Antoine Genest-Grégoire est un économiste et chercheur en fiscalité à l’Université de  Sherbrooke. Dans l’entrevue qu’il accorde à Julien Brault, il nous parle de crise économique et de fiscalité. 

Antoine Genest-Grégoire est un économiste de formation, néanmoins, son centre d’intérêt est la fiscalité. Depuis qu’il a terminé ses études, il travaille à la Chaire de recherche en fiscalité à l’Université de Sherbrooke et, depuis un an, il est étudiant au doctorat en politique publique. 

Antoine Genest-Grégoire et l’argent 

Son premier souvenir lié à l’argent le ramène à son enfance. Ses parents l’avaient inscrit à la caisse scolaire, un programme d’épargne initié par Desjardins. Chaque semaine, il recevait une petite enveloppe à l’école et faisait un dépôt. 

Sans tabou, Antoine révèle que son revenu l’année dernière s’élevait à environ 45 000$. Cependant, il préfère ne pas dévoiler son actif net.

Son conseil le plus puissant pour s’enrichir est de bien s’entourer et d’essayer de se rapprocher des personnes qui nous inspirent. Bien qu’avec humour, il mentionne le mariage comme une des meilleures façon de s’enrichir. Antoine a étudié les inégalités de notre société et considère que les gens les plus riches le sont souvent déjà à la naissance. 

Écoutez l’entrevue sur votre app de podcast préférée : Apple Podcast, Spotify, Stitcher,  Google Podcast