Sans assurance, le risque de voir votre logement ravagé par un incendie pend comme une épée de Damoclès au-dessus de votre tête. Les coûts pour remplacer les meubles et effectuer les travaux au logement s’avèrent souvent faramineux. Vos économies partiront en fumée! Qu’arrive-t-il si vous êtes, en plus, responsable de dommages chez vos voisins? Ou bien que c’est plutôt votre colocataire qui a causé le problème? Parce que l’assurance habitation est incontestablement utile, en voici les grandes lignes.

Pourquoi prendre une assurance habitation multirisque?

L’assurance habitation n’est pas obligatoire au Québec. Soulagé d’avoir une facture en moins à payer? Lisez la suite avant d’arrêter votre décision. L’assurance habitation protège votre maison en cas de dommages. Elle couvre également le contenu de votre logement, incluant votre ordinateur et vos meubles. De plus, elle peut vous dédommager pour un hébergement temporaire si vous devez quitter votre maison après un sinistre. En général, votre assurance habitation vous couvre vous-même, ainsi que les autres membres de votre famille.

Assurance habitation de base ou tous risques

Deux grandes formules d’assurance habitation existent: de base et tous risques/multirisque. Dans le premier cas, votre assurance vous protège des risques énumérés dans votre contrat. C’est vous qui choisissez. Par exemple, on y retrouve souvent des protections contre le feu, le vol et pour la responsabilité civile. De plus, certains types de dégâts d’eau peuvent être inclus dans le contrat. Quant à la responsabilité civile, l’assurance vous aiderait si vous étiez responsable d’un sinistre ou d’un accident. Par exemple, vous pourriez endommager le logement voisin ou recevoir un visiteur qui se blesse à votre résidence.

Comme son nom l’indique, l’assurance habitation tous risques vous protège contre « tout »… sauf contre les risques qui sont exclus. Son nom peut donc être trompeur! Les exclusions et limitations sont indiquées au contrat. Par exemple, une piscine n’est pas nécessairement couverte. Elle peut toutefois être protégée par un avenant (une protection supplémentaire). Même chose pour le refoulement des égouts, il faut généralement acheter une protection supplémentaire. De plus, la couverture de certains biens, comme les bijoux et les objets d’art, est limitée. Malgré la possibilité d’ajouter des avenants, plusieurs assureurs n’offrent aucune couverture contre certains risques, comme les glissements de terrain.

Quel assureur choisir?

Une bonne décision tient compte de vos besoins réels et du prix de la couverture d’assurance. Pour économiser, la clé est toujours de comparer les polices d’assurance habitation multirisque. Vous pouvez choisir un comparateur en ligne, demandez des soumissions à plusieurs assureurs ou faire affaire avec un courtier en assurance de dommages. Informez-vous sur ce qui est couvert dans votre protection tous risques, ainsi que des exclusions et limitations, par exemple si vous possédez beaucoup d’équipement informatique ou sportif. 

Obtenez rapidement plusieurs soumissions d'assurances habitation
Comparateur de polices d'assurance habitation

Vous pourriez épargner des centaines de dollars par année en comparant le prix avant d'assurer votre maison, votre condo ou votre appartement.

Comparer les prix

Avant de contacter des assureurs pour demander des soumissions, réfléchissez à votre situation. Quels sont les risques inhérents à votre habitation? Vivez-vous dans un sous-sol? Si oui, une protection contre les refoulements d’égouts devient intéressante. Calculez la valeur de vos biens: ordinateur, cellulaire, vêtements, meubles, appareils électroménagers, etc. Le total se chiffre assurément en milliers de dollars. Si vous deviez tout remplacer du jour au lendemain, de combien auriez-vous besoin? Allez jusqu’à faire une liste de vos biens, avec leur coût et si possible, conservez une preuve (comme une facture ou des photos).

Votre immeuble est âgé, un peu désuet et vous avez présenté de nombreuses réclamations dans le passé? Vous aurez peut-être de la difficulté à trouver une compagnie d’assurance qui vous acceptera. Aucune loi n’oblige un assureur à vous assurer. En cas de difficulté à faire assurer votre habitation, tournez-vous vers le Bureau d’assurance du Canada (BAC) pour obtenir de l’aide.

L’assurance habitation pour les locataires

Bien des locataires ne possèdent aucune assurance habitation. Ils croient que la facture reviendrait entièrement au propriétaire s’il advenait un sinistre dans leur logement. C’est pourtant un mythe! Le propriétaire n’est pas tenu de vous dédommager pour vos meubles, par exemple. En tant que locataires, vous n’avez pas à vous soucier de la structure du bâtiment, qui est à la charge du propriétaire. Cependant, si vous êtes responsable d’un incident ou si vous perdez tous vos biens personnels, la facture ne reviendra pas nécessairement au propriétaire. Vous devriez au minimum souscrire une assurance responsabilité civile et un montant pour le remplacement de vos biens. L’assurance du locataire peut vous protéger en cas de vol ou de dommage à vos biens personnels, en cas de blessure des visiteurs et pour un hébergement temporaire.

Étudiants et colocataires, soyez bien informés

Avec le prix des appartements qui ne cesse d’augmenter, beaucoup d’étudiants ont des colocataires. Si tel est votre cas, sachez que vous n’êtes pas automatiquement couverts tous les deux par votre police d’assurance. Par exemple, si vous avez souscrit une assurance seul et que vous avez maintenant une colocataire, vous devriez appeler votre assureur. Il pourrait devoir modifier votre police pour couvrir l’ensemble de vos biens et votre responsabilité civile à tous les deux.

En tant qu’étudiant, c’est possible que vous soyez déjà couvert par l’assurance de vos parents. Plusieurs facteurs entrent en jeu et le seul moyen de vérifier si vous l’êtes est de leur demander de vérifier auprès de leur assureur. Vos parents devraient s’informer sur les risques et les montants assurés pour voir s’ils sont suffisants.

L’assurance habitation multirisque pour les propriétaires de maison

Même si la loi ne vous oblige pas à souscrire une assurance habitation, la plupart des prêteurs hypothécaires vous le demanderont. Les prêteurs hypothécaires peuvent aussi exiger d’être désignés comme bénéficiaires de votre police d’assurance habitation. En cas de perte totale, le prêteur recevrait alors une indemnité pour tout solde hypothécaire impayé. L’assureur le payerait et vous dédommagerait vous-même par la suite.

Et si vous louez votre propriété? 

Pendant vos vacances de trois semaines en Californie, vous songez à louer votre maison à des voyageurs. Que vous louiez une propriété ou simplement une chambre, cela pourrait interférer avec les termes de votre police d’assurance habitation. Notez tout de même que certains assureurs permettent la location à court terme. Le mieux est de contacter votre assureur pour en avoir le coeur net! Les compagnies d’assurance peuvent augmenter leur prix si vous avez l’intention de louer votre propriété de manière occasionnelle, tandis que d’autres pourraient refuser de vous assurer. Vous pourriez avoir besoin d’une assurance complémentaire.

Quel est le coût d’une assurance habitation multirisque?

Le prix moyen d’une assurance habitation varie beaucoup selon le secteur, le type de logement et votre historique. Pour l’appartement que vous louez, attendez-vous à payer entre 15 $ et 30 $ par mois. Pour une maison unifamiliale, vous pouvez vous en tirer avec une prime mensuelle de 100 $, mais elle peut monter beaucoup plus haut si votre maison vaut très cher.

Locataire ou propriétaire, plusieurs facteurs influencent votre prime d’assurance. Parmi ceux-ci, on compte le type d’habitation et ses caractéristiques (immeuble locatif, condo, maison unifamiliale, maison semi-détachée, etc.), la valeur de la propriété, l’année de construction du bâtiment, les protections choisies et le montant de votre franchise, le nombre d’unités de logement, le système de chauffage principal, la proximité d’une borne-fontaine, la criminalité dans le quartier et vos antécédents en matière de réclamations.

Une police d’assurance habitation se renouvelle automatiquement. C’est pourquoi il est important de magasiner votre assurance à tous les ans. Les assureurs offrent des prix compétitifs pour vous attirer. Ensuite, ils peuvent les hausser lors du renouvellement. Vous devez rester à l’affût de ce changement et signifier votre intention de résilier votre police si le prix ne vous satisfait plus.

Comment faire une réclamation?

Un incendie, un dégât d’eau ou un vol est toujours une situation stressante! C’est votre foyer qui est endommagé et vous êtes dans le noir quant à ce qui se passera au cours des prochains jours. Appelez votre compagnie d’assurance dès que possible pour signaler le problème. Elle vous aidera en vous expliquant le processus de réclamation et en ouvrant un dossier pour vous. Confirmez avec l’agent qui vous renseigne quelles sont les limites de votre couverture. Vérifiez aussi le montant de votre franchise. Un expert en sinistre devra probablement venir voir votre logement pour évaluer le montant des dommages. N’attendez pas sa visite et documentez vous-même les dommages, par exemple en prenant des photos. Si vous devez quitter votre logement pendant les réparations, conservez les reçus de votre hébergement temporaire.

Selon le BAC, en 2020, les assureurs habitation ont versé 7,7 milliards de dollars en règlements pour des sinistres. C’est donc dire que les dommages sont assez fréquents et coûtent plus cher qu’on le pense. Avec une assurance habitation, vous achetez la tranquillité d’esprit. En échange d’une prime habituellement raisonnable, elle vous protège contre les dommages à votre maison et à vos biens.

Foire aux questions sur l’assurance habitation multirisque

Combien coûte une assurance habitation multirisque? 

Le coût d’une assurance habitation au Québec varie beaucoup. Plusieurs facteurs influencent votre prime d’assurance, comme la valeur de la propriété et vos antécédents en matière de réclamations. En tant que locataire, attendez-vous à payer entre 15 $ et 30 $ par mois. Pour une maison unifamiliale, vous pouvez vous en tirer avec une prime mensuelle autour de 100 $.

Comment choisir une assurance habitation multirisque?

L’important est de magasiner votre assurance et de comparer les offres de différentes compagnies. Pour comparer des pommes avec des pommes, utilisez un comparateur en ligne pour entamer vos recherches.

Qu’est-ce qu’une attestation d’assurance habitation multirisque? 

L’attestation d’assurance est un document qui prouve que vous avez souscrit un contrat d’assurance habitation. Votre assureur vous l’enverra par la poste ou en format numérique.

Obtenez rapidement plusieurs soumissions d'assurance vie
Comparateur de polices d'assurance vie

Vous pourriez épargner des milliers de dollars en comparant les prix avant de souscrire à une assurance vie permanente ou temporaire.

Comparer les prix