Les Canadiens disposent désormais d’un nouveau moyen pratique d’investir dans des actions de certaines des sociétés américaines cotées en bourse les plus populaires. Le 27 juillet 2021, la Banque Canadienne de Commerce Impérial (CIBC) a lancé un nouveau groupe de produits appelés certificat canadien d’actions étrangères (CCAÉ). Les premiers du genre dans le pays à être publiquement disponibles pour les investisseurs particuliers et institutionnels par l’intermédiaire de courtiers en ligne qui négocient sur le Neo Exchange.

Les CCAÉ sont des instruments financiers qui représentent des actions de sociétés internationales mais qui se négocient exclusivement sur une bourse canadienne et dont le prix est fixé en dollars canadiens. Leur structure unique permet de détenir une fraction des actions de la société sous-jacente qu’ils suivent, ce qui les rend intéressants pour les investisseurs disposant de fonds limités. Poursuivez votre lecture pour découvrir comment les CCAÉ fonctionnent et comment ils peuvent vous aider à diversifier votre portefeuille de placements, tout en atténuant les risques et les coûts qui accompagnent les placements mondiaux.

Comment fonctionnent les certificats canadiens d’actions étrangères?

Les CCAÉ sont des instruments financiers conçus et émis par les banques qui représentent des actions ou des fractions d’actions d’une société négociée sur une bourse étrangère. Ils s’inspirent des American depository receipts (ADR), un produit d’investissement de base disponible depuis des décennies au sud de la frontière. Les CCAÉ sont liés à un nombre restreint d’actions attribuées par la banque émettrice. Ces actions sont détenues en fiducie par une institution financière qui agit à titre de dépositaire, en l’occurrence CIBC Mellon.

Qu’est-ce que le ratio CCAÉ?

Une fois que le CCAÉ commence à se négocier sur une bourse, son ratio CCAÉ est ajusté quotidiennement par la CIBC en fonction des fluctuations du taux de change entre le dollar américain et le dollar canadien. Lorsque le ratio change, le nombre d’actions sous-jacentes au CCAÉ change également. Supposons que le dollar canadien s’apprécie par rapport à son homologue américain. Dans ce cas, le CCAÉ représentera un plus grand nombre d’actions. Inversement, le CCAÉ représentera moins d’actions si la valeur du dollar canadien baisse par rapport au dollar américain.

Ces ajustements quotidiens servent à couvrir le risque de change associé aux placements transfrontaliers. Cette caractéristique de couverture distingue les CCAÉ de la CIBC des ADR, qui n’offrent aucune protection contre les fluctuations des devises. La Banque CIBC ne facture pas de frais de gestion sur les CCAÉ. Elle perçoit plutôt des frais provenant des opérations de change qu’elle exécute pour maintenir la couverture de change.

Quels sont les avantages d’investir dans des certificats canadiens d’actions étrangères?

Les CCAÉ offrent des avantages importants à l’investisseur canadien qui s’intéresse aux actions américaines de grande valeur.

Les CCAÉ sont achetés en dollars canadiens

L’un des pièges de l’achat d’actions américaines est que vous devez utiliser la devise américaine. Cela vous oblige à faire une démarche supplémentaire pour échanger vos dollars canadiens contre des dollars américains chaque fois que vous souhaitez acheter une action cotée sur une bourse américaine. À moins que vous ne disposiez d’un compte de courtage en dollars américains, vous devrez payer des frais de transaction de change chaque fois que vous convertirez vos fonds canadiens en dollars américains. Vous pouvez éviter ces frais de change en achetant un CCAÉ à la place, car le prix des CCAÉ est fixé exclusivement en dollars canadiens.

Vous pouvez investir dans des actions coûteuses avec peu d’argent

L’un des aspects les plus attrayants des CCAÉ est qu’ils permettent aux investisseurs particuliers disposant de peu d’argent d’acheter des fractions d’actions de sociétés américaines à prix élevé. Une fraction d’action est simplement une partie d’une action complète. Par exemple, supposons que vous soyez intéressé par l’achat d’actions Amazon. Au moment où nous écrivons ces lignes, une seule action Amazon vaut environ 3 304$ USD, une somme astronomique pour l’investisseur moyen. C’est peut-être le montant que vous avez payé pour votre première voiture d’occasion!

En revanche, le CCAÉ Amazon a été initialement évalué par la CIBC à seulement 20 $, ce qui est loin du prix réel de l’action Amazon et certainement plus accessible pour le public. Si vous souhaitez acquérir des actions américaines de premier plan, mais que vous n’avez pas les fonds nécessaires pour le faire directement, les CCAÉ sont une solution économiquement viable que vous devriez envisager.

Vous êtes couvert contre le risque de change

Lorsque vous investissez dans une action américaine, la possibilité de perdre la totalité de votre investissement initial n’est pas le seul risque auquel vous devez faire face. Il y a aussi le risque d’une variation du taux de change USD/CAD qui pourrait avoir un impact négatif sur les gains que vous réalisez sur vos actions lorsque vous les vendez.

Par exemple, supposons que vous achetiez des actions d’une société américaine pendant une période où la valeur du dollar américain a considérablement augmenté par rapport au dollar canadien. Les actions s’apprécient au fil des mois, et vous décidez de les vendre pour immobiliser votre gain. Cependant, pendant ce temps, la valeur de la devise américaine s’effondre, exerçant une pression à la hausse sur le dollar canadien, ce qui décime le rendement de vos actions.

Le scénario ci-dessus est la principale préoccupation des investisseurs mondiaux. Heureusement, les CCAÉ sont dotés d’une couverture de change intégrée qui minimise le risque associé aux fluctuations des devises. Comme nous l’avons décrit précédemment, la Banque CIBC maintient cette couverture en ajustant quotidiennement le ratio CCAÉ. Le ratio CCAÉ évolue au même rythme que la valeur du dollar canadien, augmentant ou diminuant conséquemment.

Acheter des actions Amazon, Alphabet et Tesla au Canada

Pour l’instant, les seules entreprises dans lesquelles vous pouvez investir par le biais d’un CCAÉ sont Amazon, Alphabet et Tesla. Apple et Netflix devraient suivre sous peu, et la liste pourrait s’allonger à l’avenir pour inclure d’autres entreprises américaines. Ces CCAÉ sont uniquement disponibles à l’achat sur le NEO Exchange. Par conséquent, vous devrez ouvrir un compte auprès d’un courtier en ligne qui vous donne accès à la NEO Exchange. Vous pouvez trouver une liste complète des courtiers sur la page Ressources de NEO.

Certificats canadiens d’actions étrangères: Dernières réflexions

Les CCAÉ sont des nouveaux venus sur le marché des produits d’investissement, il est donc difficile de prédire comment les investisseurs canadiens y réagiront. Toutefois, les avantages qu’offrent les CCAÉ grâce à la propriété fractionnée des actions et à l’atténuation du risque de change sont séduisants. Si les CCAÉ s’avèrent être un succès, cela pourrait inciter d’autres institutions financières à développer les leurs. Le Canada pourrait avoir un marché CCAÉ florissant, un peu comme les États-Unis avec les ADR.

Si vous cherchez un moyen facile et peu coûteux de diversifier votre portefeuille de placements avec des actions américaines, dans ce cas, vous pourriez envisager d’acheter des CCAÉ, ou du moins de suivre de près l’évolution de ce tout nouveau produit d’investissement.


Ça vous dirait d'épargner des centaines de dollars en frais de transaction?

Trouvez le meilleur courtier en ligne en fonction de vos besoins


Trouver le meilleur courtier