Comment acheter des cartes-cadeaux avec une carte de crédit pour obtenir plus de récompenses au Canada

Share with FacebookShare with FacebookShare with TwitterShare with TwitterShare with Twitter

    Un bon choix de carte de crédit peut être un excellent moyen de gagner de l’argent ou des points de récompense sur vos achats quotidiens. Cependant, selon l’utilisation que vous faites de vos cartes, vous pouvez laisser de nombreuses récompenses de côté. N’oubliez pas les cartes-cadeaux pour profiter pleinement des avantages offerts par les cartes de crédit. Acheter une carte-cadeau avec une carte de crédit, si vous êtes stratégique, vous fait bénéficier de meilleurs taux de récompense dans un plus grand nombre de magasins. Les cartes-cadeaux peuvent également vous aider à bénéficier des primes de bienvenue des nouvelles cartes de crédit.

    Profitez des taux de remise élevés des cartes de crédit pour acheter des cartes-cadeaux

    De nombreuses cartes de crédit offrent des taux de récompense plus élevés pour les achats de produits alimentaires afin de mieux s’adapter à la vie des titulaires. Après tout, nous avons tous besoin de manger, malgré l’inflation. Et si vous pouviez également obtenir des récompenses dans certains de vos magasins préférés?

    Les taux de remise en argent sont appliqués en fonction de l’endroit où vous faites vos achats, plutôt que du contenu de votre facture. Cela signifie qu’une carte-cadeau achetée dans une épicerie sera comptabilisée comme un achat d’épicerie – et donnera droit à des récompenses au taux d’épicerie. Si votre carte de crédit offre un meilleur taux de rémunération pour les achats d’épicerie, il vous suffit d’acheter quelques cartes-cadeaux dans votre épicerie locale pour bénéficier de récompenses “par ricochet” dans presque tous les grands magasins. Ces remises peuvent même être combinées avec les gains des applications de remise en argent afin d’économiser au maximum.

    Ceci étant dit, il est important de noter comment fonctionnent les catégories de marchands de cartes de crédit. En général, les cartes de crédit font une distinction entre les épiceries (qui vendent principalement des produits alimentaires) et les supermarchés (qui vendent une plus grande variété de produits, y compris souvent des articles ménagers et électroniques). Les supermarchés n’ont généralement pas droit à des taux de rémunération bonifiés pour les produits alimentaires. Chaque réseau de cartes de crédit (par exemple Visa, Mastercard, American Express) décide de la catégorie dans laquelle un magasin est classé. Vous pouvez donc vérifier comment votre carte de crédit classe les magasins locaux avant d’acheter une carte-cadeau.

    Malheureusement, la plupart des cartes de crédit qui offrent des primes pour l’épicerie sont assorties d’un plafond de dépenses pour cette catégorie. Une fois cette limite atteinte, tout achat supplémentaire sera soumis aux mêmes taux que les achats de produits non alimentaires. Pour contourner ce problème, vous pouvez soit utiliser une carte de crédit sans plafond de dépenses, soit ouvrir une carte de crédit supplémentaire qui récompense fortement les achats de produits d’épicerie.

    Payer avec une carte-cadeau n’est pas toujours avantageux

    Lorsque vous vous rendez compte de la rapidité avec laquelle les cartes-cadeaux peuvent vous permettre d’accumuler des récompenses sur votre carte de crédit, il peut être tentant de les utiliser pour la plupart de vos achats. Cependant, il existe encore de nombreuses situations où il n’est pas judicieux de payer avec une carte-cadeau, même si les récompenses supplémentaires semblent attrayantes.

    Il peut être tentant de faire le plein de cartes-cadeaux à l’épicerie, puis de les utiliser pour financer votre prochain achat électronique. Après tout, si vous obtenez 1% de remise en argent supplémentaire dans les épiceries et que votre achat s’élève à plusieurs centaines de dollars, les cartes-cadeaux pourraient vous rapporter une somme modeste mais appréciable. Toutefois, de nombreuses cartes de crédit sont assorties d’une assurance-achat qui prolonge la garantie du fabricant (généralement jusqu’à une année supplémentaire). Si l’article se casse peu après l’expiration de la garantie initiale du fabricant et que vous ne bénéficiez pas d’une couverture d’assurance, vous devrez débourser plusieurs centaines de dollars pour le remplacer. Les quelques dollars supplémentaires que vous auriez gagnés en points de carte de crédit n’en valent guère la peine.

    Bien sûr, il existe de nombreux autres avantages liés aux cartes de crédit qui peuvent vous faire économiser de l’argent à long terme. Pour vous assurer de toujours obtenir la meilleure offre possible, veillez à bien comprendre quels sont les avantages offerts par votre carte de crédit. Ensuite, examinez attentivement s’ils sont susceptibles d’être utiles pour un achat particulier. Par exemple, l’assurance intégrée d’une carte de crédit pour les biens perdus est bien plus utile pour acheter la nouvelle boîte à lunch d’un enfant oublieux que pour acheter une pizza surgelée.

    Lorsque les cartes-cadeaux constituent une avance de fonds

    Faites particulièrement attention à l’achat de cartes-cadeaux dans certaines situations. Toutes les grandes banques comptabilisent l’achat de ces cartes comme étant des opérations assimilables à une avance de fonds. Les avances de fonds sont habituellement exclues des offres promotionnelles et ne bénéficient pas de la période de grâce sans intérêts d’environ 21 jours. Vous risquez alors que payer votre carte-cadeau trop cher.

    Les banques savent que c’est une carte-cadeau lorsque le nom du marchand leur révèle que c’est ce type d’achat. C’est donc un cas assez rare. Un exemple éloquent est celui des cartes-cadeaux Starbucks, qui fait affaire avec CashStar (CASHSTAR STARBUCKS GFT sur votre relevé), ce qui fait en sorte que les banques comme CIBC savent qu’il s’agit d’une carte-cadeau et l’attribuent à une avance de fonds. Cela ne risque pas d’arriver si vous achetez une carte-cadeau en même temps que votre épicerie!

    Les cartes-cadeaux peuvent vous aider à obtenir les primes de bienvenue des cartes de crédit

    Il peut être incroyablement satisfaisant d’utiliser des cartes-cadeaux pour obtenir des taux de remise en argent plus élevés chez les détaillants autres que les épiceries. Toutefois, si vous souhaitez obtenir le plus grand nombre possible de récompenses de cartes de crédit, vous pouvez envisager d’acheter des cartes-cadeaux pour bénéficier des primes de bienvenue des nouvelles cartes de crédit.

    Certaines offres de bienvenue de cartes de crédit peuvent être extrêmement généreuses. Toutefois, les émetteurs ont compris que les personnes cessent d’utiliser leur carte de crédit une fois la prime encaissée et en souscrivent une nouvelle pour profiter des avantages qu’elle offre. En réponse, beaucoup exigent désormais que les titulaires dépensent un certain montant avec leur nouvelle carte de crédit avant de pouvoir bénéficier de la prime de bienvenue. En général, les titulaires de cartes doivent également respecter cette exigence de dépenses minimales avant une date limite spécifique. En fonction des habitudes de dépenses d’une personne, il se peut qu’elle ne puisse pas bénéficier des primes de bienvenue. Ainsi, le barattage des cartes de crédit (churning) devient beaucoup moins rentable. Heureusement, les cartes-cadeaux peuvent sauver la situation une fois de plus.

    Achetez des cartes-cadeaux à crédit pour allonger la période de l’offre de bienvenue

    Il peut arriver qu’un titulaire de carte soit sur le point d’atteindre le montant minimum d’achat de sa nouvelle carte, mais qu’il n’ait pas besoin d’acheter quoi que ce soit d’autre avant la date limite. Il pourrait faire un achat inutile pour atteindre le seuil, mais ce serait un gaspillage d’argent. Il est préférable d’acheter une carte-cadeau (ou plusieurs) pour des magasins ou des restaurants que vous fréquentez souvent dans cette situation. De cette façon, les achats futurs peuvent être pris en compte dans le calcul du montant minimum de dépenses requis, même s’ils ne sont effectués que longtemps après la date limite de l’offre de bienvenue.

    Revendre des cartes-cadeaux

    Comme nous l’avons mentionné plus haut, les exigences en matière de dépenses minimales font qu’il est difficile de changer de carte de crédit. Après tout, la plupart des gens ne dépensent tout simplement pas assez d’argent pour atteindre simultanément plusieurs exigences de dépenses minimales. Cependant, vous pouvez acheter et revendre des cartes-cadeaux pour augmenter artificiellement le montant de vos dépenses (et ainsi bénéficier de primes de bienvenue supplémentaires).

    Il existe de nombreuses entreprises et sites qui permettent aux utilisateurs de revendre des cartes-cadeaux inutilisées ou partiellement utilisées. En général, les cartes-cadeaux sont vendues à perte (sinon, ces acheteurs se contenteraient d’acheter une carte-cadeau dans un magasin). Vous pouvez espérer récupérer environ 85% à 90% de la valeur nominale d’une carte-cadeau si vous utilisez un site de revente réputé avec des frais compétitifs. Par exemple, CardCash (sur la photo) prétend fournir jusqu’à 92% de la valeur de chaque carte-cadeau.

    Avant d’acheter une carte-cadeau, vérifiez quels sont les magasins les plus demandés sur les sites de revente. Plus une carte cadeau est populaire, plus vous économisez de l’argent. De plus, étant donné qu’il existe un grand nombre d’entreprises qui permettent aux utilisateurs de revendre des cartes-cadeaux, il est conseillé de faire le tour du marché pour obtenir le meilleur prix de revente possible. Veillez simplement à ne vendre vos cartes-cadeaux qu’à des entreprises de bonne réputation – il est relativement facile pour les escrocs de créer des sites de revente de cartes-cadeaux frauduleux.

    Bien entendu, il est important de souligner que cette stratégie nécessite de débourser un peu d’argent. Avant de demander une carte de crédit pour son offre de bienvenue, veillez à calculer la valeur monétaire de l’offre de bienvenue et le montant que vous dépenseriez si vous revendiez suffisamment de cartes-cadeaux pour atteindre le montant minimum d’achat. Certaines cartes de crédit peuvent encore être une bonne affaire, mais d’autres peuvent vous faire perdre de l’argent. En procédant à des vérifications préalables, vous éviterez les mauvaises surprises.

    Share with FacebookShare with FacebookShare with TwitterShare with TwitterShare with Twitter

    Athanasia est une rédactrice spécialisée en finances personnelles. Chaque fois qu’elle doit faire un achat, elle prend plaisir à rechercher des rabais et à trouver de bonnes affaires. Elle est actuellement en train de terminer un baccalauréat ès arts en anglais et en études cinématographiques à l’Université de Toronto.