L’achat d’une maison est une décision énorme et compliquée. Les prix peuvent être époustouflants, le processus est déroutant, et beaucoup de gens ne savent même pas par où commencer. Même après avoir économisé leur argent et fait des recherches sur les hypothèques, les acheteurs de maison oublient souvent une dépense clé: les frais de clôture.

Lors d’une vente immobilière, les frais de clôture sont les dépenses qui sont encourues en plus du prix de base de la propriété. Cela signifie qu’ils ne sont pas toujours couverts par une hypothèque. Ils peuvent inclure les frais juridiques et d’autres dépenses uniques qui sont nécessaires lors de l’achat ou de la vente d’une maison.

L’accession à la propriété est un objectif commun au Canada. Comprendre les dépenses que vous aurez à payer est une première étape clé pour faire de ce rêve une réalité. Vous trouverez ci-dessous une explication des frais de clôture, pourquoi ils sont importants et comment vous pouvez vous préparer à ces dépenses. En vous préparant aux frais de clôture, il sera plus facile de choisir une maison, de faire l’achat et de prévoir un avenir merveilleux dans votre nouvelle maison.

 

Exemples de frais de clôture et autres frais connexes

Les frais de clôture sont les frais juridiques et les dépenses administratives que vous devrez payer lorsque vous finaliserez l’achat de votre nouvelle maison. Ils représentent généralement entre 1,5 % et 4 % de votre prix d’achat. Ils comprennent une variété de dépenses que les acheteurs omettent souvent de prendre en compte lorsqu’ils se concentrent sur des dépenses plus importantes comme les acomptes et le prix global de l’hypothèque. Pourtant, ils constituent une partie cruciale du processus d’achat d’une maison et doivent être pris en compte lors d’une décision financière aussi importante. Voici quelques-uns des coûts les plus importants associés à la conclusion d’un achat immobilier:

1. Commissions de l’agent immobilier

Afin de trouver la bonne maison, il est probable que vous vous soyez associé à un agent immobilier pour faciliter le processus et vous assurer de trouver la propriété parfaite pour vous. Cela pourrait vous faire économiser de l’argent à long terme, diminuer le temps que vous passez à chercher des maisons et vous donner les conseils professionnels dont vous avez besoin pour finaliser la grande transaction. Engager un agent immobilier est probablement une sage décision, mais cela entraîne des coûts qui doivent être pris en compte lorsque vous passez en revue vos finances.

Les commissions immobilières varient généralement de 3 à 7 % du prix de vente global. Il peut s’agir d’un pourcentage fixe, de frais fixes ou d’un mélange de frais. Contacter un agent immobilier et discuter de son modèle de dépenses est une partie importante du processus d’achat d’une maison.

2. Inspection de la maison

Avant de conclure une affaire, vous pouvez choisir de faire inspecter la maison. Cela permet de s’assurer que tout est en bon état, vous permettant ainsi d’avoir la tranquillité d’esprit que la maison que vous achetez est vivable et sécuritaire pour vous et votre famille. Cela vous aidera à faire un choix éclairé et réfléchi, en vous permettant de prendre en compte l’état de l’espace dans lequel vous allez probablement emménager. Un inspecteur de maison vérifiera la plomberie, les systèmes électriques et l’état structurel général de la maison, en observant les éventuels dégâts des eaux ou autres préoccupations.

Les coûts des inspections de maisons varient, mais vous pouvez vous attendre à payer entre 300 et 500 $, selon votre emplacement au Canada, la compagnie que vous engagez, et la taille ou l’âge de la maison. Bien que tout le monde n’entreprenne pas cette démarche, c’est une option qui vaut la peine d’être envisagée. Une inspection de la maison a souvent lieu après qu’une offre a été faite, mais avant que tout accord soit finalisé.

3. Évaluation de la propriété

Avant de finaliser un accord, vous devrez peut-être payer pour une évaluation de la propriété. Votre prêteur hypothécaire prend parfois cette initiative à des fins de financement pour vérifier la valeur de la propriété financée. Lorsqu’une institution financière engage des fonds importants pour hypothéquer une propriété, elle veut parfois une preuve de la valeur de la propriété.

Le prix d’une évaluation de propriété est généralement de 300 $. Votre banque peut l’exiger, ou vous pouvez prendre cette décision pour confirmer que vous payez un prix raisonnable pour votre future maison. L’établissement de crédit prend parfois en charge une évaluation de la propriété.

4. Arpentage de la propriété

Afin de déterminer exactement ce que vous achetez, vous pouvez avoir besoin d’un arpentage de la propriété. Celui-ci établit les limites exactes de la propriété et vous donne plus de détails à son sujet qui pourraient avoir un impact sur la valeur de votre propriété. Les prêteurs hypothécaires peuvent l’exiger et, bien que le vendeur ait peut-être déjà effectué un relevé, on peut vous demander de payer des frais pour ce service.

Les arpentages de propriétés coûtent fréquemment entre 300 et 700 $. Ils peuvent vous aider à mieux comprendre votre achat. Il vous donne, ainsi qu’à votre prêteur, des informations utiles, telles que les mesures et la disposition du terrain que vous achetez.

5. Taxes sur les transferts fonciers

La plupart des provinces ont une taxe sur les transferts fonciers (TTF) qui est payée sous forme de pourcentage du prix d’achat de votre maison; certaines villes, dont Toronto, en ont également une version municipale. Cette taxe est payable lors du processus de clôture et est versée aux gouvernements régionaux où l’achat est effectué. Vous devrez peut-être aussi payer d’autres taxes de vente provinciales et fédérales, comme la TPS/TVH sur les ventes de maisons neuves.

Les TTF sont différentes dans chaque province et dépendent du prix de la propriété vendue. Par exemple, un résident de l’Ontario qui achète une propriété de plus de 400 000 $ peut s’attendre à payer un taux de 2 %. En calculant les taux d’imposition applicables avant d’effectuer votre transaction, vous serez prêt à faire face à ces dépenses.

6. Frais juridiques

Lors de l’achat ou de la vente d’une maison, il y a une variété de documents juridiques qui doivent être rassemblés. Cela nécessite généralement l’assistance d’un notaire ou d’un autre professionnel du droit, ce qui entraîne des frais juridiques. Pour remplir toute la documentation, faire compiler et signer les bons formulaires, et s’assurer que les mesures appropriées ont été prises à chaque étape, vous paierez le travail que ces professionnels ont effectué pour vous.

Solutions Hypothécaires
Homewise

Obtenez la meilleure hypothèque en quelques minutes avec Homewise.

Faire la demande
4,75 % Taux hypothécaires variable 5 ans*
nesto - Expert hypothécaire

Propulsés par notre technologie exclusive, nous analysons l’ensemble du marché en quelques secondes pour trouver la meilleure hypothèque possible. Vous êtes toujours en contrôle, sachant que nos experts – qui ne travaillent pas à commission – vous fournissent un soutien impartial tout au long du processus.*

Faire la demande
*Taux préférentiel -1,20% Transactions assurées. D’autres conditions s’appliquent. Taux en vigueur aujourd’hui.

Les frais juridiques coûtent généralement au moins 500 $. Ce montant peut varier en fonction de la quantité de travail qui a été effectuée, du nombre de documents et de la complexité de la transaction. Les frais peuvent également varier d’une province à l’autre. Pour trouver un notaire dans votre région qui répond à vos besoins à un tarif abordable, vous pouvez effectuer une recherche dans ces pages jaunes en ligne pour comparer les prix et les services.

7. Assurance titre

Parfois, les prêteurs exigent que les acheteurs de maison souscrivent une assurance titre. Celle-ci les couvre contre toutes les pertes qui pourraient être accumulées en raison de litiges relatifs à la propriété. Vous aurez probablement besoin d’un avocat ou d’un notaire pour vous aider à souscrire cette forme d’assurance. L’assurance titre coûte généralement de 100 à 300 $. Elle n’est pas toujours obligatoire, mais elle devient un moyen de plus en plus fréquent pour les établissements de crédit de protéger leurs intérêts contre d’éventuels problèmes qui pourraient survenir plus tard dans le processus d’achat d’une maison.

8. Analyse de l’eau

Selon l’endroit où vous vivez, vous devrez peut-être payer pour des services tels que les analyses de l’eau. C’est généralement le cas dans les régions plus rurales, où des puits ont été installés. Une analyse de l’eau vous permettra de vous assurer que vous avez suffisamment d’eau propre, protégeant ainsi votre santé et votre sécurité, et celles de votre famille.

Ce type de dépense est un rappel important que les coûts d’accession à la propriété varieront d’un endroit à l’autre et d’une propriété à l’autre. Chaque région et chaque espace aura ses propres exigences et attentes, et chaque contrat d’achat comportera des besoins et des responsabilités spécifiques. D’autres coûts, tels que l’analyse de la fosse septique, peuvent également devoir être pris en compte si cela fait partie du terrain que vous achetez. Les analyses de l’eau dépendent des spécificités de la propriété, sont généralement négociées avec le propriétaire précédent, et peuvent être mentionnées dans l’offre d’achat.

9. Taxes foncières ou services publics prépayés

Si le vendeur à qui vous achetez la maison a déjà payé ses taxes ou ses services publics pour l’année, il se peut que l’on s’attende à ce que vous remboursiez ces coûts pour la période suivante, lorsque vous vivrez dans la maison. Les taxes foncières sont constituées d’un pourcentage de la valeur de la propriété et diffèrent dans chaque région. Par exemple, le taux d’imposition résidentiel de Vancouver est de 0,25 % tandis que celui de Calgary est de 0,64 %. Le montant que vous payez sera également déterminé par le montant que le vendeur s’attend à ce que vous remboursiez.

10. Assurance habitation

Pour couvrir les incendies et autres risques potentiels, diverses options d’assurance habitation sont disponibles. Vous paierez généralement des frais initiaux et des frais récurrents tout au long de l’accession à la propriété. Cela vous fournira une protection financière si des événements causent des dommages à votre propriété. L’assurance habitation peut couvrir une variété de dépenses possibles telles que les dommages causés par le feu à votre maison, le vol de biens personnels, les blessures aux personnes qui visitent votre propriété, et d’autres préoccupations connexes.

Au Canada, le coût moyen d’une assurance habitation est de 960 $ par an. Il se peut que vous deviez également payer des frais au moment de l’achat de la maison. Il s’agit d’une dépense considérable, mais qui vous permettra d’économiser de l’argent à long terme si des incidents malheureux se produisent. Trouver la couverture qui convient le mieux à vous et à votre famille est un moyen de protéger votre bien-être financier.

11. Assurance prêt hypothécaire

Si vous avez effectué une mise de fonds inférieure à 20 % de la valeur de votre maison, vous devrez probablement souscrire une assurance prêt hypothécaire. Souvent, vous pouvez l’obtenir auprès de la Société canadienne d’hypothèques et de logement ou SCHL. Sinon, votre prêteur hypothécaire peut s’en charger. Le montant supplémentaire que vous payez pour l’assurance hypothécaire est calculé en fonction du montant du prêt. Lorsque des mises de fonds moins importantes ont été versées, cela signifie que l’acheteur devra combler la différence dans ses versements hypothécaires; le prêteur veut garantir qu’il ne subira aucune perte si l’acheteur renonce à cet accord.

L’assurance prêt hypothécaire est souvent ajoutée aux versements hypothécaires. Elle coûte généralement environ 2 à 4 % du montant de votre hypothèque, bien que cela dépende des spécificités de l’accord que vous avez conclu avec votre établissement de crédit. N’oubliez pas que de nombreuses provinces facturent la TVP sur l’assurance, qui doit être payée au moment de la vente.

12. Frais de déménagement

En plus des coûts payés pendant le processus de clôture, vous devriez aussi considérer une variété de dépenses qui surviendront peu après la finalisation de la vente. Il peut s’agir de l’embauche de déménageurs, de la réexpédition du courrier et de l’installation des services publics. La planification des frais de déménagement vous permettra de calculer le temps dont vous aurez besoin pour prendre ces dispositions et le montant que vous devrez prévoir dans votre budget.

Beaucoup de gens sont surpris de découvrir combien il est coûteux de déménager dans une autre maison! Ces prix varient considérablement en fonction de la distance à parcourir pour déménager, de votre emplacement, des biens que vous emportez avec vous et de la taille de votre nouvelle maison. Il est généralement recommandé d’économiser au moins 1 000 à 2 000 $ pour payer les frais de déménagement.

Êtes-vous prêt?

L’achat d’une maison est un processus coûteux qui peut être à la fois excitant et stressant. Il peut s’agir de l’aboutissement d’années d’épargne, un rêve que de nombreuses personnes mettent toute une vie à réaliser. Avec l’augmentation du coût du logement, l’achat d’une maison peut sembler un défi plus grand que jamais. Pourtant, il s’agit toujours d’une expérience incroyablement enrichissante, car elle peut vous apporter, à vous et à votre famille, le confort, la sécurité et la satisfaction de posséder un espace de vie qui vous convient.

Afin de naviguer dans ce processus, il est important de comprendre exactement ce que vous devez payer et ce pour quoi vous payez. Les frais de clôture et autres dépenses connexes sont souvent méconnus; les acheteurs connaissent peut-être le prix de la maison, mais ils ne prévoient pas toujours les autres coûts qui peuvent être cachés dans le parcours compliqué de la recherche et de l’achat de la maison parfaite. La dernière chose que l’on souhaite est d’être surpris par des dépenses inattendues ou de passer à côté de détails importants qui affecteront votre plaisir de la propriété.

En prêtant une attention particulière aux détails de ces frais de clôture, vous pouvez vous épargner de futurs maux de tête et contribuer à faciliter l’achat d’une maison pour tout le monde. Une étape essentielle pour calculer les frais de clôture et autres frais est de consulter l’outil de comparaison d’hypothèques de Hardbacon. En comparant différentes hypothèques, vous pouvez augmenter vos chances de trouver les taux hypothécaires les plus bas, ce qui pourrait compenser tous les frais de clôture que vous aurez à payer.

Ça vous dirait d'épargner des milliers de dollars en intérêts?

Trouvez le meilleur taux hypothécaire en fonction de vos besoins


Comparer les hypothèques