Au moment d’investir, un attribut souvent recherché est la sécurité du placement. Il n’est jamais plaisant de perdre son argent durement gagné. Le certificat de placement garanti est alors une méthode sûre pour investir. Lorsqu’on parle d’investissement, on parle de maximisation du rendement selon vos critères. C’est pourquoi il faut prendre bien soin de choisir le CPG qui vous correspond le mieux et qui vous permettra d’obtenir le plus de rendement. 

 

Voulez-vous détenir votre CPG dans un compte enregistré ?

Sachez que pour certains CPG, il est possible de détenir votre placement dans un compte enregistré, comme un REER, un CELI et un REEE. L’avantage d’avoir son CPG dans un compte enregistré est que vous n’aurez pas d’impôt à payer sur votre rendement. 

Prenons un exemple de deux comptes, l’un dans un compte enregistré, l’autre non. Avec un capital initial de 10 000 $ sur 2 ans et un taux d’intérêt de 1,30 %. 

Enregistré Non-enregistré
Capital final 10 261,63$ 10 261,63$
Impôt (38%) Exonéré 99,78$
Montant final 10 261,63$ 10 161,85$

Le fait de détenir le CPG dans un placement enregistré permet d’éviter l’impôt de 99 $. Le détenteur obtient alors réellement son rendement prévu de 1,30 %.

 

Quand aurez-vous besoin de votre argent ?

C’est certainement la question la plus importante. Les durées offertes sont du court terme (30 jours) au long terme (10 ans). Il est très important de bien évaluer quand vous aurez besoin des sommes investies, car des pénalités s’appliqueront si vous retirez avant votre terme. Ces pénalités peuvent rendre votre rendement final bien maigre, voire inexistant. Plus votre horizon de placement est grand, plus le taux d’intérêt est grand.

Voici des exemples pour donner une idée des taux selon le terme. 

30 jours 1 an 5 ans
Taux 0,11% 1,20% 1,70%

N’essayez pas de vous convaincre que vous aurez besoin de votre argent plus tard que prévu, car si cela ne se réalise pas, vous aurez perdu l’intérêt additionnel que vous souhaitiez. 

Vous ne savez pas pour combien de temps vous voulez investir? Pas de problème. Il existe des CPG rachetables ou encaissables. Ces derniers permettent de retirer les sommes avant le terme. En contrepartie de pouvoir retirer les sommes, les taux des CPG encaissables sont généralement plus bas. Par exemple, les CPG rachetables d’un terme de 5 ans ont un taux autour de 1,55 %. Tandis que les CPG non rachetables d’un terme de 5 ans sont autour de 1,70 %.

Estimez au meilleur de votre capacité votre horizon de placement et soyez préférablement plus pessimiste qu’optimiste pour éviter les frais. Si vous n’avez aucune idée, optez pour un CPG rachetable.

 

Combien et comment voulez-vous investir  ?

Les CPG demandent un placement minimal. Si vous n’êtes pas prêts à investir la somme minimale demandée, considérez un autre type de placement ou un CPG qui demande moins. Vous pouvez en trouver avec un investissement initial d’aussi peu que 500 $. Si vous voulez faire de l’investissement avec cotisations périodiques, les CPG ne sont pas le véhicule de placement approprié.

 

Avez-vous foi en l’économie ?

Drôle de question, direz-vous ? La plupart des CPG offrent un taux d’intérêt fixe et déterminé à l’avance, c’est-à-dire que vous saurez d’avance l’intérêt qui vous sera versé durant la période de détention du CPG. Certains CPG sont toutefois associés à un taux d’intérêt variable. Ce type de taux augmente en fonction du taux préférentiel de l’institution financière. À long terme, les CPG à taux variables rapportent souvent plus que les CPG à taux fixes, mais un CPG à taux d’intérêt fixe permet de se protéger contre la baisse des taux d’intérêt.  

 

CPG ou Compte d’épargne à intérêt élevé ?

Les comptes d’épargne à intérêts élevés offrent des rendements entre 1,25 % et 2,25 % selon les promotions. Les sommes peuvent être retirées en tout temps, donc, vous n’aurez aucune pénalité à payer. Si vous optez pour un CPG rachetable, il vaut mieux miser sur un compte épargne à intérêt élevé avec une promotion. Vous aurez alors un taux supérieur ou égal au CPG rachetable, mais sans les troubles du CPG lors du retrait (demande, délais, etc.). Toutefois, si vous êtes certain de ne pas retirer avant la fin de votre terme, optez pour un CPG non rachetable. Celui-ci offrira souvent un rendement supérieur aux comptes d’épargne à intérêt élevé. 

 

CPG ou Obligation ?

Comme les certificats de placement garanti, les obligations annoncent d’avance le taux d’intérêt. Toutefois, la valeur des obligations peut varier durant leur cours. Les obligations rapportent des dividendes avant l’échéance du terme, ce que les CPG ne font pas. Si vous recherchez un certain revenu, optez pour des obligations. Sachez cependant qu’avec une obligation, vous ne pouvez pas retirer vos sommes, vous pouvez vendre vos obligations à n’importe quel moment sur le marché des obligations (comme le marché boursier). Dépendamment de la probabilité de se faire rembourser par l’émetteur, le taux va varier (plus l’émetteur est fiable, moins le taux sera haut). Il est possible de ne jamais être remboursé contrairement aux CPG qui sont couverts par la SADC.

Malgré toutes les petites différences connexes, si votre objectif est d’obtenir le plus haut taux d’intérêt, sachez que sur une période de détention du titre de 2 ans et plus, les obligations ont généralement surpassé les rendements des CPG. Si votre horizon de placement est supérieur à 2 ans et que vous êtes prêt à tolérer une légère volatilité, optez pour une obligation. Dans le cas contraire, optez pour un CPG.

Le choix d’un CPG se fait donc en quelques étapes simples. Premièrement, choisissez l’horizon sur lequel vous désirez investir. Ensuite, en fonction du montant à investir, utilisez un comparateur pour trouver ceux qui vous offrent le meilleur taux d’intérêt, tout en respectant votre horizon et votre montant d’investissement. Si vous êtes optimiste après avoir fait des recherches sur les prédictions du marché, vous pouvez opter pour un CPG avec intérêt variable. Finalement, assurez-vous de lire les conditions pour éviter tous frais imprévus. 

 

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier