  • Maintenir un taux d’endettement relativement bas (+/- 30 % de vos limites).
  • Utiliser avec discernement une multitude de types de financement au fil des années (carte, prêt, hypothèque, etc.).
  • Éviter de soumettre trop de demandes de financement dans une même période.

Comme vous pouvez le constater, les avances de fonds fréquentes ont de fortes chances de finir par vous empêcher de respecter l’une de ces règles fondamentales.

Est-ce que je peux payer une carte de crédit avec une autre carte de crédit ?

Si votre seule option pour éviter un retard de paiement sur un relevé de carte de crédit est de retirer la somme sur une autre carte, alors effectivement, une avance de fonds est moins néfaste qu’un retard. C’est toutefois une pente extrêmement glissante où de nombreux consommateurs ont vite perdu pied.

Cependant, des offres promotionnelles permettent aux consommateurs de rembourser le solde d’une carte de crédit en adhérant à une nouvelle carte. Les transferts de solde à taux hyper avantageux, avoisinant parfois le 0 %, peuvent redonner le souffle budgétaire afin de reprendre le dessus. En plus de potentiellement devoir payer des frais de 2%, ça exige normalement de fermer le compte remboursé. C’est toutefois nécessaire puisqu’au final, l’objectif est de freiner la spirale d’endettement. Demeurez donc vigilants et suivez un plan de remboursement rapide pour profiter pleinement de la période de taux anormalement bas. Si vous laissez traîner les choses, vous vous retrouverez avec le même problème quelques mois plus tard quand les taux d’intérêts promotionnels auront pris fin.

D’ailleurs, si vous savez que les cartes de crédit sont votre talon d’Achille, les cartes de crédit prépayés offrent une solution réduisant les possibilités de s’endetter au point de devoir utiliser les avances de fonds lors d’imprévus.

Quelles sont des options plus avantageuses que les avances de fonds et les transferts de solde ?

La réponse est très simple : maintenir un solde minimum relativement confortable dans son compte bancaire et se bâtir un fonds d’urgence sont les meilleures façons de faire face aux imprévus. Au mieux, on vise un coussin de sécurité couvrant jusqu’à trois mois de dépenses, mais l’équivalent d’un mois est tout de même un bon point de départ.

Une marge de crédit ou une protection à découvert sur votre compte-chèques sont également des options généralement plus avantageuses que d’effectuer une avance de fonds. Mais elles ne sont pas sans risques non plus. Si les avances de fonds deviennent un recours fréquent, c’est signe d’une gestion budgétaire inadéquate, alors il est peut-être préférable de demander un prêt personnel ou prêt de consolidation pour stabiliser les choses. Le prêt a l’avantage d’obliger un remboursement en capital régulier qui éliminera éventuellement le solde. Une marge de crédit ou une marge hypothécaire sont certes généralement plus avantageuses au niveau du taux d’intérêt, mais vous risquez de perpétuer le problème d’endettement. Comme la carte, les marges ne doivent pas être perçues comme un fonds d’urgence.

Alors, quoi retenir de tout ça ? Les avances de fonds sont un outil de dernier recours. Elles coûtent cher en frais d’intérêts et elles contribuent au risque de tomber dans le cercle vicieux de l’endettement. Elles n’ont pas d’impact direct sur votre dossier de crédit, mais en abuser finit souvent par la chute de son pointage. Les transferts de solde à taux promotionnel, les prêts personnels et les marges sont des outils mieux adaptés pour gérer ses finances, mais ils ne sont pas sans risque non plus. Malgré les innombrables termes, conditions et détails techniques, la gestion de son budget, c’est toujours une affaire d’équilibre, de discipline et de discernement.

Une avance de fonds ici et là, ça arrive, mais des avances de fonds courantes, ça magane. Soyons prudents chers amis!

 

 

Cet article a été compilé par Hardbacon, qui a conçu un comparateur de cartes de credit répertoriant des dizaines de courtiers en ligne canadiens. Hardbacon vous permet également d’épargner sur les comptes d’épargne, les comptes chèques, les courtier en ligne, les robots-conseillers, les polices d’assurance-vie, les hypothèques et les prêts personnels. Si vous souhaitez aller plus loin et prendre le contrôle de vos finances, vous devriez télécharger l’application mobile de Hardbacon, qui se connecte sur vos comptes de banque et d’investissement, vous aide à planifier en fonction de vos objectifs financiers, à faire un budget et à mieux investir