Vous avez récemment participé à la course folle du marché immobilier et vous êtes rendus au moment où vous devez magasiner votre assurance habitation ? Comme internet regorge de possibilités et que toutes les banques offrent des plans d’assurance habitation, il peut être difficile pour un humain normal — c’est-à-dire pour quelqu’un qui n’est pas expert dans la vente et l’achat d’assurance habitation… autrement dit, la majorité des gens — de démêler les options et les meilleurs plans adaptés pour sa situation. Nous allons ensemble établir les étapes nécessaires qui vous guideront et vous montreront comment choisir son assurance habitation.

 

Avant tout, qu’est-ce que c’est une assurance habitation ?

C’est une question toute simple, mais qui vaut la peine d’être répondue. En effet, une assurance habitation, c’est une protection financière offerte aux propriétaires ou aux locataires en cas de dommage ou de sinistre à la propriété. La couverture peut s’étendre de la propriété aux biens personnels. Il est également possible qu’une assurance habitation couvre les dommages accidentels des autres. Nous verrons cela plus loin.

 

Première étape : Quels sont les besoins

Imaginez le jack-pot du voleur qui entre chez un monteur vidéo et qui se retrouve devant de l’équipement technique qui vaut des milliers de dollars. Imaginez maintenant si la couverture d’assurance habitation ne prend pas en compte les montants du vol… Personne ne veut se retrouver dans cette situation, c’est pourquoi il est absolument important d’évaluer la valeur de vos biens et de dresser l’inventaire de tout ce qui a une grande valeur à la maison. Tout doit y passer : du tableau médiéval d’origine au vélo de route ultra performant ! Vous n’êtes peut-être pas au courant, mais c’est possible que vous ayez besoin d’une protection supplémentaire si vous possédez beaucoup de biens de grande valeur. C’est la première étape pour évaluer adéquatement ses besoins en matière d’assurance habitation. Attention, plusieurs biens qui se situent à l’extérieur de la maison peuvent être exclut des polices d’assurance habitation, par exemple les piscines ou les spas. Vous devriez faire la vérification auprès de votre assureur et ainsi penser à une couverture supplémentaire.

 

Deuxième étape : maison ou condo ?

Les procédures d’assurance habitation sont différentes lorsque vous êtes en condo ou en maison. En effet, un propriétaire d’une copropriété aura à signer deux contrats : un premier pour le bâtiment, et un second pour sa propriété. Dans le cas du propriétaire d’une maison, on constate qu’il peut s’avérer utile de faire évaluer la propriété par un expert plutôt que de se fier à l’évaluation municipale. 

 

Troisième étape : les protections à choisir

Maintenant que vous avez évalué vos besoins par rapport à votre situation et fait l’inventaire de tous vos biens, il faut vous concentrer sur la sélection du plan de protection de votre assurance habitation. Quels sont les incontournables ? Sachant que les dégâts d’eau sont la cause première des réclamations dans le domaine de l’assurance habitation au Québec, on opte certainement pour un plan de protection complet à ce niveau. Veillez à comparer les prix si vous choisissez par exemple un système antivol, ou si vous combinez vos assurances automobiles et habitations ensemble, cela peut être un moyen efficace d’épargner sur vos plans de protection. De manière générale, les plans de protection varient et couvrent deux types d’assurance : la protection des biens et la responsabilité civile. 

 

L’assurance des biens

L’assurance des biens se découpe en deux options, la première étant une assurance qu’on désigne « de base ». Elle couvre plusieurs risques, comme le vandalisme, les dommages causés par l’eau, le vol, les incendies, etc. La seconde est une assurance qu’on appelle « tous risques » et qui vient protéger un bon nombre de risques qui peuvent atteindre vos biens et votre propriété. Vous devez savoir que malgré l’appellation « tous risques », cette protection ne couvre pas les inondations. D’ailleurs, il est très rare de trouver une assurance habitation qui vous protège contre les inondations et les glissements de terrain. Si vous êtes près d’une rivière ou d’un cours d’eau, soyez bien informés des risques et des plans de protection qui s’appliquent à vous. Il n’est pas rare qu’un assureur propose une police d’assurance mixte qui couvre à la fois le bâtiment et les biens.

 

La responsabilité civile

Autre notion importante de l’assurance habitation, plus particulièrement si vous avez des animaux. La responsabilité civile vous protège contre les accidents de toutes sortes. Par exemple, si votre chien mord un inconnu ou se fait frapper par une voiture, vous courrez le risque d’être poursuivi par la personne qui a subi le dommage causé par votre animal. Vous êtes également responsables des dommages causés par vos enfants ! Opter pour une couverture de responsabilité civile, c’est une manière sûre de vous protéger contre les imprévus de la vie. De plus, la majorité des assureurs offrent des couvertures allant de 1 à 5 millions de dollars.

 

Quatrième étape : des couvertures supplémentaires ?

Les polices d’assurance habitation sont limitées dans la couverture des objets de grande valeur, comme les œuvres d’art, les objets de collection ou les bijoux, par exemple. Il est en effet difficile d’assurer tous ses biens, ou encore l’argent comptant dans un plan d’assurance dit « standard ». De plus, la plupart des couvertures dédommagent pour un certain montant, ce qui fait que vous pourriez être pénalisé au moment de réclamer. On pense par exemple à un vol de 500 $, sachant que l’assureur rembourse normalement les premiers 200 $ en argent comptant, vous vous retrouveriez fortement pénalisé par cette ce plan d’assurance habitation. C’est pourquoi, si vous avez tendance à avoir des montants d’argent à la maison ou si vous avez des objets de grande valeur, on recommande d’opter pour des couvertures supplémentaires. Aussi, si vous êtes travailleur autonome et que vous opérez votre entreprise de la maison, vous devez ajuster vos protections et penser à évaluer le matériel, les consultations et les allers-retours de clients qui viennent à votre domicile. Tous ses critères peuvent impacter dans votre police et doivent être pris en compte dans une protection d’assurance supplémentaire.

 

Cinquième étape : faites des soumissions et choisissez votre police

Finalement, prenez le temps de magasiner votre assurance habitation. Vous verrez que les prix sont concurrentiels et qu’il existe plusieurs plans d’un assureur à l’autre. 

En terminant, sachez que vous avez trois options lorsque vous êtes prêts à soumissionner pour une assurance habitation :

  • Prenez rendez-vous ou appelez un courtier d’assurance : sachez que les courtiers travaillent avec plusieurs assureurs et que leur objectif est de trouver le meilleur plan pour vous, en fonction de vos besoins.
  • Faites une soumission à partir d’un comparateur en ligne : vous gagnerez ainsi beaucoup de temps.
  • Faites une soumission directement sur le site d’un assureur en qui vous avez déjà confiance. 

 

Ça vous dirait de dormir la tête légère?

Trouvez la meilleure police d'assurance-vie en fonction de vos besoins


Trouver la meilleure police