Les actions canadiennes du cannabis restent volatiles en 2021. Ces titres ont sous-performé au cours des deux dernières années et demie. L’industrie du pot à la Bourse de Toronto a été aux prises avec divers problèmes structurels. Il s’agit notamment du déploiement plus lent que prévu des magasins de cannabis dans les grandes provinces canadiennes, de la cannibalisation par un marché noir florissant ainsi que de l’augmentation de la concurrence.

Ainsi, au cours des derniers trimestres, les producteurs canadiens de marijuana ont fait état de pertes croissantes, de niveaux de stocks élevés et de réductions de valeur de plusieurs millions de dollars. Des sociétés telles que Aurora Cannabis et Sundial Growers ont dilué la richesse des actionnaires à un rythme alarmant, les poids lourds du secteur du cannabis continuent à mobiliser des capitaux propres pour compenser les marges bénéficiaires négatives et la consommation de liquidités.

Cependant, il existe quelques producteurs de cannabis au sud de la frontière qui dépassent les attentes de Wall Street, parvenant ainsi à écraser les rendements de l’indice ces dernières années. Il y a de fortes chances que la marijuana soit légalisée aux États-Unis au niveau fédéral, ce qui en fera le plus grand marché légal de cannabis au monde.

Nous examinons ici trois actions de marijuana qui ont des activités aux États-Unis, sont rentables et devraient être considérées par les investisseurs canadiens.

 

Green Thumb Industries

Évaluée à une capitalisation boursière de 6,26 milliards de dollars, Green Thumb Industries a enregistré un rendement de 384 % au cours des cinq dernières années. Malgré ses gains exceptionnels, le titre est en chute de 27 % par rapport à son sommet de 52 semaines, ce qui donne aux investisseurs l’occasion d’acheter la baisse.

En avril, la Virginie est devenue le 16e État américain à légaliser la marijuana, même si les ventes à des fins récréatives ne commenceront qu’en 2024. Elle a offert cinq licences à des producteurs de marijuana médicale pour cultiver, traiter et distribuer des produits directement aux clients.

Green Thumb a levé 217 millions de dollars de capitaux d’emprunt et a rapidement annoncé l’acquisition de Dharma Pharmaceuticals, une société de cannabis médical très présente en Virginie. Cette acquisition dotera Green Thumb de l’une des cinq licences requises pour opérer dans l’État, ainsi que de l’accès à une installation de production et à une base de clients déjà existante.

En 2020, Green Thumb Industries a déclaré un chiffre d’affaires de 556 millions de dollars, soit une augmentation de 157 % sur l’année précédente. Elle a également déclaré un bénéfice ajusté par action de 0,07 $, contre une perte de 0,31 $ par action en 2019.

Au quatrième trimestre de 2020, les ventes de Green Thumb ont augmenté de 134 % par rapport à l’année précédente. La société a déclaré quatre trimestres consécutifs de levier d’exploitation et un bénéfice net au cours des deux derniers trimestres de 2020.

Wall Street s’attend à ce que Green Thumb augmente ses ventes de 57,2 % à 875 millions de dollars en 2021 et de 32,8 % à 1,16 milliard de dollars en 2022. Cela lui permettra de croître le bénéfice par action de 0,07 $ en 2020 à 0,7 $ par action en 2022.

Nous pouvons constater que l’action de Green Thumb se négocie à 7,24 fois le prix des ventes à terme et à 78 fois le prix des bénéfices, ce qui peut sembler élevé. De plus les investisseurs doivent également noter que les valeurs de croissance se négocient à un prix accru et que Green Thumb prévoit une croissance de ses bénéfices de 442 % en 2021 et de 84 % en 2022.

Les analystes qui couvrent l’action ont un objectif de cours moyen sur 12 mois de 47 $, soit 53 % de plus que le cours actuel.

 

Trulieve Cannabis

Les actions de Trulieve Cannabis ont augmenté de 363 % en moins de trois ans. Géant de la marijuana médicale basé en Floride, Trulieve cultive, fabrique et distribue aux dispensaires de sa marque dans le Sunshine State ainsi qu’en Californie, en Virginie, au Massachusetts, au Connecticut et en Pennsylvanie. L’entreprise produit des fleurs, des comestibles, des vapes, des topiques, des capsules et des sprays nasaux. Au 5 mai, Trulieve exploite 87 dispensaires aux États-Unis.

Au premier trimestre, Trulieve a annoncé un chiffre d’affaires de 193,8 millions de dollars, soit une augmentation de 102 % en glissement annuel et de 15 % en séquentiel. Ce chiffre est supérieur à l’estimation de revenu de Wall Street, qui était de 189,86 millions de dollars. Trulieve a également déclaré un bénéfice PCGR de 30,1 millions de dollars, contre 23,6 millions de dollars pour la période précédente. Son EBITDA ajusté a grimpé de 87 % pour atteindre 90,8 millions de dollars au premier trimestre et le flux de trésorerie opérationnel de la société a plus que doublé pour atteindre 60,4 millions de dollars, partant de seulement 24 millions de dollars.

Depuis la fin du mois de mars 2020, Trulieve Cannabis a ouvert 38 points de vente médicaux et s’efforce désormais de gagner du terrain dans d’autres États par le biais d’acquisitions.

Plus tôt ce mois-ci, Trulieve Cannabis a acheté Harvest Health & Recreation dans le cadre d’une transaction entièrement en actions évaluée à 2,1 milliards de dollars. Harvest Health est un autre opérateur présent dans neuf États. Il compte 39 dispensaires opérationnels et devrait réaliser un chiffre d’affaires de 379 millions de dollars en 2021, avec un EBITDA ajusté de 82 millions de dollars.

Wall Street s’attend à ce que Trulieve Cannabis augmente ses ventes de 68,7 % à 880 millions de dollars en 2021 et de 42,7 % à 1,26 milliard de dollars en 2022. Cependant, après avoir pris en compte l’acquisition susmentionnée, les ventes de Trulieve pourraient être proches de 1 milliard de dollars en 2021.

Les analystes qui couvrent le titre ont un objectif de cours moyen sur 12 mois de 72,26 $, soit 90 % de plus que le cours actuel.

Innovative Industrial Properties

Le dernier titre de notre liste est Innovative Industrial Properties, une société d’investissement immobilier axée sur le cannabis. IIPR est une société auxiliaire du cannabis et son action a connu une hausse étonnante de 850 % depuis son introduction en bourse.

Les producteurs de marijuana aux États-Unis ont des contraintes lorsqu’il s’agit d’accéder aux capitaux des sociétés bancaires. C’est là que le modèle d’affaires de l’IIPR, basé sur le principe du triple net lease, entre en jeu. La FPI acquiert des propriétés auprès des producteurs de cannabis et les loue dans le cadre de contrats à long terme.

Au premier trimestre, le chiffre d’affaires de la FPI a plus que doublé pour atteindre 42,9 millions de dollars. Son bénéfice net a également augmenté de 121,9 % pour atteindre 25,6 millions de dollars. En 2020, les ventes de l’IIPR ont grimpé de 162 %, tandis que son bénéfice net et ses fonds d’exploitation ajustés ont haussé de 191 % et 180 % respectivement. Comme la plupart des autres FPI, IIPR s’est parallèlement développé par le biais d’acquisitions et a déployé plus de 600 millions de dollars l’année dernière pour étendre son portefeuille.

IIPR verse également aux investisseurs un dividende de 5,28 $ par action chaque année, soit un rendement savoureux de 3 %.

 

À retenir

Les trois sociétés de cannabis évoquées ici ont surpassé leurs pairs et la plupart des autres indices au cours des dernières années. Les trois entreprises cherchent à s’implanter dans plusieurs États et à bénéficier d’un marché adressable en pleine expansion. Comme les sociétés sont déjà rentables et bénéficient d’un solide levier d’exploitation, les investisseurs devraient surveiller de près ces actions.

Alors que Trulieve et Green Thumb se négocient sur le CNSX, IIPR est sur le NYSE.

 

 

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier