Investir dans un secteur émergent est toujours passionnant, car cela vous donne l’occasion de faire croître votre patrimoine à un rythme exponentiel. Les investisseurs espèrent pouvoir tirer parti du potentiel de croissance d’un secteur naissant et obtenir des rendements exceptionnels en l’espace de quelques années.

L’industrie du cannabis est l’un de ces secteurs qui ont suscité un intérêt considérable au cours des dernières années. Les actions de cannabis du Canada se négociaient près des records lorsque le pays a légalisé la marijuana à des fins récréatives en octobre 2018. 

Cependant, depuis lors, une majorité des actions canadiennes de cannabis ont grossièrement sous-performé les marchés plus larges et pourraient être comparées à un feu de paille.

Nous examinons ici les risques et les opportunités que vous devez prendre en compte lorsque vous investissez dans ce secteur hautement perturbateur, mais volatile, en particulier si vous investissez seul avec un courtier en ligne. 

 

Investing risks associated with cannabis

Every investment carries a certain amount of risk. As a rule of thumb, the risk of an investment is directly related to its rate of return. If you are looking to invest in the cannabis sector, you need to be aware of the associated risks as well.

While investors are betting on the growth potential of cannabis stocks, several of these companies are reporting massive losses. Cannabis is a highly regulated industry and the slow rollout of retail stores in major Canadian provinces has impacted demand significantly. 

A thriving black market has added fuel to fire due to which companies are now grappling with oversupply and high inventory levels leading to massive write-downs and mounting losses.

The marijuana investors were banking on future distribution and product sales but did not account for the regulations that surround the distribution or sales of these products.

Stocks of companies such as Aurora Cannabis, Canopy Growth, Hexo, and Cronos Group are currently trading 94%, 54%, 83%, and 67% respectively below their record highs.

There are several rules associated with marketing and branding of these products that might impact a company’s ability to create a brand name or even sell its products to the relevant consumer.

As the marijuana industry continues to expand, it will attract competition as new companies will enter this space. This rise in competition may compel existing cannabis producers to lower product prices further impacting profitability.

Investing in cannabis stocks is based on the future growth estimates and the prospect of legalization in other international markets which will help companies drive top-line over the long-term at an enviable rate. But we can see why such investments may in fact be speculative as it is difficult to predict future trends in a highly regulated industry.

Cannabis growers have to spend a significant amount of capital in order to scale operations and keep up with demand. This might include investing to build bigger production facilities, purchasing equipment as well as expanding the workforce.

This amounts to a significant amount of capital especially for firms already grappling with negative profit margins. Several marijuana companies including Aurora Cannabis have consistently posted an operating loss higher than their revenue in the past. 

Due to a high cash burn rate, Aurora Cannabis has raised equity capital diluting shareholder wealth significantly over time. In 2014, Aurora Cannabis had about 1.35 million shares outstanding. By the end of 2020, its outstanding shares were close to 185 million and it is still posting an EBITDA loss.

 

Risques d’investissement liés au cannabis

Tout investissement comporte un certain degré de risque. En règle générale, le risque d’un investissement est directement lié à son taux de rendement. Si vous cherchez à investir dans le secteur du cannabis, vous devez également être conscient des risques associés.

Alors que les investisseurs parient sur le potentiel de croissance des actions de cannabis, plusieurs de ces sociétés enregistrent des pertes massives. Le cannabis est une industrie hautement réglementée et la lenteur du déploiement des magasins de détail dans les principales provinces canadiennes a eu un impact significatif sur la demande. 

Un marché noir florissant a jeté de l’huile sur le feu. Les entreprises sont maintenant aux prises avec une offre excédentaire et des niveaux de stocks élevés, ce qui entraîne des dépréciations massives et des pertes croissantes.

Les investisseurs dans le secteur de la marijuana misaient sur la distribution et les ventes futures de produits, mais n’ont pas tenu compte des réglementations qui entourent la distribution ou la vente de ces produits.

Les actions de sociétés telles que Aurora Cannabis, Canopy Growth, Hexo et Cronos Group se négocient actuellement à 94 %, 54 %, 83 % et 67 % respectivement en dessous de leurs niveaux record.

Il existe plusieurs règles associées à la commercialisation et à la valorisation de ces produits qui pourraient avoir un impact sur la capacité d’une entreprise à créer une marque ou même à vendre ses produits au consommateur concerné.

Au fur et à mesure que l’industrie de la marijuana continuera de se développer, elle attirera la concurrence. De nouvelles sociétés, sans aucun doute, entreront dans la course. Cette hausse de la rivalité peut contraindre les producteurs de cannabis existants à baisser les prix de leurs produits, ce qui aura un impact supplémentaire sur la rentabilité.

L’investissement dans les actions de cannabis repose sur les estimations de croissance future et sur la perspective de la légalisation dans d’autres marchés internationaux, ce qui aidera les entreprises à accroître leur chiffre d’affaires à long terme à un rythme enviable. Mais nous pouvons voir pourquoi de tels investissements peuvent en fait être spéculatifs, car il est difficile de prédire les tendances futures dans un secteur hautement réglementé.

Les producteurs de cannabis doivent dépenser une importante quantité de capital afin de développer leurs opérations et de répondre à la demande. Il peut s’agir d’investir dans la construction d’installations de production plus grandes, d’acheter des équipements et d’augmenter la main-d’œuvre.

Il s’agit d’un capital important, surtout pour les entreprises qui sont déjà aux prises avec des marges bénéficiaires négatives. Plusieurs sociétés de marijuana, dont Aurora Cannabis, ont régulièrement affiché une perte d’exploitation supérieure à leurs revenus dans le passé. 

En raison d’un taux de consommation de trésorerie élevé, Aurora Cannabis a levé des capitaux propres diluant considérablement la richesse des actionnaires au fil du temps. En 2014, Aurora Cannabis avait environ 1,35 million d’actions en circulation. À la fin de 2020, ses actions en circulation étaient proches de 185 millions et elle affiche toujours une perte d’EBITDA.

 

Les investisseurs parient sur la croissance future

Comme indiqué précédemment, les investisseurs dans le secteur de la marijuana parient sur le potentiel de croissance future des sociétés de cannabis. La perspective de la légalisation de la marijuana au niveau fédéral aux États-Unis et sur d’autres marchés est alléchante. 

Les sociétés de cannabis canadiennes disposent déjà de l’infrastructure existante et de l’expertise requise pour pénétrer les marchés de la marijuana en Amérique et en Europe.

Selon un rapport de Statista, le marché mondial de la marijuana devrait atteindre 29 milliards de dollars US d’ici 2020 et 63,5 milliards de dollars US d’ici 2024, soit un taux de croissance annuel composé de 21 %. Il est assez évident de comprendre pourquoi les investisseurs cherchent à parier sur les actions qui font partie de cette industrie.

Le secteur du cannabis a connu une croissance rapide au cours de la dernière décennie. Les produits du cannabis à usage médical et récréatif sont légaux au Canada ainsi que dans plusieurs États au sud de la frontière. Il y a de fortes chances que les États-Unis, le Mexique et plusieurs pays de l’Union européenne légalisent le cannabis au niveau fédéral, ce qui fera augmenter la demande pour ces produits.

En outre, la demande de produits Cannabis 2.0, tels que les vapes, les comestibles et les boissons infusées au cannabis, qui sont également des articles très profitables, stimulera le chiffre d’affaires et les marges bénéficiaires des sociétés de marijuana au cours de la prochaine décennie.

 

Comment investir dans les actions de cannabis ?

Actuellement, le secteur du cannabis peut être comparé à la bulle Internet du début du millénaire. Alors que les investisseurs étaient exagérément optimistes à l’égard des sociétés Internet pendant le boom des dot-com, plusieurs de ces actions se sont effondrées en raison de valorisations élevées et d’un modèle économique non viable.

Il y a eu de multiples faillites, des acquisitions non rentables et une poignée de gagnants comme Amazon et Alphabet de Google. Les investisseurs peuvent s’attendre à ce que les sociétés de marijuana non rentables fassent faillite ou soient rachetées, car ce secteur est mûr pour la consolidation. Il y aura également des actions qui multiplieront votre richesse à l’avenir.

Vous pouvez entrer dans le secteur à forte croissance du cannabis en investissant dans :

  • Les sociétés de biotechnologie axées sur le cannabis, telles que GW Pharmaceuticals, qui développent des médicaments à base de CBD (cannabidiol) pour les patients.
  • Les producteurs de cannabis traditionnels tels que Canopy Growth, Aphria, Aurora Cannabis et Hexo.
  • Des sociétés de marijuana rentables telles que Green Thumb et Trulieve Cannabis, basées aux États-Unis, mais également cotées sur les principales bourses canadiennes.
  • Des sociétés auxiliaires du cannabis telles que Innovative Industrial Properties, GrowGeneration et Scotts Miracle-Gro.

Vous pouvez également investir dans des fonds négociés en bourse axés sur la marijuana, comme le Horizons Marijuana Life Sciences ETF ou HMMJ, qui vous exposera à un panier d’actions et diversifiera vos avoirs tout en réduisant considérablement vos risques.

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier