En file pour accéder au guichet automatique, j’ai constaté que le courtier en ligne Qtrade Investissement Direct ne passait pas inaperçu au Québec. Deux personnes discutaient de leur plus récent investissement sur la Bourse canadienne. « Et pas question pour moi de conserver mon compte de courtage avec la Banque XYZ : je transfère mes actifs chez Qtrade », conclut finalement l’un deux. Coup d’œil sur un premier de classe dans l’industrie.

Qtrade Investissement Direct, qui fait désormais partie de la firme Aviso Wealth, semble de nouveau avoir le vent dans les voiles. Les médias l’ont à maintes reprises couronné comme étant l’un des meilleurs courtiers canadiens. Au fil du temps, le Globe and Mail, le magazine MoneySense et la firme Surviscor lui ont adressé des critiques plutôt élogieuses en tant qu’acteur important de l’industrie. Et ça n’a pas changé depuis : le courtier semble toujours en mode « amélioration continue ».

En quoi Qtrade se différencie-t-il de la concurrence ?

À première vue, le site web est épuré, invitant. Le tableau de bord de la page d’accueil est magnifique, moderne. Il a été remanié de nouveau récemment. Son design simplifié amène beaucoup de fluidité durant la navigation. L’application mobile iOS et Android s’avère très complète. Il est même possible de garder un œil sur votre portefeuille en tout temps par l’entremise de votre Apple Watch.

Qtrade a acquis, depuis plusieurs années, la réputation d’offrir un service à la clientèle rapide et efficace, tout en proposant une expérience à faible coût pour l’investisseur autonome. Ce dernier peut communiquer avec des agents par téléphone, par courriel ou par clavardage. Finalement, une fonctionnalité « Demandez à être rappelé » vous permet de laisser votre numéro de téléphone, et le prochain agent disponible vous contactera au numéro demandé.

Concernant l’expérience client associée à l’achat ou à la vente d’actions, les transactions s’effectuent sans effort, à l’écran d’ordinateur ou à partir de l’application mobile. L’état des ordres est facile à consulter et la disponibilité des documents, une confirmation de transaction,à titre d’exemple, est au rendez-vous. Certaines fonctionnalités méritent d’ailleurs d’être soulignées :

La cote de portefeuille 

Cet outil vous donne en quelque sorte un deuxième avis sur votre portefeuille. Ce dernier se voit attribuer une note sur 100, en fonction de cinq critères (voir ci-bas). Vous pouvez utiliser les informations fournies pour comparer votre portefeuille à vos indices de référence. Pratique pour investir avec plus de confiance et gérer votre exposition au risque. Chacun des critères suivants est donc évalué :

  • Protection contre la baisse
  • Performance
  • Diversification
  • Revenu
  • Frais

Pour y accéder, rien de plus simple. À partir du menu « Mes comptes », choisir le sous-menu « Portefeuille ». L’onglet « Cote de portefeuille » est le neuvième écran disponible, à droite complètement.

Le simulateur de portefeuille 

Cette fonctionnalité complète la précédente. Le simulateur permet aux investisseurs de vérifier comment l’ajout éventuel d’un FNB, d’une action ou d’une obligation viendrait modifier la composition de leur portefeuille et la note qui lui est associée.

À titre d’exemple, en ajoutant manuellement le titre d’Apple (AAPL-Q) à votre portefeuille dont la note est de 85 %, vous devrez réduire manuellement l’encaisse disponible du montant prévu de l’achat. Le simulateur se met ensuite en marche et rehausse la note globale du portefeuille à 87 %, disons.

Le créateur de portefeuille 

Qtrade est en mesure de vous construire un portefeuille sur mesure composé exclusivement de FNB sur la base des réponses données à une série de questions. Et pour les mathématiciens en herbe, il vous montrera le rendement ajusté au risque de votre portefeuille hypothétique en fonction de certains ratios avancés.

Pour y accéder, choisissez la séquence « Outils d’investissement », « Analyse de portefeuille et calculateurs » et ensuite, « Créateur du portefeuille ». Vous devez répondre au questionnaire pour construire un portefeuille de FNB adapté à votre situation.

Récemment, un lien direct a été ajouté à l’écran d’accueil, sous l’appellation « Analyse de portefeuille », pour vous permettre d’accéder plus rapidement aux trois fonctionnalités précédentes.

 Le réinvestissement de dividendes

Le plan de réinvestissement des dividendes est une option susceptible d’enrichir l’actionnaire au fil du temps. À chaque distribution reçue, l’entreprise émettrice achète automatiquement des actions du titre au prix courant, auquel s’applique parfois un rabais oscillant entre 2 % et 5 %, et ce, sans frais de commission. Certains courtiers en ligne, dont Qtrade, proposent de s’y inscrire facilement.

Pour ce faire, à partir du menu « Mes Comptes », « Centre de services », section « Services additionnels », cliquez sur « Réinvestissement de dividendes ». À partir du menu déroulant, sélectionnez le compte pour lequel vous souhaitez vous en prévaloir. Le système vous donne automatiquement la liste des titres disponibles — ce ne sont pas toutes les sociétés qui proposent un tel plan à leurs actionnaires — et vous n’avez qu’à cocher pour compléter le processus d’enregistrement.

La plateforme Qtrade a-t-elle quelques points faibles ?

Oui, bien évidemment ! Rien n’est parfait, mais la volonté d’améliorer, année après année, l’expérience de l’utilisateur limite les désagréments d’importance. Voici quelques points qui pourraient être améliorés ou révisés.

Peu de rapports d’analystes

Les rapports d’analystes se font plus rares sur Qtrade que sur les plateformes offertes par les grandes banques canadiennes, comme Scotia iTrade. On y offre néanmoins gratuitement les recommandations des analystes de la firme Morningstar, dont les rapports sont mis à jour au début de chaque mois. Rappelons que l’investisseur autonome a accès à plusieurs autres sources d’information vers lesquelles se tourner pour prendre des décisions d’investissement.

Frais d’inactivité pour les investisseurs peu actifs

L’investisseur moins actif doit porter attention à la grille tarifaire en vigueur, dans l’objectif d’éviter de subir les frais fixes trimestriels, qui sont pourtant faciles à éviter.

Quels sont les frais liés à l’utilisation de Qtrade ?

La grille tarifaire de base est honnête, avec une commission unitaire de base se situant à 8,75 $ par transaction. Et si vous possédez un pactole de plus de 500 000 $ dans votre compte, ou si vous réalisez plus de 150 transactions par trimestre, vous profiterez d’une commission réduite à 6,95 $.

Les détenteurs de compte âgés de 18 à 30 ans peuvent également profiter d’un taux de commission réduit à 7,75 $, sans solde minimum ni frais trimestriels, à la seule condition de mettre en place un dépôt récurrent de plus de 50 $ par mois.

Qtrade offre la possibilité d’acheter ou de vendre 100 fonds négociés en Bourse (FNB) gratuitement. Un avantage comparativement à la concurrence, puisque d’autres firmes de courtage comme Questrade proposent l’achat sans frais de FNB, mais imposent la traditionnelle commission au moment de la revente ou du rééquilibrage de portefeuille.

Il vous est donc possible d’obtenir une exposition aux marchés recherchés et à différents fournisseurs de FNB comme Horizons, iShares, Vanguard, PowerShares et Desjardins, sans payer de commission sur les FNB admissibles.

Par contre, de façon générale, Qtrade impose des frais fixes de compte de 25 $ par trimestre pour les investisseurs qui ne respectent pas les exigences de base. De nombreux moyens permettent cependant d’échapper à ces pénalités récurrentes.

Ainsi, en programmant un virement électronique de fonds de votre compte bancaire vers votre compte d’investissement d’un minimum de 100 $ par mois, vous éviterez les frais récurrents en question. Même chose si vous détenez au moins 25 000 $ d’actifs en date du dernier jour ouvrable de chaque trimestre ou si vous effectuez deux transactions avec commissions au cours du trimestre précédent ou deux transactions au cours de l’année précédente.

Qtrade : quel est le verdict ?

Le choix d’une plateforme de courtage s’impose souvent par défaut par le seul fait de détenir des actifs au sein d’une institution. Or, les petites firmes, dont Qtrade, proposent souvent une offre de service plus étoffée. Sous réserve des petits bémols présentés précédemment, Qtrade tire assurément son épingle du jeu et ne présente aucune faiblesse majeure.

Bien que la grille tarifaire soit honnête, d’autres courtiers à escompte en proposent une légèrement plus avantageuse, Qtrade demeure donc un premier de classe dans l’industrie !

Ce qu’on aime de Qtrade

  • L’expérience générale de l’utilisateur
  • La qualité du service à la clientèle
  • Le désir d’amélioration continue
  • La facilité d’ouverture de compte
  • La disponibilité d’outils d’aide à la prise de décision
  • La possibilité d’acheter et de vendre 100 FNB sans frais

Ce qu’on aime moins de Qtrade

  • Négociation limitée au marché canadien et américain
  • Une grille tarifaire qui se subdivise en différentes catégories

Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier