Comment obtenir une carte de crédit américaine au Canada

US Credit Cards in Canada

Bien que la plupart des Canadiens possèdent des cartes de crédit émises au Canada, un nombre croissant d’entre eux cherchent à obtenir des cartes de crédit américaines en raison des avantages uniques qu’elles offrent. Pourquoi avoir une carte de crédit américaine? Avec plus de 76 millions de cartes de crédit en circulation, il est clair que les Canadiens aiment le crédit. Ils aiment aussi toutes les choses cool que les Américains ont et qui font rêver – comme l’été au mois de décembre et Disney World. Et comme le dollar américain est généralement plus fort que le dollar canadien, l’idée de travailler aux États-Unis peut également s’avérer alléchante.

Étape
Description
Obtenir une adresse aux États-Unis
Ouvrir un compte bancaire américain
Bâtir votre crédit américain
Obtenir votre ITIN
Accéder à plusieurs offres de cartes de crédit américaines

Une carte de crédit émise aux États-Unis ou une carte de crédit en dollars américains émise au Canada?

Avant d’aborder la question de l’obtention d’une carte de crédit américaine, évitons d’emblée toute confusion. De nombreuses institutions financières canadiennes émettent des cartes de crédit en dollars américains. Il ne s’agit toutefois pas exactement de la même chose qu’une carte de crédit émise par une institution financière américaine. Voici ce qu’il faut savoir :

  • Une carte de crédit américaine est émise par une institution financière américaine: vous devez avoir une adresse aux États-Unis et un numéro de sécurité sociale (SSN) ou un numéro d’identification de contribuable individuel (ITIN).
  • Une carte de crédit en USD émise par une banque canadienne est avantageuse pour les Canadiens qui voyagent fréquemment ou font des achats aux États-Unis: vous évitez les fluctuations des taux de change, car vous payez votre solde en dollars américains.

Voyons maintenant comment obtenir une carte de crédit américaine au Canada sans avoir à traverser la frontière pour l’obtenir. Ce n’est peut-être pas aussi simple que de commander un café chez Tim Horton, mais ce n’est pas aussi compliqué qu’on le pense. En suivant les étapes ci-dessous, vous devriez être en mesure d’obtenir une carte de crédit américaine. Jetons un coup d’œil à ces étapes.

[Offer productType=”CreditCard” api_id=”6638ea018c0e5d5ce749e449″]

Étape 1 : Obtenir une adresse aux États-Unis

Cela peut sembler un peu intimidant, mais ne vous inquiétez pas. Vous n’avez pas besoin de déménager aux États-Unis pour obtenir une adresse américaine.

Heureusement pour vous, l’adresse ne doit pas nécessairement être à votre nom. Si vous avez des amis ou de la famille qui vivent aux États-Unis, vous pouvez leur demander de l’aide. Avec leur accord, vous pouvez vous inscrire en utilisant leur adresse et leur demander d’envoyer tout courrier portant votre nom à votre adresse canadienne.

Si vous n’avez pas d’amis ou de famille sur lesquels compter chez nos voisins du sud, vous devrez trouver un prestataire de service qui offre des adresses américaines afin de pouvoir obtenir une carte de crédit. Il existe plusieurs entreprises de boîte aux lettres ou de réexpédition de courrier qui peuvent vous fournir une adresse aux États-Unis. La plupart de ces entreprises ne facturent que la livraison et l’utilisation de l’adresse est gratuite. Voici quelques points à retenir :

  • L’adresse doit être résidentielle, car les banques n’approuvent pas les adresses commerciales ou les numéros de boîte postale; Vous pouvez vérifier le statut de votre adresse américaine en utilisant l’outil d’adresse USPS.
  • Le prestataire du service doit permettre la correspondance bancaire.

Jetez un coup d’œil à quelques-uns des meilleurs services d’expédition de colis et choisissez celui qui correspond à vos besoins. Parmi les noms les plus connus, on retrouve In Out Parcel et Shipito.

Adresse résidentielle aux États-Unis fournie par In Out Parcel

Connaître les frais

Vous pouvez utiliser cette adresse non seulement pour recevoir de la correspondance bancaire, mais également pour des colis. La plupart des entreprises facturent une cotisation annuelle variant entre 70 et 120$. Il est toujours judicieux de vérifier qu’il n’y ait pas de frais supplémentaires pour l’utilisation de l’adresse dans le but de recevoir les lettres de la banque. Assurez-vous également que l’adresse peut bien être utilisée pour obtenir une carte de crédit.

Étape 2 : Ouvrir un compte bancaire aux États-Unis

Vous aurez besoin d’un compte bancaire américain pour pouvoir obtenir une carte de crédit américaine. L’ouverture d’un compte bancaire est nécessaire même si vous n’avez pas l’intention de passer par une banque pour obtenir votre carte de crédit. En effet, vous aurez besoin d’un compte pour faire vérifier votre adresse aux États-Unis ainsi que pour payer votre carte de crédit américaine.

Vous pouvez ouvrir un compte bancaire aux États-Unis sans avoir à quitter le Canada. De nombreuses banques canadiennes ont des succursales aux États-Unis et, dans la plupart des cas, il est possible d’ouvrir un compte bancaire américain lorsque vous ouvrez un compte au Canada.

Le moyen le plus simple d’ouvrir un compte bancaire aux États-Unis à partir du Canada

La Banque CIBC, par exemple, offre cette option. Si vous êtes inscrit à la banque pour vos opérations bancaires personnelles, vous pourriez avoir l’option d’obtenir un compte USA Smart Account. Ce dernier est gratuit, sans frais mensuels, et vous permettrait d’effectuer un nombre illimité de transactions. La banque est fiable et offre la possibilité de gérer son compte en ligne. De plus, vous pourriez transférer des fonds de votre compte américain à votre compte canadien et accéder à vos liquidités par l’intermédiaire des guichets automatiques de CIBC Bank USA.

Les clients de la Banque CIBC peuvent ouvrir un compte bancaire américain en ligne
Exigences d’admissibilité pour ouvrir un compte CIBC USA Smart account

On retrouve également TD Canada Trust, la Banque de Montréal et RBC Banque Royale parmi les institutions qui proposent des alternatives similaires. Toutes ces banques offrent aux titulaires de comptes canadiens la possibilité d’ouvrir un compte bancaire aux États-Unis en quelques étapes seulement. Dans la plupart des cas, vous n’aurez même pas besoin de soumettre de documents supplémentaires ou de devoir attendre plusieurs jours avant de pouvoir ouvrir un compte américain à partir du Canada.

Banques américaines offrant des comptes pour les Canadiens

Si vous préférez ne pas passer par votre institution bancaire actuelle pour ouvrir un compte américain, vous devrez faire des recherches en ligne pour trouver une banque américaine qui permet aux Canadiens d’ouvrir un compte. Parmi les options les plus populaires, citons Chase Bank.

Pour ouvrir un tel compte, vous devrez présenter certains documents officiels tels que votre passeport et un justificatif de domicile. Il faudra également veiller à utiliser votre adresse aux États-Unis comme adresse principale de votre nouveau compte. L’adresse doit être visible sur vos relevés bancaires, car elle sera vérifiée par l’émetteur de la carte.

Étape 3 : Établir votre historique de crédit américain

Maintenant que vous avez une adresse et un compte bancaire aux États-Unis, l’étape suivante consiste à commencer à bâtir votre historique de crédit aux États-Unis. Il s’agit d’une étape importante, car il peut s’avérer très difficile d’obtenir une carte de crédit si vous n’avez pas de bons antécédents de crédit.

Nova Credit : le moyen le plus simple de commencer à constituer un dossier de crédit aux États-Unis

Aux États-Unis, American Express propose Nova Credit qui permet aux Canadiens de demander directement une carte américaine en utilisant leur dossier canadien TransUnion. La procédure est assez simple et il n’est pas nécessaire de posséder une carte Amex. Vous pouvez faire votre demande de carte de crédit en ligne et choisir l’option “International Cardholder” lorsque l’on vous demande d’entrer votre numéro d’assurance sociale.

Pour commencer

Il est possible que le système vous offre la possibilité de vous connecter “pour simplifier votre demande”. Nous vous conseillons de ne pas choisir cette option même si vous possédez déjà une carte de crédit canadienne Amex. Vous pouvez continuer votre demande sans avoir à vous connecter. Si vous vous connectez, vous devrez passer par la procédure de “transfert global”, qui peut s’avérer plus compliquée. Nous reviendrons sur le sujet plus tard. Pour l’instant, concentrons-nous sur la procédure plus simple de Nova Credit. Pour l’exemple, j’ai fait la demande en tant que nouvelle résidente des États-Unis (grâce à ma nouvelle adresse américaine) qui n’a encore aucun historique de crédit dans ce pays.

Processus d’inscription à Nova Credit
Processus d’inscription à Nova Credit

Une fois la demande complétée, vous arriverez sur le portail de Nova Credit. Le système vous demandera alors de sélectionner le pays de votre historique de crédit. Les options disponibles comprennent le Royaume-Uni, le Canada, le Mexique, l’Inde et l’Australie. Puisque vous avez l’intention d’utiliser vos antécédents canadiens, choisissez Canada. Puis, fournissez les renseignements requis tels que votre adresse américaine, votre date de naissance, votre nom et votre dossier TransUnion canadien.

La plateforme cherchera une correspondance à partir des informations que vous avez fournies et vous demandera de répondre à trois questions à des fins de vérification de votre identité. Ne vous inquiétez pas concernant les impacts de la procédure. Cette dernière ne compte que comme une demande de renseignements et elle n’aura aucune incidence sur votre cote de crédit.

À ce stade du processus, il vous sera demandé d’autoriser Nova Credit à accéder à vos informations et à les transmettre à American Express US.

Vérifier votre identité

Enfin, vous devrez faire vérifier votre identité en fournissant un document d’identité comme votre permis de conduire ou votre passeport. Si vous avez de la chance, votre demande sera acceptée immédiatement. Dans la plupart des cas, il vous sera cependant demandé de fournir des informations supplémentaires pour vérifier vos données.

Il s’agit généralement de présenter d’autres documents attestant de votre identité et un justificatif de domicile. Dans certains cas, vous serez amené à appeler la compagnie afin de parler à un agent. L’approbation peut prendre autour de quatre à cinq jours. Une fois la demande approuvée, votre nouvelle carte sera expédiée à votre adresse aux États-Unis.

Demander une carte de crédit

Faire une demande de carte de crédit est le moyen le plus simple de commencer à bâtir votre dossier de crédit américain. Pour accélérer les choses, vous pouvez demander plusieurs cartes de crédit, l’une après l’autre. Bien entendu, toutes les demandes ne sont pas nécessairement approuvées.

Cartes Amex US offrant des récompenses de voyage proposées par Nova Credit

L’option de transfert global

Parlons maintenant de l’option de transfert global mentionnée plus haut. Cette méthode consiste à entreprendre un transfert global AMEX à partir du Canada, vers les États-Unis. Vous ne pouvez bénéficier de ce programme que si vous possédez déjà un compte AMEX émis au Canada. De plus, le compte doit être valide, en règle et actif pendant une période de trois mois ou plus.

Si vous remplissez ces conditions, vous devez prendre contact avec le bureau de transfert global d’AMEX et demander un transfert global de votre carte de crédit canadienne vers votre carte américaine. Un agent remplira la demande de carte américaine par téléphone avec vous et vous transmettra quelques informations. La procédure prendra quelques minutes et vous devrez fournir certaines informations.

Étape 4 : Obtenir votre numéro d’identification de contribuable

Comme vous pouvez le constater, il est assez facile pour les Canadiens d’obtenir une carte de crédit AMEX US. Toutefois, si vous souhaitez obtenir une carte auprès d’autres émetteurs tels que Citi, Chase, Bank of America ou Capital One, vous aurez besoin d’un identifiant de dossier. Au Canada, nous avons un numéro d’assurance sociale (NAS) et aux États-Unis ils ont un SSN qui est une abréviation pour Social Security Number (numéro de sécurité sociale). Les dossiers de crédit personnels dans le pays sont associés à ces numéros ou identifiants.

Si vous avez la chance d’avoir déjà un SSN américain, vous n’avez pas à vous préoccuper de cette étape et vous pouvez aller de l’avant dans le processus. Notez que seuls les citoyens américains ou les résidents titulaires d’un permis spécial peuvent obtenir un SSN. Pour les autres, c’est un numéro d’identification de contribuable individuel (ITIN) qu’il faut demander. Ces numéros sont délivrés par l’Internal Revenue Service (IRS) des États-Unis. Pour soumettre votre demande, vous devrez présenter un certain nombre de documents. La procédure peut être un peu fastidieuse, mais elle est incontournable si vous voulez obtenir la carte de crédit américaine de votre choix.

Engager un professionnel

Il existe des entreprises qui peuvent vous aider à obtenir un ITIN. Ces dernières facturent une somme modique pour leurs services et vous permettent d’obtenir un ITIN en quelques jours seulement, sans trop d’efforts. Parmi nos fournisseurs préférés figurent Frugal Flyer et US Tax Resources. Vous pourriez également trouver d’autres options en faisant quelques recherches. Dans tous les cas, il faut s’attendre à dépenser autour de 350$ canadiens.

Lors de ce processus, il vous sera demandé de fournir certaines informations et de remplir de façon minutieuse le formulaire W-7 qui vous sera fourni par l’entreprise avec laquelle vous faites affaire. Vous devrez aussi expliquer pourquoi vous avez besoin d’un ITIN. Ces sociétés peuvent vous aider à présenter une déclaration fiscale dans le but de justifier votre demande.

Formulaire W-7

Le faire soi-même

Les personnes qui ne souhaitent pas faire appel aux services d’une entreprise professionnelle peuvent choisir de présenter leur demande par elles-mêmes. Cette option est un peu plus compliquée et prend du temps, mais elle est réalisable. Heureusement, le site officiel de l’IRS fournit toutes les informations nécessaires à l’obtention d’un ITIN. Vous pouvez y parcourir les pages pour vous assurer que vous disposez de tous les documents requis, dont :

  • Un document justifiant l’obtention d’un ITIN (par exemple, preuve d’un revenu basé aux États-Unis)
  • Une copie certifiée conforme de votre passeport
  • Le Formulaire W-7 ITIN correctement rempli

Il est aussi conseillé de prendre contact avec un avocat fiscaliste pour obtenir des conseils, car l’envoi du formulaire W-7 peut avoir des incidences fiscales.

Prenez en note que la demande ne peut pas être remplie entièrement en ligne, car vous devrez envoyer votre passeport original ou une copie certifiée conforme pour prouver votre statut. Nous vous conseillons de vous y prendre à l’avance, car le traitement de la demande peut prendre autour de deux mois. Nous vous recommandons également de vous en tenir aux copies certifiées conformes, car l’envoi de documents originaux est toujours risqué. De plus, vous ne pourriez pas prendre l’avion tant que vous n’auriez pas récupéré votre passeport.

Une fois que vous avez tous les documents nécessaires, remplissez le formulaire en vous assurant qu’il n’y ait pas d’erreurs. Quand tout est complété, vous pouvez mettre les documents dans une enveloppe et envoyer la demande à l’adresse suivante:

Internal Revenue Service
Austin Service Center
ITIN Operation
P.O. Box 149342
Austin, TX 78714-9342

Avant d’obtenir votre ITIN

Lorsqu’il est question de faire une demande pour un ITIN, il est possible de faire face à quelques complications juridiques. Les résidents étrangers qui gagnent des revenus aux États-Unis sont éligibles et même encouragés à demander un ITIN. Il faudra prouver votre statut de résident si vous souhaitez être exempté des retenues américaines à la source. Votre passeport canadien et votre adresse sont généralement suffisants comme preuves de résidence. Un ITIN peut s’avérer très utile non seulement pour obtenir une carte de crédit américaine, mais également pour avoir accès à des services offerts aux États-Unis.

Déclaration des revenus à l’IRS

Vos revenus peuvent provenir de diverses sources, notamment en tentant votre chance dans un casino virtuel, en faisant appel à des courtiers en valeurs mobilières basés aux États-Unis ou en essayant de faire appel à une société américaine de paris. Dans tous les cas, vous devez déclarer vos revenus à l’IRS. Votre déclaration vous permettra d’ailleurs d’économiser sur les lourdes retenues à la source prélevées sur les dividendes, les redevances et les gains.

Étape 5 : Accéder à de nombreuses cartes américaines et continuer à bâtir votre crédit

Lorsque vous aurez un historique de crédit américain satisfaisant, vous pourrez élargir vos horizons dans vos demandes de cartes de crédit américaines. Toutefois, n’oubliez pas que les banques américaines ont souvent des critères assez stricts lorsqu’il est question d’émettre des cartes de crédit. Ne tentez pas votre chance si vous n’avez pas une bonne cote de crédit. Veillez tout d’abord à bâtir un bon historique de crédit avec les cartes AMEX mentionnées à l’étape 3 avant d’envoyer des demandes, car les refus peuvent avoir un impact négatif sur votre cote de crédit.

À titre d’exemple, Chase Bank est populaire, car elle offre des récompenses intéressantes et plusieurs options de cartes de crédit. De plus, vous pouvez demander des cartes de crédit professionnelles, comme la Marriott Bonvoy Business Card d’AMEX et la US Hilton Business Card d’AMEX. Ces cartes sont réputées comme étant faciles à obtenir, car il n’est pas nécessaire d’avoir un ITIN ou un SSN pour les demander. Vous devez contacter l’entreprise par téléphone pour soumettre votre demande et une pièce d’identité vous sera demandée.

Principales banques américaines offrant des cartes de crédit aux Canadiens

AMEX et Chase ne sont pas les seules options possibles, vous pouvez également vous tourner vers d’autres banques américaines qui offrent des cartes de crédit aux citoyens canadiens.

  • Citi : Citi peut être une excellente option pour les Canadiens désireux d’accumuler des points qui peuvent être utilisés pour bénéficier d’avantages lors de vos vols nationaux ou internationaux.
  • Bank of America : cette banque s’adresse également aux voyageurs en offrant une carte spéciale pour bénéficier de rabais lorsqu’ils voyagent avec Alaska Airlines. Toutefois, la banque n’accepte que les demandes faites en personne ou par téléphone.
  • Capital One : cette dernière s’avère particulièrement intéressante pour les Canadiens qui veulent faire des achats en ligne. Elle offre de généreux bonus de bienvenue et des programmes spéciaux de remise en argent sur les achats en ligne.
  • Wells Fargo : cette banque est une bonne option si vous essayez de rembourser le solde en souffrance d’une autre carte de crédit américaine. Wells Fargo dispose également d’une généreuse gamme de cartes de crédit offrant d’excellentes récompenses en espèces et un large éventail de catégories d’achats éligibles pour répondre aux différents besoins et préférences de ses clients.
  • TD Bank NA : si vous aimez faire des achats chez Target, TD Bank aux États-Unis offre la carte REDcard Target qui vous permet d’obtenir des réductions, des avantages spéciaux ainsi que des points sur l’essence, les repas et autres achats effectués avec la carte. Cette banque est également connue pour ses diverses cartes de crédit qui offrent différents types de primes pour répondre à tous les styles de vie.

Avantages d’une carte de crédit américaine

Voici quelques-unes des principales raisons pour lesquelles tant de Canadiens cherchent à obtenir une carte émise aux États-Unis.

Économiser de l’argent

La plupart des banques canadiennes prélèvent des frais annuels aux détenteurs de cartes de crédit, ce qui augmente les coûts. À l’inverse, un grand nombre d’institutions financières américaines proposent des cartes de crédit américaines sans frais annuels. Il est donc plus abordable de posséder une carte de crédit émise aux États-Unis.

De plus, même s’il existe des cartes canadiennes sans frais de conversion de devises, il n’y a simplement pas de frais de conversion de devises lorsque vous utilisez une carte de crédit américaine pour faire des achats dans un magasin américain. L’évitement de ces frais peut vous permettre d’économiser environ 3% du montant de vos transactions. Cela est non négligeable si vous aimez dépenser aux États-Unis!

De meilleures récompenses

Les programmes de récompenses des cartes de crédit canadiennes ne sont généralement pas aussi généreux que les programmes américains. La plupart des institutions canadiennes offrent des récompenses de l’ordre de 0,50% à 4%, alors qu’aux États-Unis, les récompenses peuvent aller jusqu’à 5% pour certaines cartes de crédit américaines.

Prenons l’exemple des cartes American Express Canada et Amex US. La première ne propose que 8 transferts d’hôtels et partenaires aériens, alors que la deuxième propose 17 partenaires, dont certains qu’aucune banque canadienne ne semble proposer, comme Singapore Airlines et Aero Mexico. Cela peut être une bonne raison de choisir une carte de crédit américaine plutôt qu’une carte de crédit en USD émise au Canada.

Avantages supplémentaires pour les voyageurs

Les cartes de crédit américaines sont connues pour offrir de meilleurs avantages, surtout pour les voyageurs. Si vous voyagez beaucoup, une carte américaine pourrait vous offrir des avantages tels que l’accès à certains salons d’aéroport ainsi que des surclassements dans les hôtels. Bien entendu, il y a des cartes de crédit canadiennes, comme la carte Visa Infinite Passeport de la Banque Scotia, qui offrent également cette possibilité.

Avertissement : Veillez à respecter toutes vos obligations

S’il est relativement facile d’obtenir une carte de crédit américaine, ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Ne commettez pas l’erreur d’avoir du retard sur vos paiements. Bien que cela pourrait ne pas avoir d’impact sur votre score de crédit canadien, n’oubliez pas que les émetteurs américains peuvent vous suivre au Canada afin d’obtenir un jugement.

Les dettes que vous aurez contractées resteront actives et pourront poser problème si vous vous rendez aux États-Unis ou si vous y faites des affaires un jour. Il est très important de gérer vos cartes de crédit de manière responsable et de payer vos factures à temps.

Heidi Unrau est une journaliste financière senior chez Hardbacon. Elle a étudié l’économie à l’Université de Winnipeg. où elle est tombée amoureuse de tout ce qui concerne la finance. À 25 ans, elle a commencé sa carrière en finances dans une banque canadienne en tant que caissière. Elle a rapidement gravi les échelons pour devenir analyste de crédit, puis prêteuse privée. Cette expérience pratique dans le secteur lui permet aujourd’hui de partager son expertise sur les prêts, les cotes de crédit, les cartes de crédit, la dette et les services bancaires. Elle a collaboré à de nombreuses publications telles que WealthRocket, Scary Mommy, Credello et Plooto.

Quand elle ne court pas après ses deux petits garçons, elle est dans sa voiture en en train d’écouter le podcast Freakonomics, ou de regarder en boucle des documentaires sur les crimes financiers avec un bol de crème glacée.

Anecdote amusante : Heidi a vécu dans cinq provinces canadiennes différentes et son groupe sanguin est le café.