Si vous menez un sondage informel auprès de personnes ayant récemment acheté une maison, vous entendrez probablement deux choses différentes à propos de leur courtier immobilier. Ils vous diront généralement soit que leur courtier était excellent ou qu’il était épouvantable. Ces deux réponses montrent vraiment à quel point il est important de trouver le bon courtier immobilier. En effet, un excellent courtier immobilier peut vous aider à trouver la maison de vos rêves ou encore à vendre celle que vous avez au meilleur prix. 

Avantages et inconvénients de recourir à un courtier immobilier au Canada

Au Canada, vous n’êtes pas obligé de faire appel à un courtier immobilier pour acheter ou vendre une maison. Mais cela ne signifie pas que vous devriez faire cavalier seul. Avoir un courtier immobilier qui vous représente en tant qu’acheteur est un avantage, car cela vous permet d’avoir un meilleur accès aux propriétés, d’obtenir des informations sur le marché, notamment sur le quartier, et d’avoir un expert à vos côtés pour négocier l’achat et conclure l’affaire.

En effet, l’achat d’une maison implique de nombreuses formalités administratives et juridiques, et il peut être accablant et coûteux d’essayer de s’y retrouver sans aide. De plus, votre courtier a le devoir de vous communiquer toute information cruciale qu’il reçoit relativement à la maison, chose qui ne vous sera pas communiquée si vous ne travaillez pas avec un courtier.

Cependant, si vous vous retrouvez avec un courtier immobilier qui ne vous convient pas, cela peut constituer un véritable désavantage. En effet, il s’agit d’une relation très étroite, empreinte d’émotions et de vulnérabilité, et il arrive que des conflits de personnalités surgissent entre les acheteurs et leurs courtiers. Ou encore, que le courtier cherche à vous pousser vers une maison qui ne vous convient pas. Certains acheteurs ont l’impression que leur courtier ne s’est pas montré efficace au cours des négociations ou qu’il ne semblait pas être de leur côté.

Si vous choisissez de faire appel à un courtier immobilier, prenez le temps de trouver celui qui correspond le mieux à vos besoins et envisagez de signer avec lui une convention de représentation de l’acheteur. Nous reviendrons sur ce point un peu plus tard.

Combien cela coûte-t-il de faire appel à un courtier immobilier ?

Les courtiers immobiliers perçoivent une commission lorsqu’ils participent à une transaction de vente. La commission est fixée par la convention conclue entre le vendeur et son courtier immobilier, et le courtier de l’acheteur reçoit une partie de cette commission. Le pourcentage de la commission est convenu entre le client et le courtier immobilier dès le départ.

Au Canada, les commissions varient généralement entre 3 et 7 % du prix de vente final et le montant est réparti entre le courtier-acheteur et le courtier-vendeur. Ce pourcentage varie quelque peu en fonction de l’endroit où vous vivez et des conditions que le courtier a négociées avec le vendeur lorsque la propriété a été mise en vente.

Bien que vous ne payiez rien d’avance pour avoir un courtier immobilier, le coût est inclus dans le prix de vente. Vous l’intégrez soit dans le prix de votre nouvelle maison, soit vous le déduisez du total si vous vendez votre maison. Il est également possible de négocier la commission de votre courtier au cours du processus de négociation de l’achat, mais ce n’est pas une pratique courante.

Autre point : si vous agissez à titre indépendant en tant qu’acheteur sans courtier et que vous trouvez une maison que vous souhaitez acheter, vous pouvez certainement tenter de négocier une offre plus basse. L’avantage de ne pas être représenté est que le courtier immobilier vendeur n’aura pas besoin de partager sa commission avec un autre courtier. 

La recherche d’un excellent courtier immobilier

Vous envisagez sérieusement l’achat d’une propriété. Vous avez peut-être même obtenu une préapprobation pour un prêt hypothécaire. Avant de commencer à chercher une maison, vous devez vous mettre à la recherche d’un courtier immobilier. Commençons par examiner les différents types de courtiers immobiliers.

Tout d’abord, il y a les courtiers immobiliers résidentiels et les courtiers immobiliers commerciaux. Lorsque vous êtes à la recherche d’une maison, il vous faut un spécialiste de l’immobilier résidentiel. À moins que vous ne veniez d’une région où les options sont très limitées, évitez d’opter pour un courtier qui s’occupe des deux.

Ensuite, vous devez choisir un courtier qui travaille autant pour les acheteurs que pour les vendeurs de maisons. Là encore, cela peut être différent si vous vous trouvez dans une petite région ou peu peuplée. Dans ce cas, il se peut que vous ne trouviez qu’un ou deux courtiers immobiliers et qu’ils représentent les acheteurs et les vendeurs.

Un courtier-acheteur se spécialise dans le travail avec les personnes qui achètent des maisons. Il est bien placé pour savoir ce qu’il faut rechercher dans une maison et comment négocier au mieux de vos intérêts. Il connaît également les autres courtiers et le marché de l’immobilier dans votre région.

Bien qu’il soit peu probable que vous tombiez sur une personne non agréée faisant la promotion de ses services auprès d’acheteurs de maisons, il est important de vous assurer que votre courtier est agréé en tant que courtier immobilier local. Les règles spécifiques varient d’une province à l’autre, mais chaque province et territoire au Canada exige que les personnes passent un examen écrit avant d’obtenir un permis de courtage. Vous pouvez consulter le permis de votre courtier selon la province :

Colombie-Britannique

Alberta

Saskatchewan

Manitoba

Ontario

Québec

Terre-Neuve-et-Labrador

Nouveau-Brunswick

Yukon

Dois-je faire appel à un courtier immobilier recommandé par un ami ?

Ces recommandations personnelles sont très précieuses lorsque vous cherchez un courtier. Si une de vos connaissances a de bonnes choses à dire sur un courtier avec lequel elle a récemment travaillé, notez son nom. Cependant, vous devez également rechercher un courtier qui bénéficie de bons commentaires de la part d’autres personnes.

Vous pouvez aussi consulter les témoignages à leur sujet, les avis Google et même ce que les gens disent dans les discussions sur les courtiers. Les bons courtiers immobiliers sont les mieux notés. Cependant, il y a d’autres questions à se poser avant d’en choisir un.

L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement.

Cela ne s’applique pas uniquement au bien que vous achetez ! Cela s’applique également à votre courtier immobilier. La plupart des courtiers immobiliers sont spécialisés dans une seule ville, et beaucoup d’entre eux dans un quartier spécifique de la ville.

Vous devez choisir un courtier qui connaît le mieux possible le quartier dans lequel vous voulez acheter. Renseignez-vous donc sur ses connaissances et son expérience ! Vous pouvez également chercher des recommandations d’acheteurs de maisons dans vos quartiers cibles. Les forums de discussion de quartier peuvent être une excellente source d’information.

Un courtier local sera au fait du marché immobilier. Il sera au courant des propriétés mises en vente et de leur prix, de l’emplacement des maisons qui répondent à vos critères, et des maisons avant même qu’elles ne soient sur le marché. Ah oui, les mythiques annonces hors marché, aussi connues sous le nom de « pocket listing ».

Les courtiers immobiliers expérimentés font toute la différence

Recherchez de préférence un courtier immobilier qui a l’habitude d’aider les acheteurs à acquérir une maison. Bien que l’obtention d’un permis garantisse que le courtier possède une certaine base de connaissances, de nombreux aspects des transactions immobilières s’acquièrent par l’expérience.

Un courtier expérimenté connaît bien les quartiers dans lesquels il travaille, a mené de nombreuses négociations efficaces et dispose généralement d’un vaste réseau de relations. Ce réseau comprend d’autres courtiers ainsi que d’autres experts qui peuvent être nécessaires dans le processus d’achat d’une maison. Il s’agit d’inspecteurs en bâtiment, de courtiers en prêts hypothécaires, d’avocats spécialisés en droit immobilier, de notaires et d’entrepreneurs. Ces personnes détiennent souvent des informations précieuses sur les endroits où chercher les meilleurs taux hypothécaires.

Les courtiers immobiliers sont agréés par des associations et des gouvernements. Vous pouvez également vous adresser à l’organisme de votre province ou territoire qui réglemente les courtiers immobiliers et vérifier si des plaintes ou des mesures disciplinaires ont été déposées contre le courtier avec lequel vous envisagez de travailler. Vous pouvez même vérifier si son permis est à jour.

Un autre domaine d’expérience relativement récent : aider les acheteurs pendant la période de la pandémie de COVID-19. Les règles et les normes ont changé pendant la pandémie. Parfois, elles changent même d’un jour à l’autre !

Travailler avec un courtier immobilier qui respecte les différentes règles de distanciation sociale ainsi que vos préoccupations en matière de sécurité vous aidera à obtenir la maison de vos rêves, quelle que soit l’évolution de la pandémie. Même si tout se déroule virtuellement, votre courtier peut être en mesure de négocier une visite en personne d’une maison avant que vous ne signiez un contrat d’achat.

Outre l’expérience, il y a la disponibilité. Vous devriez probablement trouver un courtier immobilier qui travaille à temps plein, qui est disponible pour vous faire visiter des maisons selon votre emploi du temps et qui sera disponible quand il sera temps de faire une offre. Un courtier à temps partiel peut convenir si vous n’êtes pas pressé d’acheter une maison et si le marché immobilier n’est pas très dynamique ou concurrentiel à ce moment. S’il s’agit d’un marché favorable aux vendeurs, c’est-à-dire que les maisons se vendent rapidement et à un prix avoisinant le prix d’inscription, vous aurez besoin d’un courtier qui pourra s’assurer que vous obtenez la maison que vous voulez avant que quelqu’un d’autre le fasse.

Informations importantes sur les conventions de représentation de l’acheteur

À un moment ou à un autre de vos interactions avec un courtier immobilier, celui-ci vous demandera de signer une convention de représentation de l’acheteur. Le moment de cette signature dépend quelque peu de votre situation géographique et des préférences de votre courtier. Aussi, jusqu’à ce que vous signiez une convention de représentation de l’acheteur, vous pouvez vous adresser à plusieurs courtiers immobiliers. Il est possible que cela vous donne accès à plus de propriétés, mais comme tous les courtiers travaillent à partir des mêmes annonces, cela est peu probable.

Une convention de représentation de l’acheteur est un accord juridique qui stipule que vous êtes le client de votre courtier immobilier. Lorsque vous signez ce document, vous acceptez de travailler uniquement avec ce courtier pendant une période déterminée. Cette convention énumère les services que votre courtier immobilier vous fournit, sa rémunération, les attentes à l’égard de l’acheteur et d’autres détails.

Veuillez lire attentivement cette convention avant de la signer. Si un point ne vous semble pas clair, informez-vous de sa signification. Certains éléments sont courants dans une convention de représentation de l’acheteur :

  • Durée de 90 jours
  • Vous n’êtes pas tenu de faire l’achat d’une maison pendant cette période.
  • Si vous achetez une maison sans l’aide de votre courtier, vous pourriez être obligé de l’indemniser. Remarque : vérifiez également la présence d’une clause de prolongation en vigueur. Si elle existe, elle prolongera la période pendant laquelle vous devez payer une commission au courtier au-delà de l’expiration de la convention.
  • La convention peut être résiliée de manière anticipée si les deux parties en conviennent.
  • Le courtier est tenu d’agir dans votre intérêt.

Ce dernier point est important. Si vous n’avez pas signé de convention de représentation de l’acheteur, votre courtier n’est pas obligé d’agir dans votre intérêt. Bien entendu, les autres dispositions de la convention sont également importantes. Et le fait d’en avoir une clarifiera exactement ce que votre courtier doit faire pour vous tant que la convention est valide.

Une dernière chose : la loi exige qu’une convention de représentation de l’acheteur soit signée avant qu’un courtier puisse faire une offre d’achat sur une propriété résidentielle. Que vous achetiez une maison, un terrain ou une copropriété, vous devez signer une convention de représentation de l’acheteur avec votre courtier avant qu’il puisse soumettre une offre. De tels retards peuvent entraîner des déceptions.

Quels sont les signaux d’alarme lors de la recherche d’un courtier immobilier ?

En général, si un courtier immobilier représente le vendeur et vous, l’acheteur, il s’agit d’un signal d’alarme. C’est ce qu’on appelle de la double représentation. Lorsqu’un courtier profite à la fois de la vente et de l’achat d’une maison, il est difficile de savoir s’il veille vraiment à vos intérêts en tant qu’acheteur.

Dans certains cas, ce type d’arrangement peut fonctionner. En règle générale, il faut pour cela qu’une tierce partie puisse être un présentateur neutre de toute offre au vendeur. Ne craignez pas de protéger vos intérêts.

Un autre signal d’alarme est que vous n’aimez tout simplement pas un courtier ou que vous ne voulez pas travailler avec lui. L’achat d’une maison peut être stressant, excitant et peut complètement changer votre situation financière pour le meilleur ou pour le pire. C’est pourquoi vous devez choisir un courtier que vous appréciez et avec lequel vous êtes prêt à passer beaucoup de temps.

Si vous n’arrivez pas à trouver d’avis ou d’antécédents dans le domaine de l’immobilier pour un courtier, il se peut qu’il ne vous convienne pas. Si vous en êtes encore au début du processus, il est préférable de choisir un courtier dont l’expérience peut être vérifiée. Là encore, il faut faire des recherches.

Un autre signal d’alarme pour tout acheteur est de ne pas prendre le temps de se renseigner sur plusieurs courtiers avant d’en sélectionner un. Comme nous l’avons mentionné, l’achat d’une maison est une démarche importante, peut-être la plus importante de votre vie. Vous devez donc vous assurer d’avoir le meilleur courtier immobilier possible à vos côtés.

Recherchez un courtier très doué pour communiquer les données importantes. Par exemple, la durée pendant laquelle les maisons sont sur le marché, le prix de vente, la tendance à devoir offrir un prix supérieur ou inférieur au prix demandé, et le nombre de maisons que le courtier immobilier a aidé ses clients à acheter. Les courtiers immobiliers qui ne donnent pas de réponses claires aux questions relatives aux chiffres représentent un signal d’alarme.

Comment devenir le client d’un bon courtier immobilier ?

Les meilleurs courtiers immobiliers sont souvent très demandés, surtout dans un marché immobilier concurrentiel. Ainsi, lorsque vous en trouvez un, vous devez correspondre au type de client avec lequel il souhaite travailler ! Là encore, vous devez établir une relation.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, l’une des meilleures façons de s’assurer les services d’un courtier-acheteur est de faire approuver un prêt hypothécaire avant de commencer à chercher un courtier immobilier. Être préapprouvé signifie qu’un prêteur ou une banque a déjà évalué votre situation financière et donné son accord de principe sur un montant d’hypothèque déterminé. Ainsi, le courtier ne perd pas son temps.

Les courtiers immobiliers apprécient les clients dont le prêt hypothécaire a été préapprouvé, car cela indique que vous cherchez des maisons qui respectent votre budget et que vous serez en mesure de faire une offre sur une maison. N’oubliez pas qu’ils travaillent gratuitement jusqu’à ce que vous achetiez la maison.

Il convient également d’être aussi clair que possible sur vos critères de sélection. Il peut s’agir du type de résidence, de la taille, du budget, des caractéristiques et de l’emplacement. Lorsque vous avez une idée claire de ce que vous voulez, votre courtier immobilier peut vous orienter vers des logements qui vous conviennent mieux et vous perdrez ainsi moins de temps.

À présent, la balle est dans votre camp ! Sollicitez des recommandations, recherchez des courtiers fortement recommandés et préparez-vous à trouver la maison de vos rêves ! Soyez le bienvenu dans votre nouveau chez vous, cher propriétaire !

Ça vous dirait d'épargner des milliers de dollars en intérêts?

Trouvez le meilleur taux hypothécaire en fonction de vos besoins


Comparer les hypothèques