Pour créer de la richesse sur les marchés d’actions, les investisseurs peuvent tenter de repérer les actions sous-évaluées ou viser celles des entreprises en forte croissance, mais ils peuvent également miser sur l’approche de placement en dividendes.

Une société qui génère des bénéfices réguliers peut décider d’allouer une partie de son revenu net aux actionnaires sous forme de dividendes. L’investissement en dividendes est donc une stratégie qui consiste à acheter des actions de sociétés qui versent des dividendes afin de bénéficier d’un flux de revenu passif qu’on peut retirer ou réinvestir.

 

Les bases de l’investissement axé sur les dividendes

L’une des principales raisons pour lesquelles l’investissement en dividendes demeure populaire est qu’il permet à l’investisseur de bénéficier d’un flux régulier de revenus tout en cumulant du gain en capital à long terme.

Il s’agit également d’une stratégie intéressante pour les investisseurs qui ont un faible appétit pour le risque. Les sociétés qui versent des dividendes aux actionnaires ont tendance à avoir un faible bêta et un modèle d’affaires permettant de générer des flux de trésorerie prévisibles à travers les cycles économiques.

Toutefois, comme c’est le cas pour tous placements sur les marchés boursiers, les actions à dividendes n’offrent aucune garantie et sont sujettes à des facteurs de risque. 

 

Qu’est-ce que le rendement des dividendes ?

L’une des mesures les plus importantes pour les sociétés versant des dividendes est le taux de rendement du dividende. La formule est simple :

  • On divise le « dividende par action » par le « prix de l’action », et on le multiplie par 100. Notez qu’on obtient le même résultat en divisant le dividende total par la capitalisation boursière de la compagnie. 

On peut réinvestir ces dividendes pour acheter d’autres actions, mais on peut tout aussi bien transférer la somme vers son compte d’épargne ou l’utiliser pour payer ses factures.

Les investisseurs bénéficient de versements réguliers de dividendes, quel que soit le cours de l’action de la société, tant que le conseil d’administration les autorise.

Les sociétés qui versent un dividende le font généralement sur une base trimestrielle. Or, il n’est pas donné que les entreprises pourront maintenir les paiements de façon constante à travers les cycles économiques. Nous avons ainsi vu plusieurs entreprises de différents secteurs réduire ou suspendre entièrement leur programme de dividendes depuis la pandémie.

Pour une stratégie optimale, il est essentiel d’identifier des entreprises à dividendes avec un bilan solide et la capacité de générer des flux de trésorerie stables, quel que soit l’état de l’économie. Lorsque vous intégrez les dividendes aux gains en capital à long terme, le rendement total devrait normalement dépasser celui des principaux indices.

Investissement axé sur les dividendes : Les 20 meilleures actions à dividendes au Canada en 2021

Comment évaluer les actions à dividendes ?

Examinons maintenant les principaux paramètres nécessaires pour évaluer les placements à dividendes. Certains indicateurs financiers ci-dessous vous aideront à évaluer si une société en vaut la peine d’être investie et à identifier des signaux potentiellement inquiétants.

 

Rendement des dividendes

Comme nous l’avons vu plus haut, le rendement du dividende est calculé en pourcentage du prix de l’action d’une société. Ainsi, si une action se négocie à 100 $ et verse un dividende annuel de 5 $, le rendement du dividende s’élève à 5 %.

Bien qu’un rendement en dividendes plus élevé soit toujours intéressant, vous devez comprendre qu’il est inversement lié au cours de l’action. Par exemple, si le cours de l’action mentionné dans l’exemple précédent baisse à 75 $, le rendement du dividende montera à 6,7 %.

Un rendement élevé peut donc être un signal d’alarme pour les investisseurs. Par exemple, Chemtrade Logistics Income Fund a réduit son dividende de 50 % en 2020 et le titre a perdu 65 % de sa valeur boursière depuis septembre 2017. Idéalement, une entreprise qui verse des dividendes devrait avoir la capacité de l’augmenter au fil du temps ou le maintenir au moins. 

 

Ratio de distribution des actions à dividendes

Il s’agit d’une autre mesure importante pour évaluer les actions à dividendes. Le ratio de distribution est calculé en pourcentage du bénéfice net d’une entreprise. Ainsi, si l’entreprise réalise un bénéfice net de 5 $ par action et verse des dividendes de 3 $ par action, son ratio de distribution est de 60 %.

Si le ratio de distribution est faible, cela signifie que l’entreprise dispose d’une plus grande marge de manœuvre pour réinvestir ses bénéfices qui apporteront éventuellement des flux de trésorerie supplémentaires. Par ailleurs, la société peut également envisager d’augmenter les dividendes.

Comme pour tout indicateur, il s’agit d’analyser ces informations dans leur contexte, et non pas en vase clos, si on veut en tirer des conclusions pertinentes. 

Évidemment, on porte aussi attention au gain en capital, au bénéfice par action (BPA ou EPS) et au ratio cours sur bénéfices (P/E).

 

Prenez garde au piège du rendement des dividendes

Investissement axé sur les dividendes : Les 20 meilleures actions à dividendes au Canada en 2021

Si le rendement du dividende d’une société est nettement supérieur à celui de ses homologues du même secteur, c’est peut-être un signal d’alarme. Vous devez donc examiner le ratio de distribution de la société et analyser son bilan, ses résultats et ses flux de trésorerie.

Il est généralement préférable d’acheter une action dont le rendement en dividendes est faible, mais durable, plutôt qu’une action dont le rendement est élevé, mais qui pourrait se fragiliser advenant des turbulences sur le marché. 

Les investisseurs à long terme qui cherchent à faire fructifier leur épargne peuvent se tourner vers les plans de réinvestissement des dividendes (PRD), ou l’acronyme DRIP en anglais. Le PRD est un outil robuste qui permet de réinvestir les dividendes que vous gagnez pour acheter des actions supplémentaires de la société. Cette opération s’effectue sans frais ni commission.

Notez cependant certaines plateformes de courtage en ligne comme WealthSimple n’offre pas l’option et c’est à vous de gérer les dividendes déposés dans votre compte.

 

Les dividendes ne sont pas une garantie

Les investisseurs doivent comprendre que les paiements de dividendes ne sont pas une garantie et peuvent être suspendus à tout moment. Lorsque les prix du pétrole se sont effondrés en 2020, plusieurs sociétés, comme Suncor Energy, ont réduit leurs dividendes. De nombreuses autres ont suspendu leurs versements pour une durée indéterminée.

Les dividendes font partie des bénéfices d’une entreprise. En général, une entreprise peut chercher à réinvestir son revenu net pour développer son programme de dépenses d’investissement, réduire sa dette ou acquérir d’autres sociétés pour bénéficier d’une croissance inorganique.

Le versement de dividendes n’est pas obligatoire, et si une société cherche à réduire ses coûts ou est aux prises avec des marges bénéficiaires négatives, il y a de fortes chances que les dividendes soient menacés.

Il est donc impératif de constituer un portefeuille de sociétés à dividendes de qualité dans différents secteurs afin d’atténuer les risques. Comme pour toute autre classe d’actifs, les facteurs de risques ne sont jamais nuls.

Investissement axé sur les dividendes : Les 20 meilleures actions à dividendes au Canada en 2021

 

Nous présentons ici 20 entreprises canadiennes versant des dividendes. 

Veuillez noter que les chiffres sont en date du 19 mars 2021.

 

Les aristocrates de dividendes canadiens

Ces sociétés ont réussi à augmenter le rendement de leurs dividendes pendant au moins 25 années consécutives.

Canadian Utilities

Canadian Utilities opère dans les secteurs de l’électricité, du gaz naturel et de l’énergie. L’entreprise possède et exploite 9 000 km de gazoducs, 16 sites de compression et 3 700 points de réception et de livraison. 

Canadian Utilities a réussi à augmenter ses paiements de dividendes pendant 48 années consécutives. Au cours des cinq dernières années, elle a augmenté ses dividendes à un taux annuel de 9,6 %. L’action Canadian Utilities se négocie actuellement à 33,3 $, ce qui indique un rendement à terme de 5,3 %.

 

Fortis

Fortis est une autre action du secteur des services publics. Les sociétés de services publics sont réglementées, ce qui les aide à générer des flux de trésorerie stables et prévisibles. Les gens vont généralement continuer de payer leurs factures d’électricité et de gaz même s’ils sont au chômage, ce qui rend ce secteur assez résistant à la récession.

Fortis produit, transporte et distribue de l’électricité à 433 000 clients au détail au Canada, aux États-Unis et dans les Caraïbes. La société vend également de l’électricité à des entreprises au sud de la frontière.

Fortis a réussi à augmenter ses paiements de dividendes pendant 46 années consécutives. Au cours des cinq dernières années, elle a augmenté ses dividendes à un taux annuel de 7,4 %. L’action Fortis se négocie actuellement à 53,6 $, ce qui indique un rendement de 3,8 %.

 

Toromont Industries

Un autre aristocrate des dividendes basé au Canada est Toromont Industries, une société qui fournit de l’équipement spécialisé. Toromont Industries a deux principales divisions : CIMCO et Equipment Group.

Le secteur d’activité CIMCO est impliqué dans la conception, l’ingénierie, l’installation et le soutien après-vente de systèmes de réfrigération pour les marchés industriels. Equipment Group est impliqué dans la vente, la location et le service après-vente d’équipements mobiles pour Caterpillar et d’autres fabricants.

Toromont a augmenté ses paiements de dividendes pendant 30 années consécutives. Au cours des cinq dernières années, l’organisation a augmenté ses dividendes à un taux annuel de 12,5 %. L’action Toromont se négocie actuellement à 89,4 $, ce qui indique un rendement à terme de 1,4 %.

 

Atco

Atco est la plus grande société de distribution de gaz naturel de l’Alberta et constitue un choix idéal pour les investisseurs ayant un faible appétit pour le risque. Elle dispose d’une base diversifiée d’actifs : centrales électriques, lignes électriques et des installations de stockage d’hydrocarbures.

Atco possède 15 propriétés immobilières commerciales, 90 000 pieds carrés de propriété industrielle et 315 acres de terrain. Comme ses revenus sont réglementés, vous pouvez vous attendre à ce que les flux de trésorerie d’Atco soient prévisibles. L’action se négocie à un ratio cours/valeur comptable de seulement 1,15.

Atco a augmenté ses paiements de dividendes pendant 26 années consécutives. Au cours des cinq dernières années, elle a augmenté ses dividendes à un taux annuel de 13,5 %. L’action Atco se négocie actuellement à 40,8 $, ce qui indique un rendement à terme de 4,4 %.

 

Thomson Reuters

Le géant de l’information Thomson Reuters a des clients dans divers secteurs, notamment le droit, la fiscalité, la comptabilité, les services financiers et les soins de santé. Depuis le début de 2012, le titre a enregistré un rendement de 265 %.

L’entreprise a un levier d’exploitation élevé. Alors que les ventes ont augmenté de 2 % au quatrième trimestre de 2020, son EBITDA a grimpé de 33 % pour atteindre 525 millions de dollars, ce qui indique une marge de 32,5 %. En 2020, son EBITDA ajusté a augmenté de 33 % pour atteindre 2 milliards de dollars.

Thomson Reuters a augmenté ses paiements de dividendes pendant 26 années consécutives. Au cours des cinq dernières années, elle a augmenté ses dividendes à un taux annuel de 3,5 %. L’action Thomson Reuters se négocie actuellement à 109,31 $, ce qui indique un rendement à terme de 1,9 %.

 

Les géants de l’énergie au Canada

Au cours de l’année dernière, les actions du secteur de l’énergie ont été sous pression. Cela a augmenté les rendements en dividendes de plusieurs sociétés, ce qui les rend attrayantes pour les investisseurs à revenu. Nous examinons ici trois de ces actions énergétiques qui présentent des fondamentaux solides.

 

Enbridge

Enbridge est un géant du secteur intermédiaire de l’énergie qui a généré des bénéfices constants à travers les cycles économiques. L’entreprise est impliquée dans le transport et la distribution de pétrole brut et de gaz naturel, ce qui la protège relativement des fluctuations des prix des matières premières.

Enbridge a d’ailleurs été l’une des sociétés énergétiques les plus performantes en 2020. L’action ENB a un rendement à terme de 7,4 % et la société a augmenté ses dividendes à un taux annuel de 10 % depuis 1995.

Enbridge a déclaré qu’elle prévoyait de mettre en branle 10 milliards de dollars de projets cette année, ce qui l’aidera à augmenter les flux de trésorerie distribuables entre 5 % et 7 % jusqu’en 2023.

 

Pembina Pipeline

Une autre entreprise énergétique qui fonctionne selon un modèle contractuel est Pembina Pipeline. En 2020, elle a généré 3,28 milliards de dollars d’EBITDA, ce qui indique une croissance de 7,2 % en glissement annuel. Pembina a augmenté ses dividendes à un taux annuel de 4,9 % au cours de la dernière décennie et affiche désormais un rendement à terme de 6,7 %.

Pembina a terminé l’année 2020 avec plus de 3 milliards de dollars de liquidités et prévoit de générer environ 3,3 milliards de dollars d’EBITDA cette année. Ses dépenses d’investissement pour 2021 sont prévues à 785 millions de dollars, ce qui en fait l’une des meilleures actions compte tenu de la reprise de la demande de pétrole, des opportunités de prix plus élevés et de l’augmentation des volumes à venir.

L’action Pembina se négocie à une valeur attrayante, ce qui en fait une valeur sûre pour les investisseurs à revenu et les investisseurs à contre-courant.

 

TC Energy

TC Energy est une société de pipelines dont les activités sont diversifiées. Le géant des infrastructures énergétiques a augmenté les versements pendant 21 années consécutives et a augmenté les dividendes de 7,4 % pour 2021.

En 2020, la société a généré 9,4 milliards de dollars d’EBITDA, soit seulement 15 millions de dollars de moins que l’année précédente. Ses fonds d’exploitation comparables (FFO) ont augmenté de 4 % pour atteindre 7,4 milliards de dollars l’année dernière.

TC Energy a un certain nombre de projets qui l’aideront à étendre son réseau d’infrastructures de gaz naturel en Amérique du Nord. En outre, ses dépenses d’investissement en cours alimenteront des augmentations de dividendes de 5 à 7 % à court terme.

TC Energy a un faible ratio de distribution, inférieur à 40 %, ce qui signifie que son rendement actuel de 6 % est facilement soutenable.

 

Secteur bancaire

Le secteur bancaire a également été touché par la pandémie. L’augmentation du risque de défaut de paiement et l’environnement de taux d’intérêt bas ont fait chuter les actions des sociétés bancaires.

Cependant, les poids lourds du secteur bancaire canadien sont fondamentalement solides et ont survécu à de multiples récessions, dont le krach financier de 2008-2009.

 

Banque Royale du Canada

La Banque Royale du Canada est la deuxième plus grande entreprise canadienne en termes de capitalisation boursière. Elle est également l’une des 15 plus grandes banques au monde. Comme les taux d’intérêt pourraient augmenter, il y a de bonnes chances que RBC soit en mesure d’améliorer ses marges d’intérêt nettes et sa rentabilité à l’avenir.

Les analystes s’attendent à ce que la Banque Royale du Canada augmente ses bénéfices de 23,3 % au cours de l’exercice 2021, ce qui signifie que les investisseurs peuvent espérer une augmentation des dividendes une fois que la COVID-19 sera confinée.

Au cours du premier trimestre de l’exercice 2021, RBC a déclaré un bénéfice de 3,85 milliards de dollars et a facilement battu les estimations de Bay Street. L’action se négocie actuellement à 116,54 $, ce qui indique un rendement à terme de 3,7 %.

 

Banque de Montréal

La Banque de Montréal est une autre grande banque canadienne qui cherche à s’imposer aux États-Unis. Son ratio de distribution n’est que de 51,6 %, ce qui rend ses dividendes durables et sûrs. La cinquième plus grande banque canadienne dispose d’un large éventail de sources de revenus, ce qui signifie qu’elle est bien diversifiée.

La Banque de Montréal exerce ses activités par l’intermédiaire de 1 400 succursales et de 4 800 guichets automatiques au Canada et aux États-Unis. L’action BMO se négocie à 111,6 $, ce qui suggère un rendement à terme de 3,8 %.

 

Sociétés d’investissement immobilier 

Les fiducies de placement immobilier ou FPI (Real estate investment trust ou REIT) constituent un excellent ajout à votre portefeuille. Si vous souhaitez vous exposer au marché immobilier canadien, vous pouvez investir dans des FPI sans avoir à dépenser beaucoup d’argent.

Nous examinons ici quelques FPI canadiennes que vous pouvez acheter et conserver à long terme.

 

Summit Industrial Income REIT

Summit Industrial Income REIT est une FPI à capital variable qui se concentre sur la croissance et la gestion d’un portefeuille de propriétés industrielles légères au Canada. La FPI possède des propriétés qui sont généralement des bâtiments d’un seul étage. Les propriétés sont situées à proximité des grandes villes ou des principaux axes de transport.

Summit Industrial REIT affirme que les propriétés industrielles légères génèrent généralement des rendements qui se situent près du sommet de l’industrie immobilière canadienne. Ces propriétés sont souvent associées à une plus faible volatilité des loyers du marché ainsi qu’à des coûts d’exploitation, des dépenses en capital et des coûts d’entretien moins élevés.

L’action de Summit Industrial se négocie à 14,1 $, ce qui indique un rendement à terme de 3,83 %. Les actions de la FPI ont augmenté de 135 % au cours des cinq dernières années, ce qui la rend attrayante pour les investisseurs de revenu et de croissance.

 

InterRent REIT

InterRent REIT vise à accroître la valeur pour ses détenteurs de parts et à créer un modèle de distribution de dividendes croissant et durable grâce à l’acquisition de propriétés résidentielles.

L’action InterRent se négocie à 14,3 $, ce qui indique un rendement à terme de 2,3 %. Les actions de la FPI ont augmenté de près de 100 % au cours des cinq dernières années.

 

 

Northwest Healthcare

Le secteur de la santé est relativement à l’abri de la récession, ce qui fait de Northwest Healthcare une valeur relativement sûre pour votre portefeuille de dividendes. Cette FPI possède un portefeuille de 190 propriétés génératrices de revenus réparties sur 15,4 millions de pieds carrés de superficie locative brute.

Ces propriétés sont situées au Canada, au Brésil, en Australie, en Europe et en Nouvelle-Zélande. Les propriétés de la société sont caractérisées par des baux indexés à long terme et des taux d’occupation stables.

Le titre Northwest Healthcare se négocie à 13 $, ce qui indique un rendement à terme de 6,2 %. Au cours des cinq dernières années, l’action a augmenté de 41 %.

 

Killam Apartment

La dernière FPI de cette liste est Killam Apartment, une société basée à Halifax. C’est l’un des plus grands propriétaires résidentiels du Canada qui possède, gère et développe un portefeuille d’appartements résidentiels évalué à plus de 3 milliards de dollars.

Killam cherche à améliorer sa valeur actionnariale et sa rentabilité en augmentant les bénéfices des opérations existantes, en élargissant son portefeuille par des acquisitions et en développant des propriétés de haute qualité sur les marchés principaux.

L’action Killam Apartment se négocie à 18,7 $, ce qui indique un rendement à terme de 3,64 %. Au cours des cinq dernières années, l’action a augmenté de 59 %.

 

Entreprises de télécommunications

Tout comme les services publics et les soins de santé, le secteur des télécommunications peut également être considéré comme résistant à la récession.

 

Telus

Telus fournit une gamme de produits et de services de télécommunications et de technologies de l’information aux Canadiens et compte 16 millions d’abonnés

L’action Telus se négocie à 26,06 $, ce qui indique un rendement à terme de 4,8 %.

 

 

BCE inc.

BCE inc. est l’une des plus grandes entreprises de télécommunications au Canada qui offre des services Internet, sans fil, câblés et de télévision par abonnement à des millions de clients. Elle exploite également l’une des plus grandes entreprises médiatiques au pays.

La demande de connectivité sans fil a fait un bond en avant en 2020, car la tendance au travail à domicile s’est accélérée à un rythme rapide. L’action BCE se négocie à 56,74 $, ce qui indique un rendement à terme de 6,2 %.

 

Les énergies renouvelables

Le secteur des énergies renouvelables offre une excellente opportunité aux investisseurs qui cherchent à générer des rendements substantiels. La demande de solutions énergétiques propres est appelée à exploser au cours de la prochaine décennie, ce qui en fait un secteur très intéressant à l’heure actuelle.

 

TransAlta Renewables

TransAlta Renewables développe, possède, acquiert et exploite plusieurs installations de production d’énergie renouvelable. Au début du mois de mars, l’entreprise possédait un portefeuille de 23 installations éoliennes, 13 installations hydroélectriques et sept installations de production de gaz naturel. En outre, elle possède également une installation solaire et un gazoduc.

En 2020, le flux de trésorerie distribuable de la société s’élevait à 1,15 $ par action, soit 306 millions de dollars. Elle verse un dividende annuel de 0,94 $ par action, indiquant un ratio de distribution de 82 %. L’année dernière, TransAlta a augmenté l’EBITDA de 6 % pour atteindre 462 millions de dollars et en 2021, elle prévoit entre 480 et 520 millions de dollars.

L’action TransAlta se négocie à 19,03 $, ce qui indique un rendement à terme de 5 %.

 

Capital Power

Capital Power possède et acquiert des installations de production d’électricité au Canada et aux États-Unis. Elle produit de l’électricité à partir de multiples sources d’énergie, dont l’énergie éolienne et l’énergie solaire. La société possède environ 6 500 mégawatts de capacité de production d’électricité dans 28 installations.

Depuis 2014, Capital Power a augmenté ses dividendes à un taux annuel de 7 % et prévoit que ce chiffre sera similaire en 2021 également. Les analystes s’attendent à ce que la société augmente ses bénéfices à un taux annuel de 15 % au cours des cinq prochaines années, ce qui rend son rendement en dividendes de 5,7 % sûr et durable.

Au cours des cinq dernières années, Capital Power a presque doublé sa capitalisation boursière.

 

Algonquin Power & Utilities

Algonquin exploite un portefeuille d’actifs réglementés et non réglementés de production, de distribution et de transmission d’électricité en Amérique du Nord et en Amérique centrale. La société vend de l’électricité par l’intermédiaire de ses installations non réglementées de production d’énergie renouvelable et d’énergie propre. Elle possède et exploite des installations hydroélectriques, éoliennes, solaires et thermiques et possède une capacité de production de 2,1 gigawatts.

Algonquin dessert environ 306 000 connexions électriques, 371 000 connexions de gaz naturel et 409 000 connexions de distribution d’eau. En 2020, la société a augmenté son EBITDA de 4 % et a terminé l’année avec 13,2 milliards de dollars d’actifs, soit une augmentation de 21 % par rapport à l’année précédente.

L’action Algonquin se négocie à 19,53 $, ce qui indique un rendement à terme de 4 %.

 

Brookfield Renewable Partners

Renouvelable Brookfield Partners a été un solide créateur de richesse pour les investisseurs à long terme. Depuis le début du millénaire, l’action a généré un rendement annuel de 18 %. La société possède un portefeuille d’installations de production d’énergie renouvelable en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en Asie.

Les actions d’Énergie renouvelable Brookfield se négocient à 49,65 $, ce qui signifie que son rendement à terme est de 3,1 %.


Nous savons qu’il est impossible d’éliminer le risque en détenant des actions à dividendes dans votre portefeuille. Toutefois, les investisseurs peuvent chercher à réduire le risque et à créer un flux de revenus passif en achetant des sociétés de premier ordre versant des dividendes.

Si votre objectif est de gagner un revenu stable, vous devez vous concentrer sur les entreprises qui disposent de fondamentaux solides et d’actifs générateurs de trésorerie.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez certainement l’application mobile de Hardbacon, qui se connecte sur vos comptes de banque et d’investissement, vous aide à planifier en fonction de vos objectifs financiers, à faire un budget et à mieux investir

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier