En collaboration avec nesto

Le marché immobilier canadien est en plein bouleversement. Avec les prix et les taux hypothécaires qui montent sans cesse, difficile de prendre une décision éclairée quant à l’achat ou la vente d’une propriété. Pourquoi ne pas en apprendre davantage sur les meilleures astuces pour une transaction immobilière réussie?

Un webinaire pour affronter un marché frénétique

Afin de venir en aide à nos lecteurs, Hardbacon a organisé le 29 juin dernier un webinaire en partenariat avec le cabinet de courtage hypothécaire nesto. Lors de cet évènement, Julien Brault, président de Hardbacon, et Serge Lessard, directeur du développement des prêts hypothécaires chez nesto, ont pu donner des conseils sur l’une des plus importantes transactions dans une vie. Parmi les sujets abordés, le choix d’un taux variable ou fixe et les meilleurs moyens de déterminer ce qu’on peut se permettre financièrement ont été discutés.

Qu’est-ce que nesto? 

nesto est une plateforme hypothécaire numérique qui propose une expérience de financement rapide et simplifiée. Elle propose un taux plancher dès le départ, et ses experts ne prennent aucune commission. Ayant déjà aidé plus de 210 000 Canadiens dans le financement de leur hypothèque, il était tout naturel de faire appel à leur expertise. Voici quelques apprentissages clés mis en lumière durant notre webinaire.

Un taux variable demeure plus avantageux

Le mois dernier, la Banque du Canada a augmenté son taux directeur d’un demi-point; celui-ci s’élève désormais à 1,5 %. Face à cela, choisir un taux variable demeure l’option la plus avantageuse mathématiquement parlant, selon Serge Lessard. « Un demi-point de hausse représenterait environ une centaine de dollars sur un an, ou une dizaine de dollars par mois », a-t-il expliqué. 

Par ailleurs, si on observe en ce moment une certaine stabilisation du marché et un ralentissement des ventes ces derniers mois, Serge Lessard ne s’attend pas à une baisse très forte des prix. 

Attention aux offres promotionnelles

Si vous avez récemment magasiné le financement d’une hypothèque, vous êtes peut-être tombés sur des offres promotionnelles vous proposant toutes sortes d’avantages. Serge Lessard conseille de faire preuve de prudence avec ceux-ci: « Ce sont souvent des produits marketing conçus pour attirer les clients, mais pas toujours adaptés à leur réalité. »

Lorsque vous rechercher un produit hypothécaire, prenez le temps de bien regarder les détails, comme « les remboursements hypothécaires accélérés, les pénalités, le volet de transférabilité, les frais légaux, etc. » Il faut particulièrement prêter attention aux clauses qui impliquent des coûts supplémentaires si vous brisez votre contrat.

Faire des rénovations lucratives

Vous envisagez de faire des rénovations avant de vendre votre propriété? Encore faut-il que celles-ci en valent la peine et confèrent une valeur ajoutée à votre maison. Pas nécessaire de défoncer tous les murs et reconstruire: certains types de travaux, comme la rénovation de la cuisine ou de la salle de bain, ou le remplacement des fenêtres, sont des investissements judicieux pour augmenter la valeur de votre propriété.

Serge Lessard conseille de discuter de vos projets de rénovation avec un prêteur hypothécaire. Vous pourriez entre autres viser une marge hypothécaire vous permettant de faire des rénovations intéressantes pour les futurs acheteurs.

Les avantages de faire appel à un courtier hypothécaire

Lorsqu’elles proposent des taux hypothécaires à leurs clients, les banques vont vous proposer leurs propres produits uniquement. Ce n’est pas le cas d’un courtier hypothécaire, qui est un intervenant indépendant et peut donc vous présenter une vaste sélection de produits et proposer les meilleurs taux du marché. Celui-ci vous fait économiser du temps et de l’argent en faisant les recherches nécessaires à votre place.

Une meilleure cote de crédit, un meilleur taux

La cote de crédit est un facteur important dans l’accès à une hypothèque  à prix intéressant. Serge Lessard estime qu’à partir d’une cote de 680 et plus, les dossiers sont faciles à traiter. En dessous de ce nombre, l’accès à une hypothèque peut être plus difficile et surtout, vous risquez de payer beaucoup plus cher.